59 réflexions sur « Vidéo – Élection US : le curieux décompte »

    1. Biden peut recuperer les 3 etats Nevada, Wisconsin et Michigan dans lesquels il est en tete de peu. Mais les depouillement des derniers bulletins de ces états sont en sa faveur. Dans cette logique ces trois états lui apporte 32 grands electeurs et le monte à une courte victoire certes ( 270 ), mais à une victoire certaine et sans la pennsylvanie.
      Si cette courte avance se maintient dans ces 3 états clefs, alors c’est plié pour le sortant.

      2
  1. C’est aussi ce que j’ai entendu sur les media anglais, le phénomène ‘red mirage’ suivi du ‘blue shift’ (le mirage rouge et le bleuissement)
    https://en.wikipedia.org/wiki/Blue_shift_(politics)
    Si rien ne les départage, Trump risque de tout faire pour se maintenir le plus longtemps possible à la Maison Blanche. En cas de recomptage, cela avait duré jusque mi-décembre lors de l’affrontement Bush-Al Gore. Mais il y avait eu des infractions dans la manière dont cela avait été effectué dans les comtés de Floride. Al Gore aurait pu encore contester mais a préféré jeter l’éponge.

  2. Il semble bien que Nevada, Michigan et Wisconsin sont bien partis pour offrir à Biden de quoi atteindre pile les fatidiques 270 grands électeurs nécessaires et suffisants pour … obliger l’affreux Donald à se lancer dans de dangereuses manœuvres de contestation des résultats !

    2
  3. Merci Paul pour les éclaircissements.
    Alors question, comment est-ce possible de pouvoir déjà comptés les Etats dans tel ou tel camp comme les médias le font.
    On devrait donner de résultats après avoir passé toutes les étapes puisque les Grands Electeurs ne peuvent compter des points que quand tout est compté.
    Il y a notre correspondant Pierre Marlet qui explique cela de manière claire
    http://vanrinsg.hautetfort.com/media/01/00/3936316438.mp3.

    1
  4. Le fait de se déclarer gagnant comme l’a fait Trump peut-il être condamnable, juridiquement ou autre ?

    1. bon, je laisse tomber: selon le NY Times, Trump est encore en avance de 492,350 votes en Pennsylvanie et il reste 1,5million de votes à dépouiller.
      Il faudrait que Biden atteigne 67% du vote par anticipation remporter l’état.

      1. Apparemment dans les votes qui restent en Pennsylvanie la répartition serait de 75% pour Biden et de 25% pour Trump environ selon Fox News… Ça devrait donc passer… Il y a d’autres sources qui disent que Biden devrait rattraper son retard en Pennsylvanie. On attend la confirmation on croise les doigts…

      2. Il faudrait que Biden atteigne 67% du vote par anticipation remporter l’état.

        Ça c’est de l’ordre du très faisable vu la ventilation des votes par correspondance.

        1
    2. D’après l’infographie du Washington Post, ce serait plié en faveur de Biden au Wisconsin et au Michigan (100% et 96% des votes comptés) et en faveur de Trump en Caroline du Nord et en Géorgie (99% et 97% des votes comptés). Reste donc la Pennsylvanie où il n’est pas évident que Biden rattrapera Trump (8% d’avance avec 83% des votes comptés) et le Nevada où, du coup, la faiblesse de l’écart en faveur de Biden (0.6% avec 86% des votes comptés) est finalement inquiétante. Ça va être très, très juste.

      1. Les analyses quantitatives sur CNN sont vraiment les plus détaillées et globalement j’ai trouvé leur couverture bien meilleure que toutes les autres chaînes US ou étrangères.
        Quand ils analysent les états en ballotement il apparaît clairement que les réserves de voix sont en faveur de Biden (votes par correspondance favorables à + de 70% pour Biden, et les comtés où il reste le plus de votes à décompter sont des bastions démocrates urbains et faubourgs ).
        Donc en filigrane l’élection est pliée pour Biden mais ils ne l’annoncent pas tant que tous les votes ne sont pas comptabilisés pour ne pas paraître partisan.

        Par contre très déçu par les comptes rendus des élections sur les chaînes européennes n’en font pas mention et laissent croire que Trump peut encore l’emporter et invites des représentants républicains qui ne font que répéter la propagande de Trump.

        1
  5. J »ai signalé à 17h55 que Biden gagne avec 270 grands electeurs en étant en tete dans le nevada, le Michigan et le Wisconsin et ce sans la Pennsylvanie.
    Mais mes commentaires ne passent pas. Faut-il être abonné ?

    1. Non , mais vous êtes obligé de commander le bouquin  » la chute de la météorite Trump » avant le résultat consolidé de l’élection ( valable pour tous les commentateurs d’ailleurs ) .

      3
  6. « Présidentielle américaine: «La Cour suprême est une institution très politisée»
    Pour l’historien Serge Jaumain, s’ils sont appelés à statuer sur les votes par correspondance, il est probable que certains juges de la Cour suprême n’oublieront pas qu’ils ont été nommés par Trump. »

    https://plus.lesoir.be/336012/article/2020-11-04/presidentielle-americaine-la-cour-supreme-est-une-institution-tres-politisee

    Va-t-on vers une annulation des plusieurs millions de votes par correspondance par la cour suprême ?

    1
    1. D’après Jean-Éric Branaa enseignant-chercheur et fin connaisseur de la Constitution étasunienne, la stratégie de Trump serait moins de faire invalider le décompte des voix par correspondance (plus favorables à Biden), que de faire durer le plaisir jusqu’au 14 décembre, date à laquelle les grands électeurs se réunissent en collège électoral pour élire le président.
      Si à cette date le décompte des voix est toujours bloqué, c’est la Chambre des représentants qui élit le président sur la base d’une voix par État. Et comme les Républicains ont plus d’États que les Démocrates…

      2
      1. C’est tout à fait exact, les démocrates contrôlent la Chambre puisqu’ils y ont plus de représentants. Mais les républicains y contrôlent plus d’États et la Constitution baroque étasunienne impose dans ce cas une seule voix par État.

      2. https://fas.org/sgp/crs/misc/R40504.pdf
        « Another possibility involved the contest over election results in Florida in the closely fought 2000 presidential election; the extended political struggle about which candidate won the state raised the possibility that its electoral votes might be challenged and excluded by Congress, an action that would have denied either candidate a majority of electoral votes, thus requiring contingent election.
        Under either of the scenarios cited above, the House and Senate could be called on to choose the President and Vice President in some future election. Barring any comprehensive reform of the existing arrangements, a contingent election would be governed by the provisions of the 12th Amendment and such other supplementary procedures as the House and Senate would establish. Rules adopted for past contingent elections would offer guidance, BUT WOULD NOT BE CONSIDERED BINDING [souligné par moi] in any future contingent election. »

  7. Si les votes par correspondance sont favorables à BIDEN, je ne vois pas comment TRUMP peut l’emporter vu qu’il a ce soir 25 GE de retard sur BIDEN qui dispose de 238 sièges… si TRUMP gagne les 20 GE de la Pensylvannie, il sera encore en retard…

    1
  8. 1/4 des bulletins de vote envoyés par courrier en Floride n’ont pas été livrés par la poste…
    Si c’est vrai, le vol est là.

    1. Moi aussi j’ai vu ça. 27% en Floride du sud. Il faudrait vérifier l’info. Si cela est vrai ça expliquerait le bon score de Trump en Floride. Je crois que les gens qui ont commenté cette info ont dit que les votes pourraient être recomptés selon la loi. Mais la encore il faudrait que je vérifie… Sinon je ne sais pas si vous avez vu mais il y a eu un bug informatique en Arizona. C’est pas encore dans la poche de Biden…

  9. Il n’empêche..
    Nous devrions nous interroger sur l’avenir de nos (FR/EU) relations avec les USA.. qque soit le président…DT bien connu tellement vicieusement iconoclaste… ou JB , celui qui a réduit la fiscalité dans son État quand il était gouverneur à des cacahuètes …!
    Par exemple , puisqu’il est bien(?) connu que le jour du vote l’électeur doit(peut?) répondre à des questions « annexes » .. par exemple en Floride il était demandé si oui ou non le salaire minimum passerait de 8 à 15$/h par tranches jusqu’en 2026… ( https://www.washingtonpost.com/business/2020/11/04/florida-amendment-2-minimum-wage/ ) … comme quoi on peut s’interroger pour savoir si l’ultra-riche Biden a bien ciblé les questions qui intéressent l’électeur (de base) qu’on veut se faire déplacer .. la bouffe du lendemain passant avant la Covid…dont les morts comptés ne sont que des chiffres « anonymes »..

  10. Ce n’est pas encore plié pour Biden même s’il emporte Nevada, Wisconsin ( c’est fait) et Michigan car dans les infos françaises on
    donne l’Arizona à Biden alors que le décompte n’est pas encore terminé; Nate Silver ( site 538 ) souligne qu’il reste 400 à 600 000 de votes postaux
    qui sont plutôt en faveur de Trump; inversement la Pennsylvanie attend le décompte de plus d’1 M de votes postaux en faveur de Biden.
    So, wait and see …

  11. Je ne cherche pas à être optimiste, mais finalement, ça m’a l’air pas mal jouable, pour JB :
    à 21h, il est à 248 et lui manque donc 22 = NV + MI par exemple, qui sont bien partis pour finir bleu…
    Et si en plus il se révèle qu’il y a effectivement eu des fraudes sur les votes envoyés par courrier en FL ou ailleurs, ça ne peut que renforcer les choses, non ?
    Par contre, je suis moins satisfait de la tournure de l’élection des sénateurs, est-ce qu’il reste une chance qu’il puisse finir 50-50, ou même bleu ?
    Parce qu’il me semble que c’est un point assez important qui est négligé : avec le Sénat qui resterait rouge, cela ne poserait-il pas beaucoup de problèmes pour arriver à défaire en partie le mal causé par DT en 4 ans ?

  12. Vu le taux de participation on pourrait dire qu’il y a bien eu une vague bleue mais qu’elle s’est heurtée à une vague rouge (enfin pas coco hein!!).

    1. la guerre civile risque bien d’arriver pas étonnant qu’il se barricade le Trump il veut que ça chauffe

    2. Et après il fait arrêter tout Hollywood et Washington pour « trafic et enlèvement d’enfants » (800 000 par an quand même, dont certains qu’il est personnellement allé sauver sous Central Park :-/ )… C’est bien foutu quand même !

      (La démocratie c’est quand 50% de la population attendent que les 50 autres pourcents finissent en prison ! À décliner sur le mode « Cows in economy » 😉 )

  13. Reste Pensylvanie 20 délégués
    Michigan 16 délégués
    Caroline du Nord 16 délégués
    Georgie 15 délégués
    Nevada 6 délégués
    Alaska 3 délégués
    Soit 76 délégués (ou 78 ? on parle de 269 ou 270 pour la majorité ?)
    Trump a besoin de 56 délégués : Soit il a la Pennsylvanie et deux autres gros états; soit il a tous les etats sauf la Pennsylvanie.
    Biden a besoin de 22 délégués : deux gros états sur 4 suffisent, soit la Pensylvanie et un petit état, soit un gros et 6 ou 7 délégués par les deux derniers petits états.

    1. Pour le Michigan c’est quasi in the pocket pour les démocrates, et puis CNN le dit, alors… 🙂

  14. Après l’allocution de Biden à l’instant, il ne reste plus qu’à surveiller les aéroports pour empêcher Trump de filer vers une certaine cabane à outils ! 😉

    2
      1. Le candidat ayant été le plus voté de l’histoire des USA ce serait fort qu’il soit pas élu mais ils sont capable de tout ces ricains 🙂

      2. Salut Dup,

        C’est pas tant pour les résultats au sens strict du terme que la « presidential attitude » de Biden pendant son speech. Un coup d’avance depuis sa prise de parole de la nuit, il s’agit de désamorcer la stratégie trumpienne du pire et je trouve ça plutôt bien fait. Trump n’est plus sur son terrain, l’outrance. Ce qu’il avait tenté d’empêcher d’émerger pendant leur débat en beuglant tout le temps… Un peu comme Le Pen face à Macron – en à peine plus viril et moins musical !

        Ça résout pas le problème « Proud Boys » pour autant. Sauf si CloClo a raison et qu’il suffit de faire tomber quelques têtes comme pour les tentatives d’attentats.

        À long terme, c’est chaud de toute façon, si on se contente de remettre de la cendre sur les braises. Et les vieilles plaies vont se réinfecter… Biden a-t-il la carrure pour porter une véritable réconciliation ? Pas sûr, si tant est qu’elle soit possible.

        (Sinon faut envisager l’instauration d’un « permis de vote » là-bas ou défédéraliser le midwest, du Montana au Texas et de la Floride au Dakota du Nord : la diagonale des fous ! 😉 )

      3. Arizona déjà donné démocrate par The Guardian.
        Apparemment les républicains demande un recomptage dans le Wisconsin, et la ‘suspension du dépouillement’ en Pennsylvanie et dans le Michigan… Rien que ça…

  15. Le « cul de poule monotone » commence à poindre sur l’horizon judiciaire, sibérien ou au mieux vannetais!

  16. Bonjour. Les projecteurs sont sur 3 États : la Pennsylvanie, la Géorgie et le Nevada. Biden est devant dans le Nevada. Je crois qu’on devrait avoir les résultats peut-être cet après midi. Biden est favori dans cet état. En Pennsylvanie et en Géorgie Trump est toujours devant mais Joe Biden est en train de rattraper son retard. En Georgie il reste peu de voix à décompter et Trump a 25.000 voix d’avance. Mais les voix qui remontent actuellement sont à 80% en faveur de Biden. Donc c’est probable que Biden remporte cet état. En Pennsylvanie aussi, Biden rattrape son retard. Trump a 150.000 voix d’avance. Là par contre je ne sais pas si Biden va réussir à passer devant. Si Biden gagne un de ces trois états (ce qui devrait probablement être le cas) il sera président.

  17. Dans l’État de Géorgie je viens de voir qu’il reste environ 60.000 voix à compter. Cela va se jouer à quelques milliers de voix. Je ne sais pas combien de voix il reste en Pennsylvanie mais je crois que ça va être très serré aussi… Pour le Nevada je sais que Biden est favori mais j’aimerais être sûr que les voix qui restent à compter vont être en sa faveur. Si quelqu’un a des infos là dessus… Il ne reste plus que six grands électeurs pour que Biden devienne Président… Le suspens est toujours là…

  18. Lu quelque part que la stratégie de Trump est de jouer la montre.
    L’idée serait de s’assurer que la procédure de contestation soit toujours en cours au 12 ou 15 decembre (je ne sais plus).
    A cette date, si rien n’est encore tranché – et il y a des chances que ce soit le cas vu les irrégularités constatées (pas nécessairement suffisament significatives) et l’armée de juristes des deux côtés-, ce serait à la Chambre de trancher.
    Les démocrates y sont majoritaires, certes, mais la victoire reviendrait peut etre quand même à Trump. En effet, ils sont majoritaires en nombre de sieges mais pas en nombre d’Etats représentés, et dans ce cas précis, ce sont les Etats qui comptent, chaque Etat ne pouvant etre représenté qu’une seule fois. Apres, pas sur qu’un représentant républicain d’un Etat ayant voté démocrate, s’il y en a, ne voterait pas quand même démocrate…
    A vérifier (c’est peut etre du n’importe quoi) ^^’

  19. Bonjour à tous
    Un moment de grande surprise hier soir vers 23h, au Hazard d’un « zap » sur un LCI ou C news, était montré des images d’une manif
    à NewYork, avec divers pancartes demandant le décompte de tous les votes, et quelques pancartes « stop the capitalism »…
    Alors là, imaginer prendre ce chemin avec Biden, sénateur depuis 48 ans du paradis fiscal, le Delaware, c’est plus qu’une aberration,
    ces chers Américains n’ont pas « le cul sorti des ronces »…

    1
  20. Bonjour
    Je suis assez surpris d’avoir été « squizé » par le modérateur juste parce que je faisais état d’une pancarte vue dans la manif d’hier soir à NewYork et qui disait « stop the capitalisme »… Et j’osais m’autoriser à penser que ces braves gens faisaient fausse route en confiant leurs espoirs à l’ancien sénateur (1972 à 2008 ) du Delaware, bien connu comme paradis fiscal…

    1. Le modérateur est encore plus stupéfait que vous vu que vous n’avez été « squizé » en aucune manière. Vous avez sans doute oublié à propos de quel billet vous aviez fait votre commentaire.

      1. Je prie le modérateur de bien vouloir m’excuser, après une longue nuit d’infos, je n’avais probablement pas encore « les yeux en face des trous », ou alors trop impatient à me voir publié… je me couvre de cendres et je rentre platement me cacher à l’atelier.
        cordialement.

    2. « Biden du Delaware » ?
      Well…
      Condamnerait-on Bernie Sanders, sénateur du Vermont de toute éternité, parce-qu’il représente
      (et défend) LE « tax-haven state » des captives d’assurance aux US ?

  21. Mentir, tricher, menacer, n’est plus un obstacle pour etre élu ? en tout plus de facon si manifeste et assumé !

Les commentaires sont fermés.