Après la manif…

Je suis assis dans un café a Lille. Demain je ferai un exposé pour les étudiants de « La Catho » sur Le capitalisme au XXIe siecle de Thomas Piketty.

À une tablée devant moi, des participants EDF à la manif de tout à l’heure. Les tournées s’enchaînent jusqu’à atteindre le niveau « éméché de chez éméché ». Vous voyez ce que je veux dire.

À ce niveau là – je ne vous apprends rien – on regarde autour de soi pour repérer l’ennemi et lui régler son compte.

Ils n’avaient guère le choix : Paul Jorion était ce qu’on pouvait trouver de plus convaincant en matière de bourgeois. Et me voici soudain bien entouré : « Alors, Monsieur, qu’est-ce que vous pensez des gens qui étaient à la manif ? »

Je le leur ai dit.

Que croyez-vous qu’il advint, comme on dit dans les livres ?

Au bout d’un moment, ils m’ont offert le drapeau qu’ils avaient brandi tout à l’heure !

J’en suis fier ! (rentré à la maison vous aurez droit au selfie : Jorion devant le drapeau « CGT Énergie Lille Métropole »).

« 68 » ? Vous avez dit « 68 » ? Mais non, mon bon Monsieur, vous rêvez !

Vous rêvez …

Partager :

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Les moulins en action par le légendaire Bernard Purdie (Aretha Franklin, Steely Dan, …): https://www.youtube.com/watch?v=sj6o4cxWgl8

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta