Guprand humilié à mort par Burart !

Bien entendu, ni Guprand ni Burart n’existent. Si j’ai inventé ces deux personnages, c’est pour voir si le spectacle de l’un « humilié à mort » par l’autre était susceptible de vous attirer ici. Parce que si vous êtes comme moi, ce que YouTube suppose que vous aimerez voir, dans la colonne de droite, après Ginger Rogers chantant The Piccolino, c’est deux inconnus dont l’un « humilie à mort » l’autre. Triste engeance !

4Shares