35 réflexions sur « Vidéo de Trump à l’hôpital * (ça a l’air d’aller) »

  1. Suis je sadique a ressentir une deception ?
    En tout cas il est pâle.
    Ses supporteurs sont confus , eux qui pour la plupart ne croient pas aux virus, sans parler du refus du port du masque, si Trump se rétablit et oblige le masque ça va être très amusant de voir comment vont réagir ses partisans. Eux qui ont critiqué le débat et ils pensaient dejà que Biden trouverait un pretexte pour ne pas faire d’autres débats face à Trump. N’est ce pas ironique ?
    Pour les plus fous d’entres eux , Trump se mets à l’abri 10 jours pour dévoiler le deep state et reveler tous les pedophiles. Ceux là sont irrecupérables ils vivent dans un monde parallèle.

    1. Il est pâle juste parce qu’il n’a pas mis sa crème orange ! Essoufflé ? Pas vraiment vu le débit de parole. Sous oxygène avec une pleurésie, je peux vous garantir que je ne parlais pas à ce rythme, ni au-delà de 30 s sans faire une pause.
      Glenn Kirschnner, grand juriste étasunien, ne croit pas une minute à la contamination de Trump et demande que le Dr Fauci par exemple fasse une déclaration qui rende crédible la contamination de ex face orange… Sauf que ce dernier dit de pas avoir été mis au courant de quoi que ce soit.
      Alors la question semble quand même posée, vu le grand n’importe quoi des déclarations des toubibs de l’hôpital, malgré les cas positifs dans l’entourage de Trump : Trump est-il vraiment positif ou avons nous un épisode de son reality show de prédilection ?
      Complotism or not ? That’s the Question ?

    2. Dernier Tweet du crétinorange en chef :

      « I will be leaving the great Walter Reed Medical Center today at 6:30 P.M. Feeling really good! Don’t be afraid of Covid. Don’t let it dominate your life. We have developed, under the Trump Administration, some really great drugs & knowledge. I feel better than I did 20 years ago! »

  2. « Trump se conduisant en être humain. Ce virus a des propriétés insoupçonnées. » La rumeur veut que le Walter Reed, particulièrement taquin face à un septuagénaire borné et arrogant, a dépêché tout ce qu’il avait comme médecins et aides-soignants non-blancs pour prendre soin du président Trump… 😀

  3. Passer près de la mort ça brise un peu les certitudes…

    Sinon ce covid éclair c’est quand même étrange :
    Détecté il y a 4 jours, hospitalisé il y a deux jour, soigné par intraveineuse hier et rétabli aujourd’hui… sont forts les américains.

    1. La COVID-19 a tué certaines personnes âgées en 2 jours. Elle peut donc aller très vite dans certains cas.
      Par ailleurs, même s’il n’existe pas de panacée, plusieurs pistes de traitement existent, qui peuvent aider une proportion importante de patients : ivermectine, HCQ+AZ, AZ ; anticorps de Regeneron ; suppléments comme vitamine D, zinc, sélénium… J’ai entendu ou lu plusieurs témoignages de personnes qui avaient des symptômes qui s’aggravaient et ont eu des bénéfices très clairs en quelques heures à 48h d’AZ ou HCQ+AZ. Donc Trump qui a été traité notamment aux anticorps de Regeneron et qui va mieux en 1 jour, franchement pourquoi pas.

      1. Décidément tout le monde veut expédier les plus de 70 ans , atteints par la Covid , ad patres en moins de trois jours !

        Si je me fie à mes propres références , je connais 4 plus d e70 ans concernées depuis mars :

        – la première , une cousine à ma femme est morte en 8 jours ,
        – deux ont été soignés en CHU mais pas en réanimation , et allaient pas trop mal au bout de 8 jours , et vont bien aujourd’hui ,
        – le quatrième a été pris de tremblements à son petit déjeuner , de vertiges et de diarrhées , il est parti se coucher avec 39 de fièvre pendant un jour et demi sans rien d’autre , et au troisième jour il courait comme un lapin.

        Aucun n’était obèse ( moi non plus : 1,70m et 72 kilos ) .

      1. Je nr crois pas que Trump nous veut du bien. Les, épreuves physiques ou intellectuelles ne rendent pas forcément les gens meilleurs. Encore un mythe.. Je crois par ailleurs que JJ Rousseau d est assez, lourdement trompe sur la nature humaine.

    1. @Pirrard Joel :

      C’est pourtant un passage obligé pour chacun de nous quand tout se passe normalement .

      Ça me rappelle un dessin tiré d’un bouquin que j’ai déjà cité ( la famille , comment en réchapper ) , où l’on voit un bébé de deux à trois ans , la mine un peu triste et qui dit :

       » je ne suis donc pas Dieu tout puissant ? C’est bon , j’accepte d’être une divinité mineure … »

      En fait , Trump , mais il n’est largement pas le seul dans ce cas , n’a pas fait cette utile apprentissage à ce moment là .

      Idée soumise au psychiatre de service .

      1. Je préfère en rire qu en pleurer.. De votre commentaire, « gentil »! En 45 ans de psychotherapie, à part l une ou l autre exception, je n ai pas rencontré le  » bien ».. Sur mon chemin. Le Bien existe bien sur. J ai jamais dit qu il n existait pas..

      2. Moi j’ai pas parlé de « bien » , j’ai parlé de phases de formation de l’individu , un peu comme du chemin de formation d’un musicien .

        Ceci étant , il y a des personnalités plus ou moins douées pour la « musique ». Histoire d’inné et d’acquis .

        C’est souvent la capacité de la mère à faire supporter, par son soutien émotionnel , à son « rejeton » son stress de la dureté du monde et de ses frustrations , qui fera qu’on aura plus de chances d’éviter un Mussolini de plus . Si papa comprend tout ça , c’est encore beaucoup mieux .

  4. Parfois les gestes parlent plus que les paroles.

    Remarquons (entre autres) :
    – ses doigts croisés, serrés, crispés pendant toute l’intervention (sauf les 13 premières secondes).
    – ses avant-bras qui ne décollent pas de la table, en permanence indispensables pour prendre appui.
    – ses yeux qui ne cessent de se fermer, réflexe sans doute nécessaire à la concentration (?)

    A chacun d’apprécier ces détails….

    1
    1. En tous cas , pour ce qui me concerne , même avec une simple bonne grippe , je ne me sentirais pas l’envie et le courage de pérorer , apparemment sans prompteur et sans bafouiller , pendant 5 minutes devant un objectif de caméra .

    2. ….et parmi ces détails, notons son souffle court durant toute une minute jusqu’à la fin de son discours. Il n’a pas l’air si bien que ça. Le regard éteint et même crispé dans la dernière seconde. Il est au jour 5 de la maladie, le cap important est autour de J8. Il semble cependant débordant de gratitude et d’espoirs quant aux traitements médicaux et humains qu’il a reçus et ça lui donne un regard un peu plus vaillant. Si la stratégie des anticorps fonctionne, surtout administrés tôt, lui et ses équipes sont d’ores et déjà en train de construire le récit du « tough guy », qui a l’Amérique chevillé au corps. Quand on pense aux plus de 200 000 morts qu’il a ignorés …

    3. Chapeau camarade, il est au plus bas et Paulo la résumé en  » a l’air d’aller »
      ( on dit souvent ça quand une personne est au bout de sa vie 😀 )

      1. A présent, on apprend aussi qu’il reçoit quotidiennement de la doxaméthasone, le corticoïde de la dernière chance, on peut légitimement penser en effet qu’il est au bout de quelque chose et qu’il ne reprendra pas du collier à la première heure demain matin.

        1
  5. Stanislav Grof, un psychiatre, a pu écrire dans ‘’ L’ultime voyage ‘’ :

    « (…) L’expérience m’a appris que les individus qui ont la possibilité d’affronter la mort et qui parviennent à l’accepter, au cours de leur processus intérieur, tendent à développer un sentiment de citoyenneté planétaire, de respect pour la vie sous toutes ses formes, mais aussi une profonde sensibilité écologique, une spiritualité de type universel et global, une aversion pour la violence et une réticence prononcée à considérer l’agression comme une forme acceptable de résolution des conflits. Une transformation intérieure aussi radicale et l’accès à un niveau supérieur de conscience sont peut-être les seules véritables chances de survie de l’humanité. »

    Trump ? Facile, il est en chemin…

    1
  6. A 1:04 : juste après « therapeutics », il y a eu une coupure. Après une quinte de toux ?
    A 2:07 : « condoleances » ???

Les commentaires sont fermés.