53 réflexions sur « Vous en avez marre de ces grèves et de ces blocages ? »

  1. – Je souhaite dénoncer toutes et tous mes collèges et consœurs qui ne « collaborent » pas à « sanctuariser » le « secret d’affaires » et les conflits d’intérêts, que peuvent négocier l’entreprise, et son PDG, grand patron, ses cadres sup, avec la concurrence, les médias de masse, des politiciens adeptes du favoritisme, clientélisme, carriérisme, et des pantoufleurs du verrou de Bercy ;

    – Je m’engage à ne pas poursuivre quelconque de mes supérieurs hiérarchiques qui ne me donneraient pas satisfaction en alignant mon salaire, à ceux de mes collègues masculins, et qui ne m’accorderaient pas de « promotion », même négociée sur un « canapé » ;

    – Je permets à l’entreprise et à ses actionnaires de me faire porter le chapeau sur tous ses délits fiscaux, sociaux, moraux – détournement du CICE, du « droit à l’erreur fiscale », abus d’usage de « l’immorale optimisation fiscale », des baisses d’impôts sur société, des suppression des cotisations sociales sur les bas salaires, de la flat tax… pour remplacer les salarié.e.s licencié.e.s « sans motif économique séreux » par des robots automates, logiciels, algo et IA – et crimes et environnementaux (externalités négatives » polluantes, aggravant le dérèglement climatique, la perte de biodiversité…). A cette fin j’engage la « responsabilité » de mes enfants, de ma famille, et de la « société », à rembourser par socialisation les dettes privées pourries, pertes casinos de l’entreprise, des titres boursier, et de l’explosion des dettes publiques ;

      1. Bonjour je vis à l etranger et je ne peux pas rentrer en France donc ma maman qui devait aller en Belgique passer noel chez ma fille va devoir rester toute seule
        Ce que les grévistes font est inadmissible c est une entrave à la circulation.des personnes
        Mais qu attendent les français pour réagir

      2. Mais que de bêtises ces syndicalistes peuvent sortir pour justifier leur blocage et leur greve , je n’en peux plus ! C’est honteux
        Si les français etaient aussi nombreux à les soutenir comme le pretend Mr Martinez alias Staline pourquoi la gauche n’obtient pas plus de voix lors des elections ?
        Sondages contradictoires à tt va
        On vous pose la question comment : soutenez vousla greve ou bien comprenez vous la greve ?
        C’est different , pour ma part je comprends certains mecontentements mais je ne soutiens pas les greves et les blocages non stop et surtout pas la GGT et autour de moi j’ai beau poser la question personne ne soutient ces greves non stop
        Une militante plutôt ecolo

      1. Suite de la Lettre à découper et à envoyer au gouvernement d’Edouard Phillippe et à mon employeur…

        Lettre d’un employé suicidaire & définitivement soumis à l’ordre inique contemporain :

        –  » Je suis favorable au travail des enfants à partir de sept ans, âge de raison  »
        –  » Je suis d’accord pour le retour du droit de cuissage pratiqué par l’employeur de droit divin  »
        –  » Je suis d’accord pour euthanasier les malades mentaux , un poids pour la société comme disait Hitler ».
        –  » Je suis d’accord pour le retour du « Code Noir » si cher aux anciens libéraux monarchistes. »
        –  » Je suis d’accord pour un couvre-feu qui me fasse me terrer chez moi à partir de 21 heures en attendant avec joie & impatience de revenir le plus vite possible au travail chez mon si cher patron. »
        –  » Je suis d’accord pour le retour des châtiments corporels afin de faire rentrer une jeunesse endiablée dans le rang de l’ordre néolibéral, source de toutes les bontés devant le Très – haut  »
        – Je suis d’accord avec Jacques Attali qui imaginait déjà un monde  » sans retraite  » où  » le lundi matin serait de loin beaucoup plus apprécié que le vendredi soir  » comme il l’a dit lui-même lors d’un interview dans la presse de salon au début des années 2000.
        –  » Je suis d’accord pour qu’on m’abatte d’une balle dans la nuque si j’ai eu à un moment donné de bien mauvaises pensées « 

  2. Pfuit ! Quel gaspillage d’encre et de papier ! N’aurait-il pas été plus simple de rédiger ce tract de manière plus directe et concrète :
    Vous voulez que tout cela cesse ? Allons tous à Canossa.
    C’était la minute d’humour en ces temps couleur de corbeaux… 🙂

  3. Merci… Je ne comprends pas le sens de cette proposition.. Est ce que ca veut dire qu il faut « lacher prise » sur tout, pour changer le monde, et faire confiance en l intellugence de la vie,? Ou au contraire, electrochoquer les Consciences, pour une forte mobilisation collective et individuelle, pour faire advenir un autre monde ?
    Merci de votre réponse
    Marilyne
    Nb : nous sommes croisés en 2010/2011, dans le cadre du groupe Monnaies de La Nef a Paris…

    1. lâcher prise ?

      Nan, nan, nan, nan, nan. Honni soit qui mal y pense, ce serait contre productif. Au contraire, il y a une urgente et réelle nécessité pour un vrai reset de remettre à donf les doigts, et tous les doigts j’ai dit, mouillés et douchés, dans la prise. Et ce, pour qu’elle ne lache pas prise ( un peu de tenue que diable) sous la douche. De terre, la prise. Que nenni, pas le ver. Une bonne grosse prise de terre comme on les aime.
      Feedback garanti façon lundi au soleil quoi.
      Grosse cote, Gros Gain, Gros Respect.

      Panem et circenses.
      Pinball. Same player shoot again.
      https://www.capital.fr/entreprises-marches/les-patrimoines-des-hauts-et-bas-revenus-ont-fait-le-grand-ecart-depuis-la-crise-1356997

      1. Pour renouer avec  » la France Populaire « , Gérald Darmanin conseille à Emmanuel Macron de s’entourer de gens qui mangent avec les doigts « .

        Source Hufpost – Le Jeudi 19 décembre 2019

  4. L’ironie mordante était reine lors de la manif’ de Paris, dont ce tract est une belle et pertinente illustration.
    Point de grandes démonstrations dans ce tract, juste le strict nécessaire pour dire tout ce qu’il y a à dire de cette réforme anti-sociale, point par point, si j’ose dire.
    Car les méfaits de ce gouvernements sont nombreux, les réformes s’ajoutent aussi les unes aux autres, pour construire une inquiétante société, où règne le chacun pour soi. Ainsi de la retraite à points, qui entérine par le bas l’individualisation des parcours individuels. Un pur produit du néolibéralisme.
    Il y avait aussi tous ces chapeaux de Noël comme réponse évidence aux intimidations du gouvernement à propos du Noël.

  5. Si on est pour les mêmes droits du travail pour tous et non pas un droit par entreprise, alors on doit être pour la suppression des régimes spéciaux.

    1. Un régime spécial doit être justifié par des conditions de travail spéciales, et non pas par une appartenance à un secteur d’activité ou à une entreprise nationale.

    2. Est-ce que dans cette façon d’interpréter le droit du travail, et celui entreprise par entreprise, faut entendre qu’il est « équitable » d’aligner les conventions collectives du travail, pour les branches du BTP, de l’hôtellerie, etc (les moins disant moralement, socialement, etc parlant -notons que ces secteurs d’activités sont ceux ou le taux de corruption, de conflits d’intérêts impliquant politiques, etc, est le plus élevé) à celles des régimes des « forces et maintien de l’ordre public » à qui sont garanties un « régime d’exception », en plus d’un « Etat d’exception » qui accorde la « légitime défense et présomption d’innocence », aux policiers non identifiés, non immatriculés, dans les « manifestations interdites », qui ont mutilé à vie des citoyen.e.s (éborgné.e.s, amputé.e.s d’une main d’un pied, fracturé.e.s de la mâchoire…)…?

      1. S’il fallait pousser la comparaison, « en même temps » que de garder raison quand à causer de corruption, corrupteurs, corrompus… il faudrait étudier (si ce n’est pas fait, pourquoi donc ?) le taux de turn-over, d’insider-outsider, de CDD très courtes durées, d’intérim, de temps partiel contraint, de « contrat de mission », et d’accident du travail, de maladie longue durée, de discriminations impunies, et de facteurs de « pénibilités » que refusent de reconnaitre les patrons (et politiciens)… dans ces deux secteurs d’activités privées (BTP et hôtellerie), par rapport à ce qui est garanti, « sanctuarisé » pour les forces du « Maintien de l’ordre public » .

      2. ll faut lier le droit du travail aux conditions de travail des métiers et à rien d’autres: tel métier prend telles responsabilités, tels risques, tels exposition à l’environnement, à la pollution, pratique tels horaires, a des responsabilité relativement aux contacts avec le public ou pas, etc. , je détermine les grilles de salaires en conséquence. Il est normal que le paramédical ait des salaires élevés car ils font un travail pénible, mais il n’est pas normal que certains secteurs aient des privilèges exorbitants uniquement parce que ce sont… certains secteurs.

    3. @MOYON Christian
      Du pognon, il y en a suffisamment pour que tout le monde puisse partir à 55 ou 60 ans en fonction de la pénibilité du travail. Le pognon, il n’est pas là où il devrait être, c’est tout.
      A mettre l’accent sur les petites jalousies mesquines entre bénéficiaires de différents régimes de retraite, vous ne faites que le jeu du Capital qui ne demande que ça, que « les gens d’en bas » se crêpent le chignon pour que « ceux d’en haut » continuent de se gaver.
      https://www.lamontagne.fr/photoSRC/VVNUJ1paUTgIBhVOCRAHHQ4zRSkXaldfVR5dW1sXVA49/patrons_2624248.jpeg

      1.  » Il n’y a pas de « régimes spéciaux », ça n’existe pas, menez la guerre à ces mots là ! Ne les laissez pas prononcer sans réagir. C’est comme les « charges sociales », ça n’existe pas, ce sont des «cotisations sociales», «salaire brut». C’est comme la « réforme » des retraites », c’est la «casse» des retraites. La bataille des mots a une énorme importance  » .

        J’attire l’attention ici sur le Texte de Gérard Filoche vis à vis du régime normal des Égoutiers de Paris dont l’espérance de vie est 17 ans de moins qu’un cadre, 10 ans de moins qu’un ouvrier : autour de 58 ans. Cancers de la peau, des voies respiratoires…

        J’aimerai bien que M.Christian Moyon prenne la peine de lire cet article et qu’il réfléchisse en son  » âme et
        conscience  » bien loin des ventriloquies de BFMTV.

        Merci à lui. Merci aussi à M.Jorion de bien vouloir le publier via le lien ci-dessous.

        « Régimes normaux » : http://www.gerard-filoche.fr/2019/12/02/regimes-normaux/

      2. Sacré Filoche …il a souvent ces courtes expressions « percutantes »…faciles à replacer au bon moment… :
        Ici :
        …  » Au nom du régime « universel » de Macron ! Le gouvernement prétend soudain nous traiter : « tous pareils » ! Enlever le pain qu’il y a dans l’assiette de 1,7 % d’entre nous, ne donne pas du beurre dans l’assiette des autres « …

    4. @ Christian Moyon

      Allez lire l’article un peu plus loin écrit par M.G.Filoche et prenez 48 heures de réflexion avant de penser comme un sophiste. Le sophisme étant comme de bien entendu un risque qui nous guette tous. C’est pourquoi nous devons tous rester vigilants sur la teneur de nos propos lorsqu’on parle de quelque chose que l’on ne connait pas et dont on ne subsume même pas une once de réalité brute.

    1. >>Tristement « splendide » lien << …pour notre ami " MOYON Christian"….je propose d'appeler cela un  » régime spécial méritoirement orienté «  … Un avis…?

  6. @ Otromeros
    18 décembre 2019 à 17 h 33 min

    Petit clan d’œil à la FDG (et ADP par ailleurs corolaire d’une « loi pacte »), qui venant d’être privatisée, « devrait » mettre mal à l’aise les « erreurs » « d’une « légèreté coupable », les « injustices d’un monde où il lui suffit de prétexter une erreur de jugement passagère » faites en « toute bonne foi », par l’épouse du président du groupe LREM à l’Assemblée nationale…?

    1. Pardon de rectifier des fautes dues à une précipitation oubliant de se relire.

      @ Otromeros
      18 décembre 2019 à 17 h 33 min

      Petit clin d’œil à la FDJ (et ADP par ailleurs corolaire d’une « loi pacte »), qui venant d’être privatisée, « devrait » mettre mal à l’aise les potentielles futures « erreurs » « d’une « légèreté coupable », les « injustices d’un monde où il lui suffit de prétexter une erreur de jugement passagère » faites en « toute bonne foi », par l’épouse du président du groupe LREM à l’Assemblée nationale…?

      1. C’est encore pire que ça…. je me remets difficilement de l’écoute attentive du lien que je propose… étant donné que je connais techniquement suffisamment « le problème » de l’outil utilisé … et je ne peux que confirmer ce qui est dit lors de cet exposé… au cours duquel j’ai beaucoup , mais vraiment beaucoup « dégusté »… N’y a-t’il plus de journalistes d’ investigation dans la salle …C’est avec notre fric que ça se joue , et tous les jours…
        Évidemment je suis obligé de continuer à aller à contre-courant….Quoique..peut-être..?
        https://www.youtube.com/watch?reload=9&v=ZLDTokd6s3o
        avec en lien de confirmation:
        https://www.bfmtv.com/economie/en-allemagne-l-eolien-traverse-un-trou-d-air-1762605.html
        https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/07/03/01016-20140703ARTFIG00301-parcs-eoliens-alerte-a-la-corruption-des-elus.php
        …………………………….
        Je m’arrête là.

  7. Ce matin sur France Culture passait Daniel Cohen.
    Réponses assez bonnes en général sur le non-sens et l’insécurisation de cette version de la réforme des retraites.

    Un peu plus piteux, son bottage en touche (vers 8h42 à la fin) sur le rôle des Black Rock et leur porte ouverte chez Macron. Comme si il y avait un peu d’intérêt à ne pas casser un joujou assurantiel qui les finance, à l’ENS où il travaille.
    N’oublions pas que Denis Kessler, assureur de son état et ex-vice président du MEDEF (sur son job d’assurance, il collabora avec, la jeune Amélie de Montchalin) est celui qui a dit explicitement que le programme du CNR était à détricoter, comme le rappelait splendidement par ses touches assassines mais « soft » Alain Supiot toujours à France Culture, mais dans la Grande Table Idées (Olivia Gesbert, @12h55 ce 18/12).

  8. C’est à des détails comme ça qu’on constate, encore une fois, que nous avons pas fait le bon choix lors de la présidentielle. Surtout ici.

    Au moins avec la France Insoumise, on aurait bien rigolé. Tous les riches qui se barrent du pays, j’appelle ça de la joie, vu le bien qu’ils font…

    Pour l’autre- celle que vous savez-, on a voulu répudier le fascisme (son fascisme) et on en a récolté un autre, probablement encore plus désespérant. Parce que furtif et implacable. Le mépris n’a sans doute pas d’autre raison…
    Alors que l’autre – celle que vous savez-, aurait été facilement phagocytée par une révolte générale, parfaitement constitutionnelle. Un peuple uni qui triomphe du fascisme déclaré, ça nous remettait en selle pour les 100 ans à venir. Avec un peu de travail du côté police, ça nous eût coûté moins d’yeux et mains perdus…

    Il est archi-temps de conclure et nous ouvrir les yeux (et d’ailleurs, plus encore le cœur): On ne m’y reprendra plus.

    1. On ne t’y, nous y reprendra plus mais entretemps il aura fait énormément de mal au salariat. Ce qui est perdu sera très difficile à reconquérir.
      La seule solution réside en des manifestations massives et pas ce que l’on voit. Un million de personnes à Paris pour assister au défilé du corbillard de Johnny…. et combien pour défendre les retraites ? Et je ne parle même pas de la coupe du monde de foot pour laquelle des millions de personnes en France l’ont célébrée toute la nuit.

      Va falloir se remuer le popotin et déterminer les priorités…
      Jupiter et consoeurs connaissent les leurs.

  9. Bonsoir,
    Billet d’humeur
    Environné d’entrepreneurs – croyez moi que toute contestation sociale n’est reçue que comme un parasitage anarcho-syndicaliste – qui comme ils me le renvoie ont coulés tous le services publiques etc…
    Impossibilité de nouer le dialogue autour des enjeux environnementaux-sociaux avec avec des individus qualifiés – auto qualifiés d’entrepreneurs – tout est de leur mérite – ne doivent rien à personnes & de société ne reconnaissent que les contraintes fiscales/normatives – dialogue de sourd – & moi même suis à mon compte, depuis peu certes, & la vie est pas facile – mais enfin, leur statut d’entrepreneur est imperméable à la notion de société – je désespère.

    1. Vous dites :  » leur statut d’entrepreneur est imperméable à la notion de société  »

      Vous ne cauchemardez pas, c’était le but final voulu par Margaret Thatcher :

       » There is no such thing as society » :  » La société n’existe pas  »

      Le gouvernement néo-monarchiste d’Emmanuel Macron flanqué de son affidé Edouard Philippe sont bel et bien en train de peaufiner l’enfer Thatchérien en France. Rappelez-vous ce que disait à l’époque le vice-président du MEDEF, Denis Kessler dans une interview donné à la revue Challenges le 4 octobre 2007 durant la présidence Sarkozy-Fillon :

       » Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d’importance inégale, et de portées diverses : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité sociale, paritarisme… A y regarder de plus près, on constate qu’il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ! « 

      1. …  »  »  » Le gouvernement néo-monarchiste d’Emmanuel Macron flanqué de son affidé Edouard Philippe sont bel et bien en train de peaufiner l’enfer Thatchérien en France  »  » « …

        CONFIRMATION : plus le temps passe , plus le décodage et surtout le remaillage des informations rassemblées chronologiquement sont explicités par des « lanceurs d’alerte » pédagogues…

        Voyez ces 8 minutes (parfaitement correctes…) ÉDIFIANTES :
        https://www.youtube.com/watch?reload=9&v=iq0V79GC0lI

        auxquelles on peut ajouter SANS CRAINTE DE SE(vous) TROMPER ce commentaire dédié… :
        …  » Merci !!
        Et tu n’as pas mentionné le deuxième effet « kiss kool »… avec la loi pacte qu’ils ont voté il y a peu , ce qu’ils mettront sur une retraite par capitalisation sera déductible des impôts… Non seulement ils ne cotiseront qu’à hauteur de 10K€ au pot commun, mais ce qui au delà ira sur des caisses privées sera autant de recettes en moins pour l’état
        Mais c’est pas grave, il y a plein de pauvres pour compenser, n’est-ce pas
        ? ……. « 

      2. Ouaip… Merci – si l’on peut dire – pour la vidéo d’un affidé d’Asselineau. Le renfort de l’extrême-droite n’est pas vraiment bienvenu sur le Blog de PJ : avertissement pour d’éventuelles modérations par la suite.

      3. @PJ
        Bien noté…. Involontaire lien mal vu ici… A priori désolé.
        A postériori.. :
        une seule remarque…. Si vous n’étiez pas au courant de cette « affidation »… voyez-vous motif à exclure cette pédagogique alerte …? (à moins que quelque publicité subliminale m’ait échappé?? )

      4. Je viens de regarder une vidéo très intéressante sur une compagnie qui était jusqu’à avant-hier numéro 3 en termes de publicité sur Facebook. Elle ne l’est plus : Facebook lui a interdit l’accès. Pourtant 99% du temps elle vous montre des astuces comme comment couper la ciboulette. Dans le 1% qui reste elle vous dit que Trump est un brave gars. Et elle est financée par le ministère russe de la propagande.

        Réponse à votre question : il y a des tas de gens qui auraient bénéficié de savoir comment couper la ciboulette et qui maintenant continueront d’utiliser une méthode moins efficace.

  10. Et mon dernier commentaire : qu’est ce que veux le mot « richesse » ? = plusieurs définitions.

    Quel est le secret de la richesse ?

    Et enfin que vaut la VIE (toutes formes de vie macroscopiques et microscopiques confondues) par rapport à votre pseudo-richesse à vous capitalistes ou néonazis que vous êtes ?

    Sérénité Paix et Harmonie,
    Save Planet and Humanity.

    Onigachimasse = Thanks.
    Yalla ! = Kadima ! = Go ! = Allez !

    SUBETE YOI

  11.  » Nous espérons tous que le pire n’arrivera pas. Il faut impérativement empêcher que les fêtes de fin d’année viennent gâcher l’esprit de la grève « 

    1. « ‘The market has decided that women and people who give birth deserve less time with their children than a dog.’  »

      M^me pas un haas de carreau…

  12. Dans la tourmente de  » l’Affaire Delevoye  » – ce haut commissaire qui a violé la Constitution Française à maintes reprises du fait de sa proximité avec des fonds de pensions directement intéressés par la destruction du régime de retraites français par répartition dont il était le principal initiateur – Madame Muriel Penicaud, la ministre LREM du Travail a décidé dans la foulée des pressions de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique d’ abandonner son siège au conseil d’administration du Forum de Davos : le grand raout des milliardaires capitalistes de la planète qui décident chaque année à quelle sauce les 7 milliards de personnes sur la Terre vont être mangés et sacrifiés sur l’autel du veau d’or.

    Fut-elle hélas, quelque peu tardive de la part de Madame Penicaud, saluons cependant cette sage décision.

  13. Rarement « réforme » aussi régressive n’a été envisagée par un gouvernement républicain.L’enjeu est historique:cette régression en marche doit être stoppée.
    Vive la CGT !

    1. apparemment la CGT est aussi deteste que macron alors que les francais ont une bonne opinion de la CFDT par contre ils ont une mauvaise opinion des cheminots sondage odoxa

  14. il faut que les contribuables portent plainte contre ces gens qui utilisent le matériel qui nous appartient pour nous prendre en otage.
    il faut supprimer les avantages accordés aux cheminot et qui coutent une fortune à la sncf c’est à dire nous.
    la ratp il faut licencier les grévistes qui ont signé un contrat de service public et qui polluent le vrai service avec notre matériel.
    il faut que tout le monde vote contre la subvention d’état par le contribuable pour compenser le manque pour les pensions sncf, ils n’ont qu’a se débrouiller par eux_mêmes.
    porter plainte contre ces grévistes pour tout ce qui est perdu en finance et leur imposer de rembourser.
    marre de ce mélanchon qui ne sait comment faire pour se faire valoir.
    je souhaite de tout cœur que tous ces grévistes connaissent un malheur dans leur famille suite au manque de transport ou d’urgence hospitaliére.

  15. Marre de toutes ses grèves, la solution est surtout de réduire la place de l’Etat qui me prends grosso modo la moitié de ce que je gagne pour me fournir des services médiocres.

    L’État doit fixer les règles pas faire rouler des trains ni s’occuper de santé et d’éducation, toutes choses qu’il fait mal.

  16. 1er avril 2020 : (ce blog a toujours une longueur d’avance) La présidente de la Commission Européenne propose au président Macron une suggestion pour sortir la France de cette grève générale durant déjà depuis plus d’un mois. Il s’agit de diminuer le nombre de régimes spéciaux en les jumelant 2 à 2 : les cheminots et les policiers jouissent d’un seul et même régime, les sénateurs et les nettoyeuses de bureau et d’hôtel, les présidents de la république et les SDF. Le premier Ministre, Fr. Bayrou a répondu que sa porte était toujours ouverte, pour les festivités de jumelage.

  17. il faut arrêter de tout mélanger. Le projet de loi ne prône pas le retour à l’esclavagisme. Par ailleurs, j’ai plusieurs fois été en reconversion professionnelle et comme beaucoup, chaque reconversion signifie de voir ses droits à la retraite réduit (puisque les meilleurs années se résument aux année réalisées) Des milliers de français sont en reconversion et c’est une réalité. Les carrière à vie représentent une minorité. A ce jour, je travaille dans le milieu agricole, sans revenu, sans vacance, sans pause et une retraite à taux plein de 700€/mois… alors désolé mais je ne veux plus de régime spéciaux et je veux un régime à points qui ne nous fait pas payer nos projets de reconversion. après je suis bien conscient que certains propos n’appellent aucune attention au débat, et d’emblée ils se font fusiller avant d’être écoutés. En tout cas, je ne soutiendrai pas une minorité qui prétend faire grève au service de l’intérêt général… si c’était le cas, je verrai plus souvent les cheminots faire grève contre la pauvreté, contre les emplois précaires, les familles mal hébergées. Mais comme par hasard, ils descendent quand on touche à leur avantage. Leur posture est indéfendable.

Les commentaires sont fermés.