Alan Grayson et Elizabeth Coleman, le 5 mai 2009

Comme certains y reviennent sans cesse. Une partie de notre discussion sur ce sujet.

iGor milhit Le 7 mai 2009

A propos d’omerta, Glenn Greenwald sur son blog chez Salon.com a posté hier un billet sur la définition de “oversight” (surveillance) en ajoutant une vidéo où l’on voit Elizabeth Coleman, Inspectrice général de la Fed témoigner devant le House Financial Services Committee (Congrès) et se faire interroger par le Rep. Alan Grayson sur la menue monnaie que la Fed à mis à disposition des banques pour les sauver, sur le soupçon d’opération hors-bilan émis par Bloomberg, et les réponses sont, pour ce que j’ai pu comprendre, édifiante, s’il l’on peut dire: Avez-vous fait des enquêtes? Non. Et pour cette histoire de hors-bilan? Et les noms des banques bénéficiaires? Où en est votre enquête, parce que cette histoire commence a durer depuis quelques mois? Ben, euh… l’enquête suit son cours, alors on n’a pas de réponse pour le moment.

CF Le 13 mai 2009

@ Champignac et Pierre-Yves D

Si vous comprenez l’américain, je vous suggère de regarder la video suivante.
Un grand moment de solitude pour la personne interviewée par Mr Alan Grayson (je pense qu’il s’agit de lui).

Peut-être Paul pourrait nous faire un topo sur ce monsieur et sur les raisons et conditions qui font que aux USA, ces auditions ont lieu et sont télévisées.

Pour ceux qui ne comprennent pas l’anglais la personne interviewée est censée contrôler les comptes et mouvements de fonds de la FED, mais ne peut pas répondre sur un montant anecdotique ….. : 1 à 2 trillions de dollars (1000 milliards) ….une paille !!

Un peu plus de 1 trillions ne serait plus dans les comptes depuis 8 mois et Mr Grayson demande uniquement qui a reçu ou où est passé l’argent….

Paul Jorion Le 13 mai 2009

Il y a deux mois, j’ai publié un billet intitulé Le 18 mars 2009 : fin du capitalisme. Toutes les bonnes nouvelles relatives au rebond de l’économie (ou tout au moins de la Bourse) au cours des semaines récentes peuvent vous conduire à vous demander si je regrette de m’être avancé de cette manière.

Il n’en est rien et si vous voulez savoir pourquoi – et si vous comprenez l’anglais – visionnez l’audition que nous signale CF. J’admire le calme de ce député américain et… non, je ne regrette rien !

Paul Jorion Le 23 mai 2009

@ rodolphe

La vidéo où l’on voit Grayson a été discutée à partir du 7 mai :

L’omerta

L’omerta

L’actualité de la crise : L’Europe rattrapée, par François Leclerc


etc.
La vidéo a été présentée ici :

L’actualité de la crise : L’Europe rattrapée, par François Leclerc


Certains sont très lents à la découvrir !

Paul Jorion Le 24 mai 2009

Personne à ma connaissance ne considère qu’il s’agisse d’un faux ;

Wikipedia : Alan Grayson

On May 5, 2009, in a Financial Services Committee question and answer session with Inspector General of the Federal Reserve Elizabeth A. Coleman, Grayson asked about the trillions of dollars lent or spent by the Federal Reserve and where it went, and the trillions of off balance sheet obligations. The Inspector General responded that she does not know and is not tracking where this money is. The exchange was posted on YouTube, receiving over 900,000 views in the first two months after posting.

Partager :

41 réflexions sur « Alan Grayson et Elizabeth Coleman, le 5 mai 2009 »

  1. @Ju² : entièrement d’accord avec vous. ET je rajouterai même que si « le système politico-financier » menaçait de s’effondrer, si « le chaos », l’anarchie venait à gagner « le corps social », nous pourrions observer l’instauration d’un régime autoritaire, répressif. Le processus n’a-il pas commencé ? Ne porterait-il pas le nom de « lutte contre le terrorisme » ?

    @simple sans tete : de quel islam parlez vous ? Dans quels pays ? Mais c’est peut être la tradition monothéiste qui arrive à « sa fin »…

  2. @Auguste,

    Loic Abadie est déjà intervenu plusieurs fois sur ce Blog, notemment dans les débats sur les causes de l endettement des ménages. Il pense que la bulle de la dette est due a un comportement de foule récurent, cyclique, ayant oublié les crises précédentes, et n ayant perdu tout réflexe d épargne de précaution.
    La lecture de son Blog (très pédagogique pour le neophyte) qui prevoyait une crise deflationiste début 2007, m a évité bien des erreurs d’ invesitssement, et m a permis de déconseiller a des personnes modestes la signature d’ un prêt relais qui leur aurait été fatal.
    Le point de vue de Loic a été très utile pour équilibrer les points de vue dogmatiques de gauche qui fleurissaient sur le Blog de Paul.
    Il me semble que nous ne pouvons approcher « la vérité » qu en étant attentif a la part de vérité qui existe toujours dans un point de vue sincère.
    Pour Paul, les ménages se sont endettés pour compenser la perte de leur revenu, due a un transfert de richesse de leur poche vers celle des patrons et investisseurs, ce qui me semble correct. Mais il me semble trop simple de dire que les 99,99999% de pigeons que nous sommes, ne serions responsables de rien, que nos comportements individuels égoïstes quotidiens n auraient rien a voir avec l égoïsme de cette oligarchie que nous avons portée au pouvoir encore récemment.
    Vous êtes trop gentil avec nous, les pigeons, Cher Clown…
    Au Rwanda, de pauvres hommes noirs ont massacré d’ autres hommes noirs aussi pauvres qu eux.
    C est l homme qui doit changer, pas besoin de gros complot pour le comprendre…

  3. Je trouve que tigue parle d’or (si je puis me permettre ce jeu de mots). D’autre part, cette histoire de 9 trillions détournés, n’est-ce pas ce qu’on appelle une « légende urbaine »? Autrefois, on appelait ça une rumeur et des sociologues très sérieux se sont penchés sur ce phénomène (en particulier Edgar Morin). On ferait bien de le relire, ça permettrait de prendre ses distances et un peu de hauteur. Il y aussi un bon livre de Jean-Noël Kapferer sur le sujet. De manière générale, je pense qu’il ne faut pas prendre tout ce qu’on raconte sur Internet pour de l’argent comptant.

  4. @ton vieux copain Michel
    …. »D’autre part, cette histoire de 9 trillions détournés, n’est-ce pas ce qu’on appelle une “légende urbaine”? Autrefois, on appelait ça une rumeur et des sociologues très sérieux se sont penchés sur ce phénomène (en particulier Edgar Morin). »

    Certes, il s’agit peut-être d’un faux, d’une vidéo lancée par des comédiens, mais alors, que croire en ce bas monde ?
    Les légendes urbaines de ce genre ne courrent quand même pas les rues.
    Enfin, si Paul existe vraiment, et que ce blog ne diffuse pas que des légendes, j’imagine qu’une explication viendra, sur la destination, toujours occulte pour l’instant, de ces milliers de milliards de la Fed.

  5. @Ton vieux copain Michel: « De manière générale, je pense qu’il ne faut pas prendre tout ce qu’on raconte sur Internet pour de l’argent comptant. »

    Il vaut mieux faire confiance à TF1. Et comme c’est le genre d’info qui n’y passera jamais au journal parlé…

    Restons sérieux un moment, Alan Greyson est un membre du congrès bien réel qui pose juste des questions gênantes à des gens qui n’ont pas l’habitude d’être contrôlés sur leurs activités. Encore ici au pdg de AIG: http://www.youtube.com/watch?v=6HYq6kdseV8

    Ce n’est pas parce que nous n’avons pas de députés courageux chez nous (par courageux, j’entends « qui fait ce pour quoi il a été élu »), qu’il faut tomber des nues lorsque l’on en voit un ailleurs.

  6. Bonsoir
    La vidéo et le post auxquels vous faites objet datent de 2009.
    L’information ressort aujourd’hui sur différents sites, toujours évidemment un peu datée.
    Mais savez-vous ce qu’est devenu ce dossier ? Autour de moi certains annoncent l’intox ou l’ignorance d’Alan Grayson sur le fonctionnement réel de la FED. La question serait alors une fausse question…. Mais cela a l’air tellement fort et incredible. Comment se fait-il alors qu’aucun grand média américain ou français (selon recherche internet peut être limitée) n’ait pas couvert cette affaire et développé ?
    Merci de votre écho.

Les commentaires sont fermés.