Viva la « Quinta » (Quince) brigada

« Quinta » ou « quince » ?

C’est une histoire compliquée à propos d’Irlandais allant combattre Franco en 1936, dont on parle dans une chanson. L’un d’eux raconte l’histoire dans une autre chanson mais il s’emmêle les pinceaux quand il mentionne le nom de la première chanson. Quoi qu’il en soit, il s’agit de dire No pasaran aux fascistes. Et de le dire et de le chanter, avec détermination.

L’explication complète ici.

Partager :

18 réponses à “Viva la « Quinta » (Quince) brigada

  1. Avatar de Alex
    Alex

    No pasaran aux fascistes, oui, mais ça va être difficile tellement les vents sont contraires.
    Quand on entend certains ministres et responsables macronistes qui semblent plus proches du programme du RN que celui du Front populaire, on peut se dire que ce n’est pas gagné, et je ne parle même de l’ensemble du système médiatique qui lui, a toujours annoncé la couleur , haro sur LFI et soutien à Macron.
    Le Front populaire a très peu de chance de l’emporter , la France étant de droite, et si je voterai pour lui le 30 juin ce n’est que pour éviter aux lepénistes d’avoir les pleins pouvoirs pour poursuivre la casse entrepris avec Hollande et Macron.
    Et s’il arrivait que ce Front populaire obtienne la majorité, la question est de savoir comment serait-il possible que les Hollande et Glucksmann pourraient gouverner en compagnie des Ruffin ou Poutou. Mission impossible.
    De toute façon, que ce soit en 36, en 68 ou en 95, ce ne sont pas les résultats des élections qui ont fait reculer le Capital, ce sont les grèves dures. L’unique exception se situe en 81 après des années de droite .
    Alors voter, oui, mais le principal restera à faire.

    1. Avatar de Alex
      Alex

      J’ai oublié l’élément le plus important qui va faire que bientôt tout ça nous paraitra dérisoire : les guerres qui s’annoncent , intensification au centre de l’Europe avec des armes de plus en plus performantes et destructrices, au proche Orient avec bientôt le Hezbollah et l’Iran dans la danse et bientôt du côté de Taïwan .
      Alors cette dissolution nous paraitra bien fade et n’entrera même pas dans l’histoire.

  2. Avatar de Romain Vitorge
    Romain Vitorge

    El paso del Ebro (chant trad. arr. par Henry Lowther)
    Buenaventura Durruti (Homenaje a Durruti)
    https://www.youtube.com/watch?v=Qf_ljn4y36E

    1. Avatar de Pedro
      Pedro

      Durruti avait déjà été assassiné à Madrid en novembre 1936.

  3. Avatar de Romain Vitorge
    Romain Vitorge

    El paso del Ebro, également connue sous le titre ¡Ay, Carmela!, est une chanson populaire espagnole, née en 1808 dans la Guerre d’indépendance espagnole contre Napoléon Ier.

    Elle est reprise plus tard par les soldats républicains et par les volontaires des Brigades internationales pendant la Guerre civile (1936-1939), avec notamment sa variante Viva la Quinta Brigada.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/El_paso_del_Ebro

  4. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    Copilot analyse politique :

    La dissolution de l’Assemblée nationale en France a eu lieu suite à la victoire du Rassemblement National lors des élections européennes, où ils ont obtenu plus de 32% des voix.

    Emmanuel Macron a annoncé cette dissolution et les nouvelles élections législatives sont prévues pour le 30 juin et le 7 juillet.

    Cette décision a interrompu tous les projets législatifs en cours, y compris ceux concernant des sujets sensibles comme la fin de vie.

    La situation politique est donc très fluide et les conséquences de cette dissolution sont encore incertaines, avec des opinions variées sur l’impact que cela pourrait avoir sur la stabilité nationale et européenne.

    Il est clair que la décision de dissoudre l’Assemblée nationale est un geste audacieux qui pourrait soit renforcer la position du président, soit plonger le pays dans une période d’incertitude.

    Après la dissolution de l’Assemblée nationale, il y a eu des discussions sur la possibilité d’une union nationale pour faire face au Rassemblement National (RN).

    Emmanuel Macron a exprimé son intention de créer une majorité élargie, incluant potentiellement des partis de l’arc républicain comme le PS, EELV, le PCF et LR.

    Cette stratégie pourrait être détaillée davantage dans les jours à venir, notamment en vue des élections législatives anticipées prévues pour le 30 juin et le 7 juillet.

    Il est important de noter que la situation est très dynamique et les positions peuvent évoluer rapidement.
    Les détails précis de cette union nationale et la réponse stratégique complète de Macron face au RN seront probablement clarifiés dans ses prochaines prises de parole et au fur et à mesure que la campagne électorale se déroulera.

    Les chances de succès d’une union nationale en France, en réponse à la montée du Rassemblement National, dépendent de plusieurs facteurs.
    Les analystes politiques soulignent que l’efficacité d’une telle union serait conditionnée par la capacité des partis traditionnels à surmonter leurs différences idéologiques et à s’unir autour d’un programme commun.

    Cependant, l’hypothèse d’un gouvernement d’union nationale semble avoir du plomb dans l’aile, car l’opposition a déjà exprimé son refus de cette idée.
    Des figures politiques comme François Bayrou ont milité pour une coalition, mais sans un soutien large, les chances de former une union nationale solide semblent limitées.

    En outre, la situation politique actuelle en Europe, notamment avec les récentes élections européennes et les défis posés par l’extrême droite, pourrait influencer la dynamique politique en France et la réceptivité à une telle union.

    Il est donc difficile de prédire avec certitude les chances de succès d’une union nationale, mais il est clair que la situation politique en France est complexe et en constante évolution. Les prochaines élections législatives seront cruciales pour déterminer la direction future du pays et la possibilité de former une telle union.

    ——————–

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_sondages_sur_les_%C3%A9lections_l%C3%A9gislatives_fran%C3%A7aises_de_2024#Premier_tour

    Sondages 1ier tour

    La courbe de régression des sondages des élections législatives 1ier tour
    La tendance:

    https://en.wikipedia.org/wiki/Opinion_polling_for_the_2024_French_legislative_election#/media/File:Opinion_polls_French_legislative_2024.svg

    ———
    Quant au 2ième tour et les alliances : ??????????????

    1. Avatar de Hervey

      La participation des électeurs à cette élection va bondir.
      La conséquence première sera une multiplication des triangulaires pour le second tour.
      Ce réveil démocratique est déjà une bonne nouvelle.

      1. Avatar de ilicitano
        ilicitano

        @Hervey

        63% de taux de participation au 30 juin prévu par l’Ifop.

        Certes c’est mieux que 2022 avec 47% de participation mais

        cela peut entrainer une minimisation des triangulaires , compte tenu de la tendance à 18% de Macron (18% x 63% = 11,3%) où il faut 12,5% des inscrits pour être en triangulaire.

        Donc LREM va devoir faire des choix au 2ième tour.

  5. Avatar de Jean Jacques
    Jean Jacques

    C’est Radio Nostalgie ? Je veux dire Blog Nostalgie ?

    1. Avatar de Paul Jorion

      Vous êtes sourd ou quoi ? Vous n’entendez pas votre femme qui hurle : « Joseph ! Va faire les courses ! ».

      Allez ! Laissez là vos charentaises et votre litron : rendez-vous utile !

  6. Avatar de André
    André

    Lu sur le site « Les amis de Bartleby » :

     » François Lonchampt, Lettre à une amie, quant au prétendu Front “populaire » et aux petites fées qui ont présidé à sa naissance.

    Le fascisme peut revenir sur la scène
    à condition qu’il s’appelle antifascisme.
    Pier Paolo Pasolini

    Chère S.,

    J’entends bien que les électeurs qui le 9 juin ont apporté leur suffrage à la liste de Jordan Bardela n’ont sans doute pas voté pour un programme, plutôt pour mettre en avant, parmi leurs préoccupations, celles qui sont souverainement dédaignées par la technostructure, par l’aristocratie digitale régnant sur les bases de données, par la Communauté européenne et par les coteries qui se sont emparées des rouages de l’État. Mais je ne suis pas sûr que le sentiment de dépossession et de révolte qu’ils éprouvent à juste titre ait produit sur le fond une quelconque prise de conscience ; et si certains soupçonnent que la croissance sans limites, la division internationale du travail et le tour crépusculaire d’accumulation grâce auquel ce mode de production se survit à lui-même entraînent le monde à sa perte, il n’apparaît pas qu’ils sont disposés à tirer aucune conséquence d’un tel constat. De mon point de vue, ce scrutin démontre encore une fois que l’expérience du vieux mouvement prolétarien n’a pas été transmise, que les espérances, les convictions et les sacrifices de ceux qui nous ont précédés ne peuvent être rapportés à rien dans la nature de notre temps, les capacités étant tombées en désuétude qui permettaient de les embrasser par l’esprit, de les comprendre ou de les interpréter.

    Je n’ai nulle sympathie envers le « Rassemblement national », que les marchés financiers et les commissaires sans écharpe qui règnent à Bruxelles vont ramener à la raison, ni envers ce Front « populaire », dont la principale composante situe les bourreaux du Hamas dans la lignée de Jean Moulin ou de Georges Guingouin – la haine qu’ils portent à Israël englobant décidément le peuple israélien dans son ensemble, les juifs en général pour quelques-uns. Et dont une petite annexe a salué les massacres du 7 octobre, parce que ce sont les « moyens de lutte » que les Palestiniens « ont choisis pour résister ». Dont la deuxième branche, la « socialiste », a restructuré, délocalisé, privatisé plus que tous les autres partis réunis quand elle était aux affaires – dans la foulée de Ronald Reagan et de Margaret Thatcher –, ruinant les conditions de reproduction matérielles de la classe ouvrière et de la société tout entière ; et par son mépris du vulgaire, a offert un boulevard à la droite autoritaire contre laquelle elle se targue de « faire rempart » – sans rire – aux prochaines législatives. Dont la troisième, l’écologie politique, entièrement acquise aux impostures intellectuelles importées de Yale ou de Princeton – c’est-à-dire à l’idéologie la plus totalitaire qu’on ait connue en Occident depuis la disparition du stalinisme au début des années cinquante –, héberge en son sein un conglomérat de lobbys intersectionnels, queer, postcoloniaux, transactivistes et « critique de la race », dont les commandos affublés des défroques de l’extrême gauche s’emploient à faire taire tous ceux qui ont l’audace de formuler la moindre objection à leurs accès de fièvre, par la menace et par la violence y compris.

    L’« antifascisme » qui sert de prétexte à cette coalition bigarrée est cet « antifascisme de complaisance et de tout repos » dénoncé par Pasolini, cet « antifascisme de manière, inutile, hypocrite, et, au fond, apprécié par le régime » parce qu’il détourne des véritables enjeux, feignant de livrer bataille à un phénomène archaïque qui ne reviendra jamais. Personne aujourd’hui ne renoncerait aux joies de la permissivité et de la consommation pour se conformer à un idéal ascétique et patriarcal basé sur l’épargne, la morale, la claustration des femmes et l’obéissance. Surtout pas Marine Le Pen.
    …  »
    Bien à toi,
    François

    1. Avatar de Ruiz
      Ruiz

      @Les amis de Bartleby Bien vu ! Analyse critique omnidirectionelle.

      L’déal évoqué à la fin parait plus accessible au mouvement islamique déjà au pouvoir en Afghanistan dans un effort d’adaptation à l’évolution climatique.
      L’islamo-wokisme pourrait en constituer une branche idéologique occidentalisée.

      Les ralliés de Macron comme Bayrou doivent se mordre les doigts de ne pas avoir obtenu et mis en place un mode de scrutin législatif à la proportionelle pour éviter une bipolarisation favorable aux extrêmes laissant le choix des candidatures aux décisions des appareils.

      L’extrême succès du vote européen en faveur de Jordan est tout autant une volonté d’appuyer une inflexion désirée de la politique européenne, partagée par des mouvements d’opinion analogues dans d’autres pays partenaires et manifestement mal prise en compte, qu’une expression de désaveu antimacroniste sous forme de rassemblement populaire dont il n’incarne plus l’espoir.

      Une sorte de RAP : Rassemblement Antimacroniste Populaire.

  7. Avatar de sde
    sde

    Découverte.
    Merci professeur Jorion !

  8. Avatar de aslan
    aslan

    J’aime la version de Pete Seeger avec son fils pendant des commémorations en Espagne:
    https://www.youtube.com/watch?v=1zrm0bKT7Ss

  9. Avatar de Tout me hérisse
    Tout me hérisse

    En matière d’Histoire, il ne faut pas perdre de vue que les milieux financiers, et particulièrement Juan March, homme d’affaires (louches) et banquier, ont apportés un soutien décisif au golpe d’estadode 1936 qui s’est mué en une atroce guerre civile.
    Ne nous y trompons pas, les projets de privatisation de l’audiovisuel public rentrent dans la stratégie des milieux financiers visant à un contrôle total de l’opinion publique, les Guillaumes Meurice ne sont plus acceptables dans cette optique…

  10. Avatar de Khanard
    Khanard

    elle est disparue et pourtant ….

    https://youtu.be/fgKEXKwpx0g

  11. Avatar de arkao

    Première réunion de campagne hier soir au siège local du P.S. (alliance oblige) sous les cadres en bois des moustachus pères Jaurès et Blum.
    Couloir encombré d’une montagne de tract de Glucksmann qui n’ont pas été distribués faute de militants (bravo le gâchis d’argent).
    Heureusement qu’il y a les jeunes dynamiques de LFI pour secouer les bourges encravatés 😉
    https://lemusicodrome.com/wp-content/uploads/2017/01/a0lcnAq.jpeg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. https://www.lemonde.fr/politique/live/2024/07/12/en-direct-jean-luc-melenchon-defend-la-proposition-d-huguette-bello-presidente-du-conseil-regional-de-la-reunion-pour-matignon-et-appelle-la-gauche-a-faire-vite_6247441_823448.html

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon Joe Biden John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta