Distance et compassion (1937), par Jo Spier

J’ai eu la chance de grandir dans un milieu familial où les enfants pouvaient tomber sur des recueils de dessins politiques, les lire, et qu’on leur explique ce qu’ils ne comprenaient pas.

Récemment, j’ai eu l’occasion d’évoquer un dessin du Néerlandais Jo Spier (1900-1978) que j’avais découvert à l’âge de 7-8 ans, dans sa langue, et qui m’avait tout particulièrement frappé.

P.S. Merci à O.B. qui a assuré la traduction et l’adaptation française.

Partager :

28 réflexions sur « Distance et compassion (1937), par Jo Spier »

  1. C’est un des B.A.BA des media et c’est un peu pour ça que la presse régionale et locale n’est pas encore morte .

    La compassion et l’intérêt sont directement et inversement proportionnels à la distance physique ou temporelle de l’événement .

    1
    1. Bien vu . Et en 1946+8 = 1954 on n’avait pas non plus d’images quasiment immédiates partout et en boucle.

      Mais ,  » en boucle » , je ne sais pas si ça convainc ou si ça anesthésie .

      1
  2. L’ethique pour le dernier, la psychopatie pour le reste!
    On s’habitue a etre insensible…On devient de plus en plus psychopate….

    Les enfants aime bien les vrais problemes, ceux qui nous concernent!
    Ils sont tres intelligents A CAUSE de leur innocence et leur simplicité.

  3. Cela est de moins en moins vrai parce qu’il y a en nous plusieurs identités, celle qui vit dans sa commune, dans sa région, dans son pays, sur la planète, chacun des différentes identités qu’il y a en nous réagissant, s’identifiant différemment en fonction de l’évolution sociale, de la politique, de la géo-politique, et désormais du … climat.
    Depuis 1937 les choses ont beaucoup changé avec la globalisation, la télévision, l’info en direct, et aujourd’hui avec l’Internet. Il me semble que le point de bascule intervient dans les années 60 avec les guerre du Vietnam filmée presque en direct par les correspondants de guerre, ce qui fit descendre à l’époque dans la rue des millions de jeunes dans le monde occidental (Japon compris).

    Ceci dit il existe encore des zones grises où des crimes sont commis, où des désastres écologiques ont lieu, mais sont toutefois minimisés ou carrément mis en doute dans le reste du monde par une partie non négligeable d’entre nous parce que le pouvoir du pays concerné interdit aux journalistes d’enquêter sur place laissant ainsi toute latitude aux marchands de doute de postuler que les informations qui filtrent sont fausses, celles-ci étant assimilées à des manipulations extérieures. J’ai un exemple un tête que je vous laisse deviner.

    1
      1. Non, je pensais au Ouïgours au Xinjiang qui subissent un contrôle totalitaire, des internements de masse, la torture, les enlèvements, le travail forcé. …

        Dans ce reportage d’envoyé spécial diffusé hier soir sur France 2 quatre témoignages poignants et difficilement supportables de femmes Ouïgoures : elles racontent la destruction morale de tout un peuple, poussé à renoncer à sa langue, à sa religion et à sa culture.
        https://www.francetvinfo.fr/monde/chine/persecution-des-ouighours/video-la-voix-des-femmes-ouighoures_4787421.html

        PS. Je n’accepte pas non plus la situation des Palestiniens.

        1. Oui, j’étais taquin mais il ne faudrait pas que l’arbre cache la forêt…

          Je sais aussi que c’est difficile de faire avec ce genre de formule …
          Bref, trop bref mais tu auras saisi l’embarras sur la question.

  4. Hypothétique prophétie ou hypothèse prophétique?
    Qui sait?
    Il reste encore quelques imprévisibles mois d’hiver avant les présidentielles élections…
    La teneur du scrutin ne pourrait-elle pas varier aussi au gré de la météo ?
    Un beau temps serait il plus favorable à la droite? (On pratique un peu la pêche à gauche, ou on s’y habitue…)
    Un mauvais temps, serait il plus favorable à la gauche? ( On aime ça aussi à droite, et par tous les temps…)
    Une tempête façon Noël 1999, plus favorable à la droite ( Pff! On a déjà vu ça…)
    Une sécheresse record avec incendies et tout et tout,
    Plus favorable aux verts radicaux ( la preuve évidente du réchauffement fatal!) ?
    Des inondations record avec noyades, treuillages en masse et pavillons préfa. qui dérivent ,
    Plus favorable aux verts modérés ( la preuve tangible d’un inexorable dérèglement climatique )?
    Vite un algorithme pour nous modéliser tout ça !
    Et chacun pourra enfin choisir la catastrophe susceptible de voir gagner son poulain!
    Moi j’ai un faible pour les petites pluies entrecoupées d’éclaircies,
    Mais sans trop d’inondation ni trop de sécheresse non plus…
    C’est que je ne tiens pas à rentrer bredouille!
    Eric.

    PS. Flûte j’ai oublié EZ ,ML, JP.M…
    Oui mais bon, faut quand même pas mélanger politique et météo!

    1
    1. @ Pascal

      Pour Macron ce serait bien évidemment :

      La ……………………………………………………………………… » Loi-des-masques-qui-ne-servent-à-rien ! « 

  5. « Si vous voulez travailler, il n’y a qu’à traverser la rue » : la compassion se limite à des conseils creux en direction du vulgus populus proche, alors que le même personnage promet 100 millions d’aide de la part de la France pour le Liban, devinez qui va en profiter ?
    Les douanes françaises n’ont-elles pas contrôlé récemment l’ex gouverneur de la banque centrale du Liban avec 90.000€ dans sa valise, Tracfin n’a même pas été alerté : simple oubli déclaratif de cet argent de poche pour ses menues dépenses à Paris, et pendant ce temps le peuple libanais crève la dalle à la suite de la gestion calamiteuse des ‘élites’…

    4
    1. @ Tout me hérisse

      Sans compter le CICE = 100 milliards d’euros versés aux entreprises sans aucune contrainte d’embauche ni de contrainte écologique et le tout volé sur les cotisations sociales, ce qui entraine par voie de conséquence la dégradation ou la disparition des services publics voire au recul de l’âge de la retraite pour les salariées et les salariés puisque les caisses sociales sont amputées d’autant par décision politique.

      100 Milliards par an !

      Souvenons-nous en lorsque nous irons voter en 2022 !

      Souvenons-nous en dès maintenant lorsque le premier robot venu du gouvernement actuel vous réclamera des sacrifices au nom du CAC 40 ou lorsque votre factures d’électricité et de gaz exploseront littéralement au grès des augmentations pharaoniques successives.

      1
      1. Le CICE est suffisamment un échec comme ça , sans multiplier ( en gros) son coût annuel moyen par 5 et déconsidérer le propos . Même Force Ouvrière avait « arrondi » à 40 milliards l’année passée et ne prétendait pas à une telle annonce aisément démontable par la simple consultation des comptes publics ;

        1. @Juannessy

          Elise Lucet : interview du Président François Hollande :

          CICE :

          « C’est 100 milliards d’euros d’argent public, donc d’argent des contribuables. Et se dire qu’il n’y a pas de contrôle et pas de sanction, c’est difficilement audible », lance alors la journaliste, devant un François Hollande très calme. « Mais qu’il n’y ait pas de contrôle, ce n’est pas vrai, puisque je vous dis que le contrôle se fait à l’intérieur de l’entreprise. Et pas de sanction, c’était le principe », explique-t-il une nouvelle fois, sans vraiment vouloir rentrer dans le détail. Il assure que les entreprises, qui peuvent disposer du CICE comme elles le veulent, n’ont, « dans une très grande majorité », pas augmenté les dividendes ou les rémunérations des dirigeants.

          CAPITAL :  » CICE : les dessous d’un cadeau fiscal à 100 milliards d’euros  » :
          https://www.capital.fr/economie-politique/cice-les-dessous-dun-cadeau-fiscal-a-100-milliards-deuros-1355583

          1
          1. Prenez d’autres sources et faites une lecture moins partisane . On considère généralement que depuis 2013 le CICE a coûté en moyenne 20 milliards € par an , ce qui est déjà monstrueux .

            L’article que vous fournissez ne précise pas la période de référence pour ces 100 milliards .

            Comme Mélenchon avec ses coupures d’électricité ou Zemmour avec ses flux d’émigrés , vous vous seriez fait reprendre par les contrôleurs de fake news de BFM TV.

  6. L’empathie humaine est limitée à ses proches
    Notre mental fonctionne avec l’égo JE et la possessivité MON, MA , MES
    Cela nécessite un gros travail pour se détacher de ce (dys?) fonctionnement
    Mais , comme le dit Pierre Yves, les choses changent , notamment grâce à la nouvelle génération qui a pris conscience du dysfonctionnement prédateur de l’homme avec le dérèglement climatique
    La conscience collective bouge , et la compassion est plus grande

    1
  7. Je ne crois pas du tout que l’empathie soit « limitée à ses proches »… mais bien sûr, ce dessin, éloquent, met le doigt sur une position, une perception éminemment commune, banale (« humain, trop humain » ?). Affaire de perception.
    La force et l’éloquence particulière du dessin est dans l’immédiateté de l’image et l’économie des mots ; et cette question de perception m’a immédiatement rappelé ce que disait Deleuze à ce sujet, faisant ainsi la différence entre « être de droite » et « être de gauche » – avec son sens de l’image, qui fait que parfois ses « éclairs » étaient fabuleux (c’est en tout cas l’essentiel de ce qui me reste de Deleuze après des années, des éclairs vraiment lumineux) : être de gauche, c’est percevoir d’abord (à) l’horizon…
    Transcription non littérale =
    « La perception de droite, c’est partir de soi, puis considérer ensuite la rue, la ville, le pays, et élargir, mais à partir de soi. Etre de gauche, c’est l’inverse, c’est percevoir d’abord le monde, puis le continent, puis le pays, jusqu’à soi. Etre gauche, c’est d’abord “voir à l’horizon. »

    in « L’ABECEDAIRE DE G. DELEUZE : « G comme GAUCHE » (à 19’50) :
    https://www.youtube.com/watch?v=c2r-HjICFJM

    3
    1. oups… (sans quoi c’est la déroute)
      bien sûr : « Etre DE gauche, c’est d’abord voir à l’horizon.”

    2. @Vincent
      Ce n’est pas une histoire de droite ou de gauche mais de conscience , car le JE , les MON,MA, MES sont ancrés dans l’inconscient collectif de l’humanité , le droit de la propriété les ayant renforcé , le capitalisme et la mondialisation les ayant diffusé sur la planète entière.
      Je verrai plutôt votre transcription non littérale comme ceci
      « La perception inconsciente, c’est partir de soi, puis considérer ensuite la rue, la ville, le pays, et élargir, mais à partir de soi. Etre conscient, c’est l’inverse, c’est percevoir d’abord le monde, puis le continent, puis le pays, jusqu’à soi. Etre conscient, c’est d’abord voir le tout.”
      Nous sommes dans une période de transition ou l’inconscient collectif s’éveille , surtout celui de la nouvelle génération , mais le vieil inconscient collectif se rigidifie et résiste .
      A la fin ce sont les structures le plus rigides qui disparaissent , souvent sans histoires comme la chute du mur de Berlin l’a fait
      il faut juste attendre la chute du mur de Washington maintenant.

  8. Difficile de trouver des informations sur Jo Spier (en français du moins ) et pourtant j’ ai l’impression que certains dessinateurs contemporains s’en sont inspirés . Blutch dans  » Fluide glacial  » , d’autres dans l’ancien « Métal Hurlant « .

    1. NOTRE SENSIBILITÉ – « Les enfants, regardez de l’autre côté ! Il y a un petit chat qui est mort. »

      (« Slagerij » veut dire boucherie).

      Jo Spier était par ailleurs un très talentueux illustrateur.

      1. J’ai mangé du chat , un fois ( mais pas deux ) , c’était pas mauvais .

        OK je vais me coucher !…

        1

Les commentaires sont fermés.