AVISSE À LA POPULATIONG !

Le Vif/L’Express : « pour des raisons de réduction d’espace de la rubrique Opinions, [ma] chronique est interrompue, à regret ». P.S. Une occasion en or pour les autres organes de presse belges !

Chaire « Stewardship of Finance » à la Vrije Universiteit Brussel : dernières retouches au communiqué de presse alors même que je vous parle.

Le Monde-Économie : prochaine chronique, « Le retour de l’opinion publique », lundi prochain 27 août.

Partager :

24 réflexions sur « AVISSE À LA POPULATIONG ! »

  1. Le Vif/L’Express : « pour des raisons de réduction d’espace de la rubrique Opinions, [ma] chronique est interrompue, à regret ». !

    Comme prévu…
    Ils ont laissé s’exprimer un peu la contestation, les idées nouvelles… mais point trop n’en faut. Retour à la pensée unique. On va reparler « croissance », « austérité » etc… comme prévu aussi. De l’impossibilité de sortir du cadre, nème..

  2. Je suis a Gent aujourd’hui, le centre ville est en rénovation …

    Autre chose, la commission européenne sous-traite l’audit, un marchè juteux que se partagent 4 boites privées. Prix pour 1 auditeur ou expert, 900 € euros par jour !

    1. « 900 € par jour ?!! Vous sous foutez de ma gueule monsieur Barroso ? ya pas marqué larbin portugais là oh ! »

      (Dr Kouchner, Mme Tibéri, etc, etc, etc)

  3. Le Vif/L’Express : « pour des raisons de réduction d’espace de la rubrique Opinions, [ma] chronique est interrompue, à regret ».

    Ah les pregadiou !

  4. Il s’agit d’un tour de vis,de vous serrer la vis et de permettre à la vis sans fin(d’Archimède) de poursuivre son oeuvre de battage (couper la tête des épis)…

    1. Oui, le vice ou le tour de vis.
      Au mieux il sera remplacé par des dessins de Kroll ou de la réclame pour de la Chimay, au pire par la hauteur de vue de Guy Sorman.

    2. On vire Paul Jorion parce qu’il faut limiter la liberté d’opinion ! Voilà un hebdomadaire que j’achetais régulièrement pour soutenir Vadot ( le prochain sur la liste des exclus ?)… Quel dommage ! Dur dur d’être journaliste dans la presse soi-disant libre !

  5. Il semble admis pour certains, que Paul Jorion aurait été privé de cette tribune du fait de ses idées. Or rien dans son billet ne laisse supposer une telle chose, pas même le moindre sous-entendu.

    Posons-lui la question directement, c’est mieux :
    Cher Paul, estimez-vous qu’on vous prive de votre tribune à cause de vos opinions ?

    Voilà ça c’est fait.

    1. @ Saadi la Trolesse

      La raison invoquée est « réduction d’espace ». Sans préjuger de la réponse de Paul Jorion, que j’attends aussi, on peut penser, comme le disait si justement ma grand mère, que quand on veut on peut. Si ce si vif Express avait voulu trouver de l’espace il en aurait vivement trouvé. S’il n’en n’a pas trouvé c’est qu’il n’a pas voulu. A partir de là ce sont deux questions qu’il faut poser à Paul Jorion ma chère Saadi; 1 savez-vous si la raison invoquée par l’Express est la vraie raison ou en connaissez vous une autre, ou plusieurs autres? Je parle de connaissance, pas de supputations, que nous sommes tous capables de faire. 2ème question, si vous connaissez d’autres raisons que le manque d’espace vous serait-il possible de nous les dire, s v plait, afin que nous cessassions de sottement supputer?

      P.S. Je ne suis pas complètement d’accord; il y a un vrai sous entendu. Le titre n’est pas neutre. Il s’agit d’un « avisse »; on attire l’attention de la populationg sur un souci, grand ou petit, un évènement inattendu dont l’interpelée populationg devra tenir compte. Paul Jorion aurait pu écrire: « L’Express n’a pas de place pour ma chronique, ah ah ah!!! » Il y a donc bel et bien ambiguïté. Votre remarque était décidément excellente chère Saada; alors attendons…

      1. Bonsoir Marcel,

        c’est peut-être en rapport à l’évaluation de la taille de la Sardine qui restreint l’espace en question.

        Sinon, je lis le Vif/l’Express édition belge régulièrement. Certes, ils publient assez régulièrement quelques pages d’opinions libres et critiques du système (tant que ce n’est pas dangereux et que ça donne bonne conscience, pourquoi pas ?…), mais leurs éditos sont insipides ou désespérants de conformisme. J’avais donc été un peu étonné mais pas trop d’y trouver une chronique de PJ.

      2. Comment est il possible de « manquer d’espace » dans un hebdomadaire dont le nombre de pages est variable d’une semaine à l’autre ?

  6. Peut être devriez vous profiter de ce nouveau temps libre pour vous intéresser à la pub sur le web et son financement.

    Vous pourriez découvrir une application concrète du structuralisme sur le web. et si le marché de la pub illégal était dominé par les états ?

Les commentaires sont fermés.