Vive la considération !

En n’exprimant pas pendant près de cinq ans ce qu’elle pensait vraiment de la manière dont François Hollande exerçait la fonction présidentielle, la presse a fait preuve d’une considération absolument exemplaire dans un contexte où un processus de destitution pour incompétence aurait sans aucun doute ébranlé la nation.

L’inconvénient mineur d’une telle retenue, c’est la lecture hier et ce matin d’authentiques notices nécrologiques là où on aurait pu espérer plutôt des évaluations mesurées d’un bilan.

Partager :