Misère de la pensée économique, en format de poche

MisereDeLaPenseeEconomique

Misère de la pensée économique, Poche, 7 janvier 2015

 

Par OrTaf le 28 novembre 2013

Un texte indispensable qui nous emmène d’Aristote à John Maynard Keynes en passant par Robespierre, St Just, Ricardo, Karl Marx, jusqu’à Joseph E. Stiglitz. L’auteur est trader aux USA, au coeur de la bulle immobilière des Subprimes au moment où elle explose. Il nous développe ses idées: son modèle productif qui au moment de la vente d’une marchandise/un service, produit un « Surplus » à distribuer entre actionnaires, entrepreneur et salariés. La part des salariés s’est fortement rétrécie au profit des actionnaires et des entrepreneurs, méritant un rééquilibrage en faveur des salariés, dont Keynes avait fait le « pivot » de son économie de marché. L’auteur propose une « Constitution pour l’Economie » dont l’un des axes est d’interdire les paradis fiscaux l’autre axe est d’interdire toute forme de « paris » sur l’évolution des prix (sur les marchés financiers). Mais, les ventes à terme ainsi que les options d’achat seraient autorisées. Elles lieraient leurs contreparties jusqu’à livraison. En conséquence, il n’existe pas pour elles de marché secondaire. Effectivement cela réduirait de 80% le volume de la spéculation dans le « casino » financier ! Avec pour conséquence une nouvelle bulle immobilière globale pour toutes les énormes masses financières (des Trillions de $) qui chercheraient à s’investir quelque part en catastrophe. A mon avis, c’est une nouvelle catastrophe pour les produits financiers qui ne pourraient plus se vendre. Alors qu’il faudrait d’abord rediriger ces masses financières vers une éco-économie pour préparer l’avenir…

 

* * * * * Indispensable…

Par pierre guerraz le 31 mars 2013

Pour comprendre quelque chose à l’horreur économique qui est en train de nous tomber sur le dos.
Tous les rouages sont mis à nu, par quelqu’un qui ne raconte pas d’histoires.
Merci, Mr. Jorion.
L’analyse scientifique et réaliste d’un témoin acteur du système financier;Lequel nous emporte vers un sombre destin;si les peuples du monde ne se réveillent pas de leur léthargie ou depuis deux cents ans on les a plongés .

 

Par Paul Trehin le 16 décembre 2012

L’auteur envisage la chose économique dans son ensemble des racines les plus profondes aux branches les plus développées. Il montre à quel point nos outils d’analyse et de prévision sont souvent inadaptés à l’évolution actuelle de nos sociétés. Il montre aussi combien cette évolution nous échape de plus en plus suite à une accélération de l’évolution technologique que nous créeons nous même et pour laquelle nous créons des outils des outils de plus en plus puissants.
Livre à lire par tous les étudiants en économie et en gestion mais aussi par tous les dirigeants d’entreprises privées ou publiques ainsi que les dirigeants politiques.

 

Par Enrique Morales le 21 février 2013

Paul Jorion démonte les concepts de la « science » économique. Une entreprise idéologique libérale (marginaliste ou néo-classique). Le mythe de l’homo œconomicus, rationnel (dans le sens de calculateur), un vrai psychopathe. Une « science » qui est en fait une idéologie favorable aux milieux d’affaires et qui n’a rien découvert ni permis de prévoir ou d’éviter. Le tout enrobé d’un appareil mathématique impressionnant pour se donner l’aspect d’une science dure indiscutable à l’image de la physique.
Etc.
58Shares