Courrier reçu : Anxiété à combattre, par Éliane Chaponik

Cher monsieur,

Le seul moyen que j’ai trouvé pour combattre l’anxiété est celui de l’action, eh bien hier soir je me trouvais dans un rassemblement place des Terreaux à Lyon sur les marches des escaliers de l’Hôtel de Ville de notre ex maire et néanmoins Ministre de l’Intérieur.

Même si nous n’étions qu’entre 300 et 400 personnes, le fait de partager le combat des Palestiniens en tant que juive de France pour la Paix, eh bien cela donne un moral « d’enfer ». Vous ne me verrez pas sur la photo mais je tiens le drapeau de l’UJFP entre mes mains on ne voit que mes cheveux… ou mon sac… Oui je ne suis pas connue de la « foule » mais sûrement des RG…Mais comme dirait Léo Ferré dans une chanson … « tu lui diras que je m’en fiche »… car cela s’est passé dans la plus parfaite dignité de tous les participants et même dans la gaieté malgré les morts palestiniens dont les noms et l’âge (de 14 ans à… je ne me rappelle plus de l’âge du plus « vieux ») ont été énoncés un par un … enfin ceux qui étaient déjà connus.

Cordiales salutations

Eliane

9Shares