3 réflexions sur « Claude Bolling (1930-2020) »

  1. Une chronique de jazz de Boris Vian, en décembre 1956:

    Mon ami Claude Bolling m’a donné un programme de l’I.N.R. belge (télévision du 23 octobre 1956) présenté par les amis de Radio-Liège, et qui m’a fait tant rire que je le cite tel quel: ce n’est pourtant pas mon habitude de mentionner les textes où l’on me nomme, mais vous allez voir pourquoi je n’ai pas pu résister:
    “Ce n’est pas la première fois que Mezz Mezrow vient à Liège, mais c’est avec beaucoup de plaisir que les Liègois retrouveront celui que Boris Vian considère comme l’intellectuel du jazz, le musicien cérébral sans qui le style West Coat (sic) n’aurait peut-être pas pu naître et se développer.”
    Chapeau! (et pardessus)…

Les commentaires sont fermés.