39 réflexions sur « Quelques bonnes résolutions pour l’année nouvelle ! »

  1. Bonne année à toutes et à tous !

    (Je n’étais pas libre à minuit, je regardais un film légendaire : Harvey, l’histoire d’un monsieur qui ne se rend jamais au bar sans son ami invisible : un lapin géant).

  2. BONNE ANNÉE 2022 A TOUS
    Et prenez soin de vous et de vos proches. Cultiver le bonheur tant que vous êtes vivant 😄

    1. Pascal

      Meilleurs voeux !

      « Cultiver le bonheur tant que vous êtes vivant 😄 »

      Ca marche aussi mort, c’est le compost !

      1
      1. Meilleurs Voeux Cloclo et merveilleuse réponse 😄.
        Oui, l’idée de mourir n’est que notre vision (conscience ) limitée de ce qu’est la vie, que par égocentrisme on limite à soi même. Comprendre que nous ne sommes qu’un fruit de la vie, c’est un premier pas vers une conscience autre.
        Au plaisir

  3. Meilleurs vœux et sincères remerciements à Mr Jorion ainsi qu’à tous ceux qui participent à ce blog et qui en ont fait, cette année encore, le trésor qu’il est pour moi…
    Ma contribution musicale pour cette nouvelle année :

  4. Bon 2021 ça c’est fait , les cadeaux, les repas , les bises masquées. Reste à faire 2022 , voyons voir…. pandémie , élections , catastrophes naturelles qui ne sont pas si naturelles , amour argent beauté … allez au boulot ! Mais par quoi commencer !
    Ah je vais lire le blog de Paul Jorion , c’est une boite à outils qui va m’être utile ! Et puis y’a des bloggeurs sympas , certes quelques ronchons , mais bon dans l’ensemble c’est pas trop mal cette boite à outils !
    On devrait arriver à faire quelque chose !

    Alors Bonne Année 2022 à toutes et à tous !

  5. @Paul, @Chantal, @Stéphanie… @tous…

    Bonne année… ?

    Mon état d’esprit en ce 1er janvier 2022 se résume en un seul morceau, The four Horsemen, extrait du double album 666 du groupe Aphrodite’s Child (Vangelis Papthanassiou, Demis Roussos, Lucas Sideras et Silver Koulouris), 1971 ; bonne écoute à tous :

    And when the lamb
    opened the first seal,
    I saw the first Horse.
    The Horseman held a bow.

    Now when the lamb
    opened the second seal,
    I saw the second Horse.
    The Horseman held a sword.

    The leading Horse is white,
    the second Horse is red,
    the third one is a black,
    the last one is a green.

    And when the lamb
    opened the third seal,
    I saw the third Horse.
    The Horseman had a balance.

    Now when the lamb
    opened the fourth seal,
    I saw the fourth Horse.
    The Horseman was the Pest.

    Bien à vous tous,

    Philippe

    1. Apocalypse de Jean (traduction de Sacy) : 6, 1-8

      Après cela je vis que l’Agneau avait ouvert l’un des sept sceaux ; et j’entendis l’un des quatre animaux qui dit avec une voix comme d’un tonnerre : Venez, et voyez.

      2 En même temps je vis paraître un cheval blanc. Celui qui était monté dessus, avait un arc, et on lui donna une couronne ; et il partit en vainqueur pour continuer ses victoires.

      3 Lorsqu’il eut ouvert le second sceau, j’entendis le second animal qui dit : Venez, et voyez.

      4 Aussitôt il sortit un autre cheval qui était roux ; et le pouvoir fut donné à celui qui était monté dessus, d’enlever la paix de dessus la terre, et de faire que les hommes s’entre-tuassent ; et on lui donna une grande épée.

      5 Lorsqu’il eut ouvert le troisième sceau, j’entendis le troisième animal qui dit : Venez, et voyez. Et je vis paraître tout d’un coup un cheval noir ; et celui qui était monté dessus, avait en sa main une balance.

      6 Et j’entendis une voix du milieu des quatre animaux, qui dit : Le litron de blé vaudra une drachme ; et trois litrons d’orge, une drachme ; mais ne gâtez ni le vin, ni l’huile.

      7 Lorsqu’il eut ouvert le quatrième sceau, j’entendis la voix du quatrième animal, qui dit : Venez, et voyez.

      8 En même temps je vis paraître un cheval pâle ; et celui qui était monté dessus s’appelait la Mort, et l’Enfer le suivait ; et le pouvoir lui fut donné sur les quatre parties de la terre, pour y faire mourir les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages.

      1
      1. Rions un peu : ce Jean, il lui est venu ces images à la suite d’une séance avec Stéphanie ? Et que veut-il ou peut-il en tirer ?

        Plus sérieux, sur ce délire. Les chevaux sont des animaux d’élevage par/pour les humains. Etonnant de leur voir attribuer une fonction céleste (ou symbolique). De surcroît, quatre animaux indéterminés, qui ne font que dire : Venez et Voyez, (1) Et une voix au milieu d’eux, comme à l’étal d’un marché, qui donne des prix de céréales.
        Vin et huile : Libation et lumière. Moyens de l’hospitalité ?
        La victoire, la guerre, la pesée/le jugement, la mort violente ? Comme issues d’un ailleurs et nous tombant dessus ? Non : L’homme est l’animal le plus violent de tous les mammifères. Tant par sa coercition des femelles, jusqu’au féminicide, que par le meurtre de ses pairs, deux choses très rares chez les autres Grands Singes (Pascal Picq, 2021).
        Avant de crier/chanter à l’Apocalypse, se regarder dans le miroir, tous en groupe de mâles ?
        (1)(Chapitre 4 : Le premier animal ressemble à un lion, le second à un jeune taureau, le troisième a comme la face d’un homme, et le quatrième ressemble à un aigle qui vole).

        1. Cher Chabian, vous avez parfaitement raison : quiconque tentera de faire passer l’Apocalypse selon saint Jean pour un traité de biologie, aura fort à faire. Vous avez bien fait de la rappeler : c’est une chose qu’on oublie en effet trop souvent.

            1. Salut Juan,

              Elle était si bête que ça ma question ?

              Je me disais benoitement que si un cheval réussissait à « lire » son maître, un être humain un peu réceptif devrait être capable de beaucoup plus – un peu la même intuition que P.S. dans son texte du jour – sans avoir besoin d’être extra-lucide.

              (Je n’en parlerai donc pas à mon chat. On est un peu brouillé de toute façon, il triche à la bataille navale ! :-/ )

              1. Elle était  » bête » , mais pas du tout stupide !

                Je craignais simplement qu’à force de confondre les chevaux réels et les chevaux allégoriques , personne n’ose plus parler de ce descendant de l’hyracothérium qui depuis plus de 6000 ans accompagne homo sapiens sapiens dans ses besoins et ses rêves de vitesse , de liberté , de puissance , guerriers , d’espace parcouru …

                Il y a eu sur Arte , il n’y a pas si longtemps , un documentaire sous la rubrique  » comment les chiens ont conquis le monde  » ( il existe aussi la même avec les chats et peut être les chevaux ), qui rapporte que lorsque les humains et les chiens se regardent dans les yeux , leur taux d’ocytocine , l’hormone de l’amour ,de l’empathie et de la confiance , augmente de 30 % . On devrait tenter la même étude avec les chevaux , et vérifier si le taux de l’ocytocine est le même selon que l’animal se prête à une hypnose ou à une psychanalyse .

                Si vous avez 50 minutes de libres :

                https://www.youtube.com/watch?v=8gSoWc86XGU

      2. « Puis la Mort et l’Enfer furent jetés dans l’étang de feu …c’est la seconde mort, l’étang de feu .

        Quiconque ne fut pas trouvé inscrit dans le livre de la vie fut jeté dans l’étang de feu . »

        The End . Rideau .

        L’avis de Bernard ?

  6. Bonne année à toutes et tous.

    En milieu rural wallon, les traditions font parfois de la résistance, se traduisant par la visite de quelques « chapelles » le jour de l’an. C’est pour cet après-midi, avec toutes les précautions d’usage.

    1. Pensez à consulter les travaux de Corinne Hoex !

      Saint Monon. Vie. Culte. Iconographie, Éditions Vaillant-Carmanne, Liège, 1972 (Enquêtes du Musée de la Vie Wallonne, Tome XIII).

      Enquête sur le culte et l’iconographie de sainte Brigide d’Irlande en Wallonie, Document de Travail du Centre d’Etude des Arts, Traditions et Parlers Populaires, Institut de Sociologie de l’Université Libre de Bruxelles, 1973.

      Les Pèlerinages de sainte Brigide en Wallonie. Analyse systématique, Document de Travail du Centre d’Etude des Arts, Traditions et Parlers populaires, Institut de Sociologie de l’Université Libre de Bruxelles, 1973.

      Saint Walhère. Culte. Vie. Iconographie, Éditions Duculot, Collection Wallonie, Art et Histoire, Gembloux, 1974.

      (Petit clin d’œil familial 😉 ).

  7. 2022 sera l’année de l’extinction puisque Netflix nous annonce qu’une comète va nous tomber sur la tête. Alors, profitez bien de ces derniers jours. Quittez vos écrans et retrouvez les joies de la nature qui va disparaître sous peu.

  8. Bonne année Paul et merci pour votre blog et à tous les contributeurs qui nous permettent de multiplier les points de vue de nos craintes et de nos espérances.
    Bien sûr nous aurons encore de beaux moments à vivre mais la pression des menaces qui nous entourent se font de plus en plus pesantes. Tous ces naufragés de misères, et ces horribles guerres qui tuent, mutilent les humains et toute vie dirigés par des égos occupés à jouer aux gros bras avec des armes de plus en plus mortelles, n’inspirent pas des lendemains paisibles.
    Pourtant nous aspirons tous à la joie, la tendresse, la solidarité, l’amour avec de la musique, des danses, sur cette magnifique planète bleue qui tourne dans notre Voie lactée au milieu de l’univers !
    Quelle beauté ! Bonne année à toutes et tous !

    3

Les commentaires sont fermés.