53 réflexions sur « Joe Biden : Le sauveur suprême ?, par Chantal Montellier »

  1. Pour le hamster, je ne mettrais peut-être pas ma tête à couper, mais pour le reste, ça devrait encore être à sa portée : les États-Unis demeureront la première puissance économique jusqu’en 2028.

    1. Même le hamster, ce n’est pas impossible.

      Si c’est des écrouelles qu’il souffre, par exemple 🙂

    2. Quel jour ?

      Si je lis entre les lignes ( deux mandats ) Saint Paul croit aussi au sauveur Biden ou sa fille .

      1. Le « Sauveur » suprême a une fille pour régner ? ou est-ce Kamala Harris ?
        Et vous aurez remarqué que Paul ne prévoit aucun bouleversement du monde avant 2028 : le voilà soudain optimiste !

  2. « Joe Biden, le sauveur suprême ? »
    Heureusement qu’il y a le point d’interrogation !
    Non, je n’y crois pas une seule seconde , pas ce démocrate qui a approuvé dans le passé toutes les dérégulations financières sous Clinton et in fine provoqué la Crise de 2008, pas ce démocrate qui a applaudit des deux mains l’expédition de Bush en Irak et les campagnes meurtrières de drones sous Obama : non, les États-Unis sont la première puissance militaire mondiale, et je crains le pire car cet Empire vacille sous les assauts d’autres pays qui veulent aussi leur part du gâteau, et en général ça ne finit pas très bien.
    Trump était un barge raciste d’extrême droite, Biden présente bien, c’est la seule consolation.l

    8
    1. Ben c’est parce que je me suis servi d’images pieuses style missel… Je ne suis qu’une vile copiste finalement…

      1. Non, transférer n’est pas copier.
        Un autre artifice serait de le présenter toujours de dos, dorénavant… mais c’est vraiment pas sympa… il ne se retournerait qu’une fois … là-haut. Non, trop méchant, je déconseille.

    1. Excellent! Micron, c’est son banquier à lui qui a proféré la formule magique : « lève toi et charme »… euh, non, « lève toi et marche »! Ou les deux.. ?Heureusement que Francis Lalanne a des conte pouvoirs! Huhuhu… Y a des psys pour analyser l’inconscient collectif? Paul? Tu saurais faire?

    1. Non, c’est moi qui l’ai croisé, mais je me projette… Sinon, c’est pas « conte pouvoirs » mais « contre pouvoirs » à l’étage du dessus.

      1
  3. En tout cas, le plus proche de Dieu le père, celui juste à sa droite, c’est, selon l’étiquette, le plus important de tous : la finance. Sacré Oncle Picsou.

    2
    1. Oui, ce « selon l’étiquette » étant parfait pour le double sens et « l’episteme jorionien » (l’étiquette du prix collé sur la réalité du rapport de force, etc.)
      (ciel, j’ai du vouloir dire « les pistes aimées », vu qu’on est privé de ski de piste)

      1
  4. « Une pâle copiste » ?Tout à fait. Et vous avez sans doute été chercher quelques images pieuses aussi dans quelque « petit livre rouge » car cela respire le réalisme socialiste de propagande ! Ce drapeau au vent avec la dynamique rouge…
    Et ce peuple bariolé rassemblé par la fascination (j’ai mis en milieu de mot un n, pas un s) et levant les yeux au ciel… vers le sauveur déjà statufié en marbre gris et avec cet air guoguenard et méprisant…
    Et Oncle Picsou (autre image pieuse !) qui souffle à l’oreille du Tout-Puissant !
    Richesse de la composition : du grand art, et de la bien piquante caricature.

    1. Merci Chabien. J’ai surtout voulu allier bondieuseries et pop art… L’ Amerique dans toute son immortelle splendeur kitch.

      1
      1. … bondieuseries, kitsch, com et … fric évidemment :

        Entraînez-vous pour la facile chorégraphie finale, elle provoque une pluie de dollars !

    1. @ ARKAO
      J’ai lu votre lien sur la fermeture de « Blue-Sky ».
      Sur Disney qui l’a racheté, pour pouvoir s’en débarrasser —tout en gardant les droits d’auteurs (l’Age de Glace, et cætera)— !

      J’ai voulu mettre un commentaire, mais il aurait fallu que je m’inscrive sur Facebook, donc non…
      Je n’arrive pas à coller mon texte dans ce cadre (mon ordi. est peut-être top vieux, mais il n’accepte de coller que l’étiquette :¬)
      Je vais donc en recopier une partie…

      D’accord il vaut mieux fermer les salles de cinéma (quel dommage !) c’est certain.

      Mais si, enfermés à la maison —ou même à l’hôpital— on n’a plus rien à se mettre sous la dent (pas même une petite noisette de temps en temps), où c’est qu’on va ?

      C’est peut-être pas le mieux, mais TOUT LE MONDE a au moins soit la télé, soit internet, et bien souvent les deux…

      Les films, les reportages, les concerts, les jeux, les livres… tout ce qu’on peut devraient être en accès libre.
      Tous les studios, tous les producteurs, les éditeurs devraient être « réquisitionnés » durant cette période « covidesque », qui risque de durer longtemps, quitte à les renflouer : ça devrait devenir un vrai « service public » !
      A mon avis.

      Accès libre, donc suppression des « droits d’auteurs », ainsi par exemple des problèmes de droits pour cause de « zone-géographique ».

      C’est un problème de santé MONDIAL…
      C’est donc un problème de SALUT PUBLIC MONDIAL aussi !
      Et urgent bien entendu !
      ==================
      En tous cas, c’est comme ça que moi, je vois les choses…
      Et vous ?

      Et même si je n’ai pas le temps de tout voir et de tout lire, depuis que je me cloître chez moi (assez volontiers en fait, peut-être parce que c’est encore l’Hiver… :¬), j’enrage d’avoir des barrages partout, pour voir des films, sur des sites, des journaux, qui d’ailleurs sont souvent déjà subventionnés par l’état et par leurs propriétaires (ça peut servir 😉 => t’es pas abonné ? t’auras rien, ou quelques chiens écrasés, pour la forme…

      Et des blogs, tiens !
      Parlons-en :
      Vous trouvez pas, vous, qu’un blog comme celui de Paul Jorion devrait être subventionné par les gouvernements (quels que soient leurs penchant !).

      Bon, on rêve, on rêve…
      Allez, je vais aller finir de tasser ma choucroute : quand même 10 kg cette fois-ci… Et la laisser fermenter tranquillement en me faisant une « galette » pour le goûter.
      Faut bien s’occuper, pas vrai ?
      Bonne soirée,
      G.M.

      1. Oui, le blog de Paul est d’utilité publique! C’est évident. Tasseur de choucroute un peu moins, mais bon…

        1. @C.Montellier
          La choucroute ma bonne dame ?
          Mais si vous saviez comme c’est bon, avec une cuisse de canard et une sauce à l’orange, ou un petit filet de saumon, grillé servi avec un beurre-blanc…

          Mais ça, c’est plus tard, 3 ou 4 semaines minimum.
          Faut qu’elle fermente doucement, d’abord-

          D’ici-là… on aura peut-être avancé sur « l’empeachment » ?
          Mais c’est pas sûr… :-‹

          En tous cas, de l’Oncle Picsou au raton-laveur, il va avoir du boulot le Joe !
          Déjà, est-ce qu’il a vraiment envie de faire quelque chose ?
          Pas si sûr…
          Et même si… Est-ce qu’il pourra ?
          A voir…

          Bonne soirée et bonne santé à toutes et à tous !

          1
          1. Chantal, je suis parfaitement d’accord avec Gilles : entre travailler sur mon blog et manger une bonne choucroute garnie, je n’hésite en réalité pas une seconde !

            1. Après la guerre sanitaire on ira manger une choucroute ensemble à Bruxelles, si on est encore de ce triste monde. Ok?

                1. J’ai mangé la meilleure choucroute de ma vie dans une célèbre brasserie de Bruxelles dont j’ai bien sûr oublié le nom. Je n’aime pas Strasbourg… Il s’y est passé trop d’horribles choses et les strasbourgeois se sont assis dessus.. Sinon, le Dalou, place de la Nation, fait aussi de très bonnes choucroutes, entre autres …


                  1. Sinon, le Dalou, place de la Nation, fait aussi de très bonnes choucroutes, entre autres …

                    Diantre h je m’attendais à peu près à tout en lisant ce blog. Mais certainement pas à y trouver mon déjeuner. Je n’aurais jamais pensé à prendre une choucroute là. Je testerai dès que je peux.

  5. Avec le froid qu’il fait, l’on pourrait lui suggérer d’emprunter les moufles de Bernie, cela lui évitera les engelures des arpions… 🙂

Les commentaires sont fermés.