« Taxe Sismondi » : une première !

Rtbf : Selfscan: cette commune belge va imposer une taxe de 5600 euros sur les caisses automatiques des grandes surfaces

Le conseil communal de Molenbeek Saint-Jean a approuvé la mise en place d’une taxe sur les caisses automatisées. Elle s’élèvera à 5600 euros en 2022 par caisse automatique. Il s’agit d’une première en Belgique.

Ma chronique dans Le Monde du 21 avril 2014 : La grande transformation du travail

Simonde de Sismondi (1773-1842) proposait que le travailleur remplacé par la machine obtienne une rente perçue sur la richesse que celle-ci créerait ensuite. La forme moderne que prendrait une telle mesure serait une taxe sur les gains de productivité et son bénéfice serait redistribué prioritairement aux victimes de l’« ordinisation ». C’est là la condition à remplir impérativement si l’on veut voir se réaliser un jour l’idyllique « An 2000 » dont le rêve hantait le milieu du siècle dernier.

Voir aussi : rtbf, « Taxer les caisses automatiques est une attaque contre le commerce local », selon Comeos

Partager :

36 réponses à “« Taxe Sismondi » : une première !

  1. Avatar de Emma
    Emma

    Cela prouve qu’une fois de plus, de tout les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus fort !

    2
    1. Avatar de arkao

      Hélas la Gaule Belgique d’origine a été amputée d’une partie de son territoire et je me retrouve du mauvais coté de la frontière 😉
      https://fr-academic.com/pictures/frwiki/71/Gaule_Belgique.png

      2
      1. Avatar de Chabian
        Chabian

        Louis XIV a parachevé le travail d’amputation.
        Et votre carte est peu explicite. Des peuples de la Gaule, Jules César avait unifié le tout. Puis Clovis est venu du Nord et est descendu fort bas (vers Dijon et le nord de l’Aquitaine visigothique). Puis Charlemagne a unifié le tout, sauf qu’il avait perdu tout accès à la Méditerranée ; son port principal était sur la Canche près de Montreuil !). Puis son Empire fut divisé et envahi de tous côtés, et l’anarchie régna. Elle régna longtemps malgré de royaux efforts à faire surgir « la France ».

        1. Avatar de arkao

          @Chabian
          Mon commentaire n’avait absolument rien de sérieux 😉
          Pour le reste je sais tout cela, merci quand même.

    2. Avatar de Guy Leboutte

      Ouais ouais. C’était l’auto-congratulation d’un envahisseur. Quand tu as vaincu un ennemi, les louanges que tu lui fais accroissent ta valeur de guerrier.
      En réalité s’il y a une grandeur des Belges, c’est à leur petitesse qu’ils la doivent. Et je suis sérieux. Difficile pour eux de se prendre au sérieux (une grande qualité), auto-dérision (pour les meilleurs, car il y a inflation de l’ego et du patriotisme de poulailler partout), etc. La Belgique comme petit Etat a ainsi pu promulguer la première loi mondiale de compétence universelle pour les crimes contre l’humanité: cette loi a été brisée par la servitude des dirigeants envers les maîtres du monde.
      Mais ne vantons pas trop non plus les vertus de la petitesse: on attend le Luxembourg !

      1. Avatar de JMarc
        JMarc

        Brel : « Avec un ciel si bas qu’il fait l’humilité »
        ça fait du bien, l’humilité (qui n’est pas de la petitesse), belge ou ch’ti, et elle n’est pas pour rien dans la qualité de certains films tels que :
        La Merditude des Choses,
        https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Merditude_des_choses
        Le tout nouveau Testament
        (avec Benoît Poelvoorde, acteur génial et dont le succès n’a pas entamé la modestie)
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Tout_Nouveau_Testament
        « Athez-vous [sic] d’aller voir ce film avant que Dieu le censure ! »
        J’avais même aimé « Bienvenu chez les ch’tis », pourtant une collection de clichés.
        On la trouve aussi chez Ruffin, ou encore chez notre big belge maison !

        1. Avatar de JMarc
          JMarc

          J’oubliais : A « humilité » je préfère, et de beaucoup, le terme « simplicité ».

  2. Avatar de gaston
    gaston

    Bravo à Madame Catherine Moureaux, Bourgmestre de la ville, même si son action a un petit côté « révolte des canuts lyonnais » et que le métier « d’hôtesse de caisse », très respectable par ailleurs, ne fait pas envie à tout le monde.

    Dans son livre « Molenbeeck Miroir du Monde » (éditions Luc Pire 2017) l’échevine de la ville, Sarah Turine (écolo), nous parle de la situation des jeunes sans emploi de la citée (page 117) :

    « …Ces jeunes adultes font partie des 43,4 % de moins de 25 ans qui sont sans emploi à Molenbeeck… »
    « Ce chômage massif oblige une partie importante des habitants de Molenbeeck à vivre de l’art de la débrouille, parce qu’il faut bien vivre et faire vivre sa famille… »

    Ces caisses automatisées sont vraiment de trop !

  3. Avatar de Otromeros
    Otromeros

    Ce qui est fort intéressant , c’est la motivation justificatrice de la mesure… :
    …  » La bourgmestre Catherine Moureaux ( PS ) a justifié ce choix par la nécessité de faire contribuer l’ensemble des acteurs économiques de la commune et de favoriser la cohésion sociale.
    Ce prélèvement se justifie, car « le consommateur est invité à réaliser une partie des tâches auparavant effectuées par des salariés » , a-t-elle avancé.
     »

    Interrogeons-nous sur notre « contribution personnelle » à l’exécution des tâches relevant de notre (incontournablement spoliée productivité) « activité bancaire » …
    …et autres si affinités..!

    1. Avatar de Pascal
      Pascal

      A l’automne 1992, lors d’une formation, j’ai assisté à la conférence d’un cabinet d’études qui travaillait sur la prospective et l’évolution des modes de consommation. Ils travaillaient pour les marques de grande distribution. L’intervenant nous avait fait un schéma avec plein de petits ronds représentant tous les individus intervenant dans une transaction commercial. Puis il avait effacé un à un tous ceux dont on pouvait (ou pourrait) se passer avec les évolutions technologiques. Et, nous avait il dit : l’objectif final est d’éliminer tous les intermédiaires dans une relation directe consommateur / distributeur.
      30 ans après, on y arrive !

  4. Avatar de Pascal
    Pascal

    Il est normal que la grande distribution proteste, crie à l’antimodernisme et fasse du chantage à la disparition du « commerce local « . C’est de bonne guerre !
    Soit, vexée dans libéralisme, elle porte le pet devant une instance européenne en prétextant une remise en cause, par exemple, de la constitutionnelle « concurrence libre et non faussée  » (ou un autre truc du genre).
    Soit, après des protestations d’usage, elle fait le gros dos en se disant qu’une taxe de 5600€ (par an j’imagine ) c’est toujours bien moins que le coût de 10h à 12h de caissière par jour.
    Il y a bien sûr le symbole qui est important mais on est encore bien loin d’une « rente pour le salarié » privé d’emploi.
    Savourons tout de même cette action qui montre une fois de plus que l’initiative doit venir des instances démocratiques locales qui sont moins sujettes à lobbying.

  5. Avatar de Tout me hérisse
    Tout me hérisse

    Coup d’épée dans l’eau ; cette taxe se retrouvera intégrée dans le calcul des prix de revient, c’est une interdiction pure et simple qu’il conviendrait de mettre en place.
    Sur un autre plan : honte aux socialistes bruxellois et gauche en général qui ont votés contre l’interdiction de l’abattage rituel (déjà en place en région wallonne et flamande)
    https://www.lalibre.be/belgique/politique-belge/2022/06/17/abattage-rituel-a-bruxelles-le-parlement-bruxellois-vote-contre-lobligation-detourdir-MV5ZCALWC5DVHFN53KTUUVZOLU/
    Scientifiquement, cet abattage est une aberration, de plus la CJUE a jugé que cette interdiction ne s’opposerait nullement à la liberté de culte :
    https://www.lavoixdunord.fr/1085054/article/2021-10-15/belgique-vers-la-fin-de-l-abattage-rituel-au-nom-du-bien-etre-animal
    Selon un sondage récent, 80 % des consommateurs français souhaitent un étiquetage de la viande concernant le mode d’abattage, ce que l’administration refuse ; là aussi il s’agit de ‘gros sous’, les gestionnaires d’abattoirs ne désirent pas mettre en place un double circuit d’abattage et l’on abouti donc à ce que la majorité des animaux soient abattus en ‘mode rituel’, ce que l’on désire cacher à la population…
    https://www.marianne.net/societe/laicite-et-religions/abattage-rituel-et-etiquetage-pas-dobligation-de-transparence-tranche-le-conseil-detat

    1. Avatar de naroic
      naroic

      Non pas un coup d’épée dans l’eau car cela représente surtout pour la collectivité une ressource supplémentaire qu’elle pourra affecter selon les besoins les plus profitables au bien commun – que l’entreprise conserve ses marges par une augmentation de ses prix ou réduction de ses dépenses, après tout cela s’arbitrera entre consommateurs / salariés et la concurrence du marché de la consommation / emploi.
      Bonne initiative et l’argument  » le consommateur est invité à réaliser une partie des tâches auparavant effectuées par des salariés » est un angle judicieux pour populariser la mesure –
      Quant aux commerçants, l’eternel complainte du découragement à leur bienveillante sollicitude à servir au mieux leurs clients et à décourager l’entrepreunariat & l’innovation – rien de nouveau sous le soleil – à les entendre ils ne doivent rien à personne et surtout pas à une obscure et dévoyée collectivité qui ne fait que gaspiller l’argent qu’on lui confie ( comme les pauvres quoi…)

      1. Avatar de Ruiz
        Ruiz

        @naroic « le consommateur est invité à réaliser une partie des tâches auparavant effectuées par des salariés » est un argument à double tranchant. faut-il revenir sur les hypermarchés où le client assure le transport depuis l’entrepôt/magasin et place les achats dans un chariot contrairement au petit commerce local de proximité ?

        et dans un premier temps n’autoriser que les drive !

        L’évolution en cours ne va-t-elle pas encore plus loin avec les dark store pour l’épicerie et uber eats pour la restauration où le client n’aura plus l’autorisation de se déplacer et devra faire accomplir ces tâches par du personnel rémunéré (mais pas forcément salarié ..)

        Uber la solution de Macron pour donner du travail aux jeunes courageux de Molenbeek !

  6. Avatar de rainbow
    rainbow

    Pour vivre au Canada, je vis dans une région où le taux de chômage est de 1,8 %. Je vois apparaitre depuis très récemment les caisses automatiques par manque de personnel. La pénurie est telle qu’on engage des jeunes de 12 ans dans les McDo et équivalents.

    Une journaliste a réussi en une seule journée à avoir 16 offres fermes d’emploi dans la restauration sans avoir aucune compétence ni antécédent dans le domaine. La pénurie est tellement folle que des caissiers et des commis dans les quincailleries style Leroy-Merlin ont réussi à imposer la notion de pourboires à 15 % si tu paies par carte de crédit, le terminal l’impose presque, il faut chercher l’option cachée pour ne pas les payer ! Un article de ce matin parle même de plombiers et de garagistes qui demandent des 15 % de pourboires lorsqu’il faut payer par carte.

    L’inflation a pas fini de monter ici surtout avec pénurie de main d’oeuvre !

    1
    1. Avatar de Pascal
      Pascal

      A t on une explication pour cette pénurie de main d’oeuvre au Canada ?

      1. Avatar de rainbow
        rainbow

        Oui la retraite des baby boomers. Cela fait 15 ans que des chercheurs surtout au Québec l’avaient prédite. La pénurie est encore plus marqué au Québec on demande carrément aux retraités de reprendre le travail s’ils le veulent. La politique d’immigration qui est spécifique au Québec, qui est contingenté par rapport au reste du Canada, a amplifié le problème ces dernières années. Le parti au pouvoir a réduit drastiquement les seuils d’immigration et a complexifié et rallongé les parcours d’immigrés qui sont de plus amplifiés par une gestion bordélique du fédéral sur les candidats immigrés au Québec. Parcours de 5 à 6 ans au Québec pour avoir un statut de résident pour environ 2 ans dans le reste du Canada. Les délais d’immigration explosent en ce moment, il faut 5 mois pour avoir un visa visiteur, 6 mois voir plus pour venir travailler.

        Dans mon entourage presque tous les jeunes de mes collègues travaillent les fins de semaine ou presque. C’était déjà une habitude ici mais maintenant on descend à 12 ans voir carrément 11 ans au lieu des 14 ans ou 15 ans habituels. La pandémie a fait partir une bonne partie également de gens dans les fast food pour de meilleurs jobs et donc les plus jeunes les remplacent. Plusieurs restaurants ont fermé définitivement ou ferment les lundi et mardi par manque de personnel. Voir un restaurant à fast-food avec service à l’auto dans une ville moyenne c’est 8 personnes derrière le comptoir.

        Niveau inflation on est pas loin de 8%. La seule chose qui n’a pas un impact aussi important qu’en Europe c’est le coût de l’électricité qui n’a augmenté que de 3 % .

        Donc je ne sais pas si la taxe a du sens dans le contexte que nous vivons ici.

        1. Avatar de Pascal
          Pascal

          Merci Rainbow pour cette réponse détaillée. On doit certainement avoir des raisons similaires en France.

  7. Avatar de Ruiz
    Ruiz

    Ne faudrait-il pas interdire les parcmètres automatiques avec paiement par téléphone ou carte et exiger que les voitures soient gardées par du personnel encaisseur physiquement présent, en monnaie fiduciaire légale sonnante et trébuchante ?
    Taxer les radars automatiques et les véhicules de contrôle automatisés par caméras et affecter le produit de la taxe au financement d’ilotiers municipaux ?

    1
    1. Avatar de arkao

      @Ruiz
      Nostalgique des p’tits trous dans les billets ?

      1
  8. Avatar de Guy Leboutte

    …Pour ce qui est des caisses, caissières et caissiers de la grande distribution, je mène ma petite guerre personnelle. Sachant que très souvent ils sont évalués sur leur vitesse entre la première et la dernière touche enfoncée, entre deux clients, donc avant de payer, je traîne, bavarde, cherche ma carte ou mon argent, me trompe et fais l’andouille, je m’amuse.

  9. Avatar de Lagarde Georges
    Lagarde Georges

    Comme les robots sont absolument indispensables pour fabriquer les microprocesseurs, microprocesseurs eux même indispensable dans tous les systèmes automatiques (des caisses automatiques aux ordinateurs en passant par les automobiles, les machines à laver, les téléviseurs, les tracteurs agricoles et bien sur toutes sortes d’armes de guerre), le plus radical serait de taxer les robots qui fabriquent les robots.

    On s’en est pas aperçu parce que les marchands ont jugé plus prudent de ne pas nous en parler, mais les microprocesseurs sont maintenant partout. Ça cause d’ailleurs plein de problèmes en ce moment vu que le covid-19 en a ralenti la production et surtout a ralenti les (très gros) investissements nécessaires pour suivre le rythme.

    Ceci dit, même quand les évolutions dans la manière de produire sont très visibles – comme ça a été le cas pour l’agriculture où il n’a fallu que deux ou trois générations pour faire disparaître la quasi totalité des gens qui en vivaient – nous préférons regarder ailleurs et croire que les problèmes que ça cause vont s’arranger tout seul. En ce sens le fait qu’une taxe Sismondi n’ait aucune chance d’être réellement mise en place partout où elle pourrait s’appliquer est secondaire si c’est l’occasion de mettre en évidence le fait que nous avons l’habitude de laisser prendre en dehors de toute décision démocratique (parce qu’on arrête pas le progrès!) des décisions qui bouleversent profondément les conditions de vie d’à peu près tout le monde.

    3
    1. Avatar de Tout me hérisse
      Tout me hérisse

      @Lagarde Georges
      L’Humanité a débuté sa vie organisée avec les premiers outils en silex (SIO2), la civilisation actuelle est toujours bâtie sur l’exploitation indirecte du SIO2 ( SIO2+C => SI +CO2), c’est à dire du silicium, lequel intervient dans tous les domaines de l’électronique, microprocesseurs, mémoires, cellules solaires, transistors, diodes, etc.., qui sont les outils essentiels de l’Humanité maintenant.
      Mais, le silicium va-t-il prendre le pouvoir à lui seul (IA) ?

      1. Avatar de Lagarde Georges
        Lagarde Georges

        Pour le moment je crains surtout le pouvoir de ceux qui se planquent derrière le silicium et l’IA pour diriger ou laisser aller les choses dans une direction qui leur convient (on n’arrête pas le progrès, il n’y a pas d’alternative, si c’est pas nous qui le faisons d’autres le feront à notre place, etc.)

        Les changements de direction ne seront pas faciles. Pour reprendre l’exemple donné par P.J., si on limite le recours aux caisses robotisées des supermarchés c’est les robots des sites de vente par correspondance qu’ils vont en profiter pour multiplier (quand un ministre « de gauche » annonce des créations d’emploi grâce au nouvel entrepôt de vente par correspondance d’une boîte réputée pour les robots qu’elle y utilise, je me demande s’il est bête, malhonnête ou les deux à la fois.)

        1
  10. Avatar de Benjamin
    Benjamin

    Bonsoir à tous,

    De toute façon, la robotisation/automatisation qui va fatalement s’amplifier dans le secteur tertiaire (après avoir touché le secteur industriel et agricole) va imposer à nos gouvernants de trouver de nouvelles sources de rentrées d’argent dans les caisses de l’Etat – ne serait-ce que pour maintenir le niveau d’un bon nombre prestations sociales (qui ne seront plus financées par des prélèvement sociaux sur des salaires bruts).

    Et vue l’ingéniosité dont sont capables nos (très) hauts fonctionnaires dès lors qu’il sagit de mettre en place des nouvelles taxes, je ne doute pas que l’exemple cité ici ne soit que le début d’une longue série d’initiatives plus ou moins louables.

  11. Avatar de konrad
    konrad

    Bonjour,

    Récemment j’ai vu un reportage sur des outils technique concernant la fabrication de voiture. Prodigieux, vraiment ces inventions de machines qui font tout automatiquement, et ce dans de nombreux domaines de notre vie. Le génie humain est fascinant. Mais en même temps j’ai été pris par un sentiment désagréable, cette technologie « outrancière » a pour conséquence subreptice et insidieuse de réifier le vivant. Nous voilà, être humain, de plus en plus « chosifié » par l’hubris technologique. C’est peut-être aussi ce contre quoi résistent celles et ceux qui ne veulent plus travailler dans ces conditions. La vie ne veut pas se laisser enfermer, et à terme anéantir, par un matérialisme mortifère.

  12. Avatar de Hervey

    Compte tenu de toutes les augmentations qui dégringolent et vont s’afficher au débit des comptes courants de tous et chacun, on peut considérer que l’air que l’on respire n’est plus gratuit et que l’ingénuité humaine consiste à taxer ses propres erreurs en pensant avoir trouvé là la solution à ses problèmes.

  13. Avatar de Christian Brasseur
    Christian Brasseur

    Selon le président de la FEB, la sécurité sociale court à la faillite si on n’augmente pas le taux d’emploi ( le volume des cotisations). Dans cet ordre d’idées, la taxe Sismondi ne pourrait-elle donc pas faire l’affaire?

    1. Avatar de Paul Jorion

      Les gains de productivité dus aux machines passent en ce moment directement en … dividendes. Par les miracles de … la comptabilité.

      5
      1. Avatar de Christian Brasseur
        Christian Brasseur

        C’est bien là où le bât blesse. Les miracles de la comptabilité…

        Je nourris cependant l’espoir d’une telle taxe à l’instar de l’Allemagne qui, pour vendre sa production, a dû consentir des prêts à ses clients importateurs…

        La taxe ne pourrait-elle donc pas s’imposer d’elle-même, ne fut-ce que pour garantir cet équilibre?

  14. Avatar de Lagarde Georges
    Lagarde Georges

    Bernie Sanders vient de publier un article dans le Guardian où il se plaint de ce qu’après avoir été aidées à déplacer leurs usines de semi-conducteurs en extrême-orient (pour rester compétitif – en y transférant 150 000 emplois) ces compagnies s’apprêtent à recevoir 50 milliards de dollars pour reconstituer une production dans ce domaine aux USA, alors que leurs profits sont tels qu’elles en consacre une bonne part à racheter leurs propres actions.

    If private companies are going to benefit from taxpayer subsidies, the financial gains made by these companies must be shared with the American people – https://www.theguardian.com/commentisfree/2022/jul/14/us-microchip-industry-bernie-sanders . Avant d’en arriver à la taxe Sismondi il reste là-bas quelque virages difficiles à effectuer.

    1
  15. Avatar de Khanard
    Khanard

    mes amis , j’ai survolé les commentaires et il y a aspect qui, il me semble, n’a pas été abordé. Vu côté DRH il ne faut pas oublier que des employés ça tombe malade, ça se fatigue, il faut régulièrement s’assurer que les conditions de travail sont aux normes; un employé peut discuter avec son voisin pour critiquer les conditions de travail. Bref un employé c’est instable . Donc après avoir verrouillé par des méthodes managériales (voir Luc Boltanski, Eve Chiapello , le nouvel esprit du capitalisme , Ed Seuil) le monde du travail il faut passer maintenant à la dernière étape : se débarrasser des employés . Les robots sont là pour ça et comme l’a souvent exprimé Paul Jorion c’est un processus irréversible .

    1
    1. Avatar de Lagarde Georges
      Lagarde Georges

      Au final, n’ayant plus besoin ni de paysans ni de mineurs, ni d’ouvriers ni d’employés (et en réalité même plus besoin de DRH ;o) il deviendra possible de ne se préoccuper que des gens (si peu nombreux ! ) qui comptent vraiment.

      On peut remarquer au passage que les excédents de populations qui étaient utiles pour qu’un niveau de confort suffisant soit accessible à ceux qui le méritent n’étant plus là, les problèmes de pollution et de CO2 disparaitront d’eux même, beaucoup plus d’espace sera disponible pour préserver la faune et la flore et les ressources restantes s’avéreront largement suffisantes.

      Se préoccuper du point de vue des DRH su les caissières d’hyper ou de supermarchés pendant le petit nombre d’années pendant lesquelles ceux-ci vont continuer à exister, c’est vraiment voir les choses par le petit bout de la lorgnette : bientôt les grandes surfaces ne seront plus d’aucune utilité puisque la foule des gens qui continuent actuellement à travailler pour pouvoir s’y rendre n’aura plus lieu d’être…

    2. Avatar de Pascal
      Pascal

      « Processus irréversible  » dans le cadre du paradigme néoliberal !

    3. Avatar de timiota
      timiota

      Le cas des postiers couvre un éventail intéressant.
      On vient de me faire lire « Le Caché de la Poste », de Nicolals Jounin.
      Histoire de l’intérieur (« terrain ») des avanies qu’on fait subir au postiers par des « réorganisations » des tournées,
      par des ajouts de services (aider les vieux), par de l’hybridation avec la technique (vélo électrique : rouler sur le trottoir ou pas ?, « fusion »
      du courrier pré-trié et pas trié,…).
      Taylor y est mis en scène, et son succès demeure mystérieux car il bute bien un epu sur l’épaisseur humaine,
      s’aidant au mieux de la loi des grands nombres pour définir un « quasi-stakhanoviste loyal » qui déshumanise les vrai aléas
      des vrais gens dans le vrai travail (ce que les jeunes apprennent/théorisent pas mal par Graeber, qu’on l’aime ou pas..)

      1
      1. Avatar de timiota
        timiota

        Le Taylor de la Taylorisation bien sûr (1910).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta