34 réflexions sur « Veille effondrement #30 – 640 Afghans quittant Kaboul dans un avion militaire »

    1. Heureusement, l’humain pèse moins lourd qu’un tank…
      640 Afghans à moins de 100kgs, ça fait toujours moins qu’un M1 Abrams.

  1. Bertrand Badie disait récemment que le plus grand challenge du XXI siècle pour les occidentaux sera de comprendre l’autre.

    1
  2. C’est la nouvelle classe Eco minimaliste ?

    Le futur part définitivement en vrille. N’attachez pas vos ceintures, y en a pas !

    1
    1. Pas sûr que ce soit très covid free tout ça… et le pass ?!

      (mode cynique off)

      Ça part grave en c… quenouille tout ça quand même !

      2
      1. Salut Xta,

        Voilà sans doute ce que l’on appelle briller à bon compte… Où m’avez-vous vu établir une hiérarchie entre hier et aujourd’hui ?

        Mon petit trait cynique n’avait comme objectif de souligner l’accumulation : climat, pandémie, cataclysmes et catastrophes, désordres civils… Les vagues s’empilent consciencieusement.

        Et il est possible que vos références comme les miennes renvoient au même processus d’effondrement, le Viet Nam ne marquait-il pas le début de la fin pour les États-Unis ? Tout cela se déferra-t-il en un jour ? Sinon en combien de temps et par pans sans doute. Les infrastructures croulantes, les services publics dysfonctionnels, les institutions décrédibilisées, les états faillis…

        Meilleures contributions ! 😉

          1. Effectivement, l’arborescence peut prêter à confusion.

            Dans ce cas, mes plus plates excuses.

            Bonne soirée !

  3. La très grande majorité des personnes fuyant Kaboul dans cet avion sont des hommes!
    Qu’est-ce que cela signifie pour vous?

        1. Curieux pays que le Quatar, c’est le pays où se trouvait le bureau politique des Talibans avant la reconquête et celui- lui là même par lequel transite aujourd’hui les exfiltrés d’Afghanistan.
          C’est aussi le pays qui possède via un fonds d’investissement du Quatar le PSG.
          C’est le pays qui accueillera la prochaine coupe du monde malgré une attribution soupçonnée de corruption. Malgré les conditions de travail déplorables lors de la construction des stades.
          Qu’ont fait les dirigeants occidentaux au Quatar pour affaiblir les Talibans ?
          Rien, the show must go on !

          3
          1. Le Qatar est surtout une boîte-aux-lettres diplomatique avec un gros carnet de Cheikh.
            Le Qatar a payé la rançon des infirmières bulgares à Kadhafi (il le valait bien) et sans doute d’autres petites choses et puis miracle la famille royale a été exonéré de tout impôt sur ses plus-values immobilières en France ; on a également fait de belles révérences et de pudiques détournement des yeux (il ne faut pas fâché ses très chers amis car au fond de la boîte de Pandore entre autres maux il y a peut-être quelques paires de bracelets). C’était sous un certain de Nagy Bocsa si ma mémoire est bonne. Bref c’est un peu comme au bonneteau sauf qu’il faut suivre les valises de billets (diplomatiques).

            5
            1. C’est aussi le pays d’Al Jazeera considéré par beaucoup de musulmans comme une source plus fiable que les médias occidentaux sur de grands secteur du monde arabe, perse, etc.
              Paradoxe ? Ou usage de l’arme « information » pour se distinguer des voisins ?

              1
              1. ça fait partie de sa stratégie diplomatique; obtenir l’oreille des musulmans de tous les pays en affichant une forme d’indépendance médiatique vis à vis de la propagande US et du grand frère Saoud pour devenir un interlocuteur privilégié entre deux mondes en conflit par endroit et qui ne s’adresse pas la parole directement. Le positionnement populaire/populiste de sa chaîne lui vaut l’inimitié d’autres états du voisinage pour des raisons assez évidentes (aucun état n’apprécie qu’un autre état s’adresse directement à sa population sans droit de regard sur le contenu d’autant que le Qatar majoritairement sunnite a d’assez bonne relation avec l’Iran chiite).

                NB que du point de vu du Qatar c’est sans doute la meilleure stratégie dans le contexte, il suffit d’un coup d’œil sur la carte pour comprendre son positionnement en temps que force diplomatique. Il en a les moyens et il n’a guère d’autre choix.

  4. Cette image me rend paradoxalement plutôt optimiste… sur la soutenabilité de notre monde :
    Si un avion, destiné initialement à transporter une centaine de militaires américains, peut décoller avec plus de 600 afghans à son bord, à première vue en bonne santé, et sans barda bien sûr… c’est que notre monde a encore du chemin à faire vers la sobriété.
    Il est peut-être trop tôt pour parler d’un déclin occidental, mais nous avons sans doute là une image marquante de 2021

    1
    1. La photo du présent article concerne bien l’Afghanistan suite à la prise du pouvoir des Talibans, mais l’article de la Libre Belgique dit qu’il y a d’autres photos circulant sur les réseaux sociaux qui sont plus anciennes, notamment une qui vient des Philippines en 2013, suite à un typhon.

      1
    2. Salut Otremeros,

      Entre les deux photos, les deux pays, une même évacuation aérienne dans une avion militaire US, ce qui est remarquable c’est la tonalité des couleurs. Vives et colorées aux philippines et ternes et foncées en Afghanistan. Je dis ça je dis rien. Il y a des signes pour celui qui veut voir.

      2
  5. Et voilà, ça devait arriver … Les technologies d’identifiant numérique et les bases de données « c’est pas grave de toutes façons si vous êtes honnêtes, vous n’avez rien à cacher, hein ? » développées pour l’Afghanistan par des sociétés occidentales sont tombées dans les mauvaises mains :

    https://www.reuters.com/article/afghanistan-tech-conflict/afghans-scramble-to-delete-digital-history-evade-biometrics-idUSL8N2PO1FH


    Des milliers d’Afghans qui luttent pour assurer la sécurité de leurs familles alors que les Talibans ont pris le contrôle du pays ont un autre sujet d’inquiétude : que les bases de données biométriques et leur historique numérique puissent être utiliser pour les suivre et les cibler.

    1. Salut Lit75

      Bientôt, un jour, ici même ça fera beaucoup moins rire les petits idiots utiles du tout numérique qui comme tu dis « non rien à se reprocher et puis bon on n’y peut rien »… Et pour les suivre ce n’est pas l’Afghanistan ici, c’est bien plus simple.

Les commentaires sont fermés.