États-Unis, à 70 jours des élections de mi-mandat

Quelques observations sur les élections américaines à mi-mandat, à partir d’un sondage Reuters-Ipsos publié le 29 août.

Le glissement du vote Républicain vers le vote Démocrate est évalué à -6,8% entre l’élection présidentielle de novembre 2016 et l’élection qui aura lieu dans 70 jours.

Les Démocrates retrouveront sans doute le 6 novembre la majorité au Congrès (Assemblée nationale), mais peut-être pas au Sénat.

L’affiliation aux partis

Républicains : 27% (avec les « penchant vers… » : 33%)
Démocrates : 35% (avec les « penchant vers… » : 42%)
Se déclarant indépendants : 12%.

Ni les Républicains, ni les Démocrates n’ont changé d’avis : ce sont les électeurs s’affirmant indépendants dont l’opinion est devenue très proche de celle des électeurs Démocrates.

Le pays est sur la mauvaise pente

Républicains : 23% disent « Oui »
Démocrates : 83% disent « Oui »
Se déclarant indépendants : 68% disent « Oui »

Non, Trump n’a pas gagné en popularité depuis son élection : sa popularité n’a jamais décollé des 40% et n’a fait qu’osciller autour de ce niveau.

À titre de comparaison, la popularité du président Richard Nixon qui s’est maintenue autour de 60%, près d’un an même (mai 1973) après qu’a éclaté le scandale du Watergate (juin 1972). La cote de popularité de Nixon n’atteindra à la baisse le niveau quasi-constant de celle de Trump depuis son élection qu’au 11e mois du scandale qui finira par le conduire à démissionner le 9 août 1974.

12Shares