4 réflexions sur « Ray Liotta (1954 – 2022) »

      1. merci bien,
        pour ma part, je regarde rarement les VO, c’est bien dommage car parfois le doublage est catastrophique, mais je suis pas assez doué avec la langue de Shakespeare…

  1. L’année suivante mourait Klaus Kinski , un autre bad boy à l’écran comme en ville ( et un bon numéro pour un psychanalyste et psychiatre ) .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.