Syrie : S’imagine-t-on vraiment… ?

Dernier_Jorion S’imagine-t-on vraiment que la Turquie – membre de l’OTAN – puisse impunément bombarder les positions des Unités de protection du peuple kurdes au nord de la Syrie alors que les États-Unis d’une part, la Russie d’autre part, les considèrent comme des « alliés », et les Turcs, des « terroristes », et que la Russie puisse envenimer (probablement délibérément) la situation dans la même région en bombardant un hôpital géré par Médecins sans frontières à Marat Al-Nouman (probablement pour augmenter la pression du flot des réfugiés sur l’Europe occidentale), sans que le risque d’une conflagration générale n’augmente de jour en jour ?

… la tendance probable des civilisations « intelligentes » à s‘autodétruire du fait qu’une espèce intelligente découvre un jour ou l’autre la puissance formidable de la fission et de la fusion nucléaire et finit tôt ou tard par y trouver le moyen par lequel s’immoler…

Paul Jorion, Le dernier qui s’en va éteint la lumière, page 263 (à paraître).

Partager :