Basile, l’ami méditerranéen

Mon cher Basile Phasme,

Ou peut-être devrais-je dire « Bacille » ? il y a deux explications possibles à votre présence sur le mur de mon jardin : peut-être avez-vous lu le billet où j’offrais un havre aux dissidents de votre genre ? ou alors, c’est le réchauffement climatique !

Quoi qu’il en soit, bienvenue en Bretagne, cher ami méditerranéen !

Bacille 2

Bacille 1

Partager :