La grande muraille de Chine

Armel m’avait dit à propos de la grande muraille de Chine, « C’est raide ! » et j’avais répondu « Oui ». Il avait ajouté, suspectant que je ne l’avais pas réellement entendu : « C’est très raide ! » et j’avais dit « Oui, oui ! ». Mais il avait raison : je n’avais pas enregistré. Sans quoi je n’aurais pas été sidéré en découvrant ce mur d’enceinte long de six mille kilomètres, suivant avec une détermination inébranlable la ligne de crête d’un massif montagneux. Quand la roche devient falaise, la muraille plonge à sa suite sans tergiverser.

Il existe deux versions de la genèse de la grande muraille de Chine. Selon l’une, Qin Shi Huang réunifia les sept royaumes combattants et connecta entre elles, sur la frontière septentrionale, plusieurs enceintes préexistantes. Dans la deuxième version, il y a bien plus longtemps, Xuandi avait été un jour averti par le devin impérial qu’un enfant était né à l’extérieur de l’empire, qui l’évincerait ; Xuandi avait aussitôt ordonné la construction de la muraille.

La seconde version me semble bien plus vraisemblable : les peurs fantasmatiques des hommes ont joué un rôle plus décisif dans leur histoire que leur évaluation objective des dangers qui les menaçaient réellement.
Pratique du tai–chi sur la muraille par un blogueur étranger

Partager :

3 réflexions sur « La grande muraille de Chine »

  1. bonjour.Nous devons faire un exposé sur l’économie et le tourisme de la grande muraille de Chine. Est ce que vous avez des informations, ou des adresses pour en avoir, sur le sujet. Est ce que le merchandising est développé? J’ai cru comprendre qu’il ni avait pas de magasins prés de la muraille pour ne pas dénaturer le site! Est ce vrai? Est ce que vous connaisez une aproximation des chiffre d’affaire qu’elle engendre?
    Cela serait gentil de votre part si vous pouviez nous éclairer sur le sujet. Merci d’avance.

    1. Bonjour Benoit et François,
      Je fais actuellement le même type d’exposé que vous: l’économie qu’engendrent les 7 merveilles du monde. Avez vous réussi à obtenir quelques renseignements? Avez vous des livres ou des sites web à me conseiller?
      Merci d’avance

  2. Non, malheureusement je ne sais pas grand-chose quant à l’exploitation commerciale de la muraille. Nous l’avons parcourue au nord de Pekin sur une distance d’un kilomètre environ. Comme vous pouvez le voir sur les photos, la région est très escarpée. Mon fils qui s’était rendu en Chine en 2004 m’a décrit le bout qu’il a lui visité qui était manifestement différent mais sinon très semblable. A l’endroit où le car nous a déposé il y avait pas mal de boutiques de souvenirs, de même à certains endroits en contrebas de la muraille – sans que cela ne défigure le site. Le fait que le merchandising soit limité ne nous a pas frappé : la densité de commerces m’a semblé sensiblement la même que ce que j’aurais pu observer un peu partout dans le monde.

Les commentaires sont fermés.