8 réflexions sur « DU MOMENT QUE JE T’AI TOI, POUPÉE (MEC) ! »

  1. ARRGH ….Cryssie et les Pretenders…. »don’t get me wrong »
    Mais avec UB 40 , c’est un must…
    toute une époque…nostalgie..

  2. Savez vous que le Sonny Bono de Sonny & Cher, devenu sénateur est l’auteur de la dernière loi de prolongation du copyright, c’est à dire le symbole du don du domaine public aux compagnies de l’industrie du copyright par les politiques, pour rien (sans doute).

  3. Ĥeureusement que le ridicule ne tue pas.On aurait alors raté les albums post-glam rock du Bowie…Vraiment la pire version des quatre.Je comprends pourquoi je la découvre seulement aujourd’hui…Redécouvrir les autres versions reste un plaisir.Notemment celle d’Etta James.

  4. sympa la version UB40
    indépendamment de l’évolution musicale et sociétale perceptible je m’interroge sur le mystère de l’utilisation du mot babe dans le lexique anglophone
    souvent très réducteur du role de la femme
    (assez rarement utilisé pour désigner un homme me semble -til )
    la femme réduite à un statut infantilisant surtout quand dans d’autres types de chanson il est associé à des évocations sexuelles
    et en même temps l’utilisation de ce babe à un coté d’une immense tendresse
    et d’une fraicheur que la traduction poupée ne reflète pas
    une sorte de régression en enfance où l’innocence reprend sa place dans des sentiments purs

    en tout cas cette version ub40 est réjouissante

Les commentaires sont fermés.