6 réflexions sur « Brexit #9 – Pénuries au Royaume-Uni »

    1. Ce serait un constat d’échec pour Michel Barnier s’il était premier ministre du Royaume-Uni.

      Il faut que je vérifie, mais il me semble que ses responsabilités étaient différentes 🙂

      1. Oui mais est-ce qu’il n’aurait pas été souhaitable qu’après 3 ou 4 ans de négociations ces aspects de conséquences négatives pour les citoyens anglais n’aient pu être envisagées ? Ou bien suis-je naïf ?

        1. Les conséquences pour les citoyens britanniques devaient être envisagées et gérées….par le gouvernement britannique.
          N’ont-ils pas voulu leur « indépendance » vis-à-vis de l’UE, alors pourquoi ce serait à l’UE de gérer ces conséquences ?

          3
  1. Mais c’est parfait , quand on voit le rayon jambon dans les hypermarchés ça fait froid dans le dos , vous êtes trop habitués à l’abondance très mauvais pour la planète !

    4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.