26 réflexions sur « Je serai en vacances du samedi 21 au dimanche 29 novembre »

    1. @Bonnemaison
      Merci.
      Ah le bon vieux temps où on pouvait s’agglutiner dans une petite salle pour écouter les Bratsch tout en buvant et en fumant.

      2
    2. Holalaaa la bonne musique! Vous êtes chanceux vous d’être en vacances moi je suis confiné dans mon appartement à Nanterre. ☹☹ je m’ennuie tellement dans mon logement

  1. Heu… c’est quelle case «  je pars en vacances » sur l’attestation de sortie ?
    🧐
    Un peu de dizipline !
    PS : sinon , du temps du service militaire , je m’étais fait une spécialité dans « la carte de con «  , ressemblant comme deux gouttes d’eau à la carte du Service National .Si vous avez besoin d’un faux air…

  2. Je te souhaite juste que l’actu internationale soit assez calme pendant huit jours, pour que ce soient de vraies vacances !

    🙂

    1. JE NE VEUX RIEN SAVOIR ! Bien sûr du coup je ne verrai pas venir le flash d’une déflagration thermonucléaire dont Trump aura été le responsable – mais la pensée que les trolls [et leurs amis Reptiliens et autres Illuminati] mourront au même instant me remplira alors d’une joie ineffable !

    1. También me gustaría ser un pajarito para redescubrir la atmósfera de la Habana Vieja, la nostalgia me hacía cosquillas… 🙂

  3. Cher Paul Jorion,

    J’ai lu plus haut qu’il convenait de faire preuve de discrétion…
    Il est vrai que l’injonction s’adressait, peut-être, aux seuls abonnés (dont je ne fais pas partie ).
    Et comme je ne doute pas un instant de leur empressement à vous satisfaire,
    Je crains qu’en retour vous en ressentiez un vide plus grand encore.
    Quel force, si difficilement contenue, vous pousse-t-elle donc,
    A partager ici, de votre intimité, une si secrète fêlure.
    Je ne le sais, et ne demande aucunement de réponse,
    Mais je sais ce que l’humain se doit à lui-même,
    Et si, par hasard, malgré quelques certitudes amies
    , Vous saviez un sentier connu de vous seul,
    Reliant sous la ronce, la princesses à son vieil amant…
    Alors je me dois de vous dire :
    Laissez tout tomber et même si c’est l’ultime combat,
    Soyez encore chevalier.
    Ensuite, quelques vacances mérités, éventuellement…

    Amitiés sincères
    (et pourtant non abonnées)
    Eric.

Les commentaires sont fermés.