Augmentation massive de la TVA : un précédent, la Malaisie, par Philippe V.

Billet invité.

La Malaisie a introduit en avril 2015 la TVA (GST pour general sales tax). Le gouvernement avait annoncé que cette taxe n’aurait pas d’impact important car elle remplaçait d’autres taxes. La Malaisie est un pays développé pour la région mais les salaires sont bien plus bas qu’en Europe et ce sont les travailleurs qui sont le plus exposés à la baisse de leur pouvoir d’achat.

On parle ici d’une taxe de « seulement » 6%, ce qui n’empêche l’impact d’être énorme. Une enquête révèle que 90% des travailleurs ont des difficultés à joindre les deux bouts, alors qu’avant l’introduction de la taxe ils n’étaient que 24% dans ce cas.

56% limitent leurs sorties du midi entre collègues et 47% emportent maintenant leur lunchbox alors que les restaurants sont bon marché, la différence entre un repas préparé dans un restaurant de base et la nourriture achetée au marché étant bien moins importante qu’en Europe.

35% des sondés pensent changer de travail pour tenter d’obtenir un meilleur salaire.

Ces chiffres montrent ce qu’une taxe de 6 % peut avoir comme impact dans un pays dont l’économie est solide et où le travail ne manque pas.

On imagine du coup aisément le désastre qui résultera de l’augmentation de la TVA en Grèce.

Partager :