Un président à l’obsolescence programmée

Mentir peut être rentable sur le court terme. Sur le long terme, ce l’est beaucoup moins car s’il n’y a qu’une seule manière de dire le vrai, ou du moins de tenter de le dire, dire le faux peut se faire de multiples manières, qui ne tiennent pas nécessairement la route ensemble. Ainsi quand le propagandiste d’extrême-droite Alex Jones nous explique que la NASA entretient une station d’enfants-esclaves sur Mars, il lui devient plus difficile de continuer à soutenir que l’homme n’a jamais posé le pied sur la lune.

Heureusement pour nous, un président américain qui ment comme un arracheur de dents sur tout et n’importe quoi, est un président à l’obsolescence programmée.

Partager :