Corée du Nord : au bord d’une guerre, potentiellement thermonucléaire

Ri Yong Ho, le ministre des Affaires étrangères de Corée du Nord :

Le monde devrait être parfaitement conscient du fait que ce sont les États-Unis qui, les premiers, ont déclaré la guerre à notre pays.

Puisque les États-Unis ont déclaré la guerre à notre pays, nous avons le droit de prendre des contre-mesures, y compris le droit d’abattre les bombardiers stratégiques américains, même s’ils ne se trouvent pas à l’intérieur de l’espace aérien de notre pays.

Partager :