L’avenir radieux (Engl. glorious) du Brexit

Vous souvenez-vous du referendum du 29 mai 2005 qui appelait les Français à se prononcer sur le traité de Rome (II) établissant une constitution pour l’Europe ? Vous souvenez-vous que le « non » recueillit 54,68% des suffrages exprimés ?

Vous souvenez-vous que le 4 février 2008, le Congrès en France adoptait le traité de Lisbonne mettant en pratique ce que les Français avaient rejeté par referendum ?

Je conseille à mes amis britanniques, et tout particulièrement à ceux qui ont voté pour le Brexit de réfléchir profondément (Engl. to ponder) à cet épisode car on s’active en ce moment-même tous azimuts à leur préparer une entourloupe du même style.

Ma selle et mes bottes !

Partager :

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta