À l’aube d’une bataille !

© RealClearPolitics
© RealClearPolitics

En bleu, État acquis à Clinton, plus ou moins fermement, selon l’intensité. En rouge, État acquis à Trump, plus ou moins fermement, selon l’intensité. En gris : indécis.

Se lit sur la carte, une vieille constante États-Unienne :

L’attachement aux valeurs paysannes fut en son temps fort bien résumé par le Western et les valeurs morales qu’il véhicule, on pense en particulier à la défense rapprochée des biens passant avant celle des personnes. La priorité de la ferme, ici le ranch, sur les fermiers s’exprime de cette manière : la nécessité d’assurer la survie sur le long terme de l’unité économique pérenne, dont il est essentiel que les exigences priment sur celles des créatures éphémères que sont les individus. D’où aussi aux États-Unis, cette obsession de constituer un estate, des biens mobiliers et immobiliers à transmettre à ses enfants : métaphore de la ferme, survivance rurale dans un monde urbanisé qui singe la campagne.

Et c’est cet enracinement dans des attitudes rurales qui explique l’apparent anarchisme de base que j’ai mentionné pour commencer. Pour les sociétés paysannes, l’État, mis en place par les gens des villes, a succédé historiquement aux bandes pillardes qui les parasitaient auparavant, elles, les populations aux mœurs paisibles — sinon pacifiques. L’État exigeait l’impôt qui lui permettrait de mettre en œuvre des politiques aux ambitions collectives mais dont les résultats tangibles n’étaient jamais clairement perçus par les habitants des campagnes. Aussi, l’État fédéral américain reste assimilé par ses citoyens à l’ancienne puissance coloniale britannique, qui percevait des taxes dont le bénéfice était essentiellement réservé à d’« autres », ailleurs : « taxation without representation », pour reprendre les termes exacts dans lesquels le grief se trouvait exprimé. Mais, aujourd’hui encore, la taxation est perçue comme un prix excessif à payer.

Paul Jorion, (Vers) La crise du capitalisme américain (?) (2007 : 98-99 ; 2009 : 97-98) ; ouvrage toujours d’actualité ayant annoncé en son temps, la crise des subprimes.

Partager :