Anna Karina (1940-2019)

J’écrivais ici en 2010, à la mort de Jean Ferrat :

Nota bene : Une proportion significative d’hommes de mon âge ont été amoureux d’Anna Karina (ici dans « Vivre sa vie » de Jean-Luc Godard).

On sait quoi faire : on peut pleurer.

Partager :