Actualité de la psychohistoire

Zevengeur (11/04/2011 à 15h57)

Pour prédire l’histoire à venir, c’est très simple, il suffit de se référer à la théorie d’Hari Seldon appelée la « Psychohistoire » (voir les Fondations d’Asimov)

Tsss….

Thomas (11/04/2011 à 19h21)

Paul, vous me faites penser à Hari Seldon, aux prémices de la psychohistoire…

« La psychohistoire est une science fictive imaginée par l’auteur de science-fiction Nat Schachner puis développée plus largement par Isaac Asimov (1920-1992) dont le but est de prévoir l’Histoire à partir des connaissances sur la psychologie humaine et les phénomènes sociaux en appliquant une analyse statistique à l’image de la physique statistique.

Asimov imagine le concept de psychohistoire dans une série de nouvelles écrites entre 1942 et 1944 et, encouragé par son éditeur, John W. Campbell, il le développe dans ce qui deviendra le Cycle de Fondation, un ensemble de romans qui décrivent l’histoire sur la longue durée de l’Empire Galactique. Asimov dit avoir été inspiré par l’Histoire de la décadence et de la chute de l’Empire romain écrite par Edward Gibbon à la fin du xviiie siècle et l’idéologie scientiste. »

« Hari Seldon est un personnage de fiction de la série Fondations d’Isaac Asimov. En sa qualité de professeur de mathématiques à l’université Streeling sur la planète Trantor, Seldon développe la psychohistoire, une science algorithmique qui lui permet de prédire l’avenir en termes probabilistes. Sur la base de sa psychohistoire, il est capable de prédire la chute éventuelle de l’Empire galactique et de développer un moyen d’écourter les millénaires de chaos qui suivront. »

Partager :

7 réponses à “Actualité de la psychohistoire

  1. Avatar de François M
    François M

    Si ma mémoire est bonne, le concept part du principe qu’une foule, face à un problème donné, réagit de manière quasi-identique (d’où des probabilités jamais égale à 1). Donc, en fonction des problèmes à venir, il est possible de prédire les avenirs possibles de la civilisation (plusieurs avenirs en fonction de la réaction des hommes de pouvoir, sachant que Seldon prend à chaque fois celle qui est statistiquement la plus sûre). Cependant, au fur et à mesure que l’on s’éloigne vers le futur, les probabilités deviennent de moins en moins fiables.

    Les calculs d’Hari Seldon montrant une chute de l’empire de Trantor, il organise la création d’une Fondation, sur une planète secrète au fin fond de l’empire, regroupant des scientifiques et personnalités diverses, dont le but est de réduire la période de déclin de (de mémoire) 20.000 ans à 2.000 ans, notamment grâce à la sauvegarde du savoir via la création d’une encyclopédie.

    Je pense qu’Asimov, lorsqu’il a écrit cela, était très conscient de la future chute de notre civilisation actuelle. C’est une œuvre (les 3 premiers tomes) que je recommande. Je suis persuadé également que la psycho-histoire pourrait effectivement être une science réelle, et qu’il serait possible de mettre en équation le pseudo-désordre des foules humaines.

    Sans spoiler la suite de l’histoire, le second volume parle d’un grain de sable qui viendra poser problème aux prédictions de Seldon ; et le troisième la solution que Seldon a mise en place au cas où il y ait justement un grain de sable.

  2. Avatar de Michel Authelet
    Michel Authelet

    J’oserais conseiller « L’aube à la Fondation » et « Prélude à la Fondation » avant de lire l’ensemble de « Fondation ».

    J’ai adoré.

  3. Avatar de amateur
    amateur

    Regrouper des scientifiques et des penseurs de divers horizons ? Le GIEC le fait depuis des années . Essayer de prédire l’ évolution de l’ Humanité par les sciences exactes seules , une tentative plus proche de l’ astrologie que de la prospective .
    Wittgenstein a essayé de formaliser la pensée humaine par la logique mathématique . A partir d’ axiomes la pensée peut aboutir à … quoi exactement ?

  4. Avatar de Khanard
    Khanard

    cela n’a rien à voir avec le sujet de ce billet mais je tenais tout de même à noter la nouvelle présentation du blog . Bon travail de refonte . Plus aérien , aéré .
    Il manquerait simplement un « fond », un décor en quelque sorte .

    Nouvelle jeunesse , nouveau blog, nouveau PJ ? Vite un beaujolais nouveau.

  5. Avatar de Otromeros
    Otromeros

    ((( Hors sujet de fond… rien que pour la forme..! )))

    J’ai sans doute raté un épisode de présentation de la nouvelle « maquette » du blog..?..

    Un vrai regret.. : le nombre directement incrémenté de commentaires ne s’affiche plus immédiatement sous le titre des divers billets…
    Il faut donc systématiquement ouvrir le corps de chaque billet pour le découvrir , ce qui devrait à mon sens en perturber plus d’un dans sa logique de suivi / répartie(éventuelle) au sein des « conversations » , surtout quand le lecteur effectue des « passages » réguliers… mais aléatoires!

     » N’est-il pas..? « 

    1. Avatar de Khanard
      Khanard

      @otromeros

      peut être que de falloir ouvrir le billet pour commenter n’est pas en soi une mauvaise chose. On peut espérer ainsi que l’intervenant aura au minimum lu le billet .
      Par contre, et je me répète, un fond blanc pour le blog c’est visuellement fatiguant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. https://www.theguardian.com/world/2024/mar/01/iran-election-extended-by-two-hours-with-turnout-at-just-27  » Elections en Iran : le taux de participation chute à un niveau record à la clôture des élections…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta