5 réflexions sur « Donald Trump : Deux portraits du président en monstre (II) Celui de Mary Lea Trump »

  1. Donald Trump est un dirigeant dangereux, et son remplacement par un dirigeant moins dangereux Joe Biden est souhaitable.

    Cela dit, je ne partage pas l’idée qu’il justifierait la très grande attention que lui porte notre hôte, attention qui personnellement me semble extrême. Ceci pour deux raisons :

    1) Il n’est pas le dirigeant actuel le plus dangereux, qui est à mon avis Xi Jinping. Pas forcément du fait de qualités de Trump, mais de ses manques et du cadre de la démocratie américaine :
    a) Xi a établi un pouvoir personnel, neutralisant les garde-fous établis pour empêcher l’émergence d’un second Mao. Il est dirigeant à vie, ce que n’est pas Trump, qui en rêve sans doute, mais voilà, il ne peut pas
    b) Xi a établi de nouveaux camps de concentration, cette fois ci dirigés contre les Ouighours cibles d’une tentative totalitaire d’éradication de leur culture. Trump en rêverait il ? Je ne sais pas, quoi qu’il en soit il ne peut pas
    c) Xi fait mettre au point des outils de contrôle social tels que le monde n’en a jamais vu, tels sans doute que NKVD comme Gestapo en ont peut-être rêvé. Pour quoi faire ? Je ne sais pas, mais pas pour une bonne cause c’est l’évidence ( « Grand mère, pourquoi as tu de si grandes dents ? » ) Trump n’a probablement pas la capacité de les penser, encore moins de les faire réaliser

    2) Trump est au fond seulement un symptôme – symptôme dangereux en lui-même certes oui ! – de l’état des États-Unis, qui traversent clairement une très mauvaise passe, entre divisions politiques se transformant en fossés, éloignement confirmé voire empiré des groupes de couleur « raciaux », système politique bloqué ( origine de l’aberration Trump ), terrible crise de drogue, système de santé et système militaire très coûteux pour des résultats douteux, inégalités économiques criantes, et maintenant crise économique et crise sanitaire bien pires qu’en France ou dans les autres pays européens.

    Trump est un épisode. Son remplacement par Biden qui n’est jamais qu’un politicien « d’avant » ne sera qu’un épisode de plus et une accalmie temporaire permettant au mieux, c’est-à-dire si Biden ne gâche pas l’occasion, de calmer un peu les choses et laisser le temps aux Américains de repenser aux directions qu’ils souhaitent prendre. Ce sera sans doute mieux que l’alternative, mais la mise à la retraite de Trump, si les Américains la décident, ne résoudra par elle-même aucun de leurs graves problèmes.

    On peut espérer un répit, si Trump sort du jeu. Rien de plus. La crise américaine continuera.

    1. Xi est au fond seulement un symptôme – symptôme dangereux en lui-même certes oui ! – de l’état de la Chine
      On peut espérer un répit, si Xi sort du jeu. Rien de plus. La crise chinoise continuera.

      Poutine est au fond seulement un symptôme – symptôme dangereux en lui-même certes oui ! – de l’état de la Russie
      On peut espérer un répit, si Poutine sort du jeu. Rien de plus. La crise russe continuera.

      Macron est au fond seulement un symptôme – symptôme dangereux en lui-même certes oui ! – de l’état de la France
      On peut espérer un répit, si Macron sort du jeu. Rien de plus. La crise française continuera.

      Etc.

Les commentaires sont fermés.