UN AUTRE PRINTEMPS MEMORABLE

20 février 2011 par Paul Jorion | Print UN AUTRE PRINTEMPS MEMORABLE

Un autre printemps mémorable se dessine, qui a déjà débuté dans certains pays. Tunisie, Egypte, Yémen, Libye, Bahreïn, … Madison (Wisconsin), Chine ? qui d’autre encore ?

Lorsqu’il y a quelques semaines j’ai répondu à Grenoble à une question sur l’avenir des États-Unis en n’excluant pas la possibilité d’une guerre civile dans ce pays, un autre participant à la table ronde n’a pas pu retenir son hilarité : la possibilité-même l’a fait pouffer, et il a continué de rire de mon « millénarisme » longtemps après. La salle n’a pas partagé son fou-rire et lui a ensuite expliqué pourquoi.

J’espère en tout cas que ce Monsieur s’intéresse à l’actualité et est en train de suivre l’escalade qui se poursuit en ce moment-même sur la place du Capitole à Madison dans le Wisconsin, où le gouverneur de l’État, Scott Walker, se propose de révoquer les droits syndicaux « pour faire les économies qui sont indispensables ». Les sénateurs démocrates ont pu retarder l’adoption de la mesure en quittant l’État pour empêcher que n’existe le quorum qui permettrait de la faire passer. La tension était vive hier entre manifestants et contre-manifestants du Tea Party rassemblés devant le Capitole. Chaque parti a promis des renforts pour aujourd’hui.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png
 

184 commentaires

  1. pour faire les économies qui sont indispensables

    Pour faire des économies je propose à ce que tout le monde devienne banquier ou alors à supprimer tous les pauvres Damnés de la terre,

    Suivons surtout le bon modèle de nos élites occidentales, apprenons même davantage à nous priver des bonnes choses trop coûteuses et peu indispensables,

    On pense pas assez en effet à faire des économies en toutes choses, voyez par exemple
    tous ces jeunes gens qui recherchent encore à consommer et dépenser de l’argent en vain,

    Pour faire de l’économie, de la richesse, ne serait-il pas mieux d’aller le placer au contraire dans un coffre tout notre argent, un sou et un sou mon jeune ami(e) va donc faire misère ailleurs que devant ma propre maison,

    • yvan

      Il y a problème, Jérémie.

      Car si nous supprimions tous les damnés de la terre, chose qui est en train de se faire par l’économie, cela ferait beaucoup plus de monde dans ton ciel.

      Hors, ta religion promet que nous reviendrons tous sur terre.

      Et depuis le temps de la promesse de redescente, nous devrions être environ 546 236 739 492 178 humains sur terre en cas de résurrection.
      Ainsi, en vérité, je te le dis, nous vivions beaucoup moins vieux jadis, ce qui a augmenté fortement le nombre d’ « âmes ».
      Je te laisse calculer le nombre d’humains par Km² sachant que la terre ne fait que 40 000 km de circonférence.

      Désolé d’être cartésien option logique.

    • Marc Peltier

      @Yvan
      Votre calcul « cartésien logique » du « nombre d’âmes » m’amuse. Il est étrange, et pour tout dire spécieux.

      Aussi surprenant que cela puisse vous sembler, nous sommes sans doute très près du moment où le nombre d’humains (homo sapiens) vivants sera plus grand que le nombre cumulé de leurs ancêtres !

      L’espèce, qui n’a qu’une centaine de milliers d’années d’existence, a connu des périodes de très faible démographie, au point d’être, plusieurs fois, menacée de disparaître. Et l’extremum démographique se situera probablement entre 9 et 12 milliards d’individus.

      « La plus grande faiblesse de la race humaine vient de son incapacité à comprendre la fonction exponentielle. » A. Bartlett

    • yvan

      Marc, tu as raison de rester spécieux. Car il y a cieux.

      Si j’ai écrit 546 236 milliards, il est possible que je sois loin du compte car depuis que la religion chrétienne promet, depuis 2000 ans, une résurrection, renseignes-toi sur l’espérance de vie d’il y a juste 100 ans. Puis un millénaire.
      Tu verras que le nombre d’humains qui sont morts de façon naturelle ou aidés par les guerres ou les maladies est monstrueux.

      Juste un « détail ».
      Dans certains pays d’Afrique, on ne sait plus ce qu’est un vieillard. Car l’espérance de vie est tombée à 36 ans.

  2. Bruno

    « Etre pris pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet. » (Courteline)

    • Bonjour,

      Une phrase à retenir que celle que vous citez-là !

      Je m’interroge aussi sur cette constance à annoncer le pire. Et je ne suis pas sûr du tout que les événements cités de même que celui de la petite vidéo soient le pire … Les transformations silencieuses chères à F Jullien sont déjà à l’oeuvre, nous commençons à voir émerger des manifestations bruyantes. Sont-elles si révolutionnaires ou faut-il y voir les signes d’ajustements en cours ? Rien ne se fait bien sans passion criait on autrefois chez « LIP » … Et pour l’instant ces passions-là sont encore mesurées.

      Je tenais à vous signaler un deuxième article sur la notion de résilience qui sera prolongé par un autre sur de nouvelles options économiques.

      Je continue de croire qu’il existe des solutions y compris à des problèmes plus profonds encore que ceux dénoncés ici. On ne sait jamais. Le pire n’est peut-être pas si certain.

    • martine - Bxl

      Excellent !!!/-° +1000 !

    • Les peuples sont las quelque temps devant que de s’apercevoir qu’ils le sont. Ce qui cause l’assoupissement dans les États qui souffrent est la durée du mal, qui saisit l’imagination des hommes, et qui leur fait croire qu’il ne finira jamais. Aussitôt qu’ils trouvent jour à en sortir, ils sont si surpris, si aisés et si emportés, qu’ils passent tout d’un côté à l’autre extrémité, et que bien loin de considérer les révolutions comme impossibles, ils les croient faciles ; et cette disposition toute seule est capable de les faire.

      Jean-François-Paul de Gondi, cardinal de Retz, Mémoires (1675-76).

    • yvan

      Bruno.
      En effet. Je pratique au niveau professionnel. Ce qui implique une haine justifiée qui nécessite d’en arriver à l’affrontement physique.
      Un imbécile est ainsi fait.

      Chamba.
      Pour l’instant, les mouvements de révolte sont contenus par les sécurités intérieures.
      Imagines qu’elles réalisent qu’elles luttent contre elles-mêmes en tuant la population en toute impunité…

      Qui, des anciens ici, avait le premier cité l’impunité comme source principale de revenu..???

      Dissonnance, Piotr, Juan, Tartar, Lisztfr, Marlowe, Tous. Dénoncez-vous d’avoir écrit cette vérité absolue.
      TOUT se résume à cela.

    • JIEL

      Il y a aussi cette citation :
      « Ne jamais se disputer avec un idiot : il te ramènerait à son niveau et ensuite te battrait avec l’expérience. » (Dilbert)

  3. jeanpaulmichel

    La guerre civile aux Etats-Unis est dans le domaine du possible d’autant plus que la majorité de la population est armée et pourrait en découdre violement avec les autorités.

    On pressentait qu’il allait se passer quelque chose quelque part.
    Personnellement j’avais envisagé de violents mouvements sociaux en Europe Continentale, en Grèce principalement voire en Angleterre.
    Je n’avais pas envisagé le Magreb …

    Ce qui est certain c’est que ce qu’il se passe là-bas va donner des idées et de l’espoir ailleurs.
    Il est même étonnant que cela n’ai pas encore craqué aux Etats-Unis.

    • jacques a

      Environ 90 millions d’américains possèdent des armes à feux. C’est beaucoup, mais ce n’est pas vraiment la majorité. Comme en France, il y a énormément d’armes en circulation, mais la répartition est très inégale.

      Je suis content de voir que les américains commencent enfin à se bouger pour défendre leurs droits. L’an dernier, au moment des manifestations en France, on avait droit à des commentaires admiratifs du genre « the french have balls! ».

    • HP

      Une guerre civile armée est très peu probable, il y a une culture commune qui « l’interdit », par contre il y a toutes sortes de clivages possibles, et tout d’abord le centre traditionaliste contre les côtes + éduquées, le nord ex-industriel contre le sud qui l’a peu été mais qui a gardé au fin fond de l’esprit le racisme des états du sud, les états « riches » (quoique presque tous en faillites) contre les états « pauvres », les états de « natives (indiens) » contre les états « wasp (blancs-protestants) » eux-mêmes contre les états « catho-chicanos »…

      Je ne pense pas que les manifs de Madison donnent grand-chose mais elle permettent aux américains de penser que des choses peuvent changer chez eux aussi, comme elles ont changé en Egypte, c’est une porte qui s’ouvre dans les esprits. Elle ne pourrait pas être fermée que si tout allait bien et que les états ou le fédéral pouvaient faire des cadeaux pour calmer tout le monde, on n’y est pas et on n’y sera pas. Donc ça devrait bouger, et aux usa ça peut bouger + vite qu’ailleurs et dans un sens totalement imprévisible.

      J’imagine assez bien la sécession de la Californie pour tenter de retrouver un équilibre en l’absence de subventions fédérales, pour commencer.
      Autant dire que dans ce cas le dollar va valser.

    • M

      the french have balls!

      Ben non ! …

    • jacques a

      Le compliment venait des progressistes américains qui ont souvent une vision très idéalisée de la France.

  4. Sylvain

    Rage Aainst the Machine va y faire un concert… en déclarant Madison est le prochain Caire…
    http://politifi.com/news/Rage-Against-The-Machine-Guitarist-Tom-Morello-Coming-To-Wisconsin-Madison-Is-The-Next-Cairo-1645809.html

  5. barbe-toute-bleue

    Les Etats unis, à leur indépendance, représentaient un espoir pour beaucoup, oppressés en Europe. Ceci n’est pas un espoir éteint pour l’ensemble de la population.

    La spécificité insulaire, ou presque, du pays, a fait qu’il est, avec les années, devenu un refuge pour les oppresseurs eux même… devrait-on dire porte avion ?

    Mais une rébellion se référant à la constitution là-bas, aurait un tout autre effet que les protestations criées dans le Maghreb. Ai-je dit criées dans le désert ?

    Or, par l’idée qu’on se fait de ce que devrait être la presse, par l’influence de la religion, en tout cas son canevas humaniste imprimé dans la société, le ferment n’est pas très mauvais, et pour le reste du monde, souvent sous influence, il serait déterminant que quelque chose casse aux USA, et je pense aussi que ça ne pourra pas tenir là-bas. L’image de ce pays n’est pas tout-à fait celle que veut bien nous rapporter le média. C’est aussi faux, si j’ose dire, que Hillary Clinton.

    Les Etats unis, je crois aussi que ça a toutes les chances de péter. On attend toujours que les masses critiques finissent de se constituer

    • Ando

      « Les Etats unis, à leur indépendance, représentaient un espoir pour beaucoup, oppressés en Europe ». En réalité, lorsque la Déclaration d’Indépendance fut adoptée le 4 juillet 1776 cette nouvelle bouleversante laissa de marbre la planète entière. Du reste, pour que le « reste du monde » apprit la bonne nouvelle il lui eut fallu un minimum d’outillage : en 1776 on ne connaissait encore ni le télégraphe (1794, merci M. Chappe) ni twitter. La vérité oblige à écrire, tristement, que cette indépendance ne représentât un espoir que pour les contribuables (peu nombreux) des treize colonies britanniques qui échappèrent ainsi à une lourde charge fiscale imposée par la Grande-Bretagne.

      Aux Etats-Unis, et contrairement en Europe, à part quelques groupuscules peu représentatifs, ceux qui contestent le système le font parce qu’ils n’en profitent pas encore, ou parce qu’ils en ont profité mais n’en profitent plus ou moins bien. Personne ne remet en question le cadre général. Conceptuellement, là aussi contrairement à l’Europe (de la mer d’Iroise au lac Baïkal), ce cadre général se confond avec les politiques qui s’y inscrivent, de sorte que les remettre en question c’est d’une certaine manière remettre en question l’existence même des Etats-Unis (l’existence au sens d’une mythologie, ou conte pour enfants sages).

    • methode

      bel effort réducteur.

      La vérité oblige à écrire, tristement, que cette indépendance ne représentât un espoir que pour les contribuables (peu nombreux) des treize colonies britanniques qui échappèrent ainsi à une lourde charge fiscale imposée par la Grande-Bretagne.

      vu d’ici et sans vouloir vous convaincre, les pères fondateurs semblaient avoir à coeur de créer une société délivrée du servage et du féodalisme. basée sur des conceptions nouvelles. l’impact d’une terre libre et spacieuse dans les milieux intellectuels européens fut considérable; les développements aux états-unis, à cette époque où les frégates européennes reliaient le monde entier, étaient certainement assez suivis dans les salons qui comptaient, et les banques bien entendu. le monde marchand ne pouvait qu’adhérer et sa domination ne plus tarder.

      une statue du marquis de lafayette trône dans nombre de parc devant les capitoles, ce marquis qui a traversé révolutions terreurs et empires…

      l’ancien monde, méprisant et semi-amnésique, commence à peine à prendre conscience du problème que va lui poser une grande nation surarmée et retranchée derrière deux océans, élevée aux idéaux démocratiques libertaires et révolutionnaires, pas seulement dans la forme… car c’est en effet leur seule mythologie. sans compter l’amérique du sud.

    • Bergons

      Bonjour,

      La vérité oblige à écrire, tristement, que cette indépendance ne représentât un espoir que pour les contribuables (peu nombreux) des treize colonies britanniques qui échappèrent ainsi à une lourde charge fiscale imposée par la Grande-Bretagne.

      A lire à ce sujet le très instructif (pour les non historiens) « Une histoire populaire des E.U. de 1492 à nos jours », Howard Zinn. A condition de ne pas succomber à l’écoeurement provoqué par la succession de tueries, massacres, …, tout au long de cette histoire.

    • methode

      bonsoir,

      pour les massacres, en tant qu’européen, ça devrait aller. nos amis asiatiques et orientaux pourraient sûrement dire de même, vous ne pensez pas?

      l’auteur a d’ailleurs apparemment pris soin d’intituler son ouvrage ‘une histoire populaire…’ et non ‘histoire populaire…’

      cdt

  6. Le Renard

    on voit bien que dans les pays Arabes il y a des révolutions
    c’est les matières premières, le sucre, la farine l’huile etc.. qui provoquent les manifestations.
    quand le peuple a faim il se révolte.

    ce sera le même scénario en Afrique, en Amérique du sud et en Asie.

    dans l’idée l’Europe tombe la première suivit de quelque mois par les USA et la Chine.

    quand ce scénario de chaos se fera qu’est ce qu’il faudra faire, jusqu’où ça peut aller.
    je pense que dans ces situations comme d’habitude c’est l’armée qui prend le pouvoir et positionne les chars ou il faut.

  7. Pourquoi cela finirait mal aux US vu que cela se termine toujours bien dans les films,

    Qui donc n’a jamais vu John Wayne dégainer même plus vite que son ombre,

    Pour Jean-Claude Trichet, le G20 est un succès

    Et puis faut bien que toute nos élites se donnent encore bien l’illusion de servir à quelque
    chose, sinon comment le monde pourrait-il alors être mieux éclairé et conduit vers la fosse.

    • Pourquoi s’en étonner, c’est la même personne qui a déclaré sur Europe 1 qu’augmenter les salaires est « la dernière bêtise à faire ».

    • Kibou

      Hormis le sien et celui de ses proches amis, je présume, comme le petit président d’un grand pays européens en son temps ;-)

    • PAD

      Les occasions de se taire et celles de parler se présentent en nombre égal, mais nous préférons souvent la fugitive satisfaction que procurent les dernières au profit durable que nous tirons des premières.

      A.Schopenhauer

    • Pascal39

      Bonjour,
      @paul

      j’ai réussi à rester zen toute la journée (ce n’était pas gagné d’avance je vous l’assure!) et Mr Trichet vient de tout gâcher!

      merci quand même pour cettre info

    • M

      ah, les mauvaises langues !
      ce pôv cher homme travaille , d’arrache-pied, « pour les pauvres et les plus démunis » ! pour ça, qu’il pense qu’il ne faut pas augmenter les salaires des pauvres !
      …mais des riches, oui !
      allez comprendre ….

      il va falloir faire le tri des trichet-trichant de tricherie …des banquiers banqueroutant mais banquetant in secula seculorum, amen !

    • La tricherie de Trichet consiste à prétendre maitriser l’inflation, alors qu’il  » maitrise  » une moyenne cachant des disparités extraordinaire .
      L’inflation des loyers , des matières premières ,depuis sa planète, cet homme là ne semble pas connaitre .

    • Papimam

      Arnaud Montebourg n’est pas OK avec Trichet et pense que les sociétés qui ont de bons résultats, versent des dividendes en masse, peuvent en faire pofiter leurs salariés et faire mieux que juste l’aumone de la participation. Il s’exprimait ce soir à la télé, entendu par hasard.

    • yvan

      Béber.
      D’où l’expression : « naitre avec une petite cuillère d’argent dans la bouche »…

      Il est presque un comble de dire que ceux qui n’ont jamais souffert ne connaissent pas la souffrance.
      Et pourtant.

      Cela me refait penser à un collègue ingénieur qui, venant d’une famille expulsée de son logement à chaque printemps, a intégré l’IDN de Lille.
      Il ne pourrait certainement plus le faire à l’heure actuelle.
      O tempora, o mores.

    • il semble qu’à présent ce qui est en jeux c’est l’acceptation d’un ordre, par delà sa forme incarnée et temporelle, un ordre que certains voudraient immanent, se rapprochant des castes indiennes. un ordre mondail en somme. je suis sûr que c’est ce qu’attendais l’opac du rhône pour loger les gens dans la rues, une décision du G20.

  8. Claude Animo

    Lundi, déjà, certains des manifestants en révolte avaient placé leur révolte sous le signe de la référence égyptienne : «On Monday, hundreds of University of Wisconsin-Madison students and professors showed up at the state Capitol chanting “kill this bill” and carrying signs with messages such as “From Cairo to Madison Workers Unite.”» (Dans Huffington.Post, le 17 février 2011.)

    d’après dedefensa.org

    • Saule

      Trichet ou l’hôpital qui se fout de la charité, d’autant que charité bien ordonnée commence par soi même. En période de crise, augmenter les fonds propres des banques en réduisant les salaires des banquiers, entre autres, afin d’irriguer l’économie………Le mot salaire est-il encore approprié vue le niveau stratosphérique de certains revenus qui n’a d’égal que leur c……

      Faisons redescendre d’en haut les finances spoliées qui manquent en bas. L’outrecuidance de ces experts en mauvaise foi n’a pas de bornes.

      Trichet……….. »tout est écrit ». La crise quel beau concept!

  9. Pierre

    Et quand « le printemps » a commencé en automne, l’été sera-t-il froid ?
    Qui joue avec les allumettes et les false-flags à des fins politiques et sociologiques ?

    « L’état de guerre n’est que le prétexte d’une tyrannie domestique ».
    Alexendre Soljenitsyne

    Un historique de quelques false-flags rendant la « posture D » inévitable:
    http://leweb2zero.tv/video/cortex3535_2349aabf974b6dc

  10. Marlowe

    La révolte des non-rentables, partout dans le monde, est à l’ordre du jour.
    Ces révoltes prennent, et vont prendre, plusieurs visages, certains souriants, d’autres effrayants.

    • Ando

      Tout à fait. L’état des choses existant, le « système » (je n’aime pas ce terme mais je n’en vois pas d’autre) conserve les pouvoirs mais a perdu la légitimité. Plus cette distance pouvoir/légitimité devient béante plus les sociétés vont s’affranchir de sa tutelle. Il n’est de pouvoir que légitime.

  11. Mike

    @Le Renard
    Les données du jeu sont nouvelles, en tout cas pour ce qui concerne l’info via le Web. Bernanke se plaignait la semaine passée des « rumeurs » et de la blogosphère, les chinois bataillent pour contrôler cet espace virtuel, supprimant aujourd’hui même l’accès à toute contenu html contenant Jasmin en son sein. Les politiques US manoeuvrent pour que le président puisse décider un Shutdown immédiat d’Internet…

    Quôi qu’il en soit il y a donc cette schizo médiatique à trois tête, serpents qui se mordent la queues. 1) Les médias descendants, mainstream, plutôt dans la tonalité du pouvoir. Ils sont toujours précédés par les innombrables médias montants d’influences de la toile… ce sont ces derniers qui mènent la danse. Zerohedge entre autre. Ces derniers sont néanmoins précédés par les événements qu’organisent les populations via SMS, FB, Twitter, etc… Manifs subordonnés à la montée des commodities qu’ont déclenché les QE et les banksters.

    On ne sait pas trop où ceci va nous mener. J’espère sincèrement que des leaders raisonnables, avec des couilles, se retrouveront aux commandes. Un énoncé déjà paradoxal. Voeu pieux donc.

    Le monde est un peu perdu non ?

  12. Un texte de dedefensa.org sur le sujet trouvé via le twitt d’un fameux blogeur tunisien ;)

    Sur twitter, suivre #wisconsin ou #wiunion

  13. « Révoquer les droits syndicaux pour faire les économies qui sont indispensables ».
    L’idée de fond, c’est que la démocratie elle-même est devenue un obstacle au développement économique. C’est un argument qu’on retrouve de plus en plus dans les médias mainstream en Angleterre.
    Récemment encore était encensée une jeune économiste, Dambisa Moyo, qui disait par exemple dans le « Times » : “Far from being a prerequisite for economic growth, democracy can hamper development as democratic regimes find it difficult to push through economically beneficial legislation” (« Loin d’être une condition pour la croissance économique, la démocratie peut entraver le développement, car il est difficile pour un régime démocratique de faire passer des lois bénéfiques d’un point de vue économique. »)
    Cela vaut aussi – si ce n’est surtout – pour les pays riches : les leaders occidentaux ne seraient plus en mesure de prendre les mesures indispensables pour restaurer la compétitivité de leur pays, à cause des élections, des syndicats, etc., face entre autres à la Chine, qui elle ne s’embarrasse pas de lois sociales ineptes.
    C’était d’ailleurs un peu l’objet du livre d’Emmanuel Todd, « Après la démocratie » : quand, et comment, les élites occidentales vont-elle abolir – si ce n’est formellement, du moins pratiquement – la démocratie ?

    • Mike

      J’espère que cette argumentation se retournera contre eux. Ce devrait être le cas. Mais quoi après ?….

    • Marlowe

      Supprimer ici l’illusion démocratique alors qu’il tente de la rétablir là bas est à la mesure de ce monde devenu complétement fou, qui ne dit pas ce qu’il fait et qui dit ce qu’il ne fait pas, et aussi bien le contraire le lendemain.

    • PAD

      A force de demander des sous aux Chinois, on va finir par envier leur système politique !

    • Le management néolibéral de la démocratie représentative, aux Etats-Unis et en Europe, est menacé sur sa droite (les « identitaires ») et sur sa gauche (les « re-distributionnistes »).
      Comme on peut raisonnablement le prévoir, les « mondialisés mobiles » de la classe dirigeante s’allieront finalement à l’extrême droite pour faire face à la critique de gauche. D’où les convergences Républicains/Tea Party, Sarkozy/Le Pen, etc. Car le grand danger, évidemment, ce n’est pas ceux qui veulent restreindre les prestations sociales à « ceux qui le méritent vraiment » (autrement dit : les nationaux, les « vrais » travailleurs, etc.) – ce qui permet en tout état de cause de réduire le périmètre des services publics –, mais ceux qui veulent remettre en cause les règles du jeu économique – en interdisant par exemple les paris sur les fluctuations de prix, en faisant en sorte que les entreprises paient leurs impôts, en socialisant les banques, en limitant les rémunérations, etc. Ceux, en somme, qui veulent défaire ce qui a été méticuleusement tricoté depuis 30 ans.
      De ce point de vue-là, le danger, pour nos chers gouvernants, c’est que les bouleversements en Tunisie, en Egypte, etc., ne se limitent pas à l’instauration de régimes démocratiques à la sauce néo-libérale – comme chez nous –, mais penchent dangereusement sur leur gauche, un peu comme dans certains pays d’Amérique latine. Et le cauchemar, bien sûr, c’est une conjonction de ces mouvements démocratiques « autonomes » dans les pays satellites avec une montée en puissance de la gauche alternative, verte, syndicale, radicale, etc. – dans les urnes, ou les rues, européennes et américaines.

    • Jeanne

      @Quilgars Pour ajouter à leur cauchemar, on va bientôt voir des boat-people débarquer de Libye, y compris les Africains enfermés dans les « camps de transit » vers l’Europe (ou vers le retour case départ). Les masques vont pouvoir continuer à tomber.

    • Nicks

      @E. Quilgars

      Reste à savoir si les révoltes en cours vont précisément aboutir à une émergence des forces solidaristes ou au contraire à un renforcement du mouvement consumériste? Ne doutons pas que l’inertie et la convergences d’intérêts des acteurs mondialisés dominants sont un obstacle considérable à la première possibilité.

      Le seul élément de raisonnement tangible que l’on peut évoquer en ce moment, c’est qu’une faille s’est mise à jouer, que la crise du système en est à l’origine. Pour le reste, difficile de conjecturer. Je suppose néanmoins que le calme n’est pas à l’ordre du jour et que des moments historiques se préparent . Croisons les doigts et faisons en sorte autant que possible que la démocratie n’y trouve pas son tombeau…

    • Jeanne

      Ils ont du boulot en Egypte: tout le pays est en grève. Les « institutions » (ministères, journaux, police, etc.) doivent être réformés à la racine pour virer tout ceux qui sont rentrés par piston.

      Bientôt près de chez vous ?

    • HP

      Eu Europe c’est déjà sur les rails, avec les projets de faire présenter les budgets des états à un conseil des entreprises mondialisées avant vote au parlement. Il y a aussi les projets d’aménagements de la constitution, pourtant ouvertement ultra-lib, de façon à ne plus dépendre des peuples pour les décisions écos.

  14. Yogi

    Ca ne peut « péter » que s’il y a un sentiment de totale impasse, s’il n’y a plus « d’espoir », aussi illusoire soit-il, pour l’individu.
    Je pense qu’au pays du rêve américain ça n’est pas près d’arriver. Des manifs importantes oui, une guerre civile non.

    • Il doit y avoir un moment que vous n’êtes plus allé aux Etats-Unis.

    • Marlowe

      Chaque minute qui passe, des milliers de non-rentables, partout dans le monde, prennent conscience que l’avenir n’existe plus.

      Il y a quarante ans, les révolutionnaires, pensaient que c’était d’un point de vue qualitatif, que les forces productives ne pouvaient plus se développer.
      C’était vrai.
      Mais voilà que c’est aussi d’un point de vue quantitatif.

    • Quand je lis le témoignage de Mark sur zerohedge ( http://www.zerohedge.com/article/disillusioned-99er-shares-his-disappointment-american-dream ), je réalise ce que peut être la vie d’un « disabled » au pays de la concurrence de tous contre chacun (et inversement) .

      Je connais mal ce pays et ne sais pas si cela va bouger aux USA mais je l’espère pour ceux qui souffrent dans la solitude. Peut-être souffriront-ils encore mais au moins ne seront-ils plus dans l’isolement mortifère come le dit si bien Alberte Camus:
      C’est pour toutes les existences que l’esclave se dresse lorsqu’il juge que, par tel ordre, quelque chose en lui est nié. (…) Dans l’expérience absurde, la souffrance est individuelle.
      A partir du mouvement de révolte, elle a conscience d’être collective, elle est l’aventure de tous. Le premier progrès de l’esprit saisi d’étrangeté est donc de reconnaître qu’il partage cette étrangeté avec tous les hommes et que la réalité humaine, dans sa totalité, souffre de cette distance par rapport à soi et au monde. Le mal qui éprouvait un seul homme devient peste collective. Dans l’épreuve quotidienne qui est la nôtre, la révolte joue le même rôle que le « cogito » dans l’ordre de la pensée : elle est la première évidence. Mais cette évidence tire l’individu de sa solitude. Elle est un lieu commun qui fonde sur tous les hommes la première valeur. Je me révolte, donc nous sommes. »
      Albert Camus

    • HP

      Au pays du rêve américain il y a un fort sentiment de nécessité de justice et d’équité.
      Quand le gouverneur de l’état vote en janvier 117 millions de réduction d’impôts et quelques autres cadeaux fiscaux aux riches, et exige en février 137 millions d’économie sur le dos des simples employés sous prétexte d’être en faillite et qu’il n’y a pas d’autre solution, il y a révolte.

      J’ignore dans quelle mesure un gouverneur élu dans les règles peut être viré, ce que je sais c’est que plusse il durcira sa position plusse il montera la population contre lui et donnera envie aux autres de (se) manifester contre le « système » ultra-lib. Manquerait plus que le tea-party s’y allie (pour le moment ils contre-manifestent mais ça peut changer s’ils sentent que le vent tourne) et on pourrait voir des choses intéressantes.

    • bible

      Mr Jorion:

      Je suis allé aux Etats-unis à noël. Désolé de décevoir votre fantasme révolutionnaire, beaucoup d’américains travaillent encore (la très grande majorité), et tout en étant conscient des problèmes économiques de leur pays. Mais ils n’ont nullement l’attention de casser leur modèle, conscient des privilèges encore en place, au regard au reste du monde (Démocratie, pouvoir d’achat .. ) … L’actualité du Moyen Orient ) confirmant leur conviction tous les jours .. Ce qui les pousse au contraire à ne pas bouger.

    • M

      tiens, par ex., en 2007 :

      … »vendredi 20 juillet 2007
      Le mythe de la mobilité sociale aux Etats-Unis

      Si même l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) l’admet (1)… C’est donc certain, la mobilité sociale est encore moins grande aux Etats-Unis qu’en Europe. Quand un père se situe dans le groupe des 20% d’Américains les plus pauvres, il y a 40% de chances que son fils n’arrive pas à faire mieux. Au Danemark et au Royaume-Uni, les proportions respectives sont de 25% et de moins de 30% (2).

      D’un bout à l’autre de l’échelle des revenus, les parents transmettent à leurs enfants leur éducation, leurs réseaux d’influence, la qualité de leur accompagnement médical… mais aussi leur fortune. Et le recul de l’Etat social joint à la baisse continue de la fiscalité progressive (le « bouclier fiscal » tout juste voté par le Parlement français va dans ce sens) ont puissamment contribué à cette installation de classes héréditaires que certains désormais assimilent à un nouveau système de castes…. »
      http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2007-07-20-Mobilite-sociale

      et puis:( même article )
      .. »En réalité, l’OCDE est sur la même ligne. Au moment même où elle fait mine de s’inquiéter de la situation américaine, n’indique-t-elle pas aux trente Etats membres de l’organisation : « La pression fiscale ayant atteint le “seuil de la douleur” dans la plupart des pays, il n’y a guère d’autres solutions que d’engager de nouvelles réformes visant les systèmes de retraite ainsi que les dépenses de santé et de soins de longue durée. S’agissant des dépenses de retraite, deux orientations revêtent sans doute une importance particulière : retarder la cessation d’activité et accroître les revenus de retraite de source privée (6). » Comme ces orientations correspondent précisément au « modèle américain », on mesure à quel point l’organisation internationale prend au sérieux les données qu’elle rappelle sur le recul aux Etats-Unis de la mobilité sociale. »

  15. Mal Luné !

    Y’a un truc qui m’échappe… Les américains c’est pas que des grosses baleines vautrées sur leur canapé qui regardent Les Experts à la télé, une cannette de bière dans une main et un 11.43 dans l’autre ? On m’aurait trompé ? Diantre !

  16. Arthur

    Nous, tous les convaincus de la crise , attendions une étincelle montrant que la crise entrait dans sa « phase sociétale »….
    Impossible de savoir cependant, il y a quelques mois, où cela craquerait en premier. Et puis, l’explosion dans le monde arabe est arrivée et résonne en mon esprit comme une évidence…
    Les américains ont la planche à billet et la force militaire; les européens ont l’euro, encore un peu d’industrie et l’Est comme porte de salut; la chine, l’asie ne connaît pas la crise….Ne restait donc que que les pays arabes, qui sont contrôlés par des dictateurs décadents et embourgeoisés de plus de 30 ans de dictature financés par les USA, pour l’étincelle sociétale…
    Tous les ingrédients sont réunis dans les pays arabes pour que cela explose!!!

    Ne soyons pas dupes, cela sert surtout les intérêts des US et de l’occident car c’est un bon moyen de faire croire au quidam que l’inflation qui s’en vient est le résultat des soulevements de ces arabes. On va nous refaire le coup des chocs pétroliers de 73 et 79…

    Apprêtons-nous à vivre des jours noirs plus tristes que les nuits, le monde est entré depuis peu dans une nouvelle ère d’instabilité… La myopie de nos concitoyens me sidère depuis longtemps.
    Ces derniers risquent de retrouver la vue dans peu de temps face aux atrocités qui se préparent.

  17. Tolosolainen

    Merci encore Paul pour votre blog !
    Ce dimanche un silence abject et assourdissant sur les massacres en Libye (et ailleurs mais en Libye à plus grande échelle) ; de la part de nos gouvernants, pas étonnant… trop de connivences et compromissions [Berlusconi vient de dire qu'il ne fallait pas déranger Khadafi (il lui est reconnaissant pour l'idée du bunga-bunga , voir déclaration de Ruby)] mais quid des peuples ? Je me souviens de manifs contre Pinochet ; faut-il conclure que le dictateur Libyen n’a pas atteint son millier de morts, seuil déclencheur de nos indignations? Bien sûr que faire ? mais en Europe une vague d’indignation devrait montrer aux gouvernements que leur silence est inacceptable !
    Une leçon quand même : on peut les faire reculer. En Angleterre Cameron a abandonné son projet de privatisation des forêts domaniales – bien sûr ça parait dérisoire par rapport à ce qui précède mais je voulais juste rappeler que lorsque des seuils du nombre des gens indignés sont franchis rien ne résiste… Paul avait souligné ce que peut être une révolte anglaise…

    • lou

      privatisation des forets domaniales en Angleterre? Ah, je croyais qu’il s’agissait de la France: « Après avoir découvert une note rédigée à l’intention du ministère de économie et des finances, la Fédération Nationale des Communes Forestières (FNCOFOR) craint le démantèlement du régime forestier actuel et du service public rendu par l’Office National des Forêts (ONF).http://www.macommune.info/

    • yvan

      Tolo.
      Ici, en Europe, pouvoir aux riches.
      Tu n’es pas milliardaire..??? Ni millionnaire…???
      Tu ne vaux donc rien.

    • methode

      pas de mastercard, pas d’âme.

      ça tombe bien j ai une electron qui passe même pas les péages d’autoroute, comme je l’avais prise avant d’être interdit banquaire pour controler mes dépenses sans avoir à compter (tête en l’air), j’ai donc appris ma notification à la banque de france… 4 ans après.

      ça a tellement fait marrer la guichetière, une amie présente et moi même, que je me suis promis de le rester longtemps. simple question d’organisation. d’ailleur pas envie de me ‘réinsérer’ pour les nourrir.

  18. Alain

    Ce qui s’est passé en Tunisie est en train de provoquer un raz de marée mondiale, comme beaucoup de personnes ont a l’impression de vivre les moments juste avant la chute de l’URSS. C’est bien que les gens demandent plus de démocratie, mais le problème c’est que même si les pays actuelles qui demande cette démocratie arrivent à mettre une démocratie à la tête de leur pays ses démocraties se retrouveront quand même dans l’impasse énergétique et économique actuelle qui est à l’origine de ses soulévements car ils n’ont pas la politique qu’il faudrait.. le monde est dans une impasse actuellement et la tension est en train de montée!

    En tout cas, je souhaite de beau rêve à ce qui continue de croire que tout va bien car la crise ne va pas tarder à venir frapper a leur porte!

  19. Nayko

    Je ne saurais trop vous conseiller une BD, nommée « DMZ » :

    « Embourbé dans des guerres à travers le monde qui mobilisent son armée et sa garde nationale, le gouvernement américain a commis l’erreur fatale de négliger la menace réelle que constituaient les milices anti-gouvernementales à l’intérieur des Etats-Unis. Comme un géant endormi, l’Amérique moyenne se soulève et, par la violence, se fraie un chemin d’un bout à l’autre du pays, déclenchant une seconde guerre civile américaine qui s’arrête sur la ligne de front à Manhattan. Ou dans la DMZ, sigle désignant la zone démilitarisée.  »

    C’est fichtrement bien foutu.
    Bon dimanche à tous.

  20. Kwartz

    Pour les fans (les autres aussi) de BD j’en profite pour vous recommander DMZ (DMZ) de Brian Wood qui part de l’hypothèse d’une deuxième guerre de sécession aux Etats Unis dans la prochaine décennie.

    Dans la préface du tome 6 Greg Plast journaliste à la BBC explique que cette guerre à déjà commencée qu’il suffit de regarder le nombre de morts par arme à feu chaque année :

    J’écris ceci après avoir terminé un article sur Eight Mile à Détroit. Dans chaque maison saisie, les mauvaises herbes ont envahis le toit. Le type de la dernière maison m’a dit que son fils s’était fait tuer dans sa cour. Il y a des menaces de saisie sur sa table. Il travaille tous les jours pour éviter à ses gosses de vivre dans un foyer de sans-abri. Mais il n’a aucune chance et il le sait. L’Amérique est un casino truqué.

  21. dissy

    Après ben ali et moubarak, Trichet ?

    « Augmenter les salaires est la dernière bêtise à faire en Europe » Trichet

    AFP

    http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/643981/augmenter-les-salaires-est-la-derniare-baatise-a-faire-en-europe.html

    Quand serons nous enfin débarrassés de cet idiot utile ou plutôt inutile?

  22. Blandine Keller

    J’ai entendu une fois un argument qui m’a paru particulièrement hypocrite : on ne peut pas remettre en cause la mondialisation financière…ce serait toucher aux droits des veuves et des retraités américains !
    Mais attrapant une info + précise sur le Wisconsin : ce sont les employés des services publics de l’état qui manifestent, car ils ne pourront plus entre autre si la loi passe bénéficier de fonds de pension je me demande s’ils vont revendiquer une retraite par répartition, ou s’ils veulent que les fonds continuent à marcher comme ça. Certains retraités se sont retrouvés complètement dépouillés en 2008. En tous cas l’argent des cotisations pourrait servir à autre chose qu’à la spéculation. Cf Jean-Christophe Le Duigou Les fonds de pension Grasset 2002, où l’ancien monsieur retraite de la CGT interview le président du principal syndicat d’enseignants des USA, Mr Christ.

    • C’était ce que reprochaient les Anglais conservateurs à Obama pendant la marée noire dans le golfe du Mexique : en voulant faire payer BP (société britannique) pour les dégâts écologiques, Obama s’en prenait aux pauvres retraités du Royaume-Uni qui, via les fonds de pension, vivent des dividendes de cette respectable entreprise. C’est malheureusement ce qui arrive quand on fait reposer son système de retraite sur les performances boursières des multinationales – et non pas sur les mécanismes de la solidarité intergénérationnelle !

    • Nicks

      Lordon a relevé de façon pertinente que le système est aujourd’hui défendu très efficacement par ceux qui en sont victimes, par l’émulation de la réussite rentière et par le simple fait qu’ils sont partie prenante de ce système (fonds de pension, plan d’épargne en action, assurances-vie etc). Moralement et techniquement, la majorité exploitée n’a pour le moment que peu d’intérêt à voir tomber le système (en dépassant le court-termisme et l’individualisme, elle devrait pourtant s’apercevoir que c’est son intérêt primordial de renverser la situation actuelle). C’est pourtant ce « bouchon » qui doit sauter pour une remise en cause du capitalisme financiarisé. A défaut, la démocratie sera enterrée…

    • yvan

      Prise en otage.

      On a l’habitude, économiquement, quelque part. Non..???

    • M

      Voilà pourquoi il ne FAUT PAS que nous passions aux fonds de pension ! le Monde entier sera pied et poing lié …
      C’est ensuite le mur de l’argent, dont Obama ne se sort pas …( jour optimiste).
      Que les grandes fortunes qui ont trempé la main dans le pot de confiture-actionnariale crachent au bassinet, pour les salariés des Pays anglo-saxons sous cette formule privatisée( c’est la moindre des choses ) …et, ensuite, que ces Pays fassent leur propre réforme ! ce n’est pas notre regard sur les choses …

  23. Le Renard

    En Égypte, on a commencé a dire attention aux intégristes, les frères musulmans toussas
    Les frères musulmans ont eu la bonne idée de se tenir en retrait et de laisser faire les choses.

    on parle de l’Égypte et un peu moins des frères musulmans.

    ne pas se mettre en avant, attendre le bon moment pour agir.

    • yvan

      Les croyants ne sont pas idiots lorsqu’il s’agit d’avancer caché.

      Pardon, Jérémie. Mais la croyance est la pire des choses. Même en économie.

    • @ Yvan

      Non Yvan la pire des choses c’est qu’il n’ait plus de tout pour faire un monde, aussi bien des abeilles que certains poissons, aussi bien des gens comme toi que comme moi, tu te rends compte si un jour tout le monde devait en finir par se conduire d’une certaine façon, sous peine par exemple de se voir peu à peu identifié comme quelqu’un de trop peu Ok pour la bonne marche des affaires vers la sécurité, tu sais Yvan le mal se cache partout aussi bien chez les plus remontés d’un bord comme d’un autre, bien sur les frères musulmans ne sont pas tous des enfants de Choeur, que veux-tu que je te dise que je ne vois pas aussi cela venir dans le même temps.

      Tu sais quand bien même le monde en finirait à contrario par devenir 100% athé ça ne saurait être plus prudent et plus sage pour le genre humain tu ne crois pas ? Et cela croyance ou pas.

    • Non ce n’est pas du tout ce terme là que j’aurais du employé, mais bien plutôt l’erreur de l’homme qui se reproduit souvent sans cesse dans l’histoire sous une même forme bien dualiste.

  24. Jeanne

    Et dire que c’est même pas encore le printemps !! Ca va donner !

    Un texte publié aujourd’hui sur Médiapart par des Franco-Tunisiens qui s’alarment de ce qui se passe. Entre ca et l’(ex?) ambassadeur Boillon, il y a des chances que les jeunes là-bas se mettent de plus en plus à l’anglais..
    http://blogs.mediapart.fr/blog/myriam-marzouki/190211/la-democratie-nest-pas-une-affaire-de-competences-ni-dinterets-econ

  25. Marx, prénom Groucho

    « Augmenter les salaires est la dernière bêtise à faire en Europe » Trichet

    Il a bien raison, le Jean Claude! je dirais même plus: il faut les baisser – les salaires, hein, pas les bonus – de ,disons 20 à 30%, supprimer les avantages sociaux, insuffler du privé là ou il y a du pognon à se faire ( assurance maladie, santé, éducation ), ratiboiser les services publics puis « les ouvrir à une concurrence juste et non faussée » et laisser les restos du coeur et l’abbé Pierre s’occuper des indigents, histoire de substituer la charité à la solidarité, et j’oubliais, baisser les impôts! en priorité ceux des riches parce que sinon, ils se barrent en Suisse!

    Quel superbe avenir que voilà! et en plus, ils croient ( les élites à la JCT ) que le peuple français et les peuples d’Europe vont se laisser faire….mais ils rêvent!

    • yvan

      Il (ils) se tire(ent) en effet une balle dans le pied.

      Car contrer l’inflation est laisser le pouvoir de prédation aux riches.

      Mais… tant mieux. La réaction n’en sera que plus violente.
      Ainsi va la manipulation.

    • Boffer

      … et sous peu, le CAC se rebaptise le CAC 41, accueillant la prochaine entreprise la plus performante : des pompes funèbres.

  26. juan nessy

    Un bon moyen de savoir ce qui va se passer aux States est de demander son avis à l’ambassadeur de France à Washington . S’il pense que tout va bien , c’est qu’effectivement la guerre civile y est pour bientôt .

    • yvan

      Bien vu, Juan.

      Vu la manipulation actuelle, au plus nous sommes « rassuré » par d’autres, au pire est la situation.

    • Maître Dong

      A Grenoble, quand Paul a évoqué l’hypothèse d’une guerre civile US, Lionel Zinzou l’a carrément suspecté d’avoir bu un café hallucinogène dans le TGV !

    • AntoineY

      Pourtant le risque de guerre civile aux USA:

      1/ Est parfaitement connu depuis très longtemps (considéré comme la menace n1 par les services US dans les 15 prochaines années à compter de l’ère Clinton), mais sur le mode du conflit inter-ethnique (WASP numériquement minoritaires contre communautés hispaniques/afro-américaines).
      2/ Est soutenue par un stratège russe (sans doute avec des velléités de déstabilisation, ne soyons pas naïfs), mais sur le mode « guerre de sécession » (au passage, dans sa Théorie de la Constitution, C. Schmitt fournit tous les instruments de pensée de cet mouvement de désintégration de l’union, sur le strict plan juridique).

      Bref, il faut vraiment être à côté de la plaque pour ne pas voir le risque majeur de guerre civile US. Curieusement, les ruraux s’étonnent en général beaucoup moins de ce genre de prédiction que les citadins. Parfois je me dis que la ville rend stupide…

    • Martine Mounier

      Je n’étais pas à Grenoble fin janvier. Une veine. J’aurais probablement aimé saluer Paul Jorion et je serais du coup aller me fader trois heures de ces Assises à la con.

    • Clive

      Déclaration de l »ambassadeur US en GB, sur un autre sujet

      http://www.youtube.com/watch?v=TdbiAI3dQ0Y

      Un bon moyen de savoir ce qui va se passer?

  27. louise

    Dernières nouvelles de Libye et d’ailleurs :

    http://berthoalain.wordpress.com/

  28. LE JEUNE CADRE DYNAMIQUE AMERICAIN

    Un jour Toto rencontre un très jeune voisin, traînant la patte, accoudé dans un bar, fumant et buvant un autre verre de plus pour s’oublier, penser d’abord à son Pays, à sa boite, à la grande Amérique.

    « Bonjour, crie-t-il. Comment allez-vous ces jours-ci aux US ?
    -Pas très bien, répond le jeune cadre dynamique un peu épuisé et d’une voix éteinte.
    Avant, je voyais bien que je pouvais m’en aligner un plus grand nombre, mais là je m’aperçois que cela le fait plus vraiment, même après le petit déjeuner.

    Et puis maintenant en Amérique, on se sent tous aussi un peu plus cons que les autres, alors forcément on fait un peu moins les fiers et on ricane un peu moins devant les pauvres gens,
    tu comprends.

    Puis je reprends un verre et j’en prends de nouveau une autre dans mon paquet, en espérant bien sur que cela pourra mieux faire la semaine, mais hélas je m’aperçois aussi que l’autre mariole à la télévision, nous mène aussi en bateau.

    Puis tu comprends je reprends un verre et j’en reprends de nouveau une dans mon paquet.

    Mais apparemment chez toi aussi ce n’est pas mieux en Europe.

  29. LOLA

    2008 : Crise alimentaire – Comment Wall Street affame le monde

    Amy Goodman et Juan Gonzalez, sur Democracy Now, interrogent Frederick Kaufman, rédacteur du Harper’s Magazine, qui vient de publier une enquête intitulée : « La bulle alimentaire : comment Wall Street a affamé des millions de personnes dans le monde sans être inquiété. »

  30. Alain.Goethe

    Loin de la route de Madison!!

  31. Ce n’est pas au Journal télévisé que l’on entendra cela, c’est quand même pas croyable d’apprendre de nouveau par la bouche d’un tiers qu’ils en sont toujours à se conduire de la
    sorte, hum je comprends mieux maintenant pourquoi j’éprouve de plus en plus de difficultés
    à me nourrir et m’alimenter correctement, pourvu quand même que cela ne dure pas trop longtemps mon Dieu, comme pour tous ces êtres beaucoup plus mal lotis que moi, c’est sur tout cela va mettre davantage le monde à feu et à sang et on entend encore des gens qui préfèrent d’abord vous parler de l’argent, de la bourse et du poker en société.

    Si ça se trouve la plus grande bassesse humaine en société ne se trouve pas forcément dans les pays les plus pauvres du monde, mais bien dans les plus grosses boites commerciales de ce monde, certainement très bien cotés en bourse.

    • En réponse à Lola au sujet de son propos merci encore vous les premiers journalistes de France de nous priver souvent la possibilité d’entendre une autre information moins lavage de cerveau.

  32. Y ‘a pas de vidéo de cette fameuse table ronde à Grenoble?
    Un épisode semble t’il important de la série …

  33. Blandine Keller

    Merci LOLA, voilà de quoi argumenter avec précision.

  34. Mince!
    ¨Pour nous, toujours en avance d’une guerre, en retard d’un combat, enfouis d’un commerce comme cela se passe aux States, le printemps 2012 va être singulièrement refroidi avec nos élections!
    Marine ne boit pas le thé, aux média en tout cas….
    Peignons des Marines, et imaginons l’accrochage, pour éviter toutes les mises au mur qui ne soient pas de toiles.

  35. dissy

    La Belgique se révolte contre le coup d’état Merkel(sarkozy):

    Leterme appelle l’Allemagne à accepter plus de flexibilité économique.

    http://www.lalibre.be/economie/actualite/article/643993/leterme-appelle-l-allemagne-a-accepter-plus-de-flexibilite-economique.html

  36. yvan

    Bonsoir Monsieur Jorion.
    Vous connaissez bien les US. Et vous savez comme moi que le dream roule sur la jante…

    Ainsi, en périphérique, il y aura toujours des partisans qui en vivent friquestement…
    Comme les psychologues.
    Pas de surprise.

    Et si nous nous reprenions une vie normale…?
    Manipulatoirement votre.
    Avant une guerre, bien sûr.

    Car nous en sommes là.

  37. Jérémie

    Mon pauvre Joe Dassin peut-être que tu aurais du chanter d’abord la Mongolie que l’Amérique
    regarde maintenant comme elle préfère plutôt n’en faire qu’à sa tête avec ses premières fortunes, comme d’ailleurs pour les autres pays du monde qui ne sont plus guère différents en conduite.
    http://www.youtube.com/watch?v=2JLDdx8sAUo&feature=related

  38. DidierF

    Est-ce que les rires du monsieur sont enregistrés quelque part ? Les mettre en bande son d’images de ces événements serait atroce mais me tenterait.

  39. ……………………………..REYKJAVIK ……………….bonne nouvelle !

    20 février (Reuters) –  » Le président islandais a annoncé dimanche qu’il ne signerait pas le nouvel accord sur la banque Icesave prévoyant le remboursement d’environ cinq milliards de dollars (3,8 milliards d’euros) au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.
    Un nouveau référendum sur cet accord sera organisé dès que possible, a ajouté Olafur Grimsson. C’est la deuxième fois que le chef de l’Etat oppose son veto à cette mesure de remboursement.
    L’accord avait été approuvé mercredi par le parlement islandais, et n’avait plus besoin que de la signature présidentielle pour être applicable.
    Londres et Amsterdam ont couvert les pertes des déposants britanniques et néerlandais à la suite de la faillite de la banque en ligne Icesave, gérée par Landsbanki, en octobre 2008 et tentent depuis lors de récupérer leur mise auprès de Reykjavik. »

    • DidierF

      Comment dire à ce type qu’il n’est pas seul sur ce coup là ? Il va entrer dans l’histoire par une porte tout à fait sympathique.

      Je lui présente mes respects.

    • Jeanne

      Autre bonne nouvelle: la Tunisie a officiellement demandé que Ben Ali soit arrêté et livré (mais la rumeur dit qu’il est déjà mort).

      Ah ça ira, ça ira, ça ira…

    • Pierre

      Et DSK nous disait pourtant en direct ce soir au « 20 heures » que l’Island était un exemple à suivre pour son sérieux dans le traitement de la crise ????? !!!

    • Boffer

      @ Pierre

      Je ne me souviens pas mot pour mot de ce qu’a dit DSK, mais sur le moment il m’a semblé avoir dit – ou au moins suggéré – que l’Islande s’en sortait  » la bourse haute », ayant suivi les conseils venant de ses assises provisoires!
      A vérifier, bien sür.

    • hema

      En fait, DSK, (d’une prétention équivalente à celle du désormais célèbre BB (Boris BOILLON)) a donné comme seul exemple concret de succès récent du FMI « l’Islande ».
      En fait, si les islandais s’en sortent probablement mieux que les irlandais (ou d’autres) c’est parce qu’il ont pris leur affaire en main (nouvelle constitution) et qu’il négocient pied à pied avec leur créanciers en disant « non c’est trop, on veut bien rembourser un peu, mais moins que ça » et ce, avec le soutien ou la complicité de leur président.

      Ceci dit, je crois qu’il est vrai que le FMI a débloqué un prêt à l’Islande, ce qui a donné un ballon d’oxygène, lequel ballon d’oxygène a été utilisé pour négocier.

      Conclusion, j’attends avec impatience les résultats du 2° référendum islandais (je serais eux, je le ferai le plus tard possible, il est toujours bon de faire mariner un certain temps). Et, pour terminer, je ne suis pas sur que le FMI, instruit par l’expérience, aura un 2° succès en Europe.

    • Pierre

      Pris à la vollée : La gnôle du Saint-Bernard n’est pas gratuite. Je sauve « les gens » qui peuvent payer.

      Quand je vois comment on a sorti un pays comme l’Islande de l’effondrement., qui était le premier pays à être touché ! Qui aujourd’hui est sauvé!
      On a sauvé ce pays ! …..
      Dans la difficulté !……
      Dans la douleur pour les citoyens, parce que ça ne pouvait pas se faire gratuitement…….

    • Alain Lipietz
      Les Islandais ne doivent pas payer.

      http://lipietz.net/spip.php?article2517

  40. Pipas

    Denis Robert (alias David) a triomphé de Goliath (alias Clearstream) le 2 février dernier.

    Alors? La suite?

    La transparence totale des milieux financiers est donc possible. Techniquement. Mais elle ne joue pas en faveur des hiérarques, les mêmes, justement, qui réclament toujours plus de transparence. La justice oligarchique, jusqu’à cet ultime jugement accordant la victoire à notre champion de l’investigation, a cherché à protéger le pilier opaque du modèle économique dominant que représentent ces lessiveuses de chambres de compensations.

    L’abolition des paradis fiscaux est donc possible! Et non de l’histoire ancienne, à en croire les propos d’un certain Nanoléon IV, dit l’excité de Toulon.

    Alors, la suite?

    Quelle personnalité politique s’est déjà engagée derrière Denis Robert pour que ce système morde la poussière?

    Quelles vont-être les suites de cette victoire?

    La guerre ne fait que commencer!

  41. Plouf!

    Si solidarité il doit y avoir, c’est dans la dénonciation par les peuples de la corruption financière mondiale qui spolie tous les peuples quelque soit le régime auxquels ils sont soumis.
    En France, avec près de 20 millions de précaires, bien que nous soyons loin de la misère et de la férocité des régimes politiques des pays du Sud, notre solidarité sera sincère et efficace quand nous serons nous aussi dans la rue, parce que nous avons à souffrir des mêmes profiteurs corrompus.
    Le changement ne pourra pas se faire sans résistance aux injonctions mondialisés du marché qui exige toujours plus de profits gagnés sur l’appauvrissement des peuples et de la planète.

    Une banderole géante à Moscou pour réclamer l’emprisonnement de Poutine

    LeMonde.fr avec AFP | 20.02.11 | 18h26

    • Papimam

      L’édito de Jacques Julliard paru dans Marianne de cette semaine nous présente un constat ou état des lieux cinglant et complète le dossier « 6 millions de salariés gagnent moins de 750 euros par mois ». « Il se pourrait que la merveilleuse accoutumance des pauvres à l’injustice sociale se révèle bientôt illusoire ».
      L’ère de l’informatique se combine avec celle des bas-fonds de Dickens ?

      Le papier percutant de Philippe Askenazy nous démontre qu’une catégorie sociale de 1 à 1,5 millions de personnes jouent le rôle d’armée de réserve du capital.
      Précarité, baisses de salaires, inflation, chômage, inégalités et quoi encore ?
      Que faire : « prendre les sommes considérables consacrées à des politiques de l’emploi contre-productives, environ 20 Ma d’euros par an et embaucher »
      Où : « dans les services publics », oh pétard, on n’y avait pas pensé.

      Où est la démocratie, où va la société ?
      T’as pas de fric, t’es un nul.
      L’argent roi, la rente, les cuillères en argent contre le talent, le mérite, le travail ?
      On avance à contre-sens (conclusions de J Julliard), on régresse : « Par sa cupidité sans limites (J Stiglitz) le capitalisme a créé un nouveau prolétariat ».

      Espoir :
      Les agissements de nos financiers commencent à être de + en + connus par le grand public, même le Nouvel Obs consacre un article éloquent au HFC « Les robots ont pris le pouvoir ! »
      On y explique les puissances des ordi, on rappelle la journée du 6 mai.
      « Les malins jouent dans un bac à sable géant comme des docteurs Folamour »
      « Le diable est sorti de sa boîte, on ne l’y fera pas rentrer ! »

    • Plouf!

      Ce n’est pas la banderole géante que je voulais mettre en avant, erreur de lien

      Yémen : l’opposition parlementaire se joint à la contestation
      LEMONDE.FR avec AFP | 20.02.11 | 19h25

    • flambée de l’or noir ; au-dessus de 105 dollars le baril à Londres, un niveau plus vu depuis fin septembre 2008

      El Pais : « Le vice-président de la Douma (chambre basse du parlement russe), Vladimir Yirinovski, a invité le président libyen, Kadhafi, de cesse de s’accrocher au pouvoir et de s’exiler à Moscou, où il sera traité comme un ‘invité d’estime’. » – http://eskup.elpais.com/*revueltasenelmundoarabe2011

      Carte interactive manif au moyen-orient
      http://www.guardian.co.uk/world/interactive/2011/feb/11/guardian-twitter-arab-protests-interactive

      Lybie en direct sur « lemonde.fr »
      http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/02/21/suivez-en-direct-les-manifestations-en-libye_1482974_3212.html

  42. Jeanne

    Libye: le ministre de l’intérieur Abdulfattah Yunus aurait démissionné de même que l’ambassadeur de Libye à la Ligue arabe. Benghazi est dans les mains des manifestants après qu’une brigade de l’armée se soit mis en rebellion et les ai aidé à chasser les mercenaires. Ce soir c’est Tripoli qui s’embrase par colère pour le massacre en cours dans d’autres villes. On parle de mercenaires venus du Zimbabwe et de quelques nord-coréens, nigérians, etc. Les US envoient un avion pour rapatrier leurs personnels d’ambassade mais BP annonce ne pas rapatrier son personnel pour le moment. La TV annonce un discours du fils Qaddafi pour ce soir. La tribu des Wurfala, près d’un sixième de la population a annoncé qu’elle se joignait au mouvement de protestation.

    • Jeanne

      Tony Blair, toujours « envoyé spécial du Quartet de l’ONU pour la paix au Moyen-Orient » (aucun risque). Ca coûte combien ce « machin » ?
      http://www.dailymail.co.uk/news/article-1284132/Tony-Blair-special-adviser-dictator-Gaddafis-son.html

    • DidierF

      Je ne comprends qu’une chose dans cette information. Des soldats lybiens ont vu des concitoyens se faire massacrer, n’ont pas été d’accord et avaient les moyens de s’y opposer. Khadafi a fait une très grosse boulette.

      Je ne le pleurerai pas. Je pleure ses victimes.

      J’admire la réaction des militaires lybiens.

      Je n’ai aucune importance dans cette histoire.

    • zébu

      Des rumeurs font état aussi de mercenaires serbes. De même, rumeur qu’un coup d’état porté par le fils se font jour.
      L’armée (une partie), une tribu (la plus puissante) et le peuple : ça commence à faire beaucoup …
      Même pour le ‘guide’.

      Si la Lybie venait elle aussi à subir le même sort que ses voisins, on monterait d’un ‘cran’ puisque la Lybie est cette fois-ci un pays producteur de pétrole et de gaz. Vers l’UE, notamment.

      On comprend le mutisme des gouvernements européens (ou leur ‘frilosité’, pour le moins) , tandis que l’on annonce 200 morts, déjà.

    • Jeanne

      L’UE a condamné
      http://news.yahoo.com/s/ap/20110220/ap_on_re_eu/eu_europe_mideast_unrest_4

      et heureusement car la principale tribu dont les terres sont là où il y a le pipeline (les Zwayla) ont menacé de saboter le pipeline sous 24h si le bain de sang ne s’arrête pas.

    • Jeanne

      Bonne source d’infos ici: http://www.libyafeb17.com/

    • Jeanne

      Tigres de papier, ca se confirme: l’ambassadeur libyen en Chine annonce sa démission, et semble confirmer les rumeurs selon lesquelles Qaddafi a fui vers le Venezuela, et que ses fils sont en train de s’entre-tuer (al Mu’tasim aurait tiré sur Sayf al-Islam).

    • M

      Quartet

      Si seulement, c’était musical …

      En fait, ça dit ren, ça fait ren, ça sert à ren …
      Mais si ça dit ren, ça fait ren, ça sert à ren, c’est quoi?
      ça existe pas …

      Tiens, un trio :
      Leur père était luthier, un fils également …puis il est devenu musicien, ses frères aussi …
      http://www.youtube.com/watch?v=dy-3sHn6PZo&feature=related

    • Jeanne

      Désolée pour ces « rumeurs » sur la Libye qui s’avèrent infondées. Il y a eu hier dans la deuxième partie de la journée (à partir du moment oú les Américains, principaux utilisateurs de Twitter se réveillent) des informations qui allaient de facon cyclique de al Jazeera à Twitter et retour. Ils ont même réussi semble-t-il à faire descendre les gens triomphant dans les rues de Tripoli vers minuit (alors que le discours annoncé de Seyf al Islam fils de Qaddafi avait 2 h de retard) croyant à ces rumeurs. Certaines de ces tactiques avaient été en place (fausse information donné en diect par un diplomate etc) déjà lors des mouvements précédents. Elles ont permis à plusieurs reprises de galvaniser le mouvement et pour hier, sans doute de casser la peur en rendant l’attente du discours télévisuel promis sans effet. Les mêmes journalistes (l’une d’al jazeera, l’un de NPR radio aux US) et quelques activistes sont sur Twitter les acteurs de ces diffusions de rumeurs (l’une en traduisant les infos en ar/angl/fr/espa, l’autre en centralisant photos, vidéos et extraits de radio locales). Quant aux activistes certains semblent vaguement affiliés (de l’extrême-droite US et UK aux Socialist Workers International) et d’autres sont juste des jeunes exilés qui tentent de partager les infos qu’ils ont. Mais une opposition déterminée (en exil) est là pour chercher à se saisir des fils. Il s’avère que Abdulfatah Yunus n’est pas ministre de l’intérieur mais un colonel qui a rejoint l’insurrection à Ben Ghazi. Le reste semble se tenir, sauf que l’idée de mercenaires nord-coréens me paraît vraiment surréaliste. Qaddafi a assez financé les mercenaires africains pour ne pas avoir besoin d’eux!

      Mea maxima clupa. Promis, je ferai gaffe avec Twitter !

    • zébu

      @ Jeanne :
      Par contre l’utilisation de mercenaires serbes semblent être recoupée par d’autres sources, qui paraissent bien informées car cohérentes :
      http://www.maghreb-intelligence.com/les-editos/687-larmee-libyenne-refuse-de-tirer-kadhafi-fait-appel-aux-mercenaires-serbes-et-aux-tribus.html
      Selon cette source, Kadhafi a déjà fait appel à ces mercenaires serbes pour former les comités serbes. On parle d’ailleurs beaucoup du rôle des snipers dans les massacres en cours.
      Enfin, cette source est intéressante car elle explicite aussi la raison d’abord de la passivité de l’armée (liée aux accusations par ‘Saif Al Islam’ kadhafi de détournements de fonds) puis son retournement à Benghazi.
      Par ailleurs, l’ex n°2 du régime a refusé tout retour au pouvoir tant que les fils du guide resteraient en place :
      http://www.maghreb-intelligence.com/libye/553-jelloud-pose-ses-conditions-au-colonel-kadhafi.html
      Et enfin, l’Egypte n’a pas répondu aux (nombreuses sollicitations) du guide quant à la fermeture, notamment, de la frontière égypto-libyenne :
      http://www.maghreb-intelligence.com/libye/686-larmee-egyptienne-econduit-kadhaf-eddam-.html
      « Le dernier message transmis par Ahmed Kadhaf Eddam au maréchal Tantaoui était une demande urgente pour la fermeture hermétiquement des frontières égypto-libyennes, notamment dans la région de Salloum afin de limiter l’infiltration d’opposants libyens soutenus par les Frères musulmans vers la ville de Benghazi. Sur ce dernier point, Kadhaf Eddam resté au Caire jusqu’au mercredi soir n’aurait reçu aucune réponse. »

      Un bon site d’info, ce ‘maghreb intelligence’ …

      PS : « fuite en avant », aurait dit le FSB à la CIA …

  43. Marlowe

    Contre ce monde là, il aura fallu de nombreuses attaques, et il en faudra encore.
    Mais, un jour, nous arriverons à résoudre le problème social.

  44. Libye, il y a 13 minutes.

    • HP

      TRIPOLI – Seïf Al-Islam Kadhafi, le fils du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, a affirmé que la Libye était au bord de la guerre civile (.)
      Seïf Al-Islam Kadhafi a reconnu que plusieurs villes du pays, dont Benghazi et Al-Baïda dans l’est du pays, étaient la proie de violents combats et que les émeutiers s’étaient emparés d’armes militaires. Des dizaines de milliers de personnes se dirigent vers Tripoli, a-t-il souligné. « En ce moment des chars se déplacent dans Benghazi conduits par des civils. A Al-Baïda les gens ont des fusils et des nombreux dépôts de munitions ont été pillés. Nous avons des armes, l’armée a des armes, les forces qui veulent détruire la Libye ont des armes », a-t-il lancé. (.)
      « L’armée aura maintenant un rôle essentiel pour imposer la sécurité parce que c’est l’unité et la stabilité de la Libye » qui sont en jeu, a déclaré le fils du dirigeant libyen. (.)
      Des tirs nourris étaient entendus vers 23h45 GMT dans plusieurs quartiers de Tripoli par le correspondant de l’AFP sur place.
      (©AFP / 21 février 2011 01h01)

  45. daniel

    Une explosion aux USA, possible; mais dans quelle direction ?
    Il semble qu’ils soient totalement accro au libéralisme intégral.
    C’est peu de dire que les thèses de la droite darwinienne infectent tout le pays.

    En vrac: la faute à l’Etat partout et toujours, moins d’impots, moins de social,
    tous gagnants à la loterie de la bourse, tous sur son quant-à-soi communautaire,
    iniative privée sans entrave: assurances, prisons, charité, etc…
    influence déja grotesque du droit -une part très importante dans le PNB-
    encore amplifiée.
    Et si ce libéralisme-là ne marche pas, c’est qu’il n’est pas assez « total ».

    La pondération et une certaine retenue humaniste, profondément morale,
    semblent avoir déserté l’ Amérique. Tout y est trop extrême sauf le réalisme.
    D’où une spirale de défaites sans avenir.

    Les USA, maintenant et dans le futur ne cesseraient pas d’être un danger pour le repos du monde.

    • HP

      Faut pas désespérer, tout le monde voit bien que la situation empire tous les jours et qu’un truc est cassé, il y aura une prise de conscience massive de ce qui n’est pas encore visible pour la plupart. Les usa restent une démocratie, même si beaucoup d’électeurs sont stupides, ou disons sous-informés, il viendra un moment où les délires conservateurs ne passeront plus.
      Entre les friches industrielles qui s’étendent, les retraités à la rue, ceux qui sont capables de travailler et le font pour quelques $ de l’heure pour survivre sans espoir de trouver mieux dans un avenir prévisible, le rêve américain a un fameux coup dans l’aile.

  46. jeanpaulmichel

    Ils commencent à réagir :

    http://actualutte.info/?p=1983

  47. Mike

    ça bouge en Lybie !!

  48. Mike

    Discours pathétique du fils le plus « modéré » de Kadhafi..

    Demain on rase gratis.. si vous ne revenez pas à l’ordre ce sera la guerre civile, etc, etc,,

  49. zébu

    Déclaration hallucinante d’un des fils de Kadhafi (‘L’épée de l’Islam’), déclarant qu’il n’y avait eu que 14 morts, que les islamistes sont derrière tout cela, que la Libye redeviendra divisée, que des alcooliques et des drogués ont pris possession de véhicules blindés de l’armée, que le prix du pain sera multiplié par 10 puis 100, que des rivières de sang couleront à flots (c’est déjà fait) …
    Et évidemment papa est à Tripoli et défend le régime (d’où son absence, comprenez bien).
    Tout ça sans notes, à pérorer, pendant plus de 30 minutes. Dans le vide. Parce que j’imagine que si le peuple libyen est en train de se révolter, il n’est pas devant la télé officielle, dont tout le monde sait combien elle ment.
    Donc le gars enregistre sa petite prestation sur sa petite cassette (on le voit même se lever de sa chaise à la fin), dans un sous-sol du 4ème dessous et s’adresse au ‘peuple libyen’ pour lui admonester des choses que même un iguane sous psychotropes n’arriverait pas à gober.

    Un truc de malade …

    Ce mec doit être enfermé dans un asile psy.

    http://blogs.aljazeera.net/middle-east/2011/02/17/live-blog-libya

    • zébu

      A noter que le dit fils doit peu ou prou être du même genre que Gamal Moubarak : bien propre sur lui (costume cravate), habitant au 36ème dessous de la réalité.
      Et enfonçant le régime jusqu’à son niveau et le père avec (idem pour l’Egypte où deux fils de Moubarak se sont écharpés sur leurs responsabilités réciproques).

      Heureusement pour le Roi du Maroc, son fils n’est pas en âge d’être délirant.

    • zébu

      Avec les mêmes effets : après le discours de Saif al Islam, la haine des manifestants a monté d’un cran encore.
      Comme lors du fameux discours de Moubarak, la veille avant qu’il ne parte.

      Il faut espérer pour les libyens qu’ils n’en ont plus que pour un jour.

    • Jeanne

      Images exclusives de la journée sur al Jazeera. Bien que ce ne soit pas l’heure de rire, à 4’40 de la vidéo, on voit les gens jeter leurs chaussures sur l’écran géant qui diffusait le discours du fils Qaddafi hier soir
      http://www.youtube.com/watch?v=ZniZqxJdLzw

    • zébu

      @ Jeanne :
      C’est étrange, ce pouvoir de l’image.
      Un homme ou une femme filme sur un appareil numérique des images de gens regardant la retransmission des images d’Al Jazeera.
      Ces mêmes images iront ensuite sur Al Jazeera monde …

      Tout le pouvoir d’Al Jazeera est dans cette boucle de rétro-action.

      Enorme. On ne s’en rend pas compte.

    • Jeanne

      Non Zébu, tu t’abuses (j’insiste), on trouve sur Youtube des « chaines » où al Jazeera met au fur et à mesure les reportages qu’ils ont diffusé. C’est un peu le bordel mais si on cherche le jour même ou pas trop longtemps après on peut retrouver un reportage ou une émission. Via Google il suffit de taper « youtube aljazeera » ou « youtube aljazeera english ».
      Je donnais le lien vers un reportage diffusé ce soir aux infos.

    • zébu

      @ Jeanne :
      oui, je voulais dire ‘sur le net’ mais c’est quand même, sur you tube, un ‘chaîne’ dédiée aux reportages d’Al Jazeera, non ?

      Je veux dire que, si je ne m’abuse pas cette fois ;) on est face à un véritable modèle médiatique complètement différent des modèles médiatiques actuel.
      Al Jazeera est devenu un modèle ‘spécifique’ parce que c’est sans doute la première chaine à utiliser massivement et systématiquement internet, tant pour diffuser ses propres informations en direction des personnes, que pour en récolter, puis ensuite rediffuser ses reportages sur internet, au travers de ses propres outils (sites internet en arabe et en anglais) mais aussi en utilisant des outils non dédiés (you tube, twitter, …) des réseaux sociaux ou de diffusion de contenus.
      Je crois que c’est toute la force d’Al Jazeera : avoir compris, avant les autres, la force d’internet et l’utiliser. Tout en restant un média télévisuel ‘classique’, de production.
      D’où son importance actuellement, dans le monde arabe mais aussi plus largement dans le monde entier.
      Al Jazeera est devenu presque un ‘rich media’.
      On peut mesurer l’évolution.
      Il y a 20 ans (presque exactement), CNN était LE média mondial, en couvrant ‘en live’ la guerre en Irak. CNN était devenu le modèle médiatique.
      Al Jazeera a maintenant pris sa place.
      En soit, c’est, aussi, un symbole du basculement du monde (de CNN/USA à Al Jazeera/émergents)

  50. [...] des députés démocrates qui fuient l’état, à la Benny Hill) au Wisconsin aux [...]

  51. zébu

    La Libye est le 2nd producteur de pétrole en Afrique, derrière le Nigéria mais devant l’Algérie.
    Et l’UE est le premier investisseur étranger.

    Certains ne vont pas manquer cette occasion pour spéculer sur le prix du baril : ça va farter sur les marchés, puis direct sur les pompes …

    NB : on y retrouve ‘nos petits’, aussi.
    BNP est la première banque étrangère dans le pays, en détenant une bonne partie du capital de Sahara Bank. BNP était aussi bien implanté en Tunisie.
    Décidément, BNP est partout.

    • Fredo

      L’Angola est passé premier producteur d’Afrique en 2010, devant le Nigéria…

    • zébu

      argh, merci Fredo.

    • Jeanne

      On est les meilleurs ! Alors que tout le monde évacue les ressortissants étrangers, eh ben pas la France. Normal, Alliot-Marie est en voyage au Brésil, et c’est de là qu’elle explique que selon les informations qu’elle a il n’y a aucune agressivité envers les occidentaux ou les étrangers (ah, elle sait pas que les Turcs sont évacués parce que des commerces ont été attaqués ?). C’est peut-être par solidarité avec l’Italie, qui continue à soutenir la Libye envers et contre tout semble-t-il.
      Cela signifie aussi que Alliot-Marie n’a pas assisté à la réunion d’urgence des ministres des affaires étrangères de l’UE qui a condamné, bien sûr, le régime libyen. Elle ne doit pas trop suivre ce qu’il se passe à l’ONU non plus (c’est son côté gaulliste), car elle aurait appris que la mission libyenne là-bas demande: 1 une intervention immédiate de la communauté internationale, 2 la protection des citoyens libyens qui sont en train de se faire massacrer par le régime et 3 une zone de non survol aérien au-dessus de Tripoli.
      Le discours de Sayf al islam hier est une pièce d’anthologie pour voir comment un businessman peut tenter de justifier l’injustifiable avec un ton de … businessman.

      Full text of Saif Gadaffi’s speech, as Transcribed and tweeted live by @SultanAlQassemi
      I saw that I had to speak to you. Many Libyans asked me to speak. I don’t have a paper or a document to read from.I will not speak in classical Arabic, I will speak in Libyan, I don’t have any papers, this is a talk from the heart & mind. We all know that the region is passing through an earthquake, a hurricane or change. If this change does not come from the govts it will come from the people, we have seen this in other Arab countries. Today I will tell you only truth only. We know that there are opposition figures living abroad who have support in Libya. There people try to use Facebook for a revolution to copy Egypt. These people want to bring Libya to what happened in Egypt & Tunisia. We saw this on facebook and on emails. The country did a pre-emptive move by arresting some people before the protests, shots were fired, people died. The anger was directed at the police in Benghazi. People wanted to storm the police stations, people died, funerals occurred. This is a summary of what happened in Bengazi, now there is a major Fitna and a threat to the unity of Libya. Of course there were many deaths, which angered many people in Benghazi, but why were there people killed? The army was under stress, it is not used to crowd control so they shot, but I called them. The army said that some protesters were drunk, others were on hallucinogens or drugs. The army has to defend its weapons. And the people were angry. So there were deaths, but in the end Libyans were killed.

      There are thee parts behind this

      1- Political Activists whom we agree with,
      2- What happened in Bayda are Islamic elements. Bayda is my town, my mother is from there. People called me. They stole weapons and killed soldiers. They want to establish an Islamic Emirate in Bayda. Some people took drugs & were used by these protesters.
      3. The third part are these children who took the drugs and were used. These are facts like it or not.

      We have arrested tens of Arabs and Africans, poor people, millions were spent on them to use them by millionaire businessmen. There are people who want to establish a countries in parts of Libya to rule, Like the Islamic Emirate. One person said he is the Emir of Islamic Emirate of Darna. The Arabic Media is manipulating these events. This Arabic media is owned by Arabs who are distorting the facts but also our media failed to cover the events.

      Then there are the Baltagiya who destroyed public property, they fled jails. There are our brothers who sit and drink coffee and watch TV and laugh at us when they see us burn our country.

      It is no lie that the protesters are in control of the streets now. Libya is not Tunis or Egypt. Libya is different, if there was disturbance it will split to several states. It was three states before 60 years. Libya are Tribes not like Egypt. There are no political parties, it is made of tribes. Everyone knows each other. We will have a civil war like in 1936. American Oil Companies played a big part in unifying Libya. Who will manage this oil? How will we divide this oil amongst us? Who will spend on our hospitals? All this oil will be burnt by the Baltagiya (Thugs) they will burn it. There are no people there. 3/4s of our people live in the East in Benghazi, there is no oil there, who will spend on them? Your children will not go to schools or universities. There will be chaos, we will have to leave Libya if we can’t share oil. Everyone wants to become a Sheikh and an Emir, we are not Egypt or Tunisia so we are in front of a major challenge.

      We all now have arms. At this time drunks are driving tanks in central Benghazi. So we all now have weapons. The powers who want to destroy Libya have weapons. There will be a war & no future. All the firms will leave, we have 500 housing units being built, they won’t be completed. Remember my words. 200 billion dollars of projects are now underway, they won’t be finished.

      You can say we want democracy & rights, we can talk about it, we should have talked about it before. It’s this or war. Instead of crying over 200 deaths we will cry over 100,000s of deaths. You will all leave Libya, there will be nothing here. There will be no bread in Libya, it will be more expensive than gold.

      Before we let weapons come between us, from tomorrow, in 48 hours, we will call or a new conference for new laws. We will call for new media laws, civil rights, lift the stupid punishments, we will have a constitution. Even the LEader Gaddafi said he wants a constitution. We can even have autonomous rule, with limited central govt powers. Brothers there are 200 billion dollars of projects at stake now. We will agree to all these issues immediately. We will then be able to keep our country, unlike our neighbors. We will do that without the problems of Egypt & Tunisia who are now suffering. There is no tourism there. We will have a new Libya, new flag, new anthem. Or else, be ready to start a civil war and chaos and forget oil and petrol.

      Yfrog – photo – Uploaded by exiledsurfer

      What is happening in Bayda and Benghazi is very sad. How do you who live in Benghazi, will you visit Tripoli with a visa? The country will be divided like North and South Korea we will see each other through a fence. You will wait in line for months for a visa. If we don’t do the first scenario be ready for the second scenario:

      The British FM called me. Be ready for a new colonial period from American and Britain. ou think they will accept an Islamic Emirate here, 30 minutes from Crete? The West will come and occupy you. Europe & the West will not agree to chaos in Libya, to export chaos and drugs so they will occupy us.

      In any case, I have spoken to you, we uncovered cells from Egypt and Tunisia and Arabs. The Libyans who live in Europe and USA, their children go to school and they want you to fight. They are comfortable. They then want to come and rule us and Libya. They want us to kill each other then come, like in Iraq. The Tunisians and Egyptians who are here also have weapons, they want to divide Libya and take over the country.

      We are in front of two choices, we can reform now, this is an historic moment, without it there will be nothing for decades. You will see worse than Yugoslavia if we don’t choose the first option. Gaddafi is not Mubarak or Ben Ali, a classical ruler, he is a leader of a people. 10,000s of Libyans are coming to defend him. Over coastline Libyans are coming to support Gaddafi. The army is also there, it will play a big part whatever the cost. The army will play a big role, it is not the army of Tunisia or Egypt. It will support Gaddafi to the last minute. Now in the Green Square people shoot so that they show the world that the army is shooting. We must be awake.

      Now comes the role of the National Guard and the Army, we will not lose one inch of this land. 60 years ago they defended Libya from the colonialists, now they will defend it from drug addicts. Most of he Libyans are intelligent, they are not Baltagiya (thugs) Benghazi is a million and a half not the few thousands who are in the streets. We will flight to the last man and woman and bullet. We will not lose Libya. We will not let Al Jazeera, Al Arabiya and BBC trick us.

      We will live in Libya and die in Libya. (Ends)

    • Moi

      @Jeanne: Kadhafi est fou. Au sens littéral. L’exil signifie la mort pour lui et la déchéance pour sa famille. Il se battra donc par tous les moyens et jusqu’à la mort pour garder le pouvoir. Celui-là ne partira pas en avion, il finira pendu à un crochet.

  52. Boffer

    D’après Bloomberg news, il y aurait une vague de protestation à Djibouti aussi. Des nouvelles de nos quelques 3000 militaires là-bàs?

  53. [...] This post was mentioned on Twitter by G. M., 1g0r. 1g0r said: #Jorion: un autre printemps mémorable: après #sidibouzid #jan25, il y a #feb17 et #wisconsin (ou #wiunion) en cours… http://ur1.ca/3aop0 [...]

  54. Edgar

    OUI, Monsieur jorion, vous avez raison encore une fois. Bravo. Mille merci pour vos interventions. Immanuel Wallerstein dit aussi la même chose que vous.
    « Lorsqu’il y a quelques semaines j’ai répondu à Grenoble à une question sur l’avenir des États-Unis en n’excluant pas la possibilité d’une guerre civile dans ce pays »

    Immanuel Wallerstein, chercheur au département de sociologie de l’université de Yale, ex-président de l’Association internationale de sociologie
    « Le capitalisme touche à sa fin »
    « En attendant, les conséquences politiques de la crise actuelle seront énormes, dans la mesure où les maîtres du système vont tenter de trouver des boucs émissaires à l’effondrement de leur hégémonie. Je pense que la moitié du peuple américain n’acceptera pas ce qui est en train de se passer. Les conflits internes vont donc s’exacerber aux Etats-Unis, qui sont en passe de devenir le pays du monde le plus instable politiquement. Et n’oubliez pas que nous, les Américains, nous sommes tous armés…  »
    http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2008/10/11/le-capitalisme-touche-a-sa-fin_1105714_1101386.html

  55. Jérémie

    Un autre Tsunami géopolitique va bientôt s’abattre sur le monde,

    Pas non plus certain que la grande Amérique puisse s’en relever, elle qui se croyait pourtant déjà si fière et invulnérable devant l’histoire.

    Parce qu’elle dit et pense souvent en son coeur : Je ne suis point pauvre, je ne serai donc jamais ébranlée ; de génération en génération je ne tomberai jamais dans le malheur.

    C’est surtout le grand règne de l’Amérique qui touche à sa fin, bien sur nos premières élites Occidentales ne sont pas encore bien prêtes à l’avaler et l’accepter psychologiquement.

    Mais c’est normal au début la première pilule bien amère passe toujours bien difficilement dans le gosier et l’estomac.

    Pauvres gens de l’Amérique ils ne sont pas toujours mieux considérés et écoutés non
    plus dans leur propre pays surtout à partir d’un certain niveau dans les premières limbes.

    Parole de Jérémie.

    • Moi

      « Quand il ouvrit le septième sceau, il y eut dans le ciel un silence d’environ une demi-heure. Et je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu, et sept trompettes leur furent données » (Apocalypse 8 :1-2)

  56. Jeanne

    La London School of Economics a décidé de revoir ses liens avec le gouvernement libyen, qui finance un programme de recherche à hauteur de 1 million et demi de livres sterlings.
    http://www2.lse.ac.uk/newsAndMedia/news/archives/2011/02/libya_funding.aspx
    A ce rythme-là, il ne restera bientôt plus de contributeurs.
    Comme s’il était normal que l’enseignement aille mendier auprès des entreprises et des autres gouvernements !!

  57. zébu

    Direct : augmentation du cours du pétrole !
    http://www.lesafriques.com/actualite/le-cours-du-brut-flambe.html?Itemid=89?articleid=27861*

    Quant aux groupes italiens, c’est la berezina …
    http://www.challenges.fr/depeches/entreprises/20110221.REU7209/paris_et_les_bourses_europeennes_terminent_en_forte_bai.html

    Dans un dernier billet, j’avais évoqué une comparaison (relative) entre la situation actuelle pour les US et celle de l’URSS en 1989.
    Dans laquelle, il y avait une comparaison et les raisons de la baisse des cours du pétrole (;) à Julien) en 1983.
    Dans ce cas de figure, avec l’envolée es cours du pétrole actuelle, les US ne recevrait-il pas la monnaie de leur pièce, ‘grâce’ aux libyens ?
    Décidément, Mouammar est fort !

    PS : l’Italie, déjà fort dépendante du pétrole et du gaz libyen, et très fortement endettée, va aussi sentir la note passer.

    • Moi

      La Grande Révolution est lancée maintenant. Elle va tout emporter. Le monde musulman, c’est la jambe sur lequel le colosse occidental est appuyée. Wait and see.

    • zébu

      @ Moi :
      Ouhlaaaaa !! Avant que de parler de ‘mode musulman’, parlons d’abord de monde arabe.
      Sinon, les indonésiens, les pakistanais, les turcs, etc. vont mal le prendre.

    • Moi

      Ah, parce qu’on ne mate pas des révoltes en Iran et au Pakistan? Et l’Afghanistan, il ne s’y passe rien?

    • zébu

      @ Moi :
      Non, tu parles de ‘Grande Révolution’ et tu fais le lien avec le ‘monde musulman’.
      A ce que je saches, il n’y a pas (encore, me diras-tu) de révolution dans les pays que tu cites (à dire vrai, les pays musulmans d’Asie centrale sont même très en décalage d’avec cette ‘grande révolution’ que tu cires).
      Ni même dans d’autres pays musulmans (Turquie, Indonésie, Malaisie, entre autres).
      Si ‘grande révolution’ il y a, elle est d’abord dans le monde arabe : le monde musulman n’est pas le monde arabe, même si ce dernier est très majoritairement musulman (mais pas que : coptes en Egypte, chrétiens au Liban, …). De même, il n’y a pas ‘d’unicité’ dans ces deux mondes, ni politique ni religieuse.
      C’est pourquoi tu fais un contre-sens (ou même un faux-sens) en déclarant : ‘grande révolution’ et ‘monde musulman’.
      La ‘grande révolution’ n’a rien à voir ni à faire avec la religion musulmane.
      Elle tout à voir, selon moi, par les systèmes d’exploitation des peuples qui ont été mis en place dans les pays concernés, tant politiquement qu’économiquement.
      On a voulu voir une spécificité ‘culturelle’ du monde arabe, en regard d’autres pays musulmans, dont la Turquie est le total contre-exemple (bien que récent, puisqu’il a fallu aussi lutter contre le poids de l’armée). La véritable ‘spécificité’ si tant est qu’il y en ait une est que le ‘monde’ arabe (très divers) a produit, à un moment donné de son histoire, une même culture ‘dictatoriale’, pour une multiplicité de raisons, qui ne sont d’ailleurs pas les mêmes selon les pays.
      Si on peut constater une telle ‘extension’ du domaine de la lutte dans ce ‘monde’ là, c’est bien parce qu’on y retrouve le même point commun : exploitation économique et répression politique.

      Par contre, là où je pourrais te rejoindre, c’est que la religion musulmane pourrait se saisir de ce moment spécifique pour développer à nouveau la nahda (renouveau musulman), soit une réinterprétation des relations entre sphère religieuse et sphère politique.
      Pas vraiment la laïcité à la française (qui est une exception, dans le monde) mais plutôt en lorgnant vers le ‘modèle’ turc, qui soit dit en passant, est en train de reconstituer symboliquement l’empire ottoman :
      http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/02/15/un-modele-turc-pour-les-revolutions-arabes_1480439_3232.html
      Tout ceci, ‘grâce’ à l’interaction avec l’UE, qui a ‘permis’ l’émergence de ce nouveau ‘modèle’.
      Ceci dit, ‘modèle’ bien libéral. Comme quoi, la ‘grande révolution’ n’est pas (encore) en cours.

    • zébu

      Pour finir, si on veut parler de ‘grande révolution’, on doit alors étendre le domaine de la lutte à toutes les configuration où les peuples en ont assez d’être réprimé et exploité.
      Dans ce sens, on peut dire que la ‘grande révolution’ a ‘commencé’ en Amérique Latine, il y a 10 ans environ. Puis elle s’est étendue à certains pays d’Asie Centrale (Kirghizstan, Tadjikistan, Géorgie), en Iran, mais aussi en Asie, avec des mouvements complexes en Thaïlande par exemple, au Népal, etc.
      Si on y ajoute les divers et variés mouvements d’opposition à la mondialisation libérale, on obtient effectivement une ‘grande révolution’ mais qui n’avait rien d’unitaire jusque là.
      Sans doute qu’en uniformisant les effets, la mondialisation libérale unifiera aussi les réactions.
      Je ne crois pas que l’on en soit là, si tant est qu’on y arrive un jour.

    • Moi

      @zébu: convaincant. Mais la grande révolution est bien en cours. Wishful thinking peut-être, mais je la sens en marche.

  58. Jeanne

    Long article dans le Financial Times sur les investissements libyens à l’étranger… et la rencontre du fils Qaddafi et des responsables actuels et anciens de Carlyle. Mais c’est pour les abonnés. Quelqu’un peut commenter?

    • François Leclerc

      L’article analyse les activités de la Libyan Investment Authority (LIA), dont il est estimé qu’elle gère des investissements pour un montant de 60 à 80 milliards de dollars et remarque l’opacité de ses activités, qu’elle mène via des fonds d’investissement privés.

      Dans ce contexte, Carlyle a été l’un des premiers à bénéficier des fonds de la LIA à l’initiative de Seif al-Islam. Toutefois, l’Italie, ancienne puissance coloniale, continue de concentrer une partie importante des investissements (Unicredit, Mediabanca, Juventus, etc…). A noter que la LIA possède des intérêts dans … Pearson (propriétaire du Financial Times).

    • Jeanne

      Et quand les « cronies » des Occidentaux auront fini de s’entre-tuer, ca commencera à chauffer chez eux.

  59. HP

    le cas de Madison vu par l’économisme Krugman
    sur RTBF.be

    Ce que Walker et ses alliés tentent de faire, est de faire du Wisconsin – et ensuite, de l’Amérique – une oligarchie comme on en trouve dans le Tiers-monde, et non plus une démocratie. Et c’est pour cela que quiconque pense qu’il nous faut un contre-pouvoir face au pouvoir politique de l’argent, devrait être du côté des manifestants.

    • Jérémie

      A croire que plus ils prennent de la hauteur et plus ils s’éloignent et se durcissent davantage
      à l’égard des peuples, oh bien sur personne ne remarque rien au début, il faut être du coté des manifestants, encore plus si les prochains meneurs reprèsentent bien toute la grâce
      du changement, car c’est bien connu plus je grogne et plus tout le monde se dit alors ah enfin voilà le réel changement tant attendu.

      Il est vrai qu’à partir d’une certaine hauteur on ne trompe plus guère personne, quel que soit d’ailleurs le bord, quel grand homme ce Kadhafi hier encore il était bien vu et reçu en grande pompe en France, et puis voilà qu’aujourd’hui ça ne le fait plus trop, tout va si vite.

      Décidément je ne sais vraiment plus quoi penser maintenant de nos démocraties, c’est surtout un bon mot à la mode que les gens se répétent continuellement en tête matin, midi et soir, oui sans doute qu’il faudrait davantage réclamer  » plus  » de démocratie sur terre, comme si ça n’était pas suffisamment grave à voir comme ça partout dans le monde.

      Et si nous revenions plutôt d’abord à des choses un peu moins excessives et dualistes sur terre, histoire de changer un peu de propos quand même en société.

  60. very funny :)
    he’s talking about president Kucinich though, I don’t think we’ll be that lucky :/

    THE GREAT DEPRESSION AND THE REVOLUTION OF 2017
    L. RANDALL WRAY

  61. Je vous invite à jeter un oeil aux prédictions faites par the Economist et reprises sur l’Observatoire des idées sur les prochaines révolutions dans le monde arabe

    http://observatoiredesidees.blogspot.com/2011/02/un-indice-pour-predire-la-prochaine.html

  62. Ando

    Avant de se produire les choses murissent lentement et longuement dans le silence, et ce murissement est invisible. Ce qui surgit brutalement ne vient jamais du pur néant. Les choses se produisent d’abord « ailleurs » avant de se manifester. La fin de la stabilité en Tunisie, en Egypte, en Lybie, en Algérie, les mêmes bourgeons qui semblent percer en Chine, aux Etats-Unis dans le Wisconsin (« Obama, dégage « ?), finissent par donner le curieux sentiment qu’il ne s’agit pas seulement d’évènements isolés, de la volonté de certains peuples de forcer l’histoire et de se donner à la démocratie selon la vulgate habituelle. Il s’agit peut-être de cela mais aussi d’autre chose. Cela ressemble à une sorte de délitement général en train de s’amorcer, un peu comme si le vide qui a aujourd’hui en grande partie envahit la psychologie collective humaine (une forme d’uniformisation accélérée des esprits à l’échelle de la planète avec comme horizon indépassable un plus petit dénominateur commun consumériste) donnait de nouveaux et d’inattendus fruits dans le monde de la matière. Si c’est cela, croire, ne serait-ce qu’un instant, que ce mouvement original laissera l’Europe matériellement indemne et inchangée est une illusion.

  63. lenz

    un des nombreux problèmes qui va découler de ces révoltes des pays arabes, c’est celui des flux migratoires. L’exode en d’autres termes. (âmes sensibles…s’abstenir)

    La Lybie rendait le « service » aux Européens et surtout aux Italiens de « réintégrer » ou de récuperer les migrants de toutes nationalités (refoulés d’ Italie) qui pour fuir la misère sociale avaient tenté de rejoindre l’Europe.
    Il y avait en Lybie beaucoup de camps de « rétentions » et les Droits de l’Homme n’y étaient pas vraiment respectés, ce qui ne posait pas vraiment de problèmes aux gouvernements européens.

    …………………………………………..
    Le 30 août 2008, Kadhafi et l’italien Premier Ministre Silvio Berlusconi ont signé un traité de coopération: le traité de Benghazi . En vertu de ses termes, l’Italie a versé 5 milliards de dollars à la Libye en compensation de son ancienne occupation militaire . En échange, la Libye s’est engagée à prendre des mesures pour lutter contre l’immigration clandestine en provenance de ses rives et à stimuler les investissements dans des entreprises italiennes. Le traité a été ratifié par l’Italie le 6 Février 2009
    ……………………………………………
     » 2008: L’Europe ouvre des camps de rétention hors de ses frontières ( extraits d’article de » l’Observatoire citoyen » /2008)
    L’ouverture de ces centres n’ayant pas réussi à endiguer le flux migratoire, l’Europe cherche aujourd’hui de l’aide en dehors de ses frontières. Des accords bilatéraux, soupçonnés de reposer sur des alliances équivoques et d’autoriser des atteintes aux droits de l’homme, ont vu naître des camps situés dans des pays périphériques comme le Maroc, l’Ukraine, la Libye et la Turquie. La Turquie exclut les non-Européens de sa politique à l’égard des réfugiés, et la Libye n’a pas signé la Convention de Genève sur les réfugiés. L’Italie n’en a pas moins signé un accord secret avec la Libye, où, selon Rutvica Andrijasevic, un chercheur du Center on Migration, Policy and Society de l’université d’Oxford, elle a déjà construit un camp de rétention, qui sera prochainement suivi de deux autres.
    A Lampedusa, une ville qui n’a jamais eu d’école secondaire ni de maternité, une caserne a été transformée en un énorme centre en vue d’accueillir les milliers de migrants recueillis en mer ( Observatoire citoyen/ 2008)
    http://observatoirecitoyen.over-blog.or … 42574.html

    ………………………………………………

    Voilà que le couvercle de la marmite vole en éclat et qu’une catastrophe humanitaire se dessine, avec des répercussions économiques bien sûr.
    Ces évenements étaient sans doutes prévisibles et l’on semble découvrir cet aspect du problème au travers des images des journaux télévisés.

© 2011 Blog de Paul Jorion · Connexion
Desk Space par Dirty Blue & Wordpress Traduction WordPress tuto
Implementation / Webmaster Camuxi.