« Mes vacances à Morro Bay » – Courrier des lecteurs

Ouvert aux commentaires.

Comme vous m’envoyez des mails à propos de mon roman « Mes vacances à Morro Bay » et que vous avez peut-être envie de partager vos réflexions, et que je n’ai encore ouvert aux commentaires aucun des billets que j’ai publiés à propos de mon nouveau livre, j’ouvre ici à votre intention un courrier des lecteurs.

Je réagirai bien entendu à vos commentaires, et j’illustrerai avec des photos prises lors de ce voyage.

Lorsque ce courrier des lecteurs risquera de disparaître de la première page, on fera un bandeau en haut de page avec trois billets relatifs à « Mes vacances à Morro Bay », comme on avait fait pendant la campagne des élections européennes.

Je vous rappelle que La musique de « Mes vacances à Morro Bay » sur YouTube, c’est ici.

Partager :

9 réflexions sur « « Mes vacances à Morro Bay » – Courrier des lecteurs »

  1. Rafraîchissant, instructif, papillonnant.

    Rafraîchissant car c’est nouveau, léger et drôle.
    Instructif car, et cela est rare, vous faites des situations de vie une sagesse particulière que certains nommeront éthique, et cela Parcouru par une multitude de sujets Intéressants venants au gré des vagues.

    Une « fanfreluche antidotée  »
    comme dirait ce bon vieux Rabelais.

    PS. Ça me réconcilie un peu avec la drague. Alors merci

      1. on était déjà là pour commenter : Une grande victoire pour la technologie, le 7 avril 2008
        😉
        sinon, tu as changé de pseudo ?

      2. Non moi je suis arrivé un peu plus tard, même bien cinq années plus tard !, et je me suis toujours appeler Lucas.

  2. Ben alors, ça c’est du sec!
    Pourquoi ? C’est pas logique: le livre fait 138 ages écrites de sa main, par ‘ses soins’ et personne d’autre. C’est pas suffisant par rapport à ses autres articles postés sur ce blog?
    Votre prévention est inexplicable.
    Et en plus vous lui souhaitez une ‘bonne fin de journée’. Ce ne serait pas une formule toute faite sans signification particulière, elle apparaîtrait comme cruelle.

  3. Nous connaissons l’importance de la bouche – le siège de la parole, mais aussi l’importance du stade oral, selon la théorie de la sexualité infantile freudienne, etc.
    Mais, comme par hasard, nous découvrons une autre étrange « corrélation » ; celle entre une dentiste et un drôle de requin qui nous sourit, et nous dit : « mes dents vous parlent » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.