MADRID, 21h05

Je suis en train de regarder en direct ce qui se passe en ce moment à Madrid et voici ce que j’ai à dire : Messieurs et Mesdames les idéologues, les vendeurs de salades et de boniments, d’austérité parce que « les salaires sont trop élevés, vu la compétitivité », de « vous avez vécu au-dessus de vos moyens », votre responsabilité est très lourde dans ce qui est en train de se passer et qui va encore se passer du fait de votre incurie et surtout, de votre inféodation à l’argent que vous mettez par-dessus tout, par-dessus ce qui nous fait humains.

Ça se passe ici.

Partager :

183 réflexions sur « MADRID, 21h05 »

  1. Si les grecs , les portugais , les espagnols se déplaçaient à bruxelles cela pourrait mettre un peu de piment à tout ça et faire réfléchir un peu

  2. Je suis tout ça en direct,voir une mamie converser avec un »antidisturbios »casqué et mal à l’aise en dit long sur l’ambiance,l’Espagne a peut-être la »masse critique »pour faire basculer les peuples européens???
    Salud!

  3. ce n’est pas Madrid qui fait souci à NY, les aventures sensibles et ignorantes d’une bulle s’égratigne sur une phrase « la place new-yorkaise avait pourtant évolué dans le vert toute la matinée »: Wall Street a clôturé dans le rouge mardi, plombée par les propos d’un dirigeant de la banque centrale des Etats-Unis (Fed) remettant en cause la politique de l’institution: le Dow Jones a perdu 0,75% et le Nasdaq 1,36%.
    une autre dépêche détaille un peu ce qu’a dit Plosser ; Dans un discours dont le texte a été transmis à la presse: « il a estimé que la décision du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) de procéder à des rachats de titres adossés à des créances immobilières, à raison de 40 milliards de dollars par mois, était inopportune et devrait se révéler inefficace dans l’environnement actuel.
    Les coûts potentiels et les risques liés à cette décision sont supérieurs aux maigres bénéfices qu’on pourrait en attendre, a-t-il estimé, disant craindre que la nouvelle politique de la Fed se traduise à long terme par une poussée d’inflation.
    Cela ne fait que confirmer ce que l’on savait déjà (c’est-à-dire) que la troisième vague d’assouplissement monétaire a eu lieu parce que les deux premières n’ont pas réussi à remettre sur les rails l’économie américaine, a estimé Rich Ilczyszyn, de iiTrader.
    Le marché se sent plus déprimé qu’auparavant et se dit que ce nouveau soutien signifie que les (banquiers centraux) en savent peut-être plus que nous sur la situation réelle de l’économie, et que la situation pourrait être pire qu’anticipé, a-t-il ajouté.
    Les prix du Brent ont toutefois continué à grimper alors que l’armée d’élite du régime iranien, les Gardiens de la Révolution, a dévoilé lundi de nouveaux missiles sol-air de moyenne portée. Paris, Londres et Berlin ont fait état de leur volonté de renforcer les sanctions de l’Union européenne (UE) contre le programme nucléaire iranien.
    La porte est ouverte pour de nouvelles sanctions encore plus sévères contre l’Iran (…) dans l’espoir que le pays se trouve contraint à capituler sur ses ambitions nucléaires, mais cette pression pourrait aussi pousser Téhéran à réagir et cela accroît donc les risques d’une perturbation de l’offre pétrolière dans la région, a estimé Olivier Jakob, du cabinet Petromatrix.
    Téhéran a menacé à de nombreuses reprises de fermer le détroit d’Ormuz, qu’il contrôle et par lequel transite environ un tiers du trafic pétrolier maritime mondial.
    Le président américain Barack Obama a promis mardi que les Etats-Unis feraient ce qu’ils doivent faire pour empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire, tandis que le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon s’est inquiété de la rhétorique de guerre assourdissante entre Israël et Téhéran »

  4. Les nouveaux projets du ‘soviet européen’:

    Berlin pousse les feux de la fédéralisation de la zone euro.

    Visiblement M Quatremer est toujours en plein délire et comme porte paroles de sa secte..il ne semble pas se rendre compte que et l’Euro et l’Europe sont sur le point de s’écrouler devant ses yeux.Le syndrome de Stockholm sans doute?

    http://www.msz.gov.pl/files/docs/komunikaty/20120918RAPORT/report.pdf

    http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2012/09/berlin-pousse-les-feux-de-la-f%C3%A9d%C3%A9ralisation-de-la-zone-euro.html#more

    Celle-ci est très bonne:

     »The Euro has profound economic advantages and is the most powerful symbol of European integration ».

    Sur quelle planète vivent ces gens?

  5. Pendant ce temps les gens importants nettoient patiemment les messages privés de leur compte « fessebook ». Les autres ramassent les actions.

    Fin du procès de l’erika, ouf.

    si les chômeurs et retraités commencent à manifester chaque jour,
    3 personnes par pont avec un gilet jaune,
    on la verra mieux la crise Mr van rompuy.

    Bonne rentrée

  6. 4 heures au journal(?) Le Soir pour enfin réagir en recopiant un AFP,bravo:

    Violentes manifestations contre l’austérité à Madrid.

    Les affrontements entre manifestants et policiers se poursuivaient ce mardi soir à Madrid. Des manifestants ont été traînés, tabassés et visés par des balles en caoutchouc.

    Plusieurs milliers d’Espagnols ont manifesté ce mardi contre l’austérité près du Parlement à Madrid, mais plus d’un millier de policiers avaient été déployés pour bloquer l’accès au bâtiment, qui avait pris des allures de forteresse.

    Le rassemblement, appelé « Occupy Congress », a mobilisé des manifestants, venus de toute l’Espagne. Selon un bilan provisoire au moins 14 personnes ont été blessées dont une « gravement qui souffre d’une possible lésion à la colonne vertébrale », a indiqué une porte-parole des services d’urgence. Au moins 14 personnes ont été interpellées, selon un bilan provisoire de la police.

    http://www.lesoir.be/actualite/monde/2012-09-25/violentes-manifestations-contre-l-austerite-a-madrid-939710.php

      1. Franquisme plus ultralib à la sauce Aznar, combinaison gagnante, une vraie martingale politique ultra-dretteuse. À la Hayek, pas Salma hein.

      2. @julien alexandre

        Bon soir Julien,

        Le choix de « Sarajevo », si jolie chanson de Jaromir Nohavica (1996), d hier soir a ete premonitoire !

        Le siege a commence en 1992 et etait terrible, vu les evenements de Madrid, cela donne froid dans le dos.

        La separation de la CZ a ete decidee, il y a tout juste 20 ans, en aout 1992 et la volonte de la separation aujourd hui de la Catalogne avec les dires de ce colonnel machin bidule chose sur l ecrasement des vautours donnent les frissons aussi. Si la separation va se realiser, elle ne sera certainement pas sans une seule petite goutte de sang comme celle de CZ en 1992.

        1992 etait, decidement, plein d evenements qui ont l air de se repeter aujourd hui.

        Le traite de Maastricht, mal foutu, vite bacle, accepte de justesse en France le 20 septembre 1992 et les problemes d euro culminant en septembre 2012.

        Le traite de stabilite d aujourd hui, mal foutu, vite bacle, comme celui d il y a 20 ans. Qu est ce que cela laisse presager pour le prochain traite sur la federation et l armee futures, sera t il aussi mal foutu comme les deux autres, avec les compromis et marchandages divers a 27 ou deja a 28 peut etre.

        Enfin, le fameux pari de Soros, le 16 septembre 1992, sur la livre sterling et reaparaissant, comme par hasard, aujourd hui, comme un chevalier blanc sauveur d euro, avec son text publie le 8 septembre 2012.

        Assez etrange ces reminiscences…

        Mille merci encore pour les chansons.

      3. 700 000 adhérents me semble énorme pour un parti extrémiste. S’il en est vraiment un, le processus de désintégration de la démocratie espagnole est bien plus avancé que ce que je croyais.

        Est-ce que le leader de l’aube dorée va rencontrer un chef du parti populaire ou fonder une aube dorée espagnole ? Dans le premier cas, cela signifie que ce parti populaire est extrémiste. C’est un adoubement. Dans le second cas, l’extrémisme de droite est encore à inventer en Espagne. Ce serait une bonne nouvelle.

        Le gouvernement d’union nationale reste encore à installer. Je pense que ce sera pour après les prochaines élections. Si le mouvement actuel se maintient, elles seront anticipées. La campagne électorale qui va suivre devrait distraire tout le monde. Ensuite, les adversaires politiques se mettent dans un gouvernement de ce type. La manoeuvre permet de laisser un espoir d’amélioration à la population, de gagner un peu de temps, de forcer les plus mécontents et les désespérés à se calmer pour laisser le jeu démocratique agir, de continuer la même politique pendant toute la campagne et de continuer cette politique après les élections par fusion des adversaires politiques. En prime, cela élimine l’incertitude associée à une élection libre et démocratique.

        Le prix à payer est un discrédit radical des partis se prêtant à la manoeuvre et un discrédit de la démocratie en prime. Comme ce n’est pas coté en bourse, cela ne gênera pas les partis modérés. Le prix final, la cerise sur le gâteau de cette manoeuvre est que les partis extrémistes vont engranger des voix.

        Les années 30 en Europe me paraissaient assez nébuleuses et pas du tout claires. Je comprends de mieux en mieux ce qui est arrivé à l’époque. C’est même assez simple vu d’ici.

        J’ai peur.

    1. En novembre le leader d’Aube dorée doit se rendre à Malaga. Apparemment, ils veulent créer une antenne/succursale en Espagne. Ils ont détecté que leur produit labellisé à coup de rangers et de svastika pouvait être propice sur ces terres saignées à blanc.

      1. Le choix du lieu n’est pas innocent. Depuis l’époque où Degrelle y était conservé en saumure pour pouvoir le sortir de temps en temps et l’exposer à la ferveur des jeunes hyènes qui se croient des loups, Torremolinos est un sanctuaire.

  7. Les responsables sont à Bruxelles pendant ce temps là. Tranquillement et peut-être en train d’ironiser la situation. Pathétique ! Les centres de décision sont loin de l’Espagne. II n’y a pas assez de mots pour condamner la barbarie du capitalisme.

    1. Olivier,

      Les responsables sont à Bruxelles pendant ce temps là. Tranquillement et peut-être en train d’ironiser la situation.

      Fais vite, ça s’aggrave.

    1. @ Lisztfr
      “ Penélope Cruz : Son escalofriantes las decisiones de este Gobierno”
      Escalofriante , en espagnol , c’est bien plus que  » effrayant  » :
       » à faire frémir, à faire se dresser les cheveux sur la tête, cauchemardesque, qui donne la chair de poule, qui donne le frisson, terrifiant  » .

  8. Toujours le risque de dérapages qui pointe son nez, surtout quand ce sont des jeunes que l’on matraque.
    En même temps, et c’est sans doute pour cela qu’on peut aussi redouter le pire, ce n’en n’est pas non plus au stade de l’accord de San Sebastian.
    Peut-être plus à craindre (ou à espérer) des élections anticipées demandées aujourd’hui et du nationalisme exacerbé en Catalogne que du côté de Madrid.

  9. J’étais encore à Barcelone voici quelques semaines. On sentait déjà tout à la fois le ras le bol et un sentiment de solidarité de plus en plus fort. « Tu eres una buena persona » m’a dit la marchande de journaux à la Barçaloneta. J’étais flatté. Paul Jorion aurait mérité ce compliment venant du Peuple.
    Ceux qui voyage dans leur chambre auront sans doute du mal à construire quelque chose de vraiment concret. Détruire c’est construire. Vive le Peuple en armes ! Vive l’Espagne insoumise !

  10. l’autre jour sur i-télé je crois, j’ai entendu le rédacteur en chef des échos dire à jean claude mercier le leader cgt de peugeot aulnay texto : c’est de votre faute si vous avez choisi cette usine pour travailler, tant pis pour vous si vous perdez votre emploi …….

    il y a une véritable engeance qui domine actuellement ; elle est la digne héritière de la noblesse qui se croyait éternelle

    qu’ils ne soient pas surpris si un jour prochain, le temps de rendre des comptes arrive et ce jour ça ne sera peut être pas des balles en caoutchouc.

    1. Il faut vraiment ne pas être futé pour s’imaginer que c’est en organisant l’austérité que l' »on » va
      « sauver » l’Euro.Quant à mettre profondément à mal la démocratie,c’est une stupidité difficile à
      égaler.Il serait temps que les « responsables » de tous poils(actuellement au plan européen à
      « droite » de façon nettement majoritaire)se rendent moins mal compte de ce qu’ils sont en train
      de faire…

      1. Il n’y a malheureusement aucune stupidité mais des mensonges énormes qu’une majorité persiste à croire, même ici .

        Le beau projet de société c’est la guerre civile partout puis l’instauration d’une dictature mondiale,
        C’est pourtant pas compliqué !

  11. Espagne :
    En juillet la MARCHE NOIRE des mineurs a marqué le début d’une résistance populaire .
    Puis quelque 80 collectifs de militants espagnols ont appelé, dès le mois d’août, à occuper ou encercler symboliquement le Parlement de Madrid le jour de la session plénière ( hier 25 sept , donc) pour protester contre :
     » la séquestration de la souveraineté du peuple par la troïka ( BCE, FMI et Commission européenne) et les marchés financiers » .
    Bien vu !
    Forts de la situation grecque , ces messieurs de la troïka et le monde de la finance regardent ça avec amusement … ( plus probablement ils s’en torchent )
    SOLIDARITE AVEC LES ESPAGNOLS
    APPEL A ENCERCLER LE PARLEMENT FRANCAIS ( date à définir )
    Ceci conjointement au travail de Jorion et quelques autres .

  12. Pourquoi les réactions de la rue sont-elles beaucoup plus violentes en Espagne qu’en Grèce ou au Portugal ? Est-ce à cause des particularismes régionaux (culturels, linguistisques,…) plus marqués ? A cause d’une culture politique différente ? A cause de différences de richesse entre les régions ? Ou à cause, tout bêtement, de la décentralisation administrative du pouvoir (vous savez, les prés carrés) ? En effet, l’Espagne n’a, jusqu’à nouvel ordre, pas encore été mise sous tutelle « troïqueske » et pourtant, on s’y révolte, d’où mon interrogation…

    1. Peut-être que les espagnoles ont compris, en regardant ce qui se passe en Grèce, ce qui les attendaient s’ils ne marquaient pas fortement leur opposition.
      La Grèce est le laboratoire….nous sommes aussi sur la liste, sinon à quoi riment ces mesures d’austérité exemplaire de nous députés et ministres ? Ils montrent ce qu’ils nous préparent en nous jouant  » l’effort juste car partagé par tous ».

    2. Les réactions en Grèce sont de plus en plus déterminées aussi.
      Pas « violentes », car la seule violence c’est la brutalité de la dictature du capital,
      dans toutes ses formes.

  13. Les espagnols commencent à sentir qu’il se battent dos sur mur contre un système fermé et infléxible. Reste à savoir si cela aboutira à une révolte ouverte et généralisée, ou si le tout finira par une dépression collective.

  14. Bonjour letoine.

    « Non Riva Marc, el bourru est un vrai optimiste. Occupy Wall Street aux US se concentre sur le vrai pouvoir aux US. Occupons l’assemblée, cela signifie qu’on pense que nos députés ont le pouvoir et peuvent faire quelque chose! »

    Moi aussi je suis un optimiste, mais j’aime bien mettre toutes les chances de mon côté et c’est pour cela que quitte à occuper l’assemblée nationnale pendant que l’on y est pourquoi ne pas faire un peu le ménage, histoire de ne pas s’être déplacé pour rien et de bien faire comprendre le message.

    1. Alors Riva ? Pas encore chargés dans le break Pigeot les fourches et les manches de pioche pour l’assaut final de la rue Mulliez à Estampuis en passant par le siège social de la Lazard’s House à Paris ? Uh ?

      1. Bonjour vigneron.

        Vous datez, maintenant dans les campagnes on en est au 4X4, merco ou BM. Fourches et manches de pioche, autant y aller les mains dans les poches il y a beaucoup mieux et plus efficace dans les banlieues comme matos.

  15. Mon lien sur des manifestants espagnoles allant à la rescousse d’autres se faisant molester par la police (voir à 1’15s.) n’a malheureusement pas été apprécié par le modérateur qui ne la pas publié. Sans doute parce que je m’en réjouissais. Mais comment ne pas admirer leur courage (sous la menace d’être arrêté ou d’être à leur tour roués de coups de matraques) à la vision des liens reproduits ci-après.

    (Si Monsieur le modérateur n’est toujours pas disposé à publier ce message-ci, merci de m’en expliquer la raison via email)

    SOSPAIN 25 S Representations.

    25_S_Police Brutality _ Violencia Policial

    http://www.desrealitat.org/2012/09/sospain-police-brutality-25smadrid.html

    25 _ S_International Press

    http://www.desrealitat.org/2012/09/25s-international-press.html

    6000 people? _ 6000 persones al 25_S?

    http://www.desrealitat.org/2012/09/6000-personas-en-25s-madrid.html

    The Shining disReality _ El Resplandor de la desRealidad_ El
    resplandor de la desRealitat

    http://www.desrealitat.org/2012/09/el-resplandor-de-la-desrealidad.html

    The Sleep of Reason Produces Monsters_ El Sueño de la Razón produce
    Monstruos

    http://www.desrealitat.org/2012/09/el-sueno-de-la-razon-produce-monstruos.html

    Quizás quisiste decir: */shining/*

    Escribe texto o la dirección de un sitio web, o bien, traduce un
    documento
    .

    Cancelar

    Ejemplo del uso de «  »:

    traducido automáticamente por Google

    Alpha
    aggression against the press _ intimidación a la prensa_ intimidació
    a la premsa

    http://www.desrealitat.org/2012/09/25s-intimidacion-y-denuncia-prensa.html

  16. Ici, un résumé-vidéo réalisé par le quotidien espagnol El Mundo. A mon avis il montre assez bien ce qui s’est passé hier (y compris la folie policière de la gare d’Atocha, en fin de manif, dans la vidéo aussi). A tel point le chaos a dû régner hier, que même les infiltrés des agents ont reçus des coups

    Comme a écrit le brillant philosophe du langage et anthropologue, Eric Gans, finalement, la victime et l’assassin sont une seule et même personne. Nous ne pouvons concevoir l’unité de l’espèce humaine si nous ne sommes pas capables de concevoir, dans toute son horreur, la vérité de cette dernière équivalence. Un jour on le comprendra. J’espère.

    (Un texte me revient aussi : La colombe assassinée, de Henri Laborit. Voici en un extrait)

  17. D’un côté , des manifestants qui se comportent comme des moutons , de l’autre une poignée (le service « d’ordre » ) qui joue le rôle de chien de berger.

    Ce qui est frappant , c’est l’innocence des manifestants qui ne viennent pas pour gagner ( un filet suffirait ) , mais pour dire leur colère . On est encore dans la révolte , pas dans la révolution.
    Pas de tactique , juste de l’émotion , l’intelligence bloquée par la peur.

  18. La révolte grandit aussi en Grèce à voir les dernières manifestations.
    Par la force des choses toute une économie parallèle de « survie » est en train de se développer dans la population.

Les commentaires sont fermés.