Watergate : sentiment de déjà vu

Je vous en dis davantage tout à l’heure (j’écris un papier à propos de la plainte déposée hier par le Parti démocrate américain contre l’équipe de campagne électorale de Donald Trump, certains officiels russes et Wikileaks), mais si vous comprenez l’anglais et que les tournants de l’histoire vous intéressent, regardez Rachel Maddow * hier sur MSNBC, expliquer les premiers instants du scandale de Watergate. « L’histoire se plagie ! », dit-elle pour conclure.

Oui, le sentiment de déjà-vu donne le tournis !

======================================
* Fait jugé significatif par la presse américaine, son audience a désormais dépassé celle du commentateur Sean Hannity, le « porte-parole officieux » de Trump sur Fox News.

8Shares