42 réflexions sur « PJ TV : « Le monde d’après… » – Invitée Clémentine Autain, le 21 mai 2020 »

  1. Très bon background « intello ». Et députée du 93 , fort loin du germanopratisme.
    « Que demande le peuple » ?

      1. J’ai cru un instant que vous réserviez à Clémentine Autain le sort de l’une de ces sept jeunes filles !Elle n’aurait sans doute pas apprécié .

        Mais , si je l’ai bien suivi , je ne suis même pas sur qu’elle se rêve en nouveau Boccace tel que vous le vantez .

        Elle a bien raison de se projeter comme une expression possible , volontaire et structurée de ce qui se structure et désire sur le terrain . et tous les élus seraient mieux élus s’ils s’en tenaient à ce credo . Il y en a heureusement dans pas mal d’horizons . Ils ont tous par contre une presque incapacité , une fois élus , à comprendre et accepter qu’on leur a pompé le jus nécessaire et qu’il faut passer à autre chose ( et qu’ils dégagent ) .

    1. Que demande le peuple ?
      A coup sûr , des aides qui ne soient pas ESSENTIELLEMENT pour les entreprises .
      Parce que le chômage qui vient s’annonce … comment dire …
      http://www.ac-chomage.org/

      Commencer par tendre la main pour obtenir de l’aide en cas de gros problème est très classique. Mais l’histoire l’a prouvée , si les besoins fondamentaux d’une nation ne sont pas pourvus , la main et le bras se tende pour acclamer un «  sauveur » qui profite de la colère populaire ( pour évoquer le danger perçu par Clémentine Autain en regardant très fortement du côté de l’extrême droite).

      Il me semble que ce genre d’entretien ( très enrichissant par ailleurs) mériterait une conclusion qui ne soit pas celle de l’intervieweur .Peut être qu’une dernière question permettant de résumer l’entretien pourrait être utile?.Du genre : «  pour finir , quelles sont vos priorités ? « , ou du style «  quels sont à travers cet entretien les éléments essentiels que vous aimeriez que l’on retienne .? ».Ne voulant pas jouer l‘inspecteur des travaux finis, je me permet cette remarque parce que dans les périodes d’urgence , insister sur les priorités est essentiel , et finir sur la nécessité d’une internationale semble pour le moins déconnecté des besoins urgents de la population française . Désolé de le dire , mais ça fait un peu rêveur. C’est dommage , parce qu’évidement , clémentine Autain n’est pas du tout déconnectée de la réalité ce que semble suggérer Timotia par le terme «  intello ».
      Même si l’interviewée fait part de ce qui lui semble important au cours de l’entretien , celui ci durant une heure , il est difficile mais pas impossible à suivre pour les gens qui n’ont pas de formation universitaire , chaque quart d’heure peuvent nécessiter un gros temps de réflexion tant les idées soulevées sont nombreuses.
      Donc pour conclure , parce qu’il y avait une interrogation sur le nombre de vues de certaines vidéos:
      – Une heure c’est long , mais visionner en quatre vidéos d’un quart d’heure , ça passe
      – fin d’entretien pour permettre à l’invité(e) de rappeler ses ou son message essentiels , un plus possible.

  2. Une chose
    ne pas vouloir dire la vérité aux gens…,
    – certes il ne faut pas oublier de ne pas leur enlever leurs capacités en présentant le problème comme étant non résolvable , mais il faut pas retomber dans le vice de les prendre pour des imbéciles.

    Car la confiance que l’on peut prendre est en général à la hauteur de la confiance qui nous est donnée.

    Borderline of posttruth

    1. Le virus ne fait pas d’idéologie et comme il grimpe sur les bons hommes et les bonnes femmes Qui eux passe les frontières
      Il est de temps en temps très bon de fermer les écoutilles.

      Et en ce moment des saoudiens peuvent se balader sur les Champs Élysées quand nous sommes interdit de sortir à 100 km.
      Et aussi je n’ai pas saisi le moment où Paul a saisi l’international :-O

  3. Si je compte bien et qu’on accepte vos a priori , ça fait un monde coupé en trois .

    J’imagine que pour parvenir au grand Tout Clémentine Autain compte sur « l’entre les deux  » .

    PS :

    j’ai apprécié la direction prise de refonder une Internationale , car c’est à la fois la condition pour fonder un système à substituer au capitalisme néo-libéral , et pour s’appuyer sur les forces nécessaires et suffisantes pour pousser l’intrus dehors .En accord aussi avec l’idée qu’un mouvement ne peut être utile et légitime que s’il est voulu et porté par une majorité de terrain . On en est loin avec des partis dont aucun ne représente plus de 12 % des inscrits ( selon les européennes de 2019) .

    Par contre , attention aux images fragiles (  » on ne sait plus recoudre ses boutons  » / Ha bon ? ;  » les ateliers de couture de masques bénévoles comme ferment des groupes citoyens actifs « ….) , et aux envolées lyriques « ( » on peut construire des ponts en renversants des murs »( / je ne sais pas si c’est vrai au sens de la métaphore , mais je ne conseille pas du tout la méthode dans le réel !).

    Je trouve aussi que présenter la bataille à conduire comme un enjeu pour échapper à « la technocratie » d’un côté ,  » le risque brun » de l’autre , ne fait pas forcément sens compréhensible . J’y préfère l’idée des deux « pouvoirs » déjà mise en avant :

    – pouvoir de décider et porter les Fins , par le politique ,
    – pouvoir de faire porté par l’entreprise publique et privée .

    Ce sont les deux pouvoirs nécessaires . Encore faut -il , si on cherche à les investir utilement , s’assurer qu’ils ne sont pas l’un et l’autre sous domination ou influence de pouvoirs plus subtils et finalement plus puissants , tels que pouvoirs financiers ou technologies de pointes ( cf. BlackRock et l’IA capable de modéliser les moyens actuels et les moyens futurs nécessaires , en attendant la capacité de modéliser les fins possibles ) . Au quel cas, c’est aussi ces cibles là qu’il faut surtout asservir aux fins politiques . Et c’est plus coton que de gagner une élection .

    1. Entendu dans l’actualité ( je le mets là faute de billets ouverts plus dans le sujet ) , à partir de minute 18 :

      https://www.franceinter.fr/emissions/le-grand-face-a-face/le-grand-face-a-face-23-mai-2020

      Où il est question de dettes et dettes , de propriété , de RUS , de pays pauvres et pays riches , de taxation du travail , des revenus , du capital , d’Europe ( mais plutôt dans la partie 0 à 8 minutes ) , de survie , de « plus » …..

  4. Clémentine Autain a été remarquable (avec un bon interviewer 🙂 ) mais ce n’est pas une surprise pour moi. Ses analyses, ses positions, ses ouvertures sont riches, argumentées, efficaces : la classe !

    On doit reconnaitre un grand mérite à J.-L. Mélenchon : celui d’avoir fondé FI et avoir ainsi donné l’occasion à des personnes comme François Ruffin, Adrien Quatennens, Manon Aubry ou Clémentine Autain ou d’autres (jeunes!) d’émerger. Certes ces belles personnalités étaient déjà pour certaines dans le combat politique mais le simple fait d’être député(e)s leur offre une visibilité pédagogique supplémentaire et importante.
    À suivre …

    1. Autain n est pas FI me semble t il, Ruffin non, plus. Jorion ne choisit pas ses interlocuteurs au hasard fut il interviewer ou interviewé. La question est peut on se passer de la structure et du réseau de terrain de la FI pour les prochaines élections face aux monstres mediatiques qu il y aura en face? Qu exigera LFI en échange ? …. il serait temps de commencer a tâter le terrain

      1. @ Dup,
        si Ruffin & Autain sont FI !
        Avant de dire n’importe quoi, prenez la peine de vérifier.

    2. Jacques,
      Ne pas oublier Eric Coquerel qui n’avait pas mâché ses mots pour exprimer indignation et dégout, à L’Assemblée Nationale, quand Les Emmerdeurs En Marche Arrière ont fait passer la réforme de l’assurance chômage. Ces criminels, Pénicaud en tête, ont alors fait comme si les travailleurs concernés pouvaient crever et que leur sort n’avait aucune espèce d’importance ni leur propre vie ni celle de leur famille.

      1. @ octobre, je n’ai pas été exhaustif… mais je suis d’accord avec vous pour E. Coquerel et les autres les députés FI font un très bon boulot et les entendre fait toujours du bien ! Selon moi, leur lider maximo pourrait (devrait) prendre sa retraite : la relève est assurée !

    3. Très juste.

      Moyennant quoi, aux prochaines présidentielles, le blog de PJ fera à nouveau absolument tout pour discréditer son candidat. Genre appeler pendant des semaines à un candidat fantôme, puis dézinguer (via le porte-flingue de service) toute suggestion que les propositions de la FI mériteraient peut-être, au moins, examen (balayée d’un très autoritaire « non non, il est trop autoritaire »), avant de soutenir ardemment le premier candidat de la gauche molle venu… puis appeler à voter pour la chèvre de service qui sera opposée au FN (mais attention, sous contrôle citoyen sourcilleux, hein !)

      Pour illustrer le propos, quand c’est JLM qui évoque Robespierre, « mon dieu, quelle horreur ! »
      Quand c’est PJ: « finalement, il avait de bonnes idées, ce garçon… »

      Et pour l’illustrer au carré, suffit d’attendre la réaction de la modération à ce message…

      1. Vous mettez le doigt sur le problème : celui qui a été soulevé ici (et que je ne suis pas seul à soulever), et qu’on peut résumer par « … et j’ai appelé à voter Manon Aubry aux européennes ».

      2. @Paul Jorion :

        J’ajouterais pour ce qui me concerne ,que ce n’est pas la personnalité de tel ou tel ( même si , depuis , j’ai été consterné par  » la République c’est moi « ) , qui m’a éloigné du programme LFI , dont j’ai pu écrire qu’il était le seul vraiment signifiant avec celui de LREM , mais deux sujets lourds dans le contexte mondial : l’Europe et la défense dans le rapport à l’Otan .

        Ces deux sujets sont d’ailleurs toujours devant nous , même si Trump est passé par là . Se décanteront ils en novembre ? Ils interpellent d’ailleurs tous les bords .

        Quoi qu’il en soit les actions que l’on veut progressistes dans les mois à venir ne pourront valablement venir que de rassemblements et de convergences d’idées des troupes et élus de terrains , et non pas de rassemblements de leaders . Les syndicats y ont un rôle .

      3. @ juannessy 23 mai 2020 à 11 h 06 min
        je serai curieux de savoir si vous rejetez en bloc la politique de défense de la FI ou seulement certains points.

      4. Il faut être un peu compréhensif pour un anthropologue s’orienter en politique et voter c’est un peu comme boursicoté pour un expert en algorithme.

      5. @Romain Vitorge :

        Il est rare que je rejette en bloc , sauf , viscéralement et historiquement , ce qui se cristallise en brun .

        Je ne suis pas retourné voir le programme de LFI des européennes ( qui gagnera à se transformer et enrichir d’autres programmes progressistes pour devenir une alternative crédible à l’alternative libérale , au moins en France / je fais l’impasse sur les figures et sigles représentatifs ), mais autant que je me souvienne il était plus « anti » que concret : rejet de la défense européenne , rejet de l’Otan , yeux doux à la Russie .

        Mon « refus » porte essentiellement sur le rejet de la défense européenne , lié à mon refus de mettre en danger les acquis européens sans avoir assuré une nouvelle « prise » européenne digne de ce nom ( comme en alpinisme : si on veut bouger , on n’abandonne une prise que lorsqu’on en a  » assuré » une autre au moins aussi solide ) C’est d’ailleurs la signification constante de mes « exigences » de concertation et assentiment populaire européen significatif, dans la maturation des actions et propositions de niveau franco-français .

        La défense n’est pas un sujet « au détour d’un programme  » , quand il s’agit de se projeter dans l’avenir . Elle est l’impact des équilibres géostratégiques qui assurent la survie et la vie des peuples , actuelles et à venir . Mon opinion sinon ma conviction , pour une vie selon mon histoire et mon goût, c’est que ça passe par une Europe qui n’est pas les USA ( actuels en tous cas ) , qui n’est pas la Chine .

  5. La theorie de l archipel de Clementine me laisse dubitatif… Face a des rouleau compresseurs comme le RN ou la REM envoyer des bataillons en desordre ça sent le Waterloo a plein nez… Si on pouvait encore se permettre le luxe d un long conflit et qu on joue la carte des franc tireurs ou de la guerilla de resistance alors peut etre, mais en a t on encore le temps… A quand Melenchon en personne sur PJTV ?? Vous pensez franchement qu on fera qqchose a gauche sans crever les abcès?

    1. @Dup
      A propos de Waterloo, les troupes LREM se délitent. Ce parti vient de perdre la majorité absolue à l’assemblée après le départ de son aile « verte ».

    2. @ Dup,
      Vous devriez revoir la vidéo (mais vous n’êtes pas le seul qui devrait la revoir : y en a un autre qui cause d’élection à gagner, ah ah…)
      Visiblement des propositions comme celle d’un « archipel » sont trop novatrices pour rentrer dans vos schémas partidaires. Dommage.

      Perso, je me fiche du passé, de la « gauche », des « abcès à crever », des partis (y compris FI), de la politique des » professionnels de la politique » (cf. la formule de Godard). nous sommes dans l’urgence avec une fenêtre de tir étroite et Clémentine Autain a bien insisté là-dessus.
      Il faut avancer et vite !
      Vive l’Internationale !

    3. On peut aussi l’avoir en 3D dans son salon, le JLM holographique, c’est classe !

      Dup, c’est tant pourri que cela à gauche pour avoir cette obsession maladive de crever des abcès. Pas très ragoûtant le pue, non ? Même si ado j’aimais bien me faire péter les pustules bien gonflées ou de voir jaillir le blanc sous le point noir pris entre deux ongles, je dois dire que maintenant ça me soûle un peu… P’tain elle est où ma peau de bébé, douce et lice à croquer ?

      Petit virée dans le futur et voilà l’issue de cette International … Jorion Président :

      https://www.lavoixdunord.fr/745534/article/2020-04-25/cinema-hunger-games-va-avoir-le-droit-un-prequel-sur-la-jeunesse-du-president

    4. @Dup
      La « théorie » de l’archipel auquel Clémentine Autain fait allusion, vient me semble t-il d’Alain Damasio.
      https://www.bastamag.net/Alain-Damasio-Les-Furtifs-La-Volte-ultra-liberalisme-ZAD-pouvoir-alienation
      Dans l’ouvrage collectif, « Eloge des mauvais herbes », il intitule son texte « Hyphe ? » en empruntant à la mycologie (https://fr.wikipedia.org/wiki/Hyphe).
      Il semble qu’un autre îlot de l’archipel soit en construction !
      https://reporterre.net/Laudato-Si-un-ferment-de-conversion-ecologique-pour-les-
      chretiens
      « Vous pensez franchement qu’on fera qqchose a gauche sans crever les abcès? »
      Crever les abcès et surtout calmer les égos, les stratégies de pouvoir, les hégémonies partisanes ?

      1. Je ne sais pas trop ce que Clémentine Autain met concrètement , de son côté , comme sens et contenu systémique et opérationnel dans le terme  » archipel » , mais depuis Soljenitsyne et Hugo , le mot est plutôt connoté négativement .

        Je préfère architecte à archipel , au sens de Hugo encore : «  »Notre conscience est l’architecte de notre songe  » .

  6. Internationale : il m’a fallu écouter 3x l’extrait et prendre des notes. Il faut actuellement faire un tout avec les luttes (dont races/classes/genres), comme lors de la 1ere (ou 2e ?) internationale, mais il y aura des contradictions qui vont amener à des scissions, c’est inévitable, (pas d’accord avec C. Mouffe pour le « fourre-tout » spontanément uni), notamment entre réformistes et radicaux.
    Paul Jorion reprend le mot de cette référence historique, et en fait un projet : lançons-la ici et maintenant. Elle répond que cela nécessite une construction sérieuse, et pas des appels sans lendemain. C’est urgent mais il faut du temps et elle s’y emploie tous les jours.
    (Je me suis laissé dire que l’Appel Faure du Ps /Jadot des Verts /Laurent et Brossat du PCF est un truc pour affaiblir des camarades de parti… dont la nouvelle direction du PCF (Fabien Roussel). Si c’est vrai, c’est que ce vieux monde-là est aux soins intensifs !)

      1. https://histoireetsociete.com/2020/05/18/ils-ont-gagne-et-jai-perdu-ce-nest-pas-plus-complique-que-ca/
        (Tout le site est source de découvertes, mais c’est pas des lectures très catholiques). Je vous mets juste un extrait.
        « Dans ce genre, il y a donc eu lieu un de ces événements auquel le PCF à la dérive finit par s’habituer : 150 personnalités ont signé un appel de la gauche y compris Jadot qui avec Cohn Bendit est l’illustration de la corruption d’une fausse radicalité, on y trouve Pierre Laurent, Ian Brossat… Sans même parler du fond, quel mépris de l’adhérent, du militant communiste et quelle opération destinée à imposer la gauche plurielle face aux tentatives de l’actuel secrétaire du PCF, Fabien Roussel d’avoir une candidature aux présidentielles et de tenter d’avoir un parti communiste. »

      2. Vous pensez sérieusement que EELV et le PS aient décidé de cet appel avec Brossat ( encensé ici , l me semble lors des européennes ) pour le plaisir de provoquer des tensions au sein du PCF ?

        C’est ce genre de vieux commentaire là qui me semble aux soins intensifs , ou au mieux digne des femmes savantes de Molière ( qui veut noyer son chien ….)

      3. Non, je ne pense rien de cela. Il semble, d’après cette dame, qu’il y a une lutte entre la nouvelle direction (Fabien Roussel) et l’ancienne avec Laurent qui a été évincé (et d’autres). Hier je regardais un interview sur La Midinale, sur la page de Regards, revue qu’a dirigé Clémentine Autin… d’un politiste qui croit plutôt à des atouts stables de Melenchon. Donc cet appel PS Verts PCF me parait « de vieille politique ». D’autant que je suis enfin dans la partie chaude du « Comment sauver le genre humain », sur la planification (notamment de guerre). Place à des idées nouvelles, des éclairages nouveaux !

    1. Pour les fatigués de l’index … une rapide lecture instructive des « méfaits » du rebelle.. :

      …  » Le cheminot, chef de quai à la gare de Mantes-la-Jolie, s’était agenouillé devant sa responsable hiérarchique au cours d’un entretien annuel en demandant si c’était l’attitude attendue d’un subalterne . Le 23 mai 2019, 500 personnes s’étaient rassemblées devant la gare Saint-Lazare pour soutenir le militant syndical au moment où il passait en conseil de discipline.

      Un courrier du ministère du Travail fait notamment état des « antécédents disciplinaires » d’Eric Bezou. En 2017, il avait écopé d’une mise à pied de 10 jours et d’un « dernier avertissement » pour des tweets estimés injurieux (« Tartuffes sociopathes ») à l’égard de cadres de la SNCF. Comme le Courrier de Mantes l’avait relevé à l’époque, la hiérarchie ne se privait pas, de son côté, de mettre publiquement en cause sur Twitter les instances représentatives du personnel de la SNCF, offertes pour ainsi dire à la vindicte des usagers.

      Eric Bezou menait alors une campagne syndicale contre une nouvelle organisation dite en « petits collectifs » qui allait provoquer de la souffrance au travail. Cette nouvelle organisation, en partie abandonnée depuis, consistait notamment à contraindre les agents à se réunir chaque matin à la gare principale avant d’être « dispatchés » : surcroît de déplacements et de fatigue pour les agents, au nom des « standards de l’excellence opérationnelle », comme dit la novlangue des managers moquée par Eric Bezou dans une série de tweets.  » …

  7. Très bien cet entretien avec Clémentine Autain !
    Un petit bémol, quand à votre relance sur les deux gauches historiques, avec l’exemple sans ambiguïté de la guerre d’Espagne, elle embraye sans sourciller sur l’opposition entre sociale-démocratie et gauche de rupture. Un ange passe . . .

  8. SOL Y TON !!!! (mettons le ton dans les sols)…..!!!!!!!! le 22/05/2020
    Bonjour, j’ai écouté votre dernière vidéo avec C. Autain. Elle a parlé de faire des choses maintenant pour le changement climatique – monde entier et autour de nous. La nécessité de changer cette folie consumériste. (PÉRIL ET PARADOXES) au bord de l’absurde. Capacité à prévenir, je rajouterai à anticiper – monde tout puissant. J’aime bien cette expression. (mon message du 30/04/2020). Elle a parlé d’écologie de bifurcation avant d’aller dans le mur.

    Le consumérisme est également une «aliénation» d’acheter compulsivement des objets qui ne sont pas nécessaires à notre vie, j’oserai écrire notre survie. Elle a abordé cette équation .! Concentration des richesses, les états sont ridicules ai-je entendu, (cela je le savais). Quand elle l’a dit cela a tintinnabulé dans mon oreille. Il y a peut-être un niveau de bonheur à avoir au niveau de différentes personnes/situations [salaires ou autres et un bonus de participation dans l’entreprise et ou un pourcentage extrait des paradis fiscaux] [taxes robots] ? Bon malgré mon niveau et ce que je suis, c’est une idée. Nous sommes bien traités, mais cela risque de ne pas durer. (le monde sera différent 22/05/20 texte P.Jorion). T.I.N.A (there is no alternative), je vous avais écrit Teaching initiatives nationales alternatives qui doivent devenir internationales. [taxes robots ?]

    Elle a abordé les nouveaux communs. J’ai adoré ce qu’elle a dit pour plusieurs raisons, j’avais abordé de regrouper [des artistes, des ouvriers, des écologistes, d’autres corps de métier, des soudeurs pour diverses structures, des rassembleurs/décideurs, des visionnaires de l’effondrement/écologie et diverses personnes. Elle a également abordé la lutte des classes, de l’exploitation, elle a confirmé que ceci [s’entrecroise/s’entremêle] dans différentes strates et niveaux, ceci est tout-à-fait juste. (domination masculine). Quand elle parle du viol et qu’elle dit : il faut voir des deux côtés, et également dans d’autres domaines, je suis d’accord avec elle. Hiérarchie… EMANCIPATION DES FORMES DE DOMINATIONS, oui et oui. Mettre tous les gens égaux et heureux. J’allais oublier un point, ne pas faire d’amalgames avec l’islam, le monde chrétien. (J’ai lu un peu le Coran, un philosophe m’avait parlé de violence à l’intérieur, cela dépend comment on interprète certaines pages?), c’est un peu vrai. Tout le monde à sa place, sa chance, comme je le dis (noir, jaune, bleu,…- imagé), mais cela veut dire ce que cela veut dire.

    Dans le rapport au productivisme [social/écologie], on peut y ajouter des personnes qui sont extérieures à ce travail, des catégories sociales diverses et variées, même des personnes hors de certains circuits/champs (travail, ceux qui sont exclus)….face au néolibéralisme et de la liberté de choix d’un relief de capacité/d’aliénation / rapport de force. J’y mettrai en face Extinction Rebellionlumière au bout du tunnel!!!!!. (le contraire de toujours plus). L’espérance est motrice. Le productivisme doit être freiné (faire moins/moins de quantité et peut-être avec moins) – j’avais parlé d’échelles…Et l’on voit avec la pandémie, le surcroît de production, que faire ? Cela serait peut-être que des consommateurs en réseau commandent/achètent directement aux producteurs dans des lieux précis de vente (ici exceptionnellement dans le cas du virus). Réaménager des terrains, des friches pour le partage de cultures.

    Le mot autoritaire fait référence pour moi et d’après ce que j’ai lu/découvert au totalitarisme et moi je ne suis pas d’accord. On peut avoir le choix. Derrière cela, ce sont les hommes qui ont mis ou qui vont mettre cette idéologie (je ne sais pas tout).

    Il y a des personnes qui voient dans l’effondrement des attitudes exagérées. Oui dans certains cas, mais cela peut-être très joyeux, réducteur du temps, des composants, des déchets, de la sobriété heureuse, faire autrement et avec peu. Une grande majorité des choses peuvent être réparées. J’avais même écrit de faire des maisons avec de la récup. c’était suite à un reportage intitulé Burning-man (l’homme qui brule ou qui se consomme).!!!!! Tout réutilisé, cela peut paraître paradoxal comme dans le 1er paragraphe… Ralentir, ne pas dépasser les limites/des limites/ses limites….Voilà ce que je voulais partager suite à mes précédents messages. J’ai été obligée de réécrire certaines phrases, mais c’est pour bien l’écrire, je l’espère. Cordialement, Isabelle CORLAY.

Les commentaires sont fermés.