La Vie, La déraison financière, par Jean-Claude Guillebaud, le 11 juin 2019

La déraison financière, par Jean-Claude Guillebaud

Nous devrions nous méfier, nous journalistes, de cette complicité passive à laquelle est vite tenté de céder quiconque veut faire sérieux. Je pense à un autre économiste dissident, le Belge Paul Jorion qui, à l’instar de Gaël Giraud, connaît les choses de l’intérieur car c’est un ancien trader. Il s’alarme aujourd’hui des explosions inégalitaires qu’engendre un capitalisme sans frein. Il affirme que si le fait de se débarrasser dudit capitalisme était une question de justice au XIXe siècle, c’est maintenant une question de survie. C’est bien de déraison qu’il s’agit.

Partager :