3 réflexions sur « Veille effondrement #82 – Rapport des Nations-Unies sur le risque de désastres interconnectés »

  1. Le rapport qui annonce l’apocalypse ? Valérie Masson-Delmotte et Pierre Larrouturou [EN DIRECT]
    (Thinkerview) . Valérie Masson-Delmotte est une paléoclimatologue française. Elle est directrice de recherche au CEA et coprésidente du groupe no 1 du GIEC depuis 2015.
    https://youtu.be/9X4bV9fYkfs

    1
  2. L’article postule que les catastrophes qui secouent l’humanité (la Nature s’en fout, elle n’en a pas conscience) ont des causes communes (Key root causes).
    Les voici :
    – Insufficient disaster risk management
    – Human-induced greenhouse gas emissions
    – Insufficient national/international cooperation
    – Prioritizing individual profit
    – Full environmental costs undervalued in decision-making
    – Global demand pressures

    J’ai trouvé mieux, en trois causes uniquement :
    – Capitalisme
    – Néolibéralisme
    – Sciences économiques

    Pauvres larbins (United Nations University, Institute for Environment and Human Security (UNU-EHS)), contraint d’inventer des nouveaux termes pour camoufler à leurs mécènes (Bundesministerium für Bildung und Forschung, BMBF) la réalité.

    4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.