« Il reste un peu de temps, mes frères… »

There is still time ... Brother

Dans Melbourne où la vie s’est éteinte, le calicot « Il reste un peu de temps, mes frères… » est agité par la brise. Scène finale de « On the Beach » (Le dernier rivage) de Stanley Kramer (1959), d’après le roman de Nevil Shute, avec Gregory Peck, Ava Gardner, Fred Astaire et Anthony Perkins. Les cinq dernières minutes du film, ci-dessous.

  • Is Global Collapse Imminent ? (L’effondrement global est-il imminent ?) par Graham Turner, Melbourne Sustainable Society Institute, août 2014
  • Limits to Growth was right. New research shows we’re nearing collapse (« Halte à la croissance » avait raison : des recherches récentes montrent que l’effondrement est proche), par Graham Turner et Cathy Alexander, The Guardian, le 2 septembre 2014
  • Dans « Halte à la croissance ? » publié en 1972, encore appelé « Rapport du club de Rome » ou « Rapport Meadows », du nom de deux de ses quatre rédacteurs : Donella H. Meadows et Dennis L. Meadows, les auteurs passaient en revue un ensemble de scénarios envisageables dont le pire possible : celui du « business as usual », en français : « je-m’en-fichisme », conduisant à l’effondrement environnemental et civilisationnel dans la période 2015-2030.

    Dans son récent rapport, Graham Turner de l’Université de Melbourne montre que c’est ce scénario qui a prévalu.

    Évaluation

    En pointillé les prédictions de 1970 pour le scénario « je-m’en-fichiste » ; en plein, l’évolution effectivement observée.

    « Il reste un peu de temps, mes frères… »

    Partager :