XLIIIème Journées nationales de la psychiatrie privée : « Emprises. Quand ça pense pour moi ! », à Strasbourg le 4 octobre 2014

Merci à la personne qui a présenté hier mon exposé, et qui ne m’en a pas (trop) voulu que je parle d’emprises sans évoquer les « algorithmes ».

Merci à mes voisins de table au dîner en soirée à l’Auberge Pont Saint-Martin, qui ont, tous ensemble avec moi, discuté du sens de la vie, ainsi que de celui de la mort à la pêche en mer, tel qu’évoqué en particulier ce dernier par Roger Vercel dans La caravane de Pâques (1948).

Merci à Georges-Arthur Goldschmidt de m’avoir fait comprendre hier soir par une seule phrase terrible et secrète comment il est possible d’être amoureux de la race humaine après avoir pourtant traversé les pires épreuves de son fait.

Et merci aux trois psychiatres avec qui j’ai discuté ce matin au petit déjeuner du Glass-Steagall Act, de la spéculation et des produits dérivés synthétiques, et que j’ai dû interrompre pour aller prendre le train qui me ramenait vers Bruxelles.

Tout cela vous fait compter pour rien les huit heures de train qui rendent ces conversations possibles.

Partager :

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Qu’est-ce que c’est que cette démocratie, où le très ‘trumpiste’ M.Johnson, « Speaker » de la Chambre des Représentants, bloque depuis de…

  2. ah j’oubliais , notre professeur nous faisait marmonner « papa maman » papa maman puis papa papa maman papa maman maman et…

  3. j’ai soumis les liens de Copilot à GrocqChat j’aurai du le faire avant de poster . . . GrocqChat Je…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta