« Défense et illustration du genre humain » : le courrier des lecteurs

J’apprécie vos idées depuis une dizaine d’année, mais aujourd’hui, c’est vous personnellement que j’ai envie d’aimer, tant la lecture de votre dernier ouvrage m’a illuminé, et même psychanalysé. Je crois savoir que votre jargon nommerait cela un transfert : à 57 ans, j’ai dû perdre quelques inhibitions !

Éric Muller

2Shares