États-Unis : La transition a débuté

Emily Murphy, l’officielle en charge de lancer la procédure de passation des pouvoirs, qui refusait jusqu’ici de reconnaître la victoire de Biden, a amorcé la transition.

Trump venait de subir dans le Michigan une défaite de plus dans ses combats d’arrière-garde, quand un assesseur Républicain vota avec les Démocrates pour reconnaître la victoire de Biden dans l’état, lui assurant officiellement les voix des 16 grands électeurs du Michigan, et ceci malgré les coups de fil pressants et la récente invitation à la Maison-Blanche des officiels Républicains de l’état.

Le camp Trump venait également d’être débouté dans sa contestation des votes en Pennsylvanie, où un juge nommé par les Républicains avait jugé sans mérite aucun la plainte déposée.

Hier 100 experts Républicains des questions de sécurité nationale avaient adressé à Trump une lettre ouverte lui demandant d’amorcer la transition dans l’intérêt du pays.

L’équipe des juristes de Trump était par ailleurs en train de se déliter : l’avocate Sidney Powell l’a quittée, son affirmation que les votes étaient truqués à l’initiative de … l’ancien président vénézuélien Hugo Chavez s’est avérée trop, même pour le leader de l’équipe, Rudy Giuliani, pourtant peu regardant en matière d’affirmations tonitruantes.

Partager :

10 réflexions sur « États-Unis : La transition a débuté »

  1. 1/ ” Contrairement à ce que peuvent laisser penser l’immobilisme de M. Biden et la confiance que la plupart des journaux américains et internationaux affichent dans le fait que M. Biden sera bien investi le 20 janvier prochain, rien ne permet d’exclure la possibilité que M. Trump soit sérieusement en train de préparer un coup d’État. ” – Article de P. Vesperini / (Club Mediapart).

    “Trump au pays des Autruches” :
    https://blogs.mediapart.fr/pierre-vesperini/blog/231120/m-trump-au-pays-des-autruches

    2/ « Aux États-Unis, la Covid-19 est en phase exponentielle et les images sont saisissantes » :

    Article France Inter :
    https://www.franceinter.fr/aux-etats-unis-la-covid-19-est-en-phase-exponentielle-et-les-images-sont-saisissantes

  2. Yes les soirées d’hier et d’avant hier lui ont été fatales ! Vous avez de quoi écrire un Tome 3 Mr Jorion avec tout ce qui s’est passé ces derniers jours !

  3. Je viens de découvrir vos billets sur YT , et j’apprécie vos analyses. A l’évidence vos prédictions se sont révélées exactes. Pensez vous que les démocrates ont des chances de gagner le 5 janvier , Trump va gagner il se concentrer sur cette élection assez cruciale pour le président Biden.

  4. Mais non ! il n’y aura ni coup d’Etat (militaire) ni insurrection (populaire) ni Fort Chabrol. Ceux qui le croient, ici, prennent leur désir pour la réalité.

    Le 14 décembre prochain, Joe Biden sera élu par la quasi-totalité des GE ; seuls quelques Républicains « déloyaux » s’abstiendront ou voteront pour le Donald, en tout cas, pas en nombre suffisant (38) pour renverser le résultat de l’élection présidentielle du 3/11 dernier.

    Le Donald, qui n’est pas si bête qu’on ne le pense, est déjà ailleurs, en train de préparer son avenir politique d’après-Biden : citant un article du New York Times de ce week-end, le journal en ligne « Le Vif » écrit : «  alors que toute l’attention est braquée sur les affaires judiciaires et la pression sur les mandataires locaux, le président tente, en coulisses, d’accroître son emprise sur le parti républicain. Il veut contrôler le Comité national républicain, la direction du parti, et soutient la réélection de la présidente Ronna McDaniel. Cela lui permettrait de contrôler les appareils et les fonds (et accessoirement la collecte de fonds). Cela lui donnerait aussi les coudées franches pour soutenir ceux qui lui sont fidèles et bloquer les autres »
    ( https://www.levif.be/actualite/international/des-republicains-s-enervent-sur-trump-arretez-de-jouer-au-golf-et-admettez-que-vous-avez-perdu/article-normal-1360343.html?cookie_check=1606190612 )

    1
  5. Rien que pour le plaisir, ce point de vue new-yorkais et féminin. Il paraît que, dès l’annonce que la transition avait commencé (que Trump avait renoncé), les New-Yorkais(es) sont sortis dans la rue pour célébrer la Libération.
    Et le groupe qui publie ce blog a célébré à sa manière.
    https://toplesspulp.com/2020/11/26/an-early-thanksgiving/

    Note: ce sympathique groupe a été constitué il y a 5 ans, par des New-Yorkaises pour profiter de la jurisprudence nouvelle de l’Etat (tout ce qu’un homme a le droit de découvrir en public, une femme a aussi le même droit), en groupe, pour le plaisir de prendre le soleil ensemble tout en lisant de bons romans et pour tenir en respect les policiers ignorants et (éventuellement) les mâles mal éduqués.

  6. « US attorney general William Barr said the justice department has not uncovered widespread voting fraud in an interview with the Associated Press. “To date, we have not seen fraud on a scale that could have effected a different outcome in the election,” Barr told the AP.
    Barr also told the AP that he had given extra protection to the prosecutor he appointed to investigate the origins of the Trump-Russia probe. » (Thé Guardian)

    Question : pourquoi Barr est-il en train de lâcher Trump ?

    Pense-t-il que même la possibilité d’être gracié par Trump n’est plus une garantie suffisante ou pas suffisamment certaine pour échapper à une implication dans un futur procès sur collusion de Trump avec la Russie ?

Les commentaires sont fermés.