Covid-19 – Variant delta : une nouvelle flambée

Monde entier : Une quatrième vague

Royaume-Uni : Le Premier ministre Johnson a annoncé la levée de toutes les restrictions demain lundi 19 juillet. 1100 scientifiques ont demandé dans une pétition qu’il revienne sur sa décision. Son ministre de la Santé, Sajid Javid ayant contracté le virus, Johnson avait d’abord déclaré qu’il ne s’isolerait pas. Il vient d’annoncer qu’il le ferait quand même.

Pays-Bas : progression plus fulgurante pour la quatrième vague que pour les précédentes

France : l’extrême-droite a défilé hier contre le passe sanitaire et la vaccination

Partager :

247 réflexions sur « Covid-19 – Variant delta : une nouvelle flambée »

  1. “l’extrême-droite a défilé hier contre le passe sanitaire et la vaccination”

    Euh… Demandez à M. Ruffin ce qu’il en pense…

    15
    1. N’en déplaise aux libertariens et autres libertophiles fondamentalistes fussent ils encartés à gauche, les phobiques du masque, les résistants à la vaccination devraient passer un week end dans les ailes covid des hostos au moins ils auraient une idée de ce qui les attend, les parieurs à la petite semaine sur la mort de l’autre.

      8
    2. N’en déplaise aux libertariens et autres libertophiles fondamentalistes fussent ils encartés à gauche, les phobiques du masque, les résistants à la vaccination devraient passer un week end dans les ailes covid des hostos au moins ils auraient une idée de ce qui les attend, les parieurs à la petite semaine sur la mort de l’autre.

      2
        1. La chair, body and flesh, c’est de nos jours à l’hosto qu’on se la coltine, avec le choix de la belle conscience d’être libre de se tirer en laissant les collègues en proie au serment d’Hippocrate, jamais en solde. Viva la muerte ?

          4
            1. Eh oui, carte maîtresse fatale qui a l’atout maître. Dostoïevski, le Joueur, montre dans mon souvenir que le joueur cherche à perdre. Au mieux la vie.

              1
              1. C’est beau un bot qui s’essaie au simulacre. Les prussiens vous manquent ou, jusqu’au pseudo, vous jouez le contraste ?

      1. Que je puisse trouver abjecte qu’il soit permis aux “… parieurs à la petite semaine sur la mort de l’autre.” de continuer de spéculer sur la valeur (prix) des stocks gérés en flux tendu de ce qui manquera (par exemple par privation de la solidarité des services publics des cantines qui fermées durant les confinements n’ont pu distribuer des repas gratuits aux enfants de familles pauvres, que la privatisation des biens de premières nécessités, des besoins de subsistance à satisfaire, se sont empressé de récupérer) le plus aux plus vulnérables, fragiles, aux patient.e.s atteints de facteurs multiples de comorbidité, pathologies chroniques ne pouvant être mieux soigné à cause de risque permanent de saturation des services publics hospitaliers (sans parler du manque des masques, gants blouses, respirateurs médicaments, etc)… et sur l’égalité des droits dans l’accès aux vaccins… que de toute manière personne dans le monde, ni même au niveau “nationaliste”, ne peut obtenir “en même temps”, l’ultimatum du “pass sanitaire”, venant faire oublier cette donnée avec”l’obligation vaccinale” sélective.. et que je puisse ne pas supporter que d’autres prétendent qu’il faut accepter de vivre avec la mort, avec le virus, sans s’en prendre de front, à la gestion néolibérale (ou fascisante, à la sauce Trump, Brésil, etc) de cette crise sanitaire, peut être annonciatrice de pires encore (en terme de taux de contagiosité, mortalité, et gestion ultralibérale) en prétextant sans en avoir l’air “Que le meilleur gagne”, qu’il faut bien mourir de quelque chose de toute façon… “moi je préfère choisir ma mort”… je n’en demeure pas moins espérer pour mes pires ennemis… leur avoir souhaiter de vivre ce que j’ai vécu, masque sur la bouche, charlotte sur la tête, blouse ajustée au corps… des années durant, d’accompagnement de ma fille d’hôpitaux en services publics hospitaliers, aujourd’hui lourdement handicapée par une “maladie orpheline”…

        Et pourtant autant je peux comprendre en quoi “l’obligation vaccinale”, l’ultimatum tombant au moment ou même si le nombre de doses est enfin suffisant, coté “nationaliste” seulement… celui des moyens en personnel ne l’étant pas… en raison d’une gestion néolibérale de la crise sanitaire… chez des soignant.e.s… peut mal passer à ce faire contrôler par du personnel du “monopole de la légitime violence de l’Etat”, qui votant majoritairement pour l’extrême droite, reste exempté de cette “obligation…” ou par des employé.e.s, salarié.e.s solidaires de luttes sociales, “sociétales… et qu’il soit insupportable au même citoyen.e.s, d’avoir le droit d’être viré, de perdre salaires, droits en protections sociales, en cas de refus de vaccination, que de devoir pour satisfaire les besoins de subsistance et de premières nécessité de sa famille, la faire vacciner dans sa totalité ou presque, la faire tester (bientôt de façon payante) pour avoir le droit de continuer de survivre dans la précarité instabilité, misère (aller au resto, boire un coup, aller en boite, au concert, étant la définition “commune” de vivre)…

        2
        1. Fidel Castro doit être votre mentor textuel sur la longueur des phrases sans point final !
          « aller au resto, boire un coup, aller en boite, au concert, étant la définition “commune” de vivre », oui mais …[« Nous sommes en guerre. » A six reprises, Emmanuel Macron a utilisé la même expression. Un ton martial, visant à sonner la « mobilisation générale » contre un « ennemi (…) invisible, insaisissable ».]
          Si le chef des armées cause comme ça dans le poste, soit il est délirant, soit c’est une métaphore forte, soit c’est réel. Au choix.
          Avec 110000 morts en France on est loin de WW2, plus loin encore de WW1, mais 4 fois la guerre d’Algérie qui n’a jamais existée. C’est pas un tour de passe passe sanitaire tout de même. Et encore… y a le vaccin ! Si pas, où en serait-on ? Et des angoissés, des phobiques, des délirants, battent le pavé pour dire « moi d’abord », « j’ai du respect pour les vaccinés, qu’ils me respectent » et pourquoi à l’ancienne « on est en république tout de même », ça se disait jadis pour le droit d’ouvrir sa gueule ! Pour la fermer, il n’y a que les lois et le « monopole de la légitime violence de l’État » comme vous dites, censé défendre l’intérêt général, le régalien quoi. Viré d’une boîte pour refus de vaccination ? et alors ? c’est un rapport de force ! Dans le temps pour bosser dans un hosto de gosses fous, on m’avait demandé de faire faire des vaccins, j’ai horreur des piqures comme souvent les hommes, mais j’ai plié. Je les trouve mous les gars aux manettes, depuis le début de l’affaire. Mais l’époque n’est pas raisonnable dans tous les sens du terme.

          5
          1. Dans ces 110000 , comptez : Jusque 44 ans 0 % de morts , jusque 65 ans 8 % et 73 % des morts de coronavirus qui ont plus de 75 ans , donc 80 000 personnes du quatrième age , c’est triste

            2
            1. Babar, c’est connu un éléphant ça trompe énormément. 0 mort de moins de 40 ans, vos sources ont oublié un type que j’ai brièvement croisé. Quant aux vieux, la covid ne m’a pas débarrassé de ma mère centenaire en Ephad. Mais j’entends bien certains jeunes et leurs vœux de mort, les pauvres contraints de sursoir à leurs plaisirs à cause des vieux, et vous oubliez les effets secondaires parfois redoutables semble-t-il. La polio n’était pas forcément mortelle, pourquoi vous a t-on vacciné ?

              2
              1. Car il n’y avait pas de traitement et que c’est une maladie hautement incapacitante avec des séquelles importantes car vacciner une personne n’est pas anodin , sinon ce sont les statistiques c’est de notoriété publique

                1. Tiens, c’est la même chose avec le Covid : pas de traitement efficace (sauf bien sûr l’hydroxychloroquine 😉 ), maladie hautement incapacitante pour au moins 13% (on appelle cela le Covid long), et on a des séquelles parfois importantes.

                  1. la plupart du temps avec le covid au bout d’une semaine c’est plié , sans aucun traitement , la polio c’est tout autre chose vous pouvez vous retouver en fauteuil roulant

                    1. Blinblin, entre nous, pourquoi des gens comme vous se sentent-ils autorisés à dire vraiment n’importe quoi, sans crainte qu’on leur tombe aussitôt dessus à bras raccourcis ?

                      2
                    2. À PJ Et comme ils sont de plus en plus nombreux, probable que leur virus en contamine d’autres…mieux vaut avoir de bons anticor pour ne pas devenir corps rompu colonisé par un alien.

                      1
                    3. Rosy,

                      Alors que faire corps et esprit de corps tous ensemble est certainement la solution au problème, tu admettras que c’est ballot de tenir un discours qui affiche clairement l’inverse non ?

                      La cohérence c’est pas alternatif comme le courant…

                      Ecoutez, comprendre et donner l’exemple. Mais moi je viens de la Préhistoire là…

                    4. CloClo 19 juillet 2021 à 23 h 40 min
                      Bossez la théorie des ensembles, la logique de la particulière maximale ou pas-tout, vous verrez qu’il n’y a jamais de « tous ensemble » pas plus que de toutétanou mais le discours religieux le promet…avec le paradis et la fin de tous rapports de forces.

                    5. Ah bon, alors pourquoi tu veux atteindre l’immunité collective ? Une idée religieuse ?

                      Et si le “tous ensemble” existe de fait, on est bien ici tous ensemble mon grand biquet.

                    6. Tsssssss Bonsoir Mr BlinBlin c’est d’un gout amer mais sachez que nos amis dcd du covid sont restés avant de partir couchés sur un lit d’ hôpital plusieurs semaines, tous 3 , c’est curieux mais pour eux en une semaine guéri, non vraiment pas, ça n’était pas plié du tout et puis la suite on la connait, ils en sont morts, ça n’était pas prévu non plus.
                      Ce devait être bénin, ils n’étaient pas vaccinés non , parce qu’ils pensaient que ce serait un gros rhume, on les en avait persuadé sur les réseaux sociaux.
                      Beau travail de sape, j’espère que les pro de l’anti vaccination auront des regrets, avoir un tel comportement est inacceptable, égoïste , inconséquent, ont ils conscience des dangers que cela présente pour des gens influençables , confiants? C’est une grave pandémie mondiale, ils sont totalement à coté de la plaque, et vont contaminer leurs proches, je leur souhaite bon courage et à vous aussi.

                      1
          2. Pour essayer d’exprimer autrement ce que j’ai échoué à faire comprendre….

            Qu’il y ai une forme d’urgence à ce que la vaccination atteigne un objectif “d’immunité collective” – dépassant les 60% voir les plus de 80%, par rapport au variant Delta – n’est pas nié de ma part et encore moins l’objet de mes commentaires…

            Mais que cette d’urgence se traduise par une dérive autoritariste, en amalgamant pour émettre une accusation”d’antivax” (et plus dans le lien 1) et généraliser les attitudes différentes de celles et ceux pas encore vacciné.e.s – M. Ruffin et d’autres… doivent être contents d’avoir cette “médaille d’horreur” à leur plastron – alors qu’autant depuis le début de la campagne vaccinale il n’y a jamais eu assez de doses à inoculer à tout le monde (au sens “nationaliste”) “en même temps”… et de personnel médical, et pour cause d’un tel “progrès médical” que le mettre en licence libre, est inadmissible il paraît (Pourtant même M. Biden le souhaite, non…?)… et qu’aujourd’hui il soit question de concentrer “l’obligation vaccinale” sur un personnel soignant.e.s qui n’a, jusqu’à cet “ultimatum” tombant comme un cheveu dans la soupe estivale, le déconfinement du néolibéralisme, pas été prioritaire (sauf en tant qu’individu de public prioritaire – obésité, diabète, etc)… mais à qui est demandé de ne pas “défaillir” en première ligne, pour accélérer la campagne guerrière de vaccination… j’ai plus tendance à compatir aux craintes, colères, indignations, des soignant.e.s, qu’à “haranguer avec la foule” ce qu’affirme le porte parole de “Jupiter”…

            Lien 1 “… Interrogé sur la mobilisation des opposants au pass sanitaire, organisée le jour même, Gabriel Attal a durci le ton : « Avec ces manifestations, le virus peut compter ses troupes », a-t-il d’abord grincé. Selon lui, il faut faire « la part des choses » entre d’un côté la « France laborieuse et volontariste » qui « veut mettre le virus derrière elle et travailler », qualifiée de « majoritaire », et « une frange capricieuse et défaitiste, très minoritaire, qui se satisferait bien de rester dans le chaos et l’inactivité ». « Nous ne voulons pas faire peser sur les vaccinés le choix des non-vaccinés », a-t-il conclu.”

            https://www.sudouest.fr/france/pass-sanitaire-gabriel-attal-charge-les-antivax-une-frange-capricieuse-et-defaitiste-4195020.php

            Qu’il y ai eu une crainte d’instrumentalisation de la manifestation de samedi, par l’extrême droite nationale (voir du mouvement Qanon, etc), n’est pas un dénie qu’on puisse me prêter non plus, quand ma critique ici reproche qu’il soit adopté trop vite et facilement, sans donner à réfléchir sur ce qu’en pense par exemple M. Ruffin et d’autres… qui les ont dissuadé par rapport à ce risque de dérives (violences psychologiques – port de l’étoile jaune, etc – et saccages de centres de vaccinations…), ou qui ne l’ont pas fait… quand est rabâché donc le discours des “chiens de garde” : “France : l’extrême-droite a défilé hier contre le passe sanitaire et la vaccination”.

            Quant à l’histoire du “pass sanitaire”, étant selon moi la contrepartie de “l’acceptabilité de “l’obligation vaccinale”, des tests de dépistages qu’il serait question de rendre bientôt payant… sans non plus les privilèges, la “carotte”, des propriétaires privés d’actions, d’entreprises, des plus assistés… “en même temps” que le “bâton”… le “pass-droit” aux licenciements massifs, aux “discriminations systémiques” (pouvant s’accumuler, pas comme les mandats électoraux, de fonctions, mais les discriminations à l’embauche, dans l’accès aux logements, etc, dans les brutalités commises lors des contrôles aux faciès, “manifestations interdites”… que subissent les populations ou s’additionnent les inégalités scolaires, territoriales – et donc d’accès aux soins, moyens – de “destin” : NON RECOURS soit non redistribution du soit disant “pognon de dingue mis dans les minimas sociaux, qui fait que les pauvres le restent et se déresponsabilisent”)… ce que je dénonce depuis le début, et manifeste mon empathie, c’est la tentative de diviser plus encore la société, de créer les conditions du “séparatisme”, et du “sécessionnisme”.

            Exempter le personnel du “monopole de la légitime violence de l’État” votant pour plus de 50% à l’extrême droite, et responsable pour partie des brutalités citées si dessus, exonérer donc ce corporatisme de “l’obligation vaccinale”, alors qu’il devrait avoir la charge de contrôler les “pass sanitaires”, est-ce du courage politique de la part de la macronie qui n’ignore pas non plus que dans les rangs de ce “service de l’ordre”, une grande partie (majoritaire aussi ?) est contre le “pass sanitaire” et la vaccination…? et/ou une “aubaine” pour cette extrême droite de continuer de jouer à “l’éternel” duel de second tour d’élection présidentielle (dont aucunes des revendications dans les images des manifestations de samedi, n’ont exprimé quoique ce soit)…?

            Dans d’autres commentaires laissés sur le billet de blog entre guillemets plus bas, j’interrogeais si la notion de “tri sélectif” dans cette affaire “d’obligation vaccinale” et son affaire de “pass sanitaire”, tri opéré jusque là dans les services publics hospitaliers concernant les soins à apporter ou à abandonner aux patient.e.s atteint.e.s gravement, voir mortellement, de la covid-19, à celles et ceux atteint.e.s des séquelles et traumatismes du covid-19, à celles et ceux cumulant des facteurs multiples de comorbidité, des pathologies mal soignées à cause de saturations des hôpitaux publics, j’interrogeais donc s’il n’était pas question d’opérer un transfert de la sélection des plus “méritant.e.s” dociles, serviles… vers la société civile invitée à travers les propriétaires privé d’entreprises, employé.e.s, salarié.e.s à contrôler,à trier le pass sanitaire du “bon grain”, en le séparant de “l’ivraie”.

            “https://www.pauljorion.com/blog/2021/07/16/paul-jorion-special-ete-2021-par-artisan-anonyme/”

            1
            1. Juillot Pierre 19 juillet 2021 à 11 h 08 min
              D’évidence les gens aux manettes ont menti à répétition, ont louvoyés dans les décisions à prendre en fonction des sondages, des opportunités, les « spécialistes » ont mis sur la place publique des débats d’ordinaire feutrés entre « spécialistes » avec effet collatéral sur la croyance populaire en La science et ses représentants, la « liberté » « d’informer » a crée une contagion de théories délirantes toujours endémiques dans les phénomènes de transfert sociétaux etc.
              Hors on en est sur le blog de Jorion avec un public supposé gourmand à changer le monde, à lire des propos douteux comme peuvent l’être ceux des autorités : qu’en faire ?

              1. Je n’ai qu’une humble hypothèse – certainement de moins en moins réalisable, avec les effondrements systémiques en cours… – à proposer

                Tout dépendant de l’échelle de temps dans laquelle il est question d’agir… d’abord il me semble qu’éviter d’amalgamer les “opinions” (“… Hors on en est sur le blog de Jorion avec un public supposé gourmand à changer le monde, à lire des propos douteux comme peuvent l’être ceux des autorités…”) soit disant par souci de “simplification”, de “com'” quoi… et soit disant aussi pour supposer répondre au plus vite à “l’urgence” d’un agenda plutôt électoraliste (néolibéraux déconfinés, comptez vous) que sanitaire (choisir une voie “démocratique” périlleuse – avec l’Etat d’urgence sanitaire ? – pour faire “voter” “l’obligation vaccinale” et le “pass sanitaire”, au moment du chassé croisé des congés payés ne peut que permettre d’anticiper qu’à minima il y aura irritation, incompréhension, exacerbation…) en soumettant l’opposition à un positionnement “par peur d’arriver trop tard”, de ne pas être audible… en enfermant des segments de la complexité d’un sujet, dans des postulats réducteurs, et des réactions opposées attendues, du “genre “pour ou contre”, “oui ou non”, ceci, cela… éviter de caricaturer et connoter négativement les réactions s’opposant à cette manière de concevoir la gouvernance démocratique et présidence, donc, serait une bonne chose.

                Parce que tout n’est pas tout à fait aussi disrupté (au niveau politique, sociologique, économique, etc) qu’espéré d’un coté (macron vs extrême droite…), et craint de l’autre, il me semble qu’il n’y a rien de pire que de mal nommer les choses, pour rajouter du malheur aux désespoirs, aux sentiments légitimes d’abandons… à l’impuissance…

                Ensuite, après s’être dissocié, soustrait de “l’horizon des évènements” de cet espace temps (celui de la “DICTATURE des émotions” sondées…) piégeux, obscure, il me semble qu’il faut essayer de trouver le temps, dans l’espace public des études sociologiques, sociopolitiques, etc, de comprendre chez celles et ceux des plus influencé.e.s/influençables (mais aussi des plus influent.e.s, ça pourra toujours après…)… d’où, comment, quand, pourquoi…. pareils propos douteux ont pu et peuvent encore trouver de quoi se ressourcer, faire écho à leurs frustrations peurs, colères, souffrances, etc… “En meme temps” il est possible sur la base de ce genre d’études de chercher en quoi le fait de leur faire croire que le rapport de force peut leur être favorable en s’amalgamant avec les pires mensonges, supercheries, théories complotistes, mafieux, avec “l’ennemi de mon ennemi est mon ami”… leur nuit.

                1
                1. Après…? Selon vous Rosebud1871.

                  Dois-je être catégorisé dans la case de celles et ceux émettant “ici bas” – tête d’épingle bien petite à l’échelle des problèmes du monde qu’il est tenté d’espérer pouvoir résoudre – des “… propos douteux comme peuvent l’être ceux des autorités…” du genre “antivax” déguisé, maquillant son aspect identitaire avec un pseudo… “l’anonymat”… lorsque mes erreurs de communications qui seront “éternellement” débutantes (mon histoire personnel avec mes problèmes de communication avec ma fille/adulte handicapée, m’inflige d’être invalide à vie, à pouvoir lire, dire, écrire, partager les plus profondes de mes sentiments les plus intimes, avec elle), mes fautes d’orthographes, de syntaxes… d’inculture quoi… me discréditent, me décrédibilisent “d’office” et de façon “systémique” par rapport à des codes… dont j’ignore (et me fous d’ailleurs) d’avoir à respecter… par rapport à la “culture”, “tradition” du public ici même “sur le blog de Jorion” “supposé gourmand à changer le monde”…?

                  Ou dois-je espérer de votre part avoir le droit de bénéficier de la “présomption d’innocence”, par rapport au devoir dont “je m’investis”… essayant de remplir avec intégrité, honnêteté… et application… l’espoir que je crois réussir à atteindre… en tentant d’articuler à mes réflexions personnelles, fonction d’ analyses de “l’actu”, les propositions fondamentales, que “j’espère” avoir correctement interprété, de nôtre hôte, en les incrémentant d’une façon ou d’une autre au non dit de “l’abstentionnisme”, des scénarios réflexifs des “zélites”, aux “propositions” adaptatives d’une grille de lecture des positions des protagonistes… ou au dévoiement de leur finalité… aux paris, spéculations, pris, sur leurs échecs…?

                  Et derrière ces questionnements se révèle l’ultime interrogation : est-ce que selon je participe, contribue, à l’accompagnement des effondrements que j’ai cité…? ou est-ce qu’il est vain d’espérer le combattre comme j’essaie de la faire…?

                  1
                  1. Juillot Pierre 19 juillet 2021 à 18 h 21 min
                    « dois-je espérer de votre part avoir le droit de bénéficier de la “présomption d’innocence” »
                    je m’ignorais comme votre procureur !

                    est-ce que selon je participe, contribue, à l’accompagnement des effondrements que j’ai cité…? ou est-ce qu’il est vain d’espérer le combattre comme j’essaie de la faire…?

                    Réponse à terme incertain, mais les petites mains (j’en suis) sont toujours bienvenues sur un chantier !

  2. Ou est-il question de nous amener à cogiter, dans ce raisonnement résumant la manifestation de “France : l’extrême-droite a défilé hier contre le passe sanitaire et la vaccination”…?

    S’il est question de mettre en perceptive que la flambée effective des contaminations avec le variant Delta, ne peut-être niée au Royaume-Uni, au Pays-Bas (contrairement même à certains “éditos” et discours d’experts nationaux, “optimistes”), les graphes appuyant la démonstration, et un rétropédalage de haut responsable, contagieux (“… Son ministre de la Santé, Sajid Javid ayant contracté le virus, Johnson avait d’abord déclaré qu’il ne s’isolerait pas. Il vient d’annoncer qu’il le ferait quand même. …”)… contrariant, contredisant certainement même, les attitudes et déclarations “optimistes” du leader de l’UK… dans la presse du moins… n’ayant pas le loisir d’être multilingue, ni d’avoir un portefeuille suffisant pour être abonné à une myriade de journaux nationaux et étrangers… à ce que mon droit de savoir de citoyen, devrait accepter d’avoir le devoir de se le payer content/comptant (présomption de culpabilité d’ignorer ses droits et devoirs), vous réussissez alors à piquer notre curiosité.

    D’autant plus curieux, est-on piqué au vif, lorsque vous résumez la situation sur le territoire, en semblant reprendre à votre compte/conte… ce que les médias mainstream ne cessent de déblatérer à propos de la manifestation de samedi… Du moins comme je l’avais précisé dans d’autres commentaires sur ce blog, la case “antivax” est devenue si pratique pour rendre silencieuse une majorité (soit l’inversion de la hiérarchisation des valeurs que laisse entendre le terme de “majorité silencieuse”), pour la décrédibiliser, pour discréditer certaines revendications légitimes, certains questionnements démocratiques, pour finir par la diaboliser à tel point même… qu’il peut sembler plus convainquant, moins compliqué dirons nous, pour les esprits les moins bien informés, éduqués, d’avoir loisir de croire que ce mouvement de samedi rassemblait celles et ceux d’extrême droite “… contre le passe sanitaire et la vaccination…” refusant la stratégie de dédiabolisation de la tête du fhaine… et des médias mainstream.

    Vous faites vous l’avocat du diable (Zemmour ?) alors en montrant un graphe qui comparativement aux deux autres, semble plutôt moins inquiétant (quoi qu’avec le délai d’incubation, on verra bien dans une semaine, ou ce graphe en sera)… sauf à le commenter comme vous le faites, en omettant d’expliquer que ce mouvement est plus complexe, que le “simplisme” apparent, comme le font d’ailleurs nombre “d’éditocrates”, de “commentateurs attitrés”, officieux et officiels. Vous n’ignorez pas par exemple :

    – “Pass sanitaire: Ruffin (LFI) appelle à “poser les limites,” face au pouvoir “qui abuse””

    https://actu.orange.fr/politique/pass-sanitaire-ruffin-lfi-appelle-a-poser-les-limites-face-au-pouvoir-qui-abuse-CNT000001CxaPg.html

    – “Loiret : la CGT appelle à un rassemblement contre l’élargissement du pass sanitaire à Orléans samedi”

    https://www.francebleu.fr/infos/societe/loiret-la-cgt-appelle-a-un-rassemblement-contre-le-pass-sanitaire-a-orleans-samedi-1626412292

    – etc…. etc…. etc….?

    11
    1. N’en déplaise aux libertariens et autres libertophiles fondamentalistes fussent ils encartés à gauche, les phobiques du masque, les résistants à la vaccination devraient passer un week end dans les ailes covid des hostos au moins ils auraient une idée de ce qui les attend, les parieurs à la petite semaine sur la mort de l’autre.

      2
    2. Me rendant compte qu’à force d’attendre qu’un ange passe…. j’ai peut être une part de responsabilité dans ce qui pourrait être un rendez vous manqué, sur cette minuscule tête d’épingle… ou ils est périlleux de tenter d’y tenir à plusieurs… j’accepte de tendre le bâton pour battre en public ma couple, avec la formule “tu te justifies, c’est donc que t’as tort” (LOL).

      Est-ce que des guillemets soulignant votre formule “France : l’extrême-droite a défilé hier contre le passe sanitaire et la vaccination”, n’auraient pas eu l’occasion de nous signifier que même si vous avez fini par ne pas être d’accord – pour X raisons – avec M. Ruffin que vous étiez jusqu’à peu, pourtant, contre vent et marrée… l’un des “rares intellectuels” à soutenir (certains mettant les guillemets précisent “en mal de reconnaissance”, quand ils vous rejoignent sur les critiques visant la CGT, etc) désaccord donc quant à soutenir l’initiative d’une manifestation dont le rapport de force finirait par révéler un poids tellement plus élevé du coté obscurantiste des extrêmes droites, dans le “mouvement” “… contre le passe sanitaire et la vaccination”, qu’il finirait par oblitérer dans cette tentative de demande de plus de justice sociale, “sociétale”, et d’égalité de droit… de “liberté”, de mettre fin à l’austérité, aux “réformes structurelles néolibérales”… cette LUMIÈRE, cet espoir, que les dirigeant.e.s du public et privé, préfèrent catégoriser comme une MENACE – pour elles-eux – de plus de justice sociale, “sociétale”…?

      L’autre hypothèse suspectant que vous cherchiez à faire un “tri sélectif” entre “le bon grain et l’ivraie” des commentateurs-trices, du blog, réagissant si rapidement, instinctivement… à cette nouvelle polarisation des clivages de la société civile, n’avez pas peur que les critères gardés comme trop personnels, trop intimes (ou trop compliqués à décrypter dans la lecture et compréhension de tous vos ouvrages), vous permettant de faire ce tri, cette sélection… soient préjudiciables de part leur manque de transparence, d’explication de la complexité à “trancher entre…” (soutenir M. Ruffin, ou les médias mainstream qui l’ignorant, jettent le déshonneur sur lui en prétendant qu’il soutien l’extrême droite du mouvement de samedi) à l’éclairage de ce que vous présentez comme étant le mieux disant moral, éthique, social, fiscal, environnemental (même en cas de crise sanitaire en lien aux “zoonoses”, à la perte de la biodiversité… de “catastrophes naturelles” dues au dérèglement climatique, crises, catastrophes à répétition…) du point de vu de l’intérêt général, d’un anthropologue, psychanalyste…?

      1. N’en déplaise aux libertariens et autres libertophiles fondamentalistes fussent ils encartés à gauche, les phobiques du masque, les résistants à la vaccination devraient passer un week end dans les ailes covid des hostos au moins ils auraient une idée de ce qui les attend, les parieurs à la petite semaine sur la mort de l’autre.

        1
        1. Rhooo encore l’argument de la mort et de la maladie. Terriblement efficace !

          Non, personne n’est responsable ni coupable de la mort de quelqu’un d’autre dans ce qui se passe, même si il ne se vaccine pas, pauvre petite chose toute apeurée.

          Porte ton masque, fais toi vacciné si ça te convient et lâche la grappe aux autres.

          A ce petit jeu de rendre les autres responsables de tout, je finis par me demander en quoi avec ce genre de raisonnement, ne vient pas en fait légitimer la haine et la guerre sainte. Si, il faut regarder en face le terreau de ce genre d’attitude. Et c’est typiquement ce mode de pensée : rendre les autres responsables des heurts et malheurs du groupe. Et c’est sur ce genre de réaction stupide et débile que les dirigeants, les classes dirigeante au pouvoir peuvent assoir encore plus leur puissance et leur emprise.

          1
          1. Attention Cloclo on dirait qu’à évoquer la responsabilité personnelle des “non vaccinés” ( notamment les extrémistes libertaires) , tu perds tes nerfs…

            1. Je ne perds pas mes nerfs, aucunement.

              Mais en revanche ceux qui ont les chocottes oui et qui ont la science infuse et le tic moraliste oui. Ils le disent eux même dans leurs commentaires, “ça m’énerve de voir”, ” y en a marre”, etc etc

              En plus je me suis fait vacciné parce que je le vaux bien !

              1
          2. CloClo 19 juillet 2021 à 16 h 29 min Non, personne n’est responsable ni coupable de la mort de quelqu’un d’autre dans ce qui se passe, même si il ne se vaccine pas, pauvre petite chose toute apeurée.

            N’importe quoi ! La preuve : si isolé, avec la visite d’un gosse qui vous refile le machin qui tue, passé votre trépas, le pauvre gosse, a moins qu’il ait calculé son coup pour l’héritage, devrait s’en sentir coupable.

            1. Non, aucunement responsable. C’est ainsi, je sais ça te défrise, mais c’est ainsi. Tu te sens coupable et responsable de la mort des gens sur cette Terre parce que tu as vécu comme un français (moyen ?) toute ta vie ? Allons allons, ne me prends pas pour une buse.

              Mon pauvre si tu savais le nombre de germes que tu portes en et sur toi, mais tu le sais, et d’habitude, alors que tu le sais n’est ce pas, tu ne fais pas tout ce cirque. Mais là si ? Peut-être tu as raison, mais peut-être pas.

              Je ne comprends pas ces gens qui raisonne en dizaines, centaines, milliers, millions, à tort et à travers … D’un coup hop un cran passe et hop c’est la panique, le délire, vite aux grands maux les grands moyens remèdes, alors que l’agitation était nulle juste avant…

              Mais je me comprends. Et je sais que cela va être compris de travers, mais je m’en fous un peu, je suis de l’autre côté du rivage. J’observe. Ce n’est pas qu’on se fasse vacciner ou pas qui est intéressant à regarder, c’est les ressorts et les moteurs des motivations des uns et des autres pour l’un ou l’autre et ce que ça génère comme ambiance ou comme mouvement dans la société des Hommes. Le passe sanitaire est une honte absolue, comme le passeport d’ailleurs et toute ces bêtises de primates arriérés.

              3
              1. CloClo 19 juillet 2021 à 18 h 30 min “Je ne comprends pas ces gens qui raisonne en dizaines, centaines, milliers, millions, à tort et à travers”… Mais je me comprends. Et je sais que cela va être compris de travers, je suis de l’autre côté du rivage.”

                Ah le point de vue de Sirius…

                1. Non l’autre côté du rivage ce n’est pas Sirius mon biquet. Sirius ne fait pas parti de ma temporalité par construction relativiste car rien ne se propage plus vite que la lumière. Mais d’où je suis j’interagis, la preuve en directe live.

  3. Vous ne pouvez décréter de la sorte que l’extrême-droite a manifesté hier. Je suis vacciné, contre le pass sanitaire, et je suis donc ravi d’apprendre que je suis d’extrême-droite…

    Le non au référendum de 2005 a également été obtenu grâce aux voix de l’extrême-droite. Était-ce un vote xénophobe pour autant ?

    Bien évidemment, l’extrême-droite est est aguets, la chance de saper l’autorité de l’état est unique. Tous les sites ou chaînes complotistes mènent la plupart du temps à l’extrême-droite… Voici deux articles de mon blog qui relèvent cela :

    https://renversements.fr/complotisme-et-extreme-droite/

    https://renversements.fr/hold-up-les-consequences-politiques-du-film-de-pierre-barnerias/

    Mais il y a aussi des personnes qui pressentent que la situation est historique : le pass sanitaire pourrait nous mener vers une situation de contrôle à la chinoise, c’est une évidence. C’est cela que beaucoup de personnes craignent également. Bref, ne pas sombrer dans le manichéisme me semble du bon sens.

    5
    1. Soyons sérieux : la situation de contrôle à la chinoise elle est déjà là. Le fait que chez nous ce soit le privé qui s’en soit occupé plutôt que les pouvoirs publics comme en Chine, ne change rien à l’affaire.

      Ne mélangeons pas tout !

      Invoquer l’hypersurveillance pour justifier de participer à un « défilé historique » appelé par Florian Philippot contre … la vaccination obligatoire pour les soignants ! Est-ce qu’il ne faut pas être un peu c… ?

      9
      1. @ bonsoir Paul, je trouve logique les soignants, médecins etc..soient vaccinés.
        Pourquoi la CGT se laisse t’elle entraînée par le patriotisme ?
        Ce passe sanitaire n’est qu’un téléchargement du certificat de fin de vaccination remis par le médecin. Il y en a assez de toutes ces histoires. Sans micro, smarphone comment faire.
        Personnellement je ne suis pas une variable d’ajustement.
        Très bonne soirée

        1. “Sans micro, smarphone comment faire”

          Vous pouvez tout aussi bien utiliser la version papier de ce certificat. Elle suffit comme passe sanitaire

          2
      2. Un peu complotiste et pourquoi pas ?
        Le passe sanitaire pour ne pas dire vaccinal, gratuit jusqu’au mois d’octobre apparaît maintenant comme un vrai passeport c’est à dire l’outil idéal pour créer de nouvelles frontières intérieures et faciliter le contrôle des populations en terme de regroupement et de transports inter régional.
        Il est effectivement curieux que des hommes politiques classés trés à droite et virés du parti familial hégémonique se retrouvent avec d’autres à défendre le droit à disposer de son corps face à la seringue et à l’Etat.
        https://cacato.es

        2
      3. La récupération est ce qu’elle est… La surveillance est déjà là, mais nous n’en sommes pas au niveau de la Chine fort heureusement ! Avez-vous droit à une séance d’humiliation publique si vous traversez mal au passage piéton, avec votre visage qui s’affiche sur un écran géant avec votre identité ? Nous n’en sommes pas non plus au stade du crédit social et la loi de sécurité globale a été retoquée par le conseil constitutionnel. Quant à Philippot, que pèse-t-il ? 2% des voix tout au plus… Qu’il essaie de peser est compréhensible mais il ne faut pas occulter le fait que de nombreux personnes de gauche sont allées manifester hier… Et ceux-là n’ont pas répondu à quelconque appel de Philippot…

        2
        1. @JT
          C’est bien connu qu’en général, les gens décident de descendre dans la rue (facile avec les réseaux sociaux ) et ensuite nos zhommes politiques s’empressent “d’appeler à manifester ” quand ils ne font que courir derrière ! 😁

      4. Bonjour monsieur Paul Jorion. Provaccin et vacciné moi même, je ne suis pas d’accord avec vous. Avec 10 ans de moins, j’aurais manifesté hier. De deux choses l’une, ou bien je suis un peu c… comme vous dîtes ou bien des esprits éclairés comme le vôtre manquent un peu de lumière. Je me permets de vous signaler simplement deux déclarations : ” nous allons pourrir la vie des non-vaccinés” et “la manifestation de hier à permis de compter les troupes du virus”; si la première n’est pas de G Attal, la deuxième l’est. Je me fie à votre sagacité que j’apprécie depuis la création de votre blog pour effectuer le choix mentionné plus haut. Une autre possibilité qui pourrait m’arranger puisque ” l’autre, c’est le soleil” a dit le poète.

        12
        1. « Nous allons pourrir la vie des non vaccinés ».
          Tout au plus l’affaire de quelques semaines. Je mets à part le cas de ceux qui sont isolés, très âgés, qui ne disposent pas d’Internet et qui doivent être aidés je suis d’accord. D’ailleurs Macron avait promis lors de son one-man-show chez les maires de France qu’il réduirait la fracture numérique, eh bien non, cela n’a pas été fait, dans les villages certaines services comme l’obtention de la carte d’identité ne peuvent se faire que dans certaines communes et pas d’autres… et le reste à l’avenant. Pour cela oui il faudrait se mobiliser, manifester. Pour réduire la fracture numérique mais aussi pour exiger que toute personne qui souhaite recevoir ses factures papier puisse encore le faire, car aujourd’hui la tendance est à l’incitation à la dématérialisation pour tout le monde…. Je referme la parenthèse.

          Pour les autres, ils ont été prévenu, que la vaccination est la seule parade disponible pour faire face à la pandémie. Alors à un moment donné il faut assumer son choix.
          On peut d’ailleurs renverser la proposition, qui de ceux qui ne veulent pas se faire vacciner et ceux qui le sont, pourrissent le plus la vie des autres, et surtout la mettent en danger ?

          Quant à la manif’ à laquelle vous faites allusion, elle était indigne.
          Peut-on défiler aux coté de ces gens qui comparent le pass sanitaire et l’étoile jaune ?
          Ce rescapé du Vél d’Hiv lui sait ce qu’est une dictature, totalitaire, exterminatrice, alors non il n’y a pas de dictature sanitaire, laissons cela à l’extrême-droite.

          https://www.liberation.fr/societe/etoile-jaune-et-anti-vaccins-les-larmes-et-le-discours-indigne-dun-rescape-du-vel-dhiv-20210718_MV2VM3TBYVBHZLIBEKZMJTWK6M/

          2
      5. «la situation de contrôle à la chinoise elle est déjà là»
        Comme sur le site de Jorion Paul, par exemple, où le simple fait d’afficher la page d’accueil génère près d’une quarantaine de requêtes de tracking ?
        Ah oui, j’oubliais: «ne mélangeons pas tout!»

          1. sur votre site (analyse Ghostery, vite fait) :

            Google Anaytics
            Google Tag Manager
            Gravatar
            AdToAny
            Tweet Button

                1. Moi je ne confonds pas, je cite les objets lançant la requête (ok, cibles, si vous voulez).

                  Je laisse aux bons soins du propriétaire le commentaire éclairé.

      6. Cette hystérie générale à propos d’un virus pas très méchant et apparemment guérissable par des moyens traditionnels, fait dire n’importe quoi à beaucoup de gens, y compris Jorion, et faire n’importe quoi à ceux qui s’imaginent pouvoir “l’éradiquer”. Bien sûr les gens âgés ou/et de santé défaillante sont les victimes privilégiées. Quoi de neuf à ça ? Mama mia ! On vit vraiment une époque de dingues…

        4
        1. Toujours dans le déni ? Près de 20 mois plus tard ? Il y a quelque chose d’admirable chez vous. C’est le mot “fléau” qu’on utilisait autrefois pour désigner les pandémies qui vous fiche une telle pétoche ? Réveillez-vous ! Allez vous faire vacciner, si pas pour protéger les autres (il est probable que ça vous dépasse) mais au moins pour vous protéger vous-même.

          12
      7. Bon, non seulement je suis d’extrême droite, mais en plus un peu c…
        Décidément mon cher Jorion, votre psychanalyse n’est pas terminée, il vous reste le complexe de supériorité à régler….

        Mais la mienne n’est pas terminée, je ne me permettrai pas de vous juger, ni de juger de votre qualité de jeune analyste.

        Je viens d’entendre le désarroi d’une employée dans la restauration, à qui son employeur vient d’écrire qu’elle avait jusqu’au 1er août pour se faire piquer, pardon vacciner, sinon elle serait sans salaire jusqu’au 31 août et sans emploi à partir du 1er septembre, licenciée pour faute. Elle pleurait en se disant qu’elle n’avait plus le choix que de se soumettre ou de ne plus pouvoir nourrir sa famille.

        Tout ça pour protéger quelques vieux comme vous et moi.

        Cette violence d’Etat me dėbecte.

        Comme le disait Benjamin Franklin (ou comme on le lui attribue): “Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux”

        Vous pouvez bannir un lecteur depuis 13 ans, qui a dû vous énerver avec ce dernier post…
        Allez, bises républicaines quand même…

        1
        1. Décidément mon cher Jorion, votre psychanalyse n’est pas terminée, il vous reste le complexe de supériorité à régler….

          Faut-il vraiment être analyste pour interpréter les pseudos que les gens s’attribuent ? Nous avons déjà eu ici “LaMainduKremlin” qui affirmait que la Russie était injustement accusée d’ingérence, “LeConnard” qui disait que tout le monde sauf lui était un imbécile, et maintenant nous avons droit à “Autofocus” qui accuse les autres d’un complexe de supériorité… 😉

        2. Salut Autofocus75,

          Pour commencer, sauf situation particulière de son resto – parc d’attraction ou autre et encore, c’est pas sûr – votre employée de restauration a jusqu’au 31 août pour obtenir son pass sanitaire. Elle pourra en outre gratter quelques semaines si elle dispose de congés ou de RTT à compter de cette date. En gros ce ne sera effectif, comme pour les soignants, qu’à partir de septembre, voire mi ou fin du mois. Trop tard si vous voulez mon opinion. Quoiqu’il en soit, sauf circonstances particulières non exposées ici, elle gagnera contre son employeur s’il agit comme ça.

          Retournons le problème :

          Je bosse dans la restauration, je suis vacciné et public à risque, je bosse avec deux anti-vax, dont un anti masque, anti tout… (Je penche pour un “trouble oppositionnel avec provocation” voire “troubles de la conduite” mais je suis pas psy). Si la baisse de fréquentation observée cette saison (30 à 40%) n’est sûrement pas due qu’à la prudence de certains, il me semble qu’on croise majoritairement dans ces lieux, des gens peu soucieux de s’enfermer pendant plusieurs heures dans un espace clos avec des étrangers de toutes origines. La dernière phrase en vogue est d’ailleurs “mais je suis vacciné…” : oubliant que même dans ce cas, on peut être infecté et contaminant. Bref.

          On m’oblige donc à être cerné – je n’ai pas le choix d’aller travailler ou non – par des gens qui se soucient comme d’une guigne du virus et des conséquences pour les autres. Qu’est-ce que vous proposez ? Sachant que cela ne me pose aucun problème qu’on reconfine, qu’on couvre-feute (21h a ma préférence, mais 19h c’est bien aussi), bien au contraire. Je suis donc tout-à-fait disposé à laisser la liberté aux gens de ne pas se vacciner (même si je trouve ça débile) si on ne m’oblige pas à les côtoyer 45 heures par semaine…

          On dispose d’une arme pour lutter contre l’épidémie, certains ne veulent pas l’utiliser, comment on fait ? De l’ordre de 12 x moins de chance de faire une forme grave, ça cause quand même, non ? Heureusement qu’on ne demande pas aux gamins s’ils ont envie d’apprendre à lire ou à écrire, il n’y aurait plus grand-monde sur le blog !

          Comment on fait ?

          Merci pour vos réponses (c’est valable pour les CloClo et les autres aussi !)…

          Bonne journée !

          5
          1. Bonjour 2casa.

            Bien que je me sois exprimé sur ce blog, dans d’autres billets et commentaires, sur l’incohérence de la position que l’extrême droite (la macronie et droite extrême n’étant pas en reste, non plus) tente de brandir en “valeur universelle”, sous le “label” de liberté… pour dévoyer le débat public concernant les inégalités, notamment celles d’accès à la vaccination en début de disponibilité des doses (et aux soins, lits de réa dans les territoires ou explosent les inégalités scolaires, “de destin”, etc), “en même temps” pour toutes et tous (sur le territoire national et dans le monde)… néanmoins, vous semble t-il pas qu’il risque d’y avoir un problème d’inégalité de respect du droit à l’emploi (et des contrats…) et d’accès aux protections sociales (celles du droit du code du travail en faisant encore partie -assurance chômage, vieillesse, etc – même s’ils n’en restent plus grand chose, grâce aux 49.3, etc), si des employé.e.s (en sur-poids, à risque donc par exemple) résistent au risque d’être viré.e.s en gardant leur position d’indécision, de doute, d’incertitude, par rapport à d’autres dans les même entreprises, qui après avoir fait le choix très taux de la vaccination – pour celles et ceux pourtant n’ayant jamais été public prioritaire : diabétiques, cumulant des facteurs multiples de comorbidité… parle t-on “d’égalité de chance”…? – participeront à l’abandon des mesures barrières (port du masque, et), coopéreont volontiers à fliquer les “antivax”… sans ignorer le risque que même avec une immunité individualiste contre les formes graves… “l’immunité collective” ne pourra être garantie tant que toutes et tous dans le monde entier auront reçu les doses suffisantes…?

            1
          2. Suite et fin du commentaire adressé à 2Casa 21 juillet 2021 à 10 h 39 min.

            Rectifiant une faute dans le mot “coopéreont…”, en le remplaçant par “collaboration volontaire”, même s’il n’est pas dit d’avance que les propriétaires privés d’entreprises… qui risquent de se sentir libérer pour abuser du chantage à l’emploi… finissent par avoir “gain de cause” devant le Conseil Prud’homal, ou devant la justice civile et pénale, vous n’ignorez certainement les ravages des “réformes structurelles néolibérales” qu’ont subi ces deux institutions judiciaires et juridictionnelles, mais surtout ce qui conséquemment induit comme problématiques pour les publics les plus pauvres, précariser, discriminés pour y accéder… et y faire valoir leur droit (NON RECOURS), ou payer chers pour les faire valoir……?

          3. “Comment on fait ?”

            Peut-être faire de la vraie et bonne et efficace pédagogie et de bonnes explications dans tous les médias (TV, net, radio) à des heures de grandes écoutes au lieu que Micron parle dans le poste comme un roitelet !

            Comme hier soir sur Arte par exemple le documentaire sur les Vaccins depuis le début de la crise sanitaire, passionnant. Même si cela soulève quelques questions quand même (pas bien compris comment ils ont mené de front les 3 phases d’études en même temps (???) avant mise sur le marché, sachant que certains ont des attestations provisoires et même comme le vaccin Chinois y a même pas eu de phase 3 selon le documentaire…). on voit aussi comment les Politiques mettent la pression pour sortir un produit rapidement, et comment les “labos” sont obligés de temporiser pour assurer un minimum maximum de garantis. Puis cette histoire des afro américains qui ne rentrait pas dans les tests pour des raisons des souvenir d’expérimentation sur eux dans les années 30, et qu’on est allé cherché en montant une opération de communication (d’ailleurs pourquoi fallait-il avoir cette population impérativement dans le test ? je crois que c’était Moderna).

            Chapeau aux gens qui se sont portés cobayes humains en phase 1 pour les Arnm et autres ! Encore aux USA, d’ailleurs, car ils font des campagnes radio, TV sur le sujet. T’en en vue en France toi ? Le fameux pays de Pasteur ! c’est l’effet exemplarité qui marche selon moi. D’ailleurs je dois avouer quand même qu’il y a un truc assez étrange à voir que ceux qui mettent au point ces solutions vaccinales attendent les résultats de la Phase 3 avant de se le faire injecter eux même. Là je dis que les gars en phase 1 ils sont carrément dingues !

            Voilà, mon principe : éviter de faire des clés de bras aux gens, car on n’est pas des chiens qu’on dresse, c’est ainsi et c’est à sauvegarder, car les “sciences infuses” comment dire, suffit de regarder les choses pour comprendre qu’ils ne captent pas mieux que les autres à la vérité et que parfois en voulant résoudre un problème ils en créent un autre.

          4. 2Casa 21 juillet 2021 à 10 h 39 min
            Vous êtes trop nombreux à être trop gentils avec les « parce qu’enfin j’ai mes opinions » comme chantait Brel. Espérons que la violence de l’État va finir par régler ces atermoiements, ce qu’il n’a pas réussi depuis plus d’un an pour dissimuler son embarras et ne pas mécontenter partie de son électorat. Le paradoxe est que le peuple attend d’un dirigeant qu’il dirige, mais quand la direction du dirigeant est instable, ça angoisse, ça crée du doute, de la colère etc.

            1. Salut Rosebud,

              Gentil, gentil… Je les laisse aux conséquences de leur impéritie en regrettant que le virus ne soit pas un peu plus dangereux, ça redistribuerait peut-être un peu les cartes électorales, comme la carte de la reprise épidémique aux USA évoquée par monsieur Jorion semble le montrer. Je parlais ailleurs de désavantage concurrentiel effectif de la bêtise – même si c’est un autre mot qui me vient spontanément…

              (Après, je ne sais pas si une population de trumpistes écrémée mais dorénavant immunisée est un avantage à long terme ou pas ? :-/ )

          5. Salut Pierre,

            Je ne nie pas les difficultés d’accès que vous soulignez, ni la gestion calamiteuse du gouvernement tout au long de la crise – un type qui exprime un satisfecit comme Macron alors qu’il suffit de superposer les courbes de mars/avril/mai à celle de fin et de début d’année pour constater qu’il a à son actif 8000 morts par mois de janvier à juin ( https://www.francetvinfo.fr/docs/elections-us/2021-04-14_graph_dc_mensuels.svg ) devrait un peu moins la ramener à mon sens – mais il me semble que le dispositif pour la vaccination est en place, que les doses sont disponibles et qu’il ne manque plus que les volontaires.

            En ce qui me concerne, me faire vacciner a été un parcours du combattant – le département avec le plus long délai d’attente, j’ai été refusé du centre de vaccination où j’avais enfin réussi à obtenir une place pour cause d’allergies, et il m’a fallu attendre encore plus de 10 semaines au total pour un parcours complet, terminé hier ! Je ne suis donc pas encore protégé, alors qu’on s’achemine d’ici 4 semaines vers la fin du pic de fréquentation et que cela fait 7 semaines que je bosse sans protection avec des réfractaires ! Aucune priorité donc malgré les comorbidités. Encore une semaine à attendre (sic ! et merci au gouvernement pour la réduction certainement médicalement motivée du délai avec “protection complète”) avant le fameux pass…

            Quant à savoir si le terme de “collaboration” est ici justifié, je vous renvoie aux propos concernant le Vel’d’Hiv et l’étoile jaune tenus par cet ancien déporté dont j’ai oublié le nom et qui ramènent un peu de raison dans le débat.

            L’annonce de la fin du port du masque en cas de pass sanitaire me paraît au passage complètement prématurée mais on n’est plus à une incohérence près !

            Quoiqu’il en soit vous ne me répondez en aucune manière et me traiter de collabo n’est pas très sympa. Je suis soucieux de ma santé, je suis contraint d’aller travailler, je suis en présence constante de réfractaires : comment on fait ?

            Salut CloClo,

            La pédagogie, on voit ce que cela a donné jusque-là. Face à des gens comme mes deux collègues, incultes, et, pour l’un des deux au moins contaminé par les réseaux sociaux (via sa seule et unique source d’info), je ne vois pas d’autres solutions si on ne veut pas subir encore des fermetures. Comme je l’ai déjà dit, je plaide contre ma paroisse, une fermeture en septembre me conviendrait tout-à-fait (avant, même, s’il faut, je suis prêt à tous les sacrifices !).

            L’urgence de la reprise épidémique ne justifie-t-elle pas qu’on agite un peu le bâton ? Même si je ne me fais aucune illusion sur les motivations sous-jacentes qui ne sont certainement pas de protéger la population (les deuxièmes lignes en savent quelque chose) surtout pas maintenant que les élites ont eu un an pour s’organiser et évoluer désormais dans un environnement sécurisé mais bien plutôt de protéger l’activité économique…

            On ne force pas les gens, très bien, mais on n’impose pas aux autres de les côtoyer. La vaccination permet le maintien de l’activité économique, le choix a été fait, et c’est celui-là. L’attitude des pignoufs qui n’arrêtent pas de vouloir tout et son contraire finit par être fatigante. Le voile sur les manipulations qu’ils subissent via les réseaux sociaux est usant… Y’en a marre de s’épuiser avec les conspis, les anti-vax, les créationnistes monétaires, et autres illuminés, agitateurs et débilos de la fachosphère ! Est-ce que j’ai fait le tour de tes expressions ? Ras-le-bol de la bêtise érigée en système !

            Bonne journée !

            2
            1. P.S. Arte… ils font combien en audimat et dans quelles CSP déjà ?! :-/

              (Très bien le documentaire, d’ailleurs 😉 )

              1. Ben toi et moi on est CSP quoi ? Comme quoi hein.

                Je parlais de communication “grandes ondes”. Très franchement on sait faire la propagande très souvent pour tout et n’importe quoi et là non ?

                Quant aux crétins et aux conspiro et autres déglingués, je fais toujours attention à les considérer quand même comme étant de et dans mon environnement de vie, et surtout c’est toujours une position qui peut vite être inversée.

                Par exemple, dans la perspective d’une vraie et efficace lutte contre le réchauffement climatique et la sauvegarde d’une organisation acceptable de notre Espèce dans son environnement qui est pour la décroissance réelle des biens et services ici ?

                Je parle de décroissance, au début des années 70 on parlait juste de la stopper :

                https://www.facebook.com/Pierre.Carles.Officiel/videos/2182276915235688/

                Alors tu sais les arguments qui disent faut vacciner pour reprendre la vie d’avant, comment dire, ce n’est pas cela qui a emporté ma décision. J’ai juste estimé que le bénéfice risque m’était favorable. Mieux vaut une petite douleur au bras de 24h qu’un passage au lit de 1 semaine défoncé au mieux…

                1. Je ne crois pas que nous soyons, ni l’un, ni l’autre, très représentatifs de nos CSP respectives… 🙂

                  Après, je ne vois pas où est le lien avec la décroissance. Les gens veulent de l’écologie et pas de contraintes, c’est le “tout et son contraire” (le en même temps, sans doute, qui contamine) déjà évoqué tout-à-l’heure. Comme des gamins… au mieux, si mes précédentes qualifications te semblent abusives.

                  Personne ne disposant de la possibilité de faire autrement n’est prêt à vivre avec 628 euros par mois (cf une autre discussion : revenu moyen divisé par 3.5 pour réduire notre empreinte écologique à neutre en France) montant approximatif du RSA… Je l’ai fait, demande à Dissonance ce qu’il en est, je vais peut-être y retourner moyennant un passage par la case chômdu et franchement, c’est pas la teuf !

                  Il n’y aura pas de retour en arrière. C’est plié.

                2. Ah si : j’ai pas FB, le lien de Pierre Carles c’est “Volem rien foutre al pais” ?

                  Idéal et intelligent…

              2. Pour répondre d’ailleurs très clairement à ta question plus haut :

                La solution qui aurait eu de mon point de vue ma préférence pour éviter les discriminations, si on ne pas convaincre l’écrasante majorité : Vaccination obligatoire. Oui le vaccin est sûr n’est-ce pas ? Alors pourquoi s’embarasser de contorsions à la noix et de demi mesures vexatoires et discriminantes ? Là j’avoue que je ne saisi pas cette attitude.

                Vaccin sûr : Obligatoire (avec limite d’âge possiblement si besoin).
                Vaccin pas sûr ? : au choix libre de chacun.

                Mais pourquoi manier le bâton comme pas mal ici semble y prendre en secret un malin plaisir jouissif non avoué ? Ce qui de mon point de vue est révélateur d’une incertitude majeure des dirigeants et qu’ils ne veulent pas se mouiller alors ils prennent des chemins de tangentes complètements idiots. Ridicule.

                2
                  1. Le droit de mettre en danger la vie des autres semble bien protégé à tous les niveaux !

                    Misère…

                    Après, je peux t’assurer que je n’éprouve aucun plaisir contraindre les gens à quoi que ce soit, je veux juste qu’on ne me mette pas en danger délibérément. Que ce soient les autorités en m’obligeant à aller bosser sans prendre de mesures, ou les réfractaires par leur absence de souci d’autrui.

                    Ensuite, qu’on laisse circuler les personnes représentant le moins de danger pour les autres, je ne vois vraiment pas où est le problème. Vaccins, casques, ceintures de sécurité, limitations de vitesse, notre vie sociale tout entière se construit sur des limitations au pouvoir d’agir à sa guise. Si tout le monde était raisonnable on n’en aurait pas besoin, mais ce n’est hélas pas le cas…

                    3
                    1. Si on commence à penser que le respect des droits c’est annexe, on prend une drôle de pente…

                      Moi je ne pense pas une seule seconde que quelqu’un qui ne se vaccine pas, met en danger la vie des autres, ni la mienne, ni la sienne d’ailleurs. J’accepte ce droit (tant que ce n’est pas obligatoire mais là on change de registre).

                      De la même manière que je ne pense pas que les fumeurs ou les alcooliques, les cancéreux, les vieux, tous les faibles niveau santé creusent le trou de la SS ou nous imposent d’avoir une société de plus en plus technique et globalisante (hors d’une échelle Humaine) et qui consume l’environnement et les vies pour être alimenté.

                    2. CloClo,

                      Toi qu’es un mec simple, tu vas m’expliquer comment tu peux ne pas considérer quelqu’un qui a 12 fois plus de chance de chopper un virus et donc de te le transmettre une fois infecté (vu que tu es obligé de le côtoyer sur ton lieu de travail – je ne rajoute pas le refus du port du masque, c’est inutile) ne met pas délibérément la vie des autres en danger ?

                      Mais simplement. Sans tortiller du ionf comme tu dis…

                      2
                    3. @ 2Casa,

                      Le problème c’est que vous présentez les non vaccinés de manière très carricaturale comme des anti-vax qui de surcroît ne respectent pas les geste barrière et sont profondémment décérébrés !

                      Moi des non vaccinés Covid pourtant bien à jour de tous leurs vaccins obligatoires (et leurs enfants) qui respectent toujours scrupuleusement les gestes barrières (distance, port du masque en intérieur dans les lieux publics et au domicile des autres, lavage des mains, …) qui ne se sont pas rués dans les bars, restaurants, cinéma, … Qui ont pratiqué le télétravail à temps plein de fin septembre 2020 à fin juin 2021 (ils commencent à peine à remettre les pieds en entreprises). Et même qui ont été voter au 2 tours des municipales en 2020 et au 2 tours des départementales/régionnales en 2021, j’en connais aussi dans mon entourage.

                      Sont-ils plus dangereux/inconscients (et surtout moins civiques) que des vaccinés Covid qui n’ont pas leur vaccins obligatoires à jour, qui recommencent à taper la bise à tout le monde (vacciné ou non), ne respectent plus le port du masque, courrent de bars en restos … n’ont pas ou peu respectés les couvre-feu et n’ont pas pris la peine d’aller voter ni en 2020 ni en 2021 ?

                      J’ai beau être vacciné, j’ai un vrai problème avec cette approche manichéenne des choses : tous les vaccinés ne l’ont pas fait pour le bien de la communauté (les quelques millions que ce sont réveillés depuis le 12/07 le font avant tout pour pouvoir accéder à leurs loisirs/plaisirs… démarche donc très égoïste). Et tous les non vaccinés ne sont pas dans une logique de “moi d’abord… et tant pis pour les autres”.

                      C’est beaucoup plus compliqué/complexe que celà…

                      1
                    4. Vous n’osez pas le dire, mais comme vous le faites suffisamment entendre, je vais le dire à votre place : ce n’est pas une question d’altruisme, c’est une question de QI.

                      1
                    5. Tortiller !!! J’ai renoncé tellement je ne retrouvais pas ! Danke !!!

                      Sinon, oui, les probabilités c’est terrible je sais. Je te réponds en creux.

                      100% des gagnants ont tenté leur chance.

                    6. Euh… Bonsoir monsieur Jorion,

                      C’est mon manichéisme tel qu’évoqué par Benjamin ou le fait de se faire vacciner ou non qui est une question de QI ? :-/

                      Benjamin,

                      Je ne nie en aucune manière qu’il peut y avoir des postures réfléchies derrière le refus du vaccin – ou en tout cas de la crainte et partant de la prudence – mais franchement, quand on voit des épidémies de rougeoles revenir parce que certaines personnes refusent de jouer le jeu de la vaccination on se demande vraiment ce qu’il leur passe par la tronche. Je suis pas trop technophile mais il y a quand même une part indéniable du progrès – en particulier en médecine – sur lequel on ne saurait tirer un trait sans sombrer dans le ridicule ou le suicidaire.

                      Pour les cas de thrombose avec Astra Zeneca mon médecin me disait qu’il y avait bien plus de risque avec la pilule qu’avec le vaccin, que c’était largement documenté et que ça n’arrêtait toutefois pas grand monde.

                      P.S. Je vais te dire franchement Benjamin, le vaccin, c’est pas par altruisme que je l’ai fait. Comme je le disais ailleurs, je laisse les joueurs à leurs pertes et profits pour autant que… blabla blabla bla. 😉

                    7. @2Casa si le non vacciné a 12 fois plus de chance de transmettre le virus, ce qui a été énoncé, mais pas forcément établi scientifiquement les études au moins préliminaires allaient de 2 à 12, c’est toutes choses égales par ailleurs, mais là le vacciné va ôter son masque, avec la bénédiction du gouvernement, faire la bise à tout ses congénères, abandonner le télétravail, multiplier les occasions de rencontrer des gens différents.

                      Sera-t-il alors moins contaminant qu’un non vacciné qui prends un max de précautions notamment pour lui-même .

                      Mais aussi pour quelqu’un qui préconise la vaccination chez les autres n’est-il pas normal d’être vacciné soi-même ?

                      Quel est alors le vrai risque pour toi si ce vaccin est vraiment efficace ?

                      Un non vacciné fait courrir un risque à d’autres non vaccinés, mais pas vraiment à des vaccinés.

                      Et pour ce qui est de l”immunité collective il est illusoire avec un tel Reff (surtout sans maintien des mesures) de penser pouvoir conserver une faible partie de la population non contaminée sans vacciner tout le monde, il n’y a alors pas d’immunité colective puisque tout le monde est soit atteint soit vacciné, qui plus est les guéris sont quand même vaccinés.
                      Le seul objectif est la vaccination totale pas la préservation d’une faible partie non atteinte par la contamination ou la vaccination d’une proportion significative.

                      1
                    8. Salut Ruiz,

                      On peut rentrer dans les calculs alambiqués, c’est pas mon propos et je suis pas compétent. 2, 4, 6 ce que vous voulez.

                      J’ai dit ailleurs : “la dernière mode : “mais je suis vacciné”… et aussi “fin du masque en intérieur, on n’est plus à une incohérence près”.

                      Ceinture et bretelles ! “Prévoir le pire, c’est savoir naviguer” comme on dit sur la côte.

                1. @ Cloclo,

                  “Mais pourquoi manier le bâton comme pas mal ici semble y prendre en secret un malin plaisir jouissif non avoué ?”

                  Parce que le stock de doses de vaccin disponible d’ici fin août ne permettait pas de vacciner pour le 01/09 tous les 12-99 ans non vaccinés au 12/07 !?…

                2. CloClo 21 juillet 2021 à 13 h 21 min

                  « La solution qui aurait eu de mon point de vue ma préférence pour éviter les discriminations, si on ne pas convaincre l’écrasante majorité : Vaccination obligatoire ».

                  Ce qui est obligatoire n’a pas à convaincre de son bien fondé. (porte ouverte aux contestataires). C’est obligé point barre, « parce que c’est comme ça tranche l’autorité, fut-elle ressentie comme tyrannique dans la famille nucléaire. Celui qui commence à parlementer avec son moutard sur le « pourquoi ? » (à l’âge des pourquoi…) finit en consultation psy pour son bambin, bref renvoie à plus compétent que lui pour assumer un interdit. Car ce qui est obligatoire est un interdit de ne pas s’y soumettre. Point barre.
                  Parlementer c’est l’impression que donnent parfois les parlementaires, vous devriez faire du parlementarisme, l’exécutif exécute une ordonnance, parfois avec une guillotine comme s’en amusait Boris Vian.

                  1. La constitution est obligatoire, “c’est obligé point barre” comme vous dites, pourtant notre cher gouvernement s’assied dessus.

                    1
            2. @ 2 Casa…

              Je ne vous traite pas, ni traite personne d’ailleurs de collabo… Que ce terme soit un sujet sensible, j’en ai autant conscience que je me refuse de ne pas l’utiliser sous prétexte que “l’ennemi” en a fait une arme (toute arme à son double tranchant)… La novlangue s’insinue partout…

              Votre interprétation du sens des mots et contextes dans lesquels je les agence… est peut être aussi maladroite qu’il m’est difficile d’avoir à choisir (sans maladresse par rapport à qui m’écoute, m’entend…), suivant la complexité des multiples contextualisations à présenter… entre coopérateur et collaborateur… Lorsque ces termes, surtout pour le dernier, est largement abusé dans son emploi, par les propriétaires privés d’entreprises… les plus assistés sans contreparties… pour soit disant ne pas froisser leurs “subordonné.e.s” (ce terme est mieux peut-être…?)… et/ou qu’il est aussi usité en politique par des “hauts responsables” (l’ex usurpateur d’identité, pour qualifier son premier ministre), pas grand monde ne s’en offusque, ou presque, il me semble.

              Sauf peut-être dans la deuxième circonstance, ou les fillonistes et au delà, les adeptes de la verticalité absolue de l’autorité républicaine… du masculin régnant en maître dans les accords de la langue, etc… s’en sont indignés… comment se fait-il qu’il devrait y avoir une géométrie variable suivant qui l’emploi et qui cet emploi désigne…? Du genre pourquoi il faudrait trouver “flatteur” qu’un propriétaire privé d’entreprise vous qualifie de collaborateur, alors qu’il n’y a pas plus de d’égalité de classe (entre offre et demande d’emploi) dans cette adaptation du langage, comme dans les rapports concrets qu’il entretien/maintient avec vous, ses employé.e.s sur le terrain… que dans les lois pour lesquelles son militantisme par exemple, ses votes pour autre exemple… lui donnent droit de vous virer encore plus facilement qu’avant, comme de s’exonérer de contribuer au financement des cotisations sociales patronales vous assurant de moins en moins pour le chômage, la vieillesse, la santé… surtout s’il vous paye à ras les pâquerettes, vous précarise… et rend instable vos conditions de survie sous le seuil de pauvreté…?

              Si j’avais nommé dans l’exemple pris, un citoyen coopérant volontiers à fliquer… la bonne conformité des “pass sanitaires” de ses congénères… au lieu de collaborant volontairement… quoiqu’il en soit… à participer pour les deux termes… aux risques de chaos, bordels, que cela va occasionner… en rajoutant la cerise sur le gâteau… avec l’intervention du personnel du “monopole de la légitime violence de l’Etat” – votant pour plus de la moitié pour l’extrême droite – venant après “dénonciation/délation” mettre son grain de sel sans aucune “exemplarité” puisque exempté de “l’obligation vaccinale”… pensez vous vraiment que vous n’auriez pas été autant choqué, surtout avec les termes de “dénonciation/délation…”…? Car en fin de compte n’est-ce pas quelque part de ce risque inavoué et inavouable (déresponsabilisation des décideurs politiques… transférant la responsabilité, les risques sur les échelons en dessous) qu’il est question d’éviter de parler…?

              Mais ne vous méprenez pas. Je suis autant indigné que vous des comparaisons faites avec le port de l’étoile jaune, etc… et ai été ému par le rappel des “…propos concernant le Vel’d’Hiv et l’étoile jaune tenus par cet ancien déporté dont j’ai oublié le nom et qui ramènent un peu de raison dans le débat.”

              Quant à répondre à… ne le faites-vous pas vous même : ” …. On m’oblige donc à être cerné – je n’ai pas le choix d’aller travailler ou non – par des gens qui se soucient comme d’une guigne du virus et des conséquences pour les autres. Qu’est-ce que vous proposez ? Sachant que cela ne me pose aucun problème qu’on reconfine, qu’on couvre-feute (21h a ma préférence, mais 19h c’est bien aussi), bien au contraire. Je suis donc tout-à-fait disposé à laisser la liberté aux gens de ne pas se vacciner (même si je trouve ça débile) si on ne m’oblige pas à les côtoyer 45 heures par semaine… ………..”

              1. En matière de collaboration, je pense que mon employeur pouvait s’attendre à mieux, sachant que je viens de refuser un poste de “manager” 🙂 ! J’aime bien l’idée évoquée par Dissonance du “refus de réussir”… dans ce cadre et selon ces critères !

                Dans trois mois j’aurai mes deux ans de cotisation à des taux corrects et “pfiuuuuuuttt je partirai pour le Pérou” avant qu’il ne soit trop tard !

                https://youtu.be/mxvEjC28MJ8

                Bonne journée à vous…

                (Ah ! mais si… N’ayant pas le droit d’exiger de mon employeur la preuve que mes collègues seront vaccinés au 30 août, je me posais la question du tiers de confiance à qui m’adresser pour en être assuré compte-tenu des postures actuelles des uns et des autres et de la nécessité pour mon employeur de conserver son personnel. Si je m’adresse à la médecine du travail ou à l’inspection du travail, je suis un délateur selon vous ? :-/ )

                1. Est-ce que la médecine du travail ne vous demanderez pas ce qui vous dérange le plus d’avoir… avant que vous partiez pour le Pérou… si vous… vous aviez la chance de la saisir et quelle vous réponde dans le délais des deux ans… à devoir côtoyer entre :”… On m’oblige donc à être cerné – je n’ai pas le choix d’aller travailler ou non – par des gens qui se soucient comme d’une guigne du virus et des conséquences pour les autres….”…. qui risquent plus que vous, personnes à risque mais vaccinée, et la “clientèle munie du “pass sanitaire”… qui malgré vos et ses facteurs multiples de comorbidité, ne peuvent pas attraper de forme grave, tout en restant pour autant contagieux à moindre échelle de dangerosité… ou ces “débiles”… qui pourraient finir par vous contaminer, autant que la pauvre clientèle fraudeuse de “pass sanitaire”… parce que refusant cette “obligation vaccinale”, pourraient finir par probablement vous et lui nuire quand même, avec un variant de variant, encore inconnu, mais au potentiel plus virulent et sévère, que les “vaccins”, “sûrs”, et les décisions politiques verticales, autoritaires… n’auraient pas vu venir…?

                  Et mieux encore. Qu’est-ce que l’inspection du travail pourrait vous répondre dans les mêmes circonstances que citées si dessus, mélangeant le réel à l’hypothétique, “l’a-politisme” à la “politique fiction”, à l’inconnu de l’évolution de la pandémie, des variants, de l’efficacité ou non des “vaccins… adaptatifs”… dans une continuité du scénario de la stratégie de gestion néolibérale de la crise sanitaire (avec une dose de “stop and go”) si dans le délais des deux ans, vous arriveriez mieux qu’une femme de ménage, par exemple, nettoyant la merde des chiottes du resto en question et ce que vous dites “…. Si la baisse de fréquentation observée cette saison (30 à 40%) n’est sûrement pas due qu’à la prudence de certains, il me semble qu’on croise majoritairement dans ces lieux, des gens peu soucieux de s’enfermer pendant plusieurs heures dans un espace clos avec des étrangers de toutes origines. La dernière phrase en vogue est d’ailleurs “mais je suis vacciné…” : oubliant que même dans ce cas, on peut être infecté et contaminant. Bref….”… si vous aviez plus de “chance” donc… à saisir cette juridiction aussi saturée que l’ont été les services publics hospitaliers, que le restent les CAF, la justice même et les cas de NON RECOURS…?

                  Je ne pense pas que nulles des deux juridictions (je ne parle pas au nom du personnel des juridictions en question et des différentes sensibilités s’y côtoyant…) vous suspecteraient directement d’être “délateur”, en ne remplissant que ce qui va désormais être récompensé avec le terme de “devoir accompli”…

                  1. Mon cher Pierre,

                    Pensez-vous vraiment qu’un resto fasse appel à une femme de ménage ou à une société de nettoyage ?! L’humilité des tâches à tendance à vous faire descendre de votre cheval assez rapidement, c’est moi qui fais “les chiottes”, comme vus dîtes.

                    https://youtu.be/lFnMss_uvxg

                    1. Pensez vous vraiment, à votre tour, que j’ignore cette réalité, que j’ai aussi côtoyé, les deux mains et deux pieds dedans pour ainsi dire (ayant dans mes compétences prof, des acquis et expériences en “matière” de travaux publics nommés pudiquement VRD – Voiries Réseaux Divers) des années durant de service en salles et en bars de nuit, d’emplois d’intérim, en CDD …?

                      Pour autant que vous ayez à nouveau souligné, un quelconque intérêt à nous faire, ou pas… nous apitoyer dans la culpabilité… à solliciter notre empathie… à vous retarder dans vos préparatifs de départ pour le Pérou… qu’avez vous à apporter aux questions plus fondamentales concernant notre bien commun, intérêt général… vous étant posées (dont je pense que nous sommes nombreux à ignorer, concernant, en terme de comparaison, ce que vous estimez comme valeur et qualité mieux disant, des services publics péruviens)…?

                    2. Pierre,

                      Je ne faisais que répondre à votre propre tentative de convoquer cette pauvre femme de ménage pour vous rappeler que j’appartiens à ces trois catégories professionnelles les plus mal payées – et considérées – que sont les agents d’entretien, les caissières de supermarché et les personnels de la restauration. En matière de défausse des tâches ingrates vous ne m’apitoierez pas, je suis sur le dernier barreau de l’échelle. Et depuis longtemps.

                      Quant à la qualité des services publics péruviens – 🙂 – si vous aviez écouté la petite chanson vous sauriez qu’il s’agit au mieux d’une licence poétique, au pire d’une grosse rigolade dont le programme utopiste n’est pourtant pas sans intérêt…

                      À bon entendeur !

                      (Au passage, je sais pour vous avoir lu ailleurs, que vous pouvez écrire plus classiquement. Si vous souhaitez un débat constructif, essayez de simplifier. Vous pourrez continuer votre expérience littéraire plus tard – vous savez parfaitement que je la respecte, pour en avoir déjà discuté avec vous…)

                    3. Euh… ben nan, c’était sur le blog. Et l’ailleurs était un lien FB de Pierre récemment vers un de ses textes (moins expérimental).

                      C’est tout.

                      Quelle commère celui-là ! 😉

                    4. Suite à votre réponse “2Casa 21 juillet 2021 à 21 h 06 min”.

                      Que l’on provienne de la même classe sociale et “sociétale”, à en croire ce que vous nous représentez, de nos échanges antérieurs, vous valant juge et arbitre, arbitraire qui plus est, de mes “expériences” en terme de littérature – Y préférant le terme d’exploration sur lesquelles vous ne vous être pas aventurés, non plus, contrairement à mes essais peut être pas assez convainquants de répondre à vos exemples… je crois que c’est là que nous nous différencions, néanmoins sur un point : mon aspect civil, et pénal “identitaire”, est parfaitement authentifiable avec ou sans “pass sanitaire”…. avec ou sans VPN… quand le rendez-vous familiale pour l’inoculation de la deuxième dose du “vaccin” se concevant à moins 80 degrés, est parfaitement traçable par n’importe quel logiciel d’espionnage “bas de gamme” – je n’abuse pas de l’anonymat des pseudonymes… sur ce blog comme sur les “quelques réseaux sociaux” auxquels je “collabore/coopère”, pour vous soumettre l’idée que la citoyenneté dans l’indécision, les doutes, incertitudes, n’est pas non plus le “coupable idéale” empêchant aux “primo vacciné.e.s”… de remplir des objectifs (néolibéraux) “court-termistes”… lorsque la problématique de la gestion du nombre suffisant de doses et personnels disponibles, dès le début de la campagne de vaccination, n’est pas qu’un problème à courte vue, de liberté de refuser maintenant de se faire vacciner comme l’affirme avec “souveraineté” aujourd’hui la tête de file de l’extrême droite en “compétition” (dans l’idéal pour la droite extrême, en substance, il parait qu’une compétition est saine, à condition qu’il y est qu’un seul candidat) avec la macronie voulant nous faire croire encore, qu’elle ne va pas nous obliger, contraindre, et/ou nous gratifier de sa bienveillance quoi, en abusant pas de 49.3, décrets, etc, pour faire “voter” ses décisions… mais est surtout plus qu’un problème “secondaire” d’égalité d’accès aux droits, protections sociales… et aux vaccins, depuis qu’il a été décidé par les “premiers de cordés” voulant rester aux sommets… que lorsque l’inutilité des masques ne tiendrait plus la route, que lorsque les stratégies du “stop and go”, n’y suffiraient pas… il resterait toujours l’idéologie de “change de peuple” à essayer…

                    5. Suite et fin du commentaire “Juillot Pierre 22 juillet 2021 à 18 h 24 min” vous étant adressé…

                      Croyez vous vous réellement, à en croire la ferveur avec laquelle vous semblez vouloir défendre la liberté de ne pas travailler avec des non vacciné.e.s antivax, anti-masque, ou “débiles”, ou du moins d’en avoir peur… de vous en inquiéter… que se faisant vous seriez volontaire à être dans “l’acceptabilité” de considérer leurs doutes, indécisions, incertitudes, comme des “vies méritants” d’être reléguées à des “citoyennetés secondaires”, “déchues non pas encore de nationalité, mais du moins de droits – a en croire Maurice Safran, sur LCI… qui pris en substance ce genre d’argument pour défendre les “pro-vax”… “primo vacciné.e.s” néanmoins… soit une autre”astuce” de la novlangue néolibérale…!?

                    6. S’il m’est encore permis de m’excuser d’avoir écorché l’identité de Maurice Szafran, n’en demeure pas moins la question que soulève son expression sur LCI, qui plaçant en situation “victimaire” les vacciné.e.s, les “primo…”, avec sa déploration de devoir les considérer comme citoyens de “seconde zone”, faisant étrangement écho à une expression, celle de “zone de non droit”, communément répandue dans ces “éditocraties”, la culpabilité du fait que la “loi et l’ordre” – façon extrême droite, droite extrême, etc ? – ne règne pas… revient-elle alors systémiquement aux doutes, indécisions incertitudes des non vacciné.e.s, se bousculant de plus en plus devant des centres de vaccinations manquant de doses, et personnels, à cause du chantage à l’emploi, et du “droit de vivre”…?

                    7. Pierre,

                      La première des conditions de possibilité de l’établissement d’une “communauté intersubjective idéale de communication” chez Habermas c’est l’intelligibilité.

                      Je vous le suggérais gentiment plus haut, si vous voulez éviter le cherry picking dans vos textes et que l’on réponde à la problématique de fond, assurez-vous de l’intelligibilité de votre discours.

                      Malgré ma requête précédente, ce n’est pas le cas.

                      Je respecte vos “explorations” mais de grâce dans un échange revenez à plus de clarté si vous souhaitez que l’on vous réponde.

                      Dans l’attente.

                      P.S. La possibilité du pseudonymat est offerte par le blog et par l’internet en général. Monsieur Jorion dispose de mon identité. Vous faites les choix que vous voulez cela ne vous octroie pas le moindre mérite supplémentaire. Seule la qualité de l’échange est en cause et, comme je le disais plus haut, la première des conditions n’étant pas remplie…

                      P.P.S. Expérience de pensée : je vais vous mettre un gros pétard sur la tempe – du genre inspecteur Harry – et je vais vous faire part de mes doutes sur les statistiques relatives à la roulette russe. À combien de tentatives vous allez m’envoyer balader, gentiment mais fermement, hein ?! Voilà ce que je pense des doutes des anti-vaccins et des débiles qui mettent ma vie en danger.

                      Sur ce…

                2. Croyez vous ou voudriez vous nous faire croire… avant de vous souhaiter bonne journée… qu’à la médecine du travail et à l’inspection du travail, il se trouvent autant de gens, qui comme vous quelque part, refusant “… un poste de “manager” 🙂 ! J’aime bien l’idée évoquée par Dissonance du “refus de réussir”… dans ce cadre et selon ces critères !…”… n’ont pas suffisamment conscience (de l’intérêt général de servir avant de se servir) qu’à force d’accuser un peu trop virulemment, autoritairement, jusqu’à infantiliser, décérébrer, rendre “débile”, l’indécision, l’incertitude les doutes, de celles et ceux, qui même à risques, qui même “instruit.e.s”, et pire piégé.e.s dans les inégalités scolaires, territoriales, de “destin”… n’ont pas pu se faire vacciner plus tôt à cause du manque de moyens (doses de vaccins et personnel) et de finalité plus claire (manque de transparence et moralisation dans les études en phase 3, incohérences des politiques de mesures barrières – masques, les services publics hospitaliers en rien soustrait aux “marchés” pour retrouver les “jours heureux”… – etc) se refusent de sombrer dans la facilité des amalgames, du “simplisme”, des caricatures… du choix d’une “obligation vaccinale” à géométrie variable, ciblant particulièrement les soignants (vous avez connaissances des réactions des pompiers par rapport à cette obligation…?) la main d’œuvre indispensable à l’accélération de la campagne vaccinale, et exonérant, exemptant de façon singulière, cet angle mort du personnel du “monopole de la légitime violence de l’État”, votant majoritairement pour l’extrême droite… angle mort des question qui vous étant posées, trouvent comme réponses, que les injonction contradictions… à devoir vous répondre sur vos “opinions”, avant de poursuivre la conversation…?

        3. @Autofocus75 sauf à connaître le compte tenu exact du texte qui sera voté, il me semble qu’une professionelle de la restauration même au contact du public n’est pas assujettie à la vaccination obligatoire.
          Tout au plus risque-t-elle une amende de 135 # si un contrôle policier est effectué alors qu’elle est en salle.
          Le reste se juge aux prud’hommes (beaucoup olus tard) et le patron ne me semble pas avoir le droit de savoir si elle est vaccinée ou pas, de même que prendre sa température !
          Le patron risque de devoir l’affecter à la plonge …

  4. Je me fais l’ingénu de service. Toujours une question à laquelle je n’ai pour le moment aucune réponse. Nous assistons à une recrudescence des contaminations à la covid19, alors comment pouvons nous évaluer un nombre de contaminés et surtout quels sont les symptômes dont souffrent ces personnes si ceux-ci ne passent pas par la case hospitalisation ?
    Certes il y a les tests PCR mais quel est sinon le processus d’évaluation ?

    Cette question posée voici mon avis sur le passe sanitaire : je suis vacciné, je continue à respecter les mesures sanitaires , et malgré cela je ne suis pas très favorable au pass sanitaire . Je ne suis pas pour autant d’extrême droite , cette perspective m’est insupportable au vu de mon passé générationnel. Je n’en dirai pas plus .
    Il est par contre probable que nous soyons en train d’accepter de franchir le pas qui nous poussera vers un contrôle accentué de nos vies par les techniques que sont la 5G, l’IA etc. sans que l’on en soit informé. Le pass sanitaire fait partie de ces petits pas qui sont autant de chevaux de Troie qui semblent inoffensifs ( ce qui pour l’heure semble être le cas) mais qui peuvent devenir rapidement intrusifs par le biais d’applications dont nous n’avons pas même conscience de l’existence. Le pass sanitaire peut être un de ces points d’ancrage qui de prime abord semble être une bouée de sauvetage mais après ?

    8
    1. Bonjour Khanard, effectivement le nombre de contaminés est -pour la France – le nombre de personnes positives aux tests PCR et antigéniques, centralisées dans le système SI-DEP.

      https://www.ameli.fr/medecin/actualites/depistage-de-la-covid-19-saisie-dans-si-dep-des-tests-antigeniques

      Vous pouvez trouver les rapports de Santé publlique France ici :

      https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/bulletin-national/covid-19-point-epidemiologique-du-16-juillet-2021

      Parmi les patients déclarés positifs, certains sont symptomatiques, d’autres asymptomatiques. En semaine 27, par exemple, le taux de positivité des tests (c’est-à-dire le rapport du nombre de tests positifs sur le nombre de tests total) était de 1,3 %, le taux de positivité des symptomatiques était de 8,1 % et celui des asymptomatiques de 0,7 %.

      Je pense que ce qui détermine si vous êtes déclarés symptomatique ou non n’est rien d’autre que ce que vous déclarez sur le formulaire rempli au moment du test.

      Il doit y avoir quelques subtilités sur le comptage, en particulier, il me semble qu’un test antigénique positif donne nécessairement lieu à un test PCR de confirmation et il doit y avoir une adaptation pour que ce test ne soit pas compté deux fois.

      Le R-effectif était la semaine dernière de 1,5, ce qui correspond à un doublement du nombre de cas toutes les semaines

      1. merci pour vos explications et vos liens . Par contre je ne comprends pas les taux à 8.1% et 0.7% , sur quelle “assiette” ? les 1.3 % de positifs ? parce qu’alors 0.7 % de 1.3 % ça ne fait vraiment pas beaucoup !
        excusez moi pour mon incompréhension 😏

        1. Il me semble que ça signifie qu’il y a à peu près moitié moitié entre symptomatiques et asymptomatiques parmi les 1,3 % de positifs sur tout les testés et que les symptomatiques sont sensiblement 6 fois plus nombreux que les positifs

          Il faudrait aussi à ces taux là tenir compte des taux de fiabilité des tests..

          2
  5. Rien à voir (quoique…).
    Si vous – nous passons à travers les fourches du Covid (et vaccinés, ça aide), et que nous ne sommes pas encore retraités.
    https://blogs.mediapart.fr/h-sabbah/blog/180721/retraites-nous-vivons-plus-longtemps-qui-est-ce-nous
    Il va travailler “plus longtemps”, Manu?
    Statistiquement, il a une “chance” de mesurer l’ampleur du désastre auquel il aura délibérément et méthodiquement contribué: une chimère sans limites.

    3
  6. Au delà du pass sanitaire : la nécessité de vacciner la population mondiale et donc de lever les brevets ce à quoi se refuse l’UE :
    https://blogs.mediapart.fr/edition/transparence-dans-les-politiques-du-medicament/article/160721/le-refus-de-la-levee-des-brevets-sur-les-vaccins-reta

    « … Empêcher depuis des mois les pays du sud de produire des vaccins pour leur population est donc criminel.

    Une pandémie est un problème mondial, qui ne connait ni frontière, ni pass sanitaire, et les pays les plus riches auront beau vacciner l’ensemble de leur population, le problème ne sera pas réglé tant que l’ensemble de la population mondiale n’aura pas la possibilité de lutter contre la pandémie avec toutes les armes possibles, sous peine, que le virus revienne constamment vers les pays étant parvenus à une immunité collective sous formes de variants, en partie résistants aux vaccins, exigeants constamment de prolonger la vaccination.… »

    13
    1. Fabrication des vaccins chinois Sinopharm et Sinovac en Afrique

      Sinovac en Egypte
      https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/egypte/production-de-vaccins-contre-le-covid-19-en-afrique-l-egypte-ouvre-la-voie-avec-le-serum-chinois-sinovac_4685555.html

      Sinopharm au Maroc
      https://www.lavieeco.com/actualite-maroc/tv5-le-maroc-futur-fer-de-lance-de-la-production-de-vaccins-en-afrique/

      La problématique pour les pays du Sud , leur retard sur la fabrication des vaccins et les transfert de technologie :
      – la mise en place des usines de fabrications
      – la formation des personnels

      500 millions de $ d’investissement pour le Maroc
      https://www.courrierinternational.com/article/avancee-le-maroc-premier-pays-africain-produire-un-vaccin-contre-le-covid-19

      3
  7. Lever les brevets c’est s’interdire toute levée de fonds supplémentaire pour faire face aux variants dans des startups.
    C’est compter sur les recherches des pays socialistes, et les crédits du CNRS.

    5
    1. IL me semble qu’il y a de la place pour tout le monde, d’ici à ce que les pays tiers produisent des vaccins en licence libre en nombre suffisant, Pfizer continuera de produire et d’engranger les milliards de quoi se payer les start’up. Et pourquoi les start’up d’ailleurs ne pourraient-elles contracter directement avec les Etats ?

      1
      1. @Pierre-Yves Dambrine rien ne les en empêche s’il y avait de financements, à part un peu l’union Européenne voir les péripéties d’une startup nantaise financée par le Royaume-Uni.

        En même temps il est sans doute possible de s’octroyer des licences d’office (mais pas gratuites) pour faire face à l’urgence interne, mais ce n’est pas une voie qu’a suivi la France, pour accélérer ses disponibilités en vaccin, malgré quelques capacités techniques et industrielles.

        1
      2. Il faudrait qu’on ait le choix du vaccin , dont un plus classique qui n’utilise pas la technologie à ARN m pour laquelle on a très peu de recul

        1
        1. On a ce choix. En tout cas j’ai pu choisir : Astra Zeneca chez mon médecin, Pfizer au vaccinodrome. Je n’ai pas hésité une seconde : l’approche par ARN messager est une approche beaucoup plus ciblée, beaucoup plus intelligente.

          2
          1. J’espère que vous avez raison , et que vous ne vous trompez pas comme pour le brexit , la moitié de ma famille a reçu le vaccin à ARN , je tiens pas à me retrouver tout seul dans 2 ou 3 ans

            1
            1. J’avais dit que le Brexit serait une catastrophe. Je le disais pour qu’il n’ait pas lieu.

              Il a lieu quand même. C’est la catastrophe annoncée.

              À votre intention particulière : je dis que nous allons à l’extinction en espérant qu’elle n’ait pas lieu.

              Vous avez compris ?

              5
          2. Si j’ai bien suivi, en France en tous cas, seuls les plus de 55 ans ont le choix entre l’ARNm (Pfizer, Moderna) et les autres (J&J, Astra-Zeneca). Pour les autres seul les vaccins à ARNm sont approuvés.

          3. Parce que voue êtes suffisamment vieux! Il faut avoir plus de 55 ans pour avoir droit à l astra zenaca.

            1. Au départ c’était l’inverse l'”AstraZeneca” était réservé aux plus jeunes.
              Maintenant si les vaccins à ARNm ont des effets délétères sur la reproduction en vaccinant tous les jeunes avec ces vaccins on s’assure du résultat !

  8. Je peux me tromper mais je crois que le pass sanitaire n’aurait pas posé de problème majeur si :
    1- Le pouvoir en place était perçu comme légitime par la grande majorité de la population.
    2- Fort de cette légitimité, ce pouvoir était en mesure de faire vivre un débat “démocratique” raisonnable, finalement tranché par un vote (au parlement).
    3- Au moins un contre-pouvoir crédible (médiatique ?) pouvait assurer aux opposants/perdants que certaines limites ne seraient jamais franchies.
    Aucune de ces conditions n’étant remplie, nous replongeons dans les travers d’un célèbre petit village gaulois, poissonniers contre forgerons si mes souvenirs sont bons. Je pourrais ajouter qu’aucune de ces conditions n’étant remplie, l’ami Ruffin ne peux que s’opposer à cette large extension du pass sanitaire.
    Notre président jupitérien a allumé la mèche… Est-ce qu’il est stupide ou est-ce qu’il est génial ? Le saura-t-on un jour ?

    9
        1. Le dicton assure que “seuls les imbéciles ne changent jamais d’avis” En ce cas d’espèce, Macron a eu parfaitement raison de changer d’avis.

          Sa faute est une faute de communication. Il a causé dans le poste 30 minutes (!) et il a trouvé le moyen de ne pas expliquer ce qui rend indispensable de changer d’avis…

          La raison est pourtant simple. Le variant originel du virus avait un R0 de 3, d’où la nécessité de vacciner 1 – (1/R0) = 66% de la population pour atteindre l’immunité collective et se passer des restrictions. Celui-ci a un R0 de 5 voire 6, d’où un seuil de 80% voire plus pour l’immunité collective.

          Or, sans mesures contraignantes, on plafonne à 60-65%. Voir Israël depuis des semaines, le RU maintenant…

          D’où le choix entre mesures contraignantes pour la vaccination et retour de formes de restrictions, fermetures voire confinements. Emmanuel Macron a choisi : il a dit une phrase décisive dans son allocution : “Si vous êtes vacciné, pas de restrictions pour vous” Cette phrase là décide de tout. J’approuve son choix.

          On ne peut pas reprocher trop fort au président de ne pas avoir tenu compte en novembre de la possibilité d’émergence d’un variant vraiment très contagieux. On peut seulement remarquer que encore une fois, à faire des ronds avec son discours et à s’écouter parler plutôt que d’expliquer clairement ses décisions, Macron perd la majorité des gens en route 🙁

          7
          1. Certes, Macron a eu raison de changer d’avis. Le problème, c’est que même à l’époque, on savait qu’il n’y aurait pas assez de volontaires pour la piqure. C’est donc en connaissance de cause qu’il a affirmé cela. Du coup, il perd encore de la crédibilité (s’il en avait encore, je ne sais pas), ce qui dessert l’intérêt général. C’est le problème des manipulateurs, ils se retrouvent toujours à un moment ou un autre en contradiction avec ce qu’ils ont dit. Et quand on est homme public, les dires sont enregistrés, il ne peut donc pas nier.

            1
            1. A l’époque en fait, lorsque le R0 du variant alors majoritaire rendait suffisant un niveau de 60-65% de vaccination dans la population, il était raisonnable d’espérer atteindre ce niveau par la conviction seule, sans contrainte.

              C’est le niveau aujourd’hui nécessaire de 80%+ qu’il n’est pas raisonnable d’imaginer atteindre sans contrainte. Il suffit de remarquer qu’on ne vaccine pas les moins de 12 ans, et qu’ils sont environ 15% de la population. Il s’agit donc d’obtenir 80%+ de vaccinés à partir de seulement 85% de la population : il reste vraiment très peu de place pour d’éventuels réfractaires !

              Or Macron ne savait pas à l’époque (fin 2020) que le variant delta apparaîtrait avec un R0 >= 5. On peut difficilement lui reprocher de ne pas l’avoir su.

              On peut à la limite lui reprocher d’avoir affirmé “je ne rendrai pas la vaccination obligatoire” sans préciser si c’était absolu quelles que soient les circonstances ou bien valable seulement dans les circonstances d’alors. Mais la plupart des gens accepteront il me semble que quand les circonstances changent… eh bien il faut parfois changer.

              C’est d’ailleurs quelque chose que Jean, le majordome, exprimait très simplement “Quand ça change, ça change. Faut jamais se laisser démonter” 😉
              https://www.youtube.com/watch?v=KL3p8UAjLKg

              Incidemment, j’ai retrouvé la phrase précise dont je parlais plus haut, celle de laquelle toute la stratégie découle : “Partout, nous aurons la même démarche : reconnaître le civisme et faire porter les restrictions sur les non-vaccinés plutôt que sur tous”
              https://www.elysee.fr/front/pdf/elysee-module-18050-fr.pdf

              1. Heureusement qu’il y a d’autres moyens que la vaccination pour affronter une épidémie virale.

                C’est un truc génial de la modernité le vaccin, mais faudra apprendre à s’en passer certainement dans un avenir … euh proche.

                C’est assez inquiétant d’ailleurs de parler d’immunité de groupe en regardant la Terre avec ses frontières politiques. A croire que je vis au milieu des dingues même ceux qui ont du savoir.

                Dans les conditions actuelles, en l’état de la production mondiale de vaccin, est-il normale que les pays riches commence même à vacciner des ado alors que la plus part des pays du Monde, n’ont même pas de doses pour vacciner leur soignants et les gens à risques chez eux, alors que la logistiques planétaire peut leur les amener rapidement… Poser la question c’est y répondre.

                Mais vite vite vite l’immunité de groupe, mais pourquoi faire au fait ?

                5
                1. @CloClo Vacciner massivement en phase épidémique, ce qui s’annonce dans les semaines à venir est la recette idéale pour sélectionner rapidement de nouveaux variants susceptibles d’échappement vaccinal en abaissant les mesures de distanciation efficaces et neutres quand aux variants, pour les remplacer par une protection vaccinale que les évolutions du virus se sélectionneront pour les contourner d’autant plus que la circulation sera redevenue intense.

                  Mais en 6 semaines Moderna ou BioNtech peuvent s’adapter disaient-ils.
                  Où en sont-il vraiment ?

                  1
          2. @Toulet Alexis Quand il n’y en a pas ce n’est pas obligatoire. passe encore, mais en plus on le justifie, comme pour les masques,
            en novembre 2020 il n’y avait pas de vaccin en France.
            L’augmentation du R0 avec le variant delta n’a pas pour conséquence logique de vacciner tout le monde pour atteindre l’immunité collective qui n’a plus de sens, mais au contraire d’y renoncer et de protéger au plus vite en concentrant les doses disponibles prioritairement sur les plus vulnérables ce qui n’est pas fait puisque les délais s’allongent au profit des jeunes en pleine forme qui veulent aller à la piscine et en boîte.

            Macron est un grand trangressif et s’il y a bien une ligne à ne pas franchir s’est d’imposer une vaccination avec un vaccin aux autorisations dérogatoires.
            Tout celà non pour le bien du patient qui est à même de juger pour son cas, mais pour des raisons de facilité au niveau macroéconomique gouvernementale voire électoraliste.
            Ce serait une faillite totale des valeurs, mais Macron peut encore le faire.
            Le rôle de l’Etat est de s’assurer de la disponibilité des vaccins en temps utile, avoir 8 jours de stocks d’avance reste la marque d’une situation tendue.

            “Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis”

            Je l’ai toujours dit et je le dirais toujours.

            2
  9. https://www.ameli.fr/assure/actualites/attestation-de-vaccination-et-pass-sanitaire-lheure-des-vacances-dete

    Le pass sanitaire contient une preuve de non contamination à la Covid-19 parmi les 3 suivantes (une de ces 3 preuves suffit) :

    le QR code de l’attestation de vaccination, à la condition que les personnes disposent d’un schéma vaccinal complet :
    2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
    4 semaines après l’injection pour les vaccins à une seule injection (Janssen) ;
    2 semaines après l’injection du vaccin chez les personnes ayant eu la Covid-19 (1 seule injection).
    le QR code d’un test négatif RT-PCR ou antigénique de moins de 48 h pour l’accès aux grands événements et de 72 h maximum pour le contrôle sanitaire aux frontières.
    le QR code d’un test RT-PCR positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

    Informations gouvernementales officielles sur la mise place du pass sanitaire en France :

    https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/pass-sanitaire

    1
  10. Concernant le Royaume Uni , il aurait été intéressant d’ajouter à l’article les 2 graphes suivants dont les informations sont sur le site du Ministère de la Santé britannique

    https://coronavirus.data.gov.uk/details/healthcare
    Patients in hospital

    https://coronavirus.data.gov.uk/details/deaths
    patients décédés suite à la contamination du Covid

    qui montrent que la vaccination réalisée au RU , en avance sur les Européens, est efficace pour l’ensemble de sa population vaccinée et tout particulièrement sur 95% des personnes de + de 60 ans, et les personnes à comorbidités.

    La période actuelle de contamination du variant delta est différente de la période janvier/février de contamination du variant alpha sur les conséquences hospitalières et de décès.

    Rappel de mon commentaire
    https://www.pauljorion.com/blog/2021/07/12/covid-19-nouveaux-cas-au-12-juillet-2021/#comment-854712

    On est dans une situation ou le variant Delta circule très fortement chez une très large majorité de non vaccinés et sur une population relativement jeune avec des conséquences asymptomatiques ou peu symptomatiques.

    Par contre le taux de vaccination en France est insuffisant.
    15 à 30 % des plus de 60 ans n’étaient pas encore totalement vaccinés ( 2 doses) en France. ( info CovidTracker) contre 5% au RU.

    Evolution de la couverture vaccinale en France
    Taux de vaccination complète 2 doses en France ( CovidTracker)
    https://covidtracker.fr/vaccintracker/
    50-59 : 60,3%
    60-64 : 70,8%
    65-69 : 74,4 %
    70-74 : 85,2 %
    75-79 : 86,5 %
    + 80 : 75,3 %

    ce qui peut expliquer le resserrement gouvernemental des contraintes sur le pass sanitaire pour éviter une remontée des hospitalisations et décès avec un variant delta très contaminant.

    L’utilisation du « pass sanitaire » est aujourd’hui autorisée au plan juridique jusqu’au 30 septembre 2021 par la loi de gestion de la sortie de crise sanitaire

    2
    1. De ce point de vue, l’incitation à une vaccination massive intervient de manière tardive pour les générations de moins de 50 ans. L’urgence est réelle lorsque l’on se place dans la perspective chronique des symptômes, à savoir le covid long et ses effets délétères. A mon sens, bien que relative aux tensions d’approvisionnement, les fournitures de vaccins ont provoqué cette annonce de Macron à effet retard. Le délai va de concert avec le facteur de contamination x4,5 du delta et rappelle à quel point l’improvisation est devenue le mode de gouvernance au quotidien, exposant du même coup les soubresauts jugés insupportables de nombreux citoyens.

      Les manifestations en Hollande, Allemagne, Italie, Espagne de 2020 contre les restrictions du confinement n’ont pas connu d’équivalence en France. Il aura fallu attendre la prise de parole du 12/07 par le président pour que dès le 14/07 les premiers défilés sporadiques apparaissent (merci le rappel de lacrymo vers République), avant que le 16/07 ne se déroulent les cortèges au départ du Louvre. J’ai assisté à cette marche depuis un point fixe, pont du carrousel, devant la plaque commémorative dédiée à Brahim Bouarram. Il y a bien eu quelques personnes venues m’observer de près épisodiquement mais j’ai surtout constaté que la peur du lendemain guidait la majorité des marcheurs.

      On ne pourra malgré tout nier l’influence néfaste de l’alt-right (Qanon & GBD) dans l’argumentaire et la construction des imaginaires de la plupart d’entre-eux sans même qu’ils ne se soient aperçu de la moindre tromperie.

      4
    2. Coucou,

      Les nouvelles sont bonnes. La décorrelation entre les courbes semble se confirmer.

      Une P. de bonne nouvelle.

      Bonne journée

      Stéphane

      1
    3. Donc la vaccination obligatoire est inutile, puisque avec un ro de 6, le variant delta demande 80% de vaccination, chose Quasi faite pour les plus de 65 ans.

      Or, la seule poplation qui a connu une augmentation de sa mortalité en 2020 est les plus de 65 ans….

      https://www.forbes.fr/environnement/covid-19-quelle-a-ete-reellement-la-surmortalite-en-2020/

      Donc qu’est ce qui justifie l’obligation vaccinale des moins de 65 ans? Ah et ne me dites pas qu’il n’y a pas d’obligation vaccinale quand on vous impose un test pcr de moi s de 24h, à terme, non rremboursé, pour pouvoir bosser ou simplement vivre normalement.

      1
  11. Macron s’est bâti une détestation populaire, patiemment, méthodiquement, par mépris, parce qu’utiliser le fonctionnement démocratique, ça fait perdre du temps à la start up nation.

    Et maintenant qu’une crise grave nécessite l’adhésion de tous, il n’a plus comme outil pour faire avancer le pays, que le fouet.

    Ça passe ou ça casse.

    En pilotant le pays comme un autocrate, Macron a pris le risque qui se réalise aujourd’hui :

    Un quitte ou double en dizaine de milliers de morts.

    7
    1. Ben voyons c’est Macron qui a lui seul serait responsable de la 5eme et de toute les modifications constitutionnelles qui nous amènent la ou nous sommes ???

      1. @Arnaud

        Non bien sur. Il s’inscrit dans une continuité.

        Mais il a un poste de responsabilité, et si la situation est confuse aujourd’hui pour beaucoup de français, avec des conséquences dramatiques, c’est notamment parce que lui et son entourage ont dédaigné et méprisé la société civile et toutes les compétences qu’on y trouve pour gérer ce genre de situation.

        Il n’est pas question de lui mettre l’histoire de France sur le dos, par contre, de sa ” méthode ” foireuse, à retardement, inefficace et clivante de gérer la pandémie, oui, il est responsable.

        5
    1. Vidéosurveillance biométrique dans nos supermarchés :
      https://www.laquadrature.net/2021/05/31/videosurveillance-biometrique-dans-nos-supermarches/

      Le Conseil d’État valide durablement la surveillance de masse :
      https://www.laquadrature.net/2021/04/21/le-conseil-detat-valide-durablement-la-surveillance-de-masse/

      Par décret la semaine dernière, @gouvernementFR vient de s’autoriser à ficher les personnes en fonction de leurs opinions politiques, leurs convictions philosophiques, religieuses ou leur appartenance syndicale :
      https://www.lemonde.fr/pixels/article/2020/12/07/le-gouvernement-elargit-trois-fichiers-de-renseignement_6062511_4408996.html

      Les citoyens britanniques surveillés illégalement pendant plus de dix ans :
      https://www.nextinpact.com/article/24136/101806-les-citoyens-britanniques-surveilles-illegalement-pendant-plus-dix-ans

      Etc, etc..

      1
        1. @ Paul,

          Et une fois posé ce constat qu’ici ça comment à n’être pas mieux qu’en Chine, qu’est-ce que nous sommes censés faire !?…

          Devons-nous “bêtement” accepter ce “flicage” sous couvert de bienveillance, protection et sécurité (sanitaire ou contre le terrorisme) ?

          Une oligarchie est en train, en occident, de mettre hypocritement en œuvre les mêmes outils de surveillance que les “pires” dictatures orientales (maintes fois montrées du doigt) afin de maintenir voir accentuer son emprise sur la société… Et ça semble vous laisser de marbre (du moins en apparence).

          Moi, j’avoue que ça commence à me foutre les boules : je me dis que toutes ces théories complotistes du début des années 2000 (nouvel ordre, …) qui s’apparentées plus à du “folklore underground” de quelques “paumés” en quête de sens dans leur “malheur” ressemblent de plus en plus à des prophéties… Un peu comme “1984” !

          Et j’ai l’impression que dans la très grande majorité, nous n’avons rien vu venir… ou du moins, nous n’avons pas voulu voir venir (certainement par paresse intellectuelle).

          4
          1. Salut Benjamin

            Alors pour 1984, je vais un peu la ramener car c’est souvent présenté comme la prophétie de “Big Brother is watching you” dans une société “moderne” et urbaine planétaire entre 3 grands blocs égaux. Non c’est pas ça que tu as en tête ?

            Or, ce n’est pas exactement cela 1984…. C’est même strictement le contraire par certains côtés !

            D’abord 1984 c’est l’inverse de 1948, son année d’écriture, et Orwell décrit plutôt l’Europe (et le système soviétique), la GB, de l’après guerre immédiate, où plein de choses manques, où il y a beaucoup de ruines, et c’est sur cette société effondrée, que ce met en place un système totalitaire qui ne concerne de fait que les “Classes moyennes et fonctionnarisées” du Parti dirigées par une “caste” pas si riche d’ailleurs, mais enfermées dans la surveillance et l’arbitraire. Alors qu’à l’inverse le reste du Peuple, les pauvres, les marginaux, les exclus vivent totalement hors de ce système, libres, dans un état proche d’un état “naturel”, paysans, cultivateurs, errants.

            La modernité mélangé avec l’effondrement va donner une société étrange, où ceux qui seront libres ne seront peut-être pas ceux qui seront intégrés au Système (oui j’ai écrit ‘peut-être pas” par délicatesse envers les concernés!).

            1
            1. @ Cloclo,

              Ce n’est pas au côté “supervision” du citoyen auquel je pense en faisant référence à 1984… Mais bien plus à deux autres aspects : la novlangue et la double-pensée qui sont omniprésentes dans le livre.

              Concernant la novlangue, le but de ce nouveau langage est de restreindre la pensée par l’appauvrissement du vocabulaire et la simplification lexicale et syntaxique à l’extrême => n’est-ce pas le rôle de tweeter et ses 280 caractères ?! N’est-ce pas le rôle des algorithmes de proposition des Google, Youtube, … ?!

              Pour la double-pensée, c’est le pouvoir de garder simultanément à l’esprit deux croyances contradictoires et de les accepter toutes les deux => Ca ne ressemble pas au “en même temps” macroniste ?!

              En fait, je ne vois pas 1984 comme une œuvre de science-fiction ou d’anticipation, mais plutôt une œuvre intemporelle.

              Enfin, je vous rejoins sur le fai que vue la tournure des événements, ceux qui seront libres demain ne seront peut-être pas ceux qui seront intégrés au Système.

              1. “Pour la double-pensée, c’est le pouvoir de garder simultanément à l’esprit deux croyances contradictoires et de les accepter toutes les deux => Ca ne ressemble pas au “en même temps” macroniste ?!”

                Macroniste ? Possible, mais bon parler de “pensée” dans ce cas relève de l’erreur de concept ou de mot, mais en revanche cela décrit assez bien l’état de la Physique (donc des Sciences) en ce moment.

                Quand enfin trouvera-t-on l’Unité qui manque ? (Bon spoiler, immédiatement derrière cette unité cela montrera un deuxième en même temps de la double-pensée, va savoir depuis le temps qu’on en est là à gérer des paradoxes, des dingues, bref mais bon ça donne des résultats … mitigés parfois)

                1. @ Cloclo,

                  Et là, je vais faire le lien avec ma sortie sur une éventuelle candidature de Ruffin aux présidentielles : ce n’est pas d’un homme providentiel capable de faire “l’union” de la gauche dont nous avons besoin ! C’est d’un projet fédérateur trans-partisan qui remettra de l’unité dans le pays (après tant d’années de division – merci Sarkozy et ses karchers, Hollande et ses sans dents et Macron et ses gaulois réfractaires).

                  Si c’est Ruffin l’homme capable d’incarner un tel projet, ce sera lui… 😉

        2. Coucou,

          c’en est un binz c’t histoire de vaccin. Je pensais obtenir un pass car j’ai un test serologique de moins de trois mois qui indique que j’ai encore plus de 300 UI d’anticorps. Et plouf, je lis que les députés n’ont pas adopté cette possibilité.

          Je devais me faire vacciner dans la semaine , c’est pas le soucis, mais je ne comprend pas cette obligation faite pour les gens séro-positif au covid “naturellement”. D’autant plus que la limite minimale d’anticorps est de 40 UI

          Bizarre. Parait que c’est une harmonisation europeenne.

          Pourtant un test serologique nominal me parait beaucoup plus fiable qu’un pass ! Il parait qu’un “pass” est déja en vente au marché noir ! Peut-être a cause (mais ce n’est pas de leur fait) des gens qui ne developpent pas d’anticorps .

          Fait Ch ce virus !

          Bonne journée

          STéphane

          1. Bonjour Baloo

            https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/pass-sanitaire

            III / Le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois :

            Les tests positifs (RT-PCR ou antigéniques) de plus de 11 jours et moins de 6 mois permettent d’indiquer un risque limité de réinfection à la Covid-19.

            Vous devez certainement être à plus de 6 mois après votre infection Covid

            1. Coucou,

              Oui, je l’ai choppé presque tout de suite, mi mars 2020; j’ai d’ailleurs failli y passer !
              Et a ma grande surprise, j’ai fait un test sérologique au mois de mai 2021 et j’avais encore plus de 300 UI d’anticorps. Il y a donc deux mois, soit 14 mois après l’infection.
              Je n’etais donc pas pressé d’être vacciner mais mon frere médecin m’a dit que le vaccin + les anticorps naturels çà devrait être une défense en béton !
              Puis la dessus cette histoire de pass.

              Bon, l’important c’est que en UK les morts ne repartent pas. C’est super. Il n’y a plus que la courbe des personnes en réa à surveiller.
              Avec les vaccins et les médicaments qui arrivent, çà devrait être la fin de l’histoire covid 19. çà en prend le chemin et çà fait du bien.
              Il va falloir maintenant dévovider les esprits !

              Tout un programme .

              Bonne journée

              Stéphane

              2
              1. @baloo Ça veut donc dire que le but est de vacciner tout le monde et de ne pas permettre d’échapper au vaccin en contractant la maladie, en particulier pour les jeunes, pour lequel celà serait peut être plus avantageux !
                La bonne nouvelle (pas pour les fabricants de vacin) c’est que la présence d’anticorps va bien au delà de l’année !

                Les 6 mois celà veut dire que l’on pense avoir assez de vaccin pour vacciner tout le monde en 6 mois.

          2. J’avoue que je ne comprends pas non plus Stéphane , si quelqu’un n’a pas d’anticorps et n’est pas malade où est le problème , c’est bien le principe des tests antigèniques non ? Ensuite si vous avez un stock d’anticorps 10 fois supérieur à la limite mini , normalement vous êtes déja protégé ?

        3. Arrêtez svp de dire que ça n’a lieu qu’en Chine et que c’est mieux ici !

          La Providence m’a vraiment servi : 5 minutes ou peut-être moins après que j’ai écrit ça, l’affaire Pegasus éclatait !

          3
      1. Comme quoi, les vrais combats ne sont pas contre le passe sanitaire, puisque les outils de surveillance sont bien là et invisibles aux quidams.

        Merci Olivier pour ces vacances infos.

        3
        1. Non le vrai combat c’est un état d’esprit face à différents éléments de contrôles pas de la collaboration passive quelque en soit la raison. Accepter l’un qui est du domaine de la coercition (passe sanitaire) c’est renforcer le poids et l’emprise du système de surveillance dans le réel, le quotidien. C’est la conjonction Surveillance/ Autorisation qui se met en place, et donc le passe sanitaire est un précédent grave. Tu crois qu’on attrape les mouches avec du vinaigre ?

          Tiens d’ailleurs, on ne pourra pas prendre un TGV Paris Lyon ou un bus longue distance a priori si pas vacciné, (quid des masques jusqu’à ce jour hein…), mais on peut s’entasser en RER ou en bus francilien pendant 2 heures sans passe sanitaire ? De qui se moque-t-on ?

          9
          1. Et de même, on pourra toujours aller dans un restaurant d’entreprise sans passe !

            A croire que le business prime sur tout.

            Non, ça doit être une autre raison… je cherche, je cherche…. je cherche toujours…

            2
            1. @ François M,

              Si vous trouvez, pour ma culture personnel, merci de partager parce que je cherche aussi… 😉

              1
          2. @CloClo surtout que si le but était de revenir à un sentiment de normalité et de tomber le masque dans les TGV il suffirait sans doute de gérer des rames (c’est vrai il n’y a plus de voitures indépendentes) avec passe et sans masque d’une part
            sans passe et avec masque FFP2 obligatoire d’autre part.

            Pourquoi interdire maintenir les transports longue distance à une catégorie d’usagers alors que celà n’a jamais été le cas au pire des derniers couvre-feu.

            Pourquoi grever la SECU de nombreux tests RT-PCR superflus (pas simplement antigéniques) et rendre leur obtension en temps utile aléatoire et difficile pour les voyages de retour !

      2. Merci.
        Nous sommes donc bel et bien dans un processus de surveillance généralisée, prochaine étape logique : l’identité numérique.

        1
        1. Le processus a démarré il y a 20 ans, après les attentats du WTC et le Patriot Act.

          Des lanceurs d’alerte comme Snowden, Manning et Assange ont bien documenté le sujet.

          Ils ont besoin de votre soutien.

          6
          1. @ Olivier Reivilo Le processus a démarré il y a 20 ans,
            le démarrage a été initié et rendu possible par l’effet de choc des attentats du WTC

      1. Si vous trouvez la liste des gens sous surveillance Pegasus, soyez gentil de regarder si mon nom s’y trouve. Je serais très vexé s’il n’y était pas.

        Cela fait des dizaines d’années que j’utilise mon téléphone comme un outil de communication : pour faire connaître ma position. Pour dire ce que je pense vraiment j’utilise d’autres moyens.

        4
  12. Je trouve que la plupart des réactions, ces temps-ci, sont assez “nauséeuses”…

    D’abord, si vous n’aimez pas être contrôlés, foutez donc votre “smartphone” à la poubelle !
    Ainsi que votre tablette, votre ordinateur, et cætera…

    Ensuite, si vous n’aimez pas être manipulés, faites pareil pour toute la presse, la radio, les affiches publicitaires… Mais surtout, surtout : la télévision !

    Le reste c’est du pipi de chat : que tu aies un code-barre ou un Q.r, c’est “Kif-kif” que si t’as un papier signé de l’infirmière qui t’a mis ta dose…
    Le “code machin” ça m’agace, alors j’ai un petit bout de carton —que j’ai fait plastifier— dans mon portefeuille : ben oui > avec mon permis de conduire et tout le reste.
    > Vous l’avez déjà votre “tout-le-reste” ? Ben alors ? y’a pas de quoi fouetter un chat…

    Mais vacciné, ça j’y suis !

    Ça m’empêchera pas de crever un jour —de ça ou d’autre chose—, mais il paraîtrait que ça serait plus cool… 😉
    Mais surtout en me rendant moins sensible, ça me rend moins contagieux, donc moins dangereux pour les autres !

    Vous me direz… les autres… tout le monde s’en fout ?
    Ben ouais, c’est comme ça maintenant…
    Je ne sais pas comment on a fait pour en arriver là, mais j’en suis bien navré…

    En attendant je fais ce que je peux : je dis bonjour de loin, j’me mets un bout d’pap’lard sur le groin : de nos jours il paraît qu’on appelle ça un masque ( ils sont rigolos ces zigues… 🙂 ).
    Mon grand’père quand y’m’parlait de sa guerre, je crois que les masques ils étaient un petit peu plus “contraignants”.
    Je fais plus la bise à n’importe qui (dommage), je prends plus d’auto-stoppeurs qui traînent, et ça me peine : j’aimerais pas servir de vecteur-dispensiateur de virus !
    C’est pénible car ça rend un peu parano vis-à-vis des autres.

    Et le pire, c’est quand t’as des bons copains qui se comportent comme des andouilles, par simple déni de réalité !
    Pas agréable non plus quand ils y passent eux aussi, et que ça serait vraiment pas cool de leur rappeler comment ça leur est tombé sur la gueule…
    …enfin : juste la fille, le gendre et le petit-fils (le petit se porte bien, merci).
    Mais comme ils étaient venus voir les parents —qui n’ont rien de décelable pour l’instant, on leur fait juste coucou de loin.
    Dommage…
    Et bonne soirée à tous…
    Même à ceux qui renâclent !
    😉
    Gilles Maddalena

    Post Scriptum @ P.J. : en m’inscrivant à votre blog, j’avais donné mon nom, comme demandé.
    Pensant qu’un surnom-spécial-blog me serait demandé aussi…
    J’aurais aimé apparaître sous le nom de “Wang-Fo” :
    Grâce aux “Nouvelles Orientales” de Marguerite Yourcenar, c’était le nom que j’avais donné à notre bateau quand nous étions partis de Bretagne (Nord), et c’était pas pour rien !
    Est-ce que ça se change se genre de choses ?

    7
    1. “D’abord, si vous n’aimez pas être contrôlés, foutez donc votre “smartphone” à la poubelle !
      Ainsi que votre tablette, votre ordinateur, et cætera…”

      Pfff, déjà entendu ce genre de musique dans la même logique débile : “la fRance si tu l’aimes pas, quitte là ! ”

      Y a plein de choses qui filent la nausée, donc ça d’ailleurs.

      4
      1. Vous ne saviez donc pas qu’on peut vous tracer grâce à vôtre portable ?
        Depuis longtemps déjà…
        T’es pas obligé de le jeter pour autant : ça peut servir en cas de problème (une panne sur la route ?).
        Mais, si vous l’avez acheté, c’est que vous aimez ça.
        C’est vrai que c’est pratique. Moi-même… 😉 …!

        Pour revenir au sujet : je suis vacciné (depuis peu), et encourage les autres à le faire.
        J’ai suffisamment vu, entre famille et amis, de personnes touchées, graves ou pas, récupérées ou avec des séquelles, et de tous les âges !

        Ça m’énerve assez de voir tant de gens qui, juste parce qu’on dit de faire gaffe, veulent faire une révolution sous prétexte qu’un bout de papier sur le nez les prive de leur liberté chérie d’aller en boîte ou au restaurant.

        Cela dit, le sieur Macron-microcephalus a fait et dit tellement de conn……ies qu’il est devenu absolument IN-credible…
        Mais les médias de masse ayant décérébré tant de gens, on ne comprend plus rien à rien > donc angoisses > donc réactions > en manifestant ils doivent avoir l’impression de reprendre leur « destin » en main. L’impression, hein !

        Pauvres petits « occidentaux » accrochés à leurs privilèges :
        d’ici 10, 15, 20 ans peut-être (?), tout doucement, la planète retournera à l’état sauvage, avec des millions de gens (ça c’est fait > des dizaines de millions, donc) qui, crevant de faim, viendront « demander l’aumône », mais pas toujours gentiment, ça c’est sûr !

        3
        1. “Vous ne saviez donc pas qu’on peut vous tracer grâce à vôtre portable ?
          Depuis longtemps déjà…”

          Gné ?

        2. Quand au prétexte des révolutions, je te laisse à tes fantasmes de drapeau qui flotte avec l’Idéal dans les nuages. La cristallisation démarre souvent sur un incident, un événement, une restriction, une goutte de trop. Souvent très palpable.

      2. La France vous connait à sa façon et votre téléphone aussi d’une autre façon. Vous faites des parallèles douteux.

      1. 🙂
        @ Rosebud
        Vu le décalage horaire ? ….. je ne sais pas si votre réponse est relative à mon commentaire d’hier soir ou à ma réponse de ce matin à Cloclo…
        Bonne journée !
        G.M.

        1. Je n’avais pas eu accès à votre réponse à Cloclo du même tonneau, donc ticket pour les deux mon capitaine.

  13. Il y a un truc qu’on pourrait faire , c’est cataloguer les anti pass sanitaire d’office à l’extrême droite même s’il sont vaccinés , et puis les empêcher de prendre le train ou une bière au bar , ils auraient un QR code spécial ” vaccinés mais récalcitrants au pass “

  14. Je m’émerveille de voir que, même ici, seuls les contaminations sont citées.

    Pourtant, les autorités sanitaires britanniques et israéliennes, ainsi qu’un virologue en chef retraité de l’institut pasteur ont, sans nier la réalité de la progression galopante du nombre de cas, toutefois souligné avec force que le variant delta est 10 fois moins dangereux que le virus original et s’apparente à un gros rhume.

    Les chiffres des décès journaliers, aisément consultables auprès de sources fiables, confirment ces dires.

    Bien sûr, cela n’a pas empêché qu’en Écosse, par exemple, les hôpitaux soient submergés par les consultations.

    Il apparaît donc bien que les mesures actuelles ne visent pas à protéger les personnes mais bien à ne pas remettre en question la politique économique de réduction de la part des dépenses publiques (ici la santé) dans le PIB. Car, si c’étaient les personnes que l’on souhaitait protéger, on commencerait par interdire totalement le tabac et l’alcool, n’est-ce pas ?

    Les gouvernements semblent avoir ouvert une bien terrible boîte de pandore. Comment en effet ne pas prendre de mesures aussi drastiques à la prochaine sécheresse ou la prochaine grippe ?

    2
      1. Merci, oui c’est exactement ça. La proportion décès/cas est bien supérieure pour la pneumonie (3,2% contre 1,9% pour le covid en général et 0,4% pour le variant delta sur ces 30 derniers jours), et le nombre de décès/an lui aussi bien supérieur à ceux causés par le variant delta depuis qu’il s’est répandu.

        Et pourtant, pas de contrôle des frontières ni de fermeture générale pour la pneumonie. Qui peut comprendre ça, parce que moi, franchement, je n’y arrive pas…

        8
        1. C’est pourtant simple :

          Covid 19 a 18 mois d’existence comme son nom l’indique, et son potentiel d’expansion est inconnu.

          Arrêtez de le comparer avec des pathologies connues dont on a fait dix fois le tour.

  15. Le Brexit est peut être une catastrophe.
    Mais ce que vous disiez était différent :
    Plutôt cela en 2016 /2017 “le brexit serait une catastrophe qui n’adeviendra pas, car le de tricotage des relations avec l’UE est trop compliqué”
    Puis en 2019
    “on vous dira peut être que le Brexit a lieu, mais ce sera de la rhétorique politique : dans les faits il n’aura pas lieu”
    Pour l’extinction de l’espèce c’est une autre histoire, comparée à laquelle le Brexit n’est pas une catastrophe.

    2
    1. Oui, c’est vrai, je pensais que nous résisterions mieux au risque d’effondrement. Mais des chevaliers de l’Apoptose apparaissent dont le rôle est de précipiter l’effondrement. Le dernier qui s’en ira remerciera peut-être Trump et Johnson d’avoir abrégé nos souffrances.

    1. @DDL Trés intéressante compilation, depuis plus d’un an, ce qui fait que certaines affirmations sont à mettre en perspective, mais n’en sont que plus éclairantes.

      Assez curieusement il y est dévoilé que les vaccins à ARNm Comirnaty ou Spikevax sont quasiment aussi susceptibles d’infliger une Thrombose Veineuse Cérébrale que le Vaxzevria !

      “Chez plus de 480000 personnes recevant un vaccin à ARNm COVID-19 (Pfizer ou Moderna), la Thrombose Veineuse Cérébrale est survenue chez 4 personnes sur un million.
      – Une Thrombose Veineuse Cérébrale a été signalée chez environ 5 personnes sur un million après la première dose du vaccin AZ-Oxford COVID-19. ”

      Reprenant un vivant playdoyer des chercheurs d’Oxford (https://www.ox.ac.uk/news/2021-04-15-risk-rare-blood-clotting-higher-covid-19-vaccines) présenté de telle sorte à ne pas entrainer les vaccins ARNm dans la défaveur encourue par AstraZeneca.
      Et que l’on pourrait écouler rapidement si les premiers rendez-vous pour les vaccins ARNm sont judicieusement suspendus.

  16. Comme il y a des spécialistes sur ce blog, j’aimerai pour ma compréhension personnelle, poser une question technique. Je précise par avance qu’il ne s’agit pas d’une posture anti vaccination. J’ai plutôt l’impression qu’il nous manque un lien pour mieux comprendre l’action du coronavirus et des vaccins sur les populations humaines. Il se peut toutefois que je me trompe et que m’a question n’ait aucun intérêt heuristique. Mais sait-on jamais.

    Nous savons qu’une partie des personnes contaminées par le coronavirus développe une forme grave de la maladie et qu’une sous-partie décède malheureusement. Certaines études permettent de situer plus précisément ces personnes en fonction notamment de l’âge et d’autres pathologies préexistantes (comorbidités). Il est également établi que les vaccins dont nous disposons sont efficace jusqu’à 90% voire davantage. Ce qui signifie d’un point de vue statistique, me semble-t-il, que des personnes vaccinées sont susceptible de développer la maladie (non pas du fait du vaccin bien entendu mais si elles sont exposées au virus dans la chaine habituelle des contaminations) et cela à proportion maximale 10%.

    Existe-il des études permettant de caractériser ces personnes qui ont été contaminées en dépit de la vaccination ? Ces personnes ont forcément été identifiées puisque le taux d’efficacité du vaccin est déduit des essais cliniques permettant de comparer le nombre de ‘malades’ entre d’une par l’échantillon témoin (recevant un placébo) et d’autre part l’échantillon effectivement vacciné. Que peut-on dire, aujourd’hui, de ces personnes non efficacement immunisées malgré la vaccination comparativement à celles qui sont susceptibles de développer une forme grave du coronavirus ?

    Pour ne laisser aucune place aux interprétations pouvant s’écarter de l’objet de ma recherche, j’ajoute qu’au-delà de ces questions sur l’immunité individuelle, je n’ai pas oublié que la vaccination permet, du point de vue collectif, de briser la chaine de transmission du virus.

  17. Je pense que le dernier qui s’en ira (en mourant) la trouvera un peu longue à venir ! et reprochera aux “lâcheurs” qu’ils n’aient pas mieux hâté la chose…
    Je pense aussi que Macron devrait, pas sens du décorum républicain, décerner le passe sanitaire à titre posthume à ceux qui sont morts du Covid, non ? Faudrait pas les discriminer une fois de plus, ceux-là.
    Mes lectures m’entraînent sur le chemin de l’Apocalypse :
    — la première grande peste de 541 et svtes, depuis l’Egypte, qui entraîna une faiblesse progressive de tous les empires (Perse, Nouvelle Rome, etc). Et permit, dans une ambiance “millénariste” : “dans l’effondrement et les guerres, quelque chose va survenir”, à un conquérant pieux de rassembler un peuple dispersé dans une nouvelle religion, à peine décalée de celles des juifs et des chrétiens, de faire des alliances en vue de conquérir l’Eden irakien, les Villes Saintes, les empires millénaires en 632 et après. (Tom Holland, A l’ombre de l’épée : la bataille pour l’empire global et la fin de l’ancien Monde — je respecte le sous-titre anglais– Tempus 2021)
    Dans la foulée des conquêtes arabes, la Méditerranée fut perdue, surtout pour le Royaume mérovingien (prolongation de la période et des pratiques gallo-romaines) qui s’écroula, Marseille disparut ainsi que les autres ports occidentaux, plus rien n’arriva par mer. Un petit empire nouveau, dans la régression économique marquée, se constitua au nord de l’Occident, avec les Pépin, Charles Martel et Charle”magne”. Commerce local, navigation autarcique, secousses des invasions. Plus de comptabilité, plus d’administration. On dut établir une école au palais pour former les envoyés impériaux (évêques et missi) dans un peuple qui vivait très bien illettré tout comme l’empereur. Empire faible qui surgit péniblement et disparut rapidement (un siècle). Au profit de seigneuries dispersées. (Henri Pirenne, Mahomet et Charlemagne, avec une introduction de Bruno Dumézil, Texto 2021 [1935-37]).
    L’effondrement dure longtemps !

    2
    1. “L’effondrement dure longtemps !”

      Quand on est effondré, c’est pour longtemps…

      Encore plus impressionnant, il faut citer la remarquable civilisation Maya, aux réalisations vraiment exceptionnelles. Par exemple, la numération avec position et le zéro n’ont été que inventés deux fois dans l’histoire de l’Humanité : une fois dans l’Ancien monde (Inde)… et une fois par les Mayas. De même, l’écriture n’a été inventée que deux fois dans l’histoire humaine : une fois dans l’Ancien monde (Mésopotamie)… et une fois par les Mayas.

      Eh bien cette civilisation a complètement disparu. Jusqu’à être entièrement recouverte par la jungle. Ce qui étonna les conquérants européens qui en découvrirent les monuments et les traces. Mais où étaient-ils passés ? A cet endroit, ne vivaient plus que quelques représentants de peuples que l’on appelle aujourd’hui des “peuples premiers”, parce qu’on essaie d’être respectueux, et que l’on appelait autrefois “primitifs” et “sauvages”, parce qu’on ne souciait guère de respect.

      On a fini par comprendre que ces gens étaient les seuls descendants des Mayas. Et il ne s’agissait pas en fait de peuples premiers… mais bien de peuples effondrés.

      1. Il y eut Angkor, il y eut Troie, il y eut Ur, Empurias la grecque et la romaine, et bien d’autres. Il y eut Jerusalem en ruines, Marseille en ruines, etc. Ce qui m’a frappé : sous Charlemagne, il n”y eut que deux ports en activité connue, dont un (perdu) pour la France, sur la Canche, petite rivière de 4m de large.
        Il y zut une écriture en Egypte je crois (documentaire sur ce thème sur Arte).
        Ce qui frappe, ce sont nos dénis de tout effondrement humain.

        1. La question que je pose, est la suivante :

          Est-il vrai que selon le vieille adage connu : “plus on monte haut, plus on descend vite” ? Et je vous passe les Lois de la Physique sur la masse, la vitesse, la chute etc etc etc.

          La deuxième par rapport à la liste que tu as faites Chabian, est :

          On est haut comment par rapport à eux ? Disons le clairement, haut à aller en fait jusqu’à la Disparition de l’Espèce ?

          Sinon à quoi va bien pouvoir ressembler la suite ? Les mythes, les langues, les coutumes, les modes de vie…

          Chasseurs cueilleurs ? Purée le tripe collectif qu’on s’est fait en quelques 10 000 ans, la classe ! Merci Chamans et autres tient allons voir c’est quoi ce truc, attend moi je sais !

          1. Dans les choses simples, oui : les salades qui montent en pied ne tiendront pas une rafale à 60 km/h.
            Mais dans quand on a le temps de “construire complexe”, c’est différent.
            Voyez comme le bambou, ce sacré envahisseur de jardin, fait un rhizome dense avec la terre , les pierres et les racines préexistantes,
            le tout rendant la tige robuste à tout vent.
            Je n’ai guère vu de bambous victime des tempêtes.
            Et pourtant, vous savez qu’il monte vite, le bambougre.
            (~ 10 microns par seconde en pointe : 1m/jour, dans le champ d’un microscope usuel braqué sur la pointe, la traversée par ladite pointe en croissance prendrait 10 secondes ).
            Il monte mais ne chute pas… (sauf à cause des humains et des pandas qu’ils chérissent).

    2. Quel effondrement ? hors la (Grande) Bretagne, la Gaule et l’Italie ? Dès 690 la Syrie, l’Egypte Omeyyade, puis à partir de 750, l’Irak et la Perse Abassides ainsi que l’Espagne Omeyyade semblent vite très prospères… Quant à l’Empire Byzantin, même diminué territorialement, il a encore de beaux restes et va durer pendant plus de 500 ans.

      1
      1. Quel effondrement ? Les Arabes ont tout gagné en 50 ans, la Palestine, l’Iran et l’ Irak, l’Egypte, l’Africa, la Méditerranée, à dos de chameau, alors qu’on les disait incapables d’un siège d’une ville, moitié hommes moitié ânes. Ils ont évolué, partis de rien, dans un monde effondré ! Rien ne les a arrêtés.
        Constantinople a survécu, mais avait tout perdu : ses lointaines possessions, son grenier à blé (l”Egypte) et donc sa capacité à nourrir ses armées, à affirmer sa domination au loin, en Italie notamment. D’où le basculement en Occident.


        1. à dos de chameau

          Euh, je pense pas, non… Voir Bataille du Yarmouk et Bataille d’al Qadisiyya . Ca m’a tout l’air d’avoir plutôt été de drôles de cavaliers.

          Le Dôme du Rocher est construit dès 690, la grande mosquée de Damas dès les années 700, Les châteaux du désertainsi que la ville d’Anjar dès 700 aussi. Certes, la construction d’églises, de monastères, de mosquées ou de palais ne dit pas grand chose de la manière dont pouvaient vivre un paysan de la vallée du Jourdain ou du delta du Nil, et encore moins de ce qu’ils pouvaient penser, mais ça ressemble quand même beaucoup plus à une transition politique qu’à un effondrement.

          Quant à l’empire Byzantin, après deux siècles de crises (il suffit de jeter un coup d’oeil à la façon dont se passe la succession des empereurs à partir de Maurice (582-602) pour voir qu’ils avaient pas vraiment besoin d’aide extérieure pour se créer des ennuis tous seuls), il va en partie <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Art_de_la_dynastie_mac%C3%A9donienne"se redresser à partir de 800-850.

          2
  18. Coucou,

    Je n’ai pas suivi l’histoire des manifs,mais la liberté sur le dos des autres, c’est pas la liberté. Je crois que c’est d’ailleurs écrit dans la constitution au 4ème article ou je je ne sais plus.

    De plus , je serais curieux de savoir combien utilise les réseaux sociaux ? Comme outil de flicage, y a pas mieux .
    Qui, parmi ces courageux combattant de la liberté utilise un systeme d’exploitation GNU et suit en général les conseils de Richard Stallman concernant les logiciels ? (certes un peu chiants)
    Qui sauvegarde sur son disque dur ses données sans utliser les services “pseudo révolutionaire de cloud”, qui sont en réalité un retour à l’informatique centralisée .

    Sans parler des smartphones ou tablettes, qui maintenant constituent le gros bataillon des connexions si j’ai bien compris.

    bref, ne pas se tromper de chaines !

    Bonne soirée

    STéphane

    4
    1. Si vous posez la question (et il y en eut une autre plus haut :
      Sur la surveillance : j’ai pu installer mon PC avec Windows sans créer un compte Microsoft, je n’ai pas de compte Google mais je n’ai pas de certitude qu’ils aient oublié un ancien “profil”, et Youtube me fait des misères pour m’inscrire à Google, je refuse les cookies sauf quand j’en ai marre (j’ai un explorateur “Brave” qui refuse une série de pubs et de suivis de sorte qu’on me redemande le droit à des cookies à chaque page ouverte du même site ; il y a des sites qui me refusent l’accès sauf avec un 2e provider, firefox). Je refuse toutes les géo-localisations, mais on me suggère souvent des localisations proches (10 à 20 km), ce qui montre que je suis suivi par des balises/antennes. Je n’ai pas de smart phone et pas de tablette, mais j’ai un GSM ancien style (balise) et une box sur ligne fixe. Je considère que la Police connaît tous mes profils et pseudos (par les adresses IP) et mobiles et donc toutes mes contributions sur tous les sites politiques ou autres de la terre que je consulte : elle a un profil sans coins obscurs à mon sujet. J’ai vécu un dévoilement policier de mon pseudo sur un site en 2006, et le burnout qui a suivi a rompu ma carrière. Police, c’est aussi la CIA et quelques autres… De sorte que ma lutte d’échappement aux GAFA est un peu sans objet : je cherche à ne pas être manipulé par les propagandes commerciales tant dans ma boîte aux lettres qu’ailleurs, mais j’ai des relations faceboukiennes dont je ne me sépare pas… Et que savons nous des pratiques de WORDPRESS avec ses blogs pour nous profiler ?
      Sur le climat et sur la vie durable, je ne doute pas que la plupart d’entre nous font des compromis, moi aussi. J’évite l’avion, mais je prends parfois la voiture plutôt que le TGV. Je coopère à Blablacar pour ma bonne conscience (ah, celle-là c’est la mère de tous nos crimes ! Mais je vis (vivais) sur deux pays. Je mange moins de viande, et surtout moins de boeuf. Je marche un peu plus mais je songe à racheter une voiture, pourquoi ? Pour ma liberté de consommation avant tout, pour ma souplesse de déplacements ensuite. Par exemple, accéder aux producteurs locaux (éventuellement bio), cela demande du co-voiturage en pays rural ou autre démarche solidaire, mais de la mobilité débrouille aux urbains pour échapper au réseau de facilité.
      Or c’est sur le climat que j’attends davantage un nouveau pouvoir qui installe de nouvelles normes de frugalité.
      Voilà, sans vantardise, mais pour me faire plaisir et pour faire avancer le schlimbilik…

      1
      1. Pour la navigation avec le pc sous windows, l’utilisation de Firefox et les extensions “Ublock Origin” + “I don’t care about cookies” devraient rendre celle-ci plus agréable.
        Pour aller plus loin sur la lutte contre le tracking, il y a aussi ces extensions :
        – ClearUrls
        – Decentraleyes
        – Disconnect
        – Forget me not
        – Https partout
        – Privacy Badger
        – Smart Referer
        Je n’utilise personnellement pas Ghostery, inutile avec tout le reste.
        Par contre, la consultation du blog de Paul Jorion devient plus complexe avec tout ceci. En particulier, je ne peux plus accéder aux vidéos, je passe donc par un autre navigateur pour cela. Et il y a ce rectangle twitter qui déborde de la colonne de gauche et qui gêne la lecture de chaque article, c’est étrange.

        Pour les smartphones sous android, vous seriez surpris de tout ce qu’il est possible de faire pour ne plus être un simple producteur de données pour Google. Ne vous contentez pas de vous priver des capacités offertes par ces mini-ordinateurs ultra-mobiles par crainte… 😉

        1. Ouh là là! C’est pas pour un vieux schnock comme moi.
          Mon déjà vénérable ordi avec une pomme, c’est moins pire?
          Avec le renard de feu la plupart du temps.
          J’essaierai d’aller voir ces “extensions”.
          Avec un expert de préférence.
          Sans trop d’illusions: fliqué de toute façon.

            1. Oui mais les pirates étaient moins tentés à une certaine époque de croquer dans la pomme que de passer par la fenêtre… 😉

        2. Coucou,

          Savez vous que les processeurs de chaque unité ont un numéro de série ? Cela avait d’ailleurs à l’époque provoqué une belle polémique, depuis tombée dans les oubliettes. On pouvait désactiver ce numéro dans le bios. Depuis que celui ci a plus ou moins été pré-empté par Microsoft, je ne suis pas sur que l’on puisse toujours. DOnc, vous pouvez toujours activer les logiciels de blocage que vous voulez …

          En ce qui concerne les smartphones pour utiliser un mot en français, même topo. La seule façon est d’utiliser ceux sans android, ou les rooter pour installer un truc plus ou moins stable. Mais après, si vous tombez sur un crack, bonjour l’autoroute pour accéder à vos données ultra-secrete ! ou tout simplemnt vous bloquer la machine !

          Les OS actuels ont des millions de lignes de code. Impossible de’imaginer maitriser un truc pareil. on est loin du petit train en MS-dos …
          A partir du moment ou vous pouvez sortir on peut rentrer. Qund on était en V90 à 1200 bauds, on pouvait controler, mais à la vitesse d’upload de la fibre ou même de l’adsl , ben bonne chance. Les algorithmes controlent s’il n’y a pas une fuite , quelques ko par ci, quelques ko par la, pouf pouf, pas facile de s’en apercevoir !

          Bonne chance avec vos rustines, bon cryptages c’est la seule solution,

          et bonne journée

          Stéphane

          1
  19. “Mon petit doigt” m’a dit, qu’il paraît que lorsqu’un vaccin, médicament est placé sous le régime “dérogatoire”, en raison d’une phase 3 de teste, quelque soit son échelle, il ne peut être rendu “obligatoire” et étendu à toute la population… Y a t-il “urgence” à discuter de ça…?

    Dois-je suspecter”mon petit doigt” d’être adepte des théories conspirationnistes, et complotistes, s’il est question au niveau juridictionnel civil et pénal (niveau non harmonisé du coté européen comme international, de la même manière qu’il n’y pas plus d’harmonisation sociale, fiscale, morale, environnementale : les moins disant semblant l’emporter, dans “la fin justifie les moyens” à mettre en œuvre dans la “guerre” contre ce coronavirus) pour des dirigeant.e.s autoritaires du public et privé, s’inquiétant de comment lutter contre la menace de justice sociale (et “sociétale” alors ?) de ne pas trop chercher à obtenir le “consentement” de prof. de première ligne (des soignant.e.s, pompiers, etc, jusqu’au personnel du “monopole de la légitime violence de l’Etat”, votant à plus de 50% pour l’extrême droite/droite extrême) en abusant de leur confiance, en augmentant leur défiance quoi pour certains… et en refusant de reconnaitre que la phase 3 d’essais sur le terrain de vaccins… pourrait à moyen et long terme soulever des problèmes encore inconnus de responsabilités in-assumées, de déresponsabilisation des “zélites”, décideurs, produits (“Marchand de doutes”, “Fabrique de l’ignorance…)… en cas d’effets secondaires sévères, de covid-long, de séquelles et traumatismes incapacitants, et plus qu’invalidant au niveau professionnel (pouvant mener à des “ruptures conventionnelles de contrat”…)…?

    Mais à part ça il faudrait se réjouir que l’obtention du “pass sanitaire” puisse prochainement donner droit à enlever le masque dans les bars, restos, boites, ciné, etc (pour les juillettistes, ou aoutiens…?)… même s’il vous reste toujours la possibilité d’infecter, en cas de contamination (les vaccins ne protégeant que vous même de formes graves… Quant à leur interactions avec les variants, mutations, seules des études privées en savent plus que le “consentement” des soignant.e.s…) pouvant toujours se propager, même à moindre échelle, auprès du personnel non vacciné (et autres fraudeurs de “pass…”, resquilleurs…), du moins n’ayant pas le temps d’attendre (le chantage à l’emploi des propriétaires privés d’entreprises, d’actions toujours assistées sans contrepartie, bénéficiant lui de la “présomption d’innocence”, n’est-ce pas…? quand les problèmes d’approvisionnement des territoires subissant le plus d’inégalités… en doses… ne sont toujours pas résolus…) les une à deux semaines nécessaires pour que l’innocuité des injections soit effective… avant de reprendre le travail… après avoir cédé au “tri sélectif” des vies qui méritent d’être abusées dans l’obligation vaccinale”…?

    1
  20. Comme s’il était “urgent” dans le service public audiovisuel, de s’interroger sur la mise en scène spectaculaire des “envies” de mise en orbite, du présumé innocent “rêve d’enfant” – de démocratiser son aspiration, sa gourmandise à dominer le futur spatial de l’humanité…? Façons la série SF The expance, le film SF Elysium…?) – de la plus grosse fortune mondiale (dont la “providence” le met en concurrence déloyale avec d’autres milliardaires, mais loyale avec d’autres États…?), gagnée durant une crise sanitaire faite passée pour plus inédite… que l’assistanat sans contrepartie qu’elle (avec d’autres accumulations indécentes de richesses) a pu recevoir de la part des “État providences”, est passée sous “secret d’affaire/défense”… “Etat providence” n’ayant jamais été autant affaibli, sauf en période de guerres mondiales (les guerres commerciales, monétaires, de civilisations ne concernant pas que la course aux vaccins, aux ventes désarmements patriotiques, à la cybernétique), qui est “juge et parti pris”, a la “libre arbitre”, et/ou décide arbitrairement du “déterminisme” de la hiérarchisation des valeurs morales à attribuer aux urgences, quand celles climatiques, “sociétales” et sociales”, etc… sont reléguées à des “variables d’ajustements”, y compris durant la gestion néolibérale d’une crise sanitaire induite par la nuisance des activités humaines…?

    1
    1. Oups, aurai-sje oublié de citer la série SF Salavation, allant si bien aux tons et teins de milliardaires mégalos qui rêvant d’aller dans l’espace”, etc… ont l’opportunité, “l’aubaine” même, de devenir “providentiels” en sauvant l’humanité et des vies humaines – triées, sélectionnées, spécifiquement, bien sûr…?

  21. Vaccination et variant Delta :un point sur la Chine

    1,5 milliards de doses injectées à la population chinoise sur 3,5 milliards dans le monde.

    avec 2 vaccins inactivés chinois de Sinopharm et Sinovac avec une efficacité moindre que Cominarty.

    Cominarty : vaccin ARNm mis au point par la société de recherche allemande BioNtech dirigé par le médecin allemand d’origine turque Ugur Sahin.
    L’accord de fabrication et de distribution du Cominarty à l’échelle mondiale s’est fait entre BioNtech et Pfizer.
    Cet accord à l’échelle mondiale ne prend pas en compte l’Allemagne , la Turquie et la Chine ( y compris Taiwan)

    Un accord de joint-venture a été fait entre BioNtech et Fosun la plus grande société pharmaceutique chinoise.

    L’accord du Ministère de la Santé chinois pour l’injection d’une troisième dose de rappel de Cominarty devrait être donné avant fin juillet avec pour objectif de renforcer l’immunité de la population chinoise face au variant Delta.

    Fosun fabriquera le vaccin Cominarty à partir de septembre/octobre à raison de 100 à 200 millions par mois.

    La Chine n’a pas l’intention d’assouplir ses restrictions frontalières avant 2022

    3
    1. Les « secrets » du variant Delta, un « monstre » à côté du coronavirus de Wuhan

      https://www.levante-emv.com/buscando-respuestas/2021/07/20/secretos-variante-delta-monstruo-lado-55241288.html

      la charge virale du variant Delta est 1 260 fois supérieure à celui de Wuhan

      L’étude chinoise correspondante:

      https://virological.org/t/viral-infection-and-transmission-in-a-large-well-traced-outbreak-caused-by-the-delta-sars-cov-2-variant/724

      Résultats
      Les charges virales dans les infections Delta étaient environ 1000 fois plus élevées que celles des infections antérieures des souches 19A/19B le jour où les virus ont été détectés pour la première fois

      4
    2. @ilicitano Visiblement le gouvernement français et Sanofi n’ont pas pris le même chemin malgré l’abandon du vaccin Sanofi (licence d’office pour augmenter rapidement la production en cas d’urgence sanitaire).

  22. En parlant du variant Delta, les Jeux Olympiques doivent démarrer à Tokyo vendredi prochain… mais il se pourrait qu’ils soient annulés au tout dernier moment.

    C’est que le Japon, qui comme les autres pays asiatiques a jusqu’ici beaucoup mieux lutté contre le covid que les pays européens (15 000 morts contre 110 000 en France, pour une population double), est d’un autre côté peu vacciné (22% contre 40% en France). Et il connaît une montée rapide des contaminations au delta, lui aussi.

    C’est pourquoi pas mal de Japonais semblent avoir de gros doutes sur la sagesse de maintenir le rassemblement à Tokyo de dizaines de milliers de personnes venues du monde entier. Notamment la Fédération japonaise des associations médicales démocratiques, qui à nouveau appelle à annuler les Jeux (1)

    Quant au chef du comité olympique, il n’exclut rien à ce stade : “Nous poursuivrons les discussions s’il y a un pic de cas. (…) À ce stade, les cas de coronavirus peuvent augmenter ou diminuer, nous réfléchirons donc à ce que nous devrons faire lorsque la situation se présentera.”

    Je n’ai rien contre les Jeux sur le principe, bien au contraire. Mais s’ils sont annulés, non seulement ce sera plus prudent pour le peuple japonais, mais cela contribuera peut-être à frapper les esprits “Le covid ce n’est pas fini”… et à inciter à agir, par exemple à se faire vacciner pour les encore réticents ?

    (1) https://www.min-iren.gr.jp/?p=43473
    (2) https://www.theguardian.com/world/live/2021/jul/20/coronavirus-live-news-4-million-excess-deaths-in-india-study-suggests-as-official-covid-toll-passes-414000?page=with:block-60f6d3158f085dcd6b593952#block-60f6d3158f085dcd6b593952

    1. Part de la population ayant reçu au moins 1 dose de vaccin:
      UK : 68%
      France : 54,4%
      Japon : 34,4%
      Indonésie : 15,4%
      Thaïlande : 15,5%

      L’évolution exponentielle de l’épidémie face au variant Delta dans 2 pays peu vaccinés
      – en nouveaux cas de contamination
      – en décès
      https://www.worldometers.info/coronavirus/country/indonesia/
      https://www.worldometers.info/coronavirus/country/thailand/

      Les courbes montrent que le délai entre la contamination et le décès est court ( moins de 10 jours).

      C’est le genre d’infos que devrait connaître les personnes réticentes au vaccin.

      Japon
      taux de vaccination faible
      démarrage des Jeux le 23 juillet jusqu’au 8 aout
      pas de public prévu

      la décision va être rapide.

      1
      1. Merci pour toutes ces infos.
        Je suis parfois étonné de l’étonnement des médias (mais peut être est ce là leur filtrage catastrophiste ) sur des courbes qui relèvent du simple bon sens , me semble t-il.
        Actuellement c’est la courbe grimpante de contamination des 20-29. Pourtant, c’est la partie de la population qui a été le plus confinée (au moins pour les étudiants ) et c’est celle qui a été vaccinée le plus tard, avec comme raison principale de protéger les “anciens “. Maintenant qu’on libère cette population face au Delta, on s’étonne (ou l’on fait semblant ) que la courbe grimpe !
        C’est un peu pareil pour l’Inde peu touchée par les premières vagues de 2020 et qui a vu flamber les cas en 2021. Effectivement, les JO s’ils sont maintenus au Japon risquent de confirmer l’idée simple que le virus explose dans les endroits où jusqu’à maintenant il n’a pas été très actif.
        Il me semble qu’on est beaucoup le nez sur les courbes à court terme sans prendre vraiment de recul avec une vision plus globale.

  23. Je ne comprends pas vraiment : “Les courbes montrent que le délai entre la contamination et le décès est court ( moins de 10 jours). C’est le genre d’infos que devrait connaître les personnes réticentes au vaccin.”
    Or, si la contamination est effectivement plus courte qu’avec les variants précédents, et le taux de reproduction plus élevé, les cas d’hospitalisation et de décès sont moindres si j’ai bien compris.
    Dans vos liens : en Indonésie les morts représentent 2 % des cas, et en Thailande une fraction de 0 %.
    Réticent aux vaccins pour des antécédents de caillot, j’ai fini par accepter une dose de Pfizer. Mais le lendemain, je découvre une incidence en troubles cardiaques du vaccin, spécifique au Pfizer, surtout à la 2e dose. Je me demande donc si la 1ere dose n’est pas une protection suffisante contre les Risques de forme aggravée de covid… qui paraissent s’éloigner.

    1. Le problème c’est que si vous n’avez jamais eu le covid 19 avec une dose vous êtes plus à risque d’être infecté par un variant , je l’ai lu dans santé magazine , si des médecins ici peuvent confirmer
      Portez vous bien

    2. Les problèmes cardiaques du Pfizer sont, sauf erreur de ma part, de 1 sur 1 million. Vous avez plus – beaucoup plus – de risque à ne pas prendre la deuxième dose.

      1. Je retrouve un article du 30 juin avec ceci : “L’étude, publiée dans la revue médicale JAMA Cardiology, indique que 19 des patients étaient des militaires actuels ayant reçu leur deuxième dose de vaccin. Les autres avaient reçu une dose ou avaient quitté l’armée.

        Les estimations de la population générale prévoyaient huit cas ou moins de myocardite parmi les 436 000 militaires masculins qui ont reçu deux injections du vaccin.” Soit 19/436.000 au lieu de 8 comme attendu, cela fait 40 par million. Ou 4 par 100.000 ; ce n’est pas rien, et surtout : c’est tardif comme découverte et comme publication.
        Par contre, c’est dans une population jeune (militaires) et cela ne semble pas concerner les plus vieux.
        Mais je dois encore lire la réponse d’Ilicitano ci-dessous.

        1
        1. @Chabian

          La vaccination fait l’objet en Phase 4 d’un suivi de pharmacovigilance des vaccins injectés.

          En France on a :

          Plus de 59 165 000 injections ont été réalisées au total au 08/07/2021
          o Plus de 45 779 000 injections avec COMIRNATY (BioNTech-Pfizer)
          o Plus de 5 566 000 injections avec SPIKEVAX (Moderna)
          o Plus de 7 210 000 injections avec VAXZEVRIA (AstraZeneca)
          o Plus de 609 000 injections avec COVID-19 VACCINE Janssen

          https://ansm.sante.fr/actualites/point-de-situation-sur-la-surveillance-des-vaccins-contre-la-covid-19-periode-du-25-06-2021-au-08-07-2021

          Vous y trouverez :
          – une synthèse hebdomadaire globale et ses recommandations
          – un rapport détaillé par vaccin

          Bonne lecture

          1
        2. https://www.who.int/news/item/09-07-2021-gacvs-guidance-myocarditis-pericarditis-covid-19-mrna-vaccines

          Suivi pharmacovigilance de l’OMS:

          *Les avantages des vaccins contre la COVID-19 à ARNm l’emportent sur les risques liés à la réduction des hospitalisations et des décès dus aux infections à la COVID-19.
          *De très rares cas de myocardite et de péricardite ont été observés après la vaccination avec les vaccins à ARNm contre la COVID-19. Ces cas sont survenus plus souvent chez les hommes plus jeunes et après la deuxième dose du vaccin, généralement quelques jours après la vaccination. Les preuves actuelles suggèrent une association causale probable entre la myocardite et les vaccins à ARNm
          * Les données disponibles suggèrent que l’évolution immédiate de la myocardite et de la péricardite après la vaccination est généralement bénigne et répond à un traitement conservateur (par exemple, repos, traitement par des anti-inflammatoires non stéroïdiens, etc.). Un suivi est en cours pour déterminer les résultats à long terme.
          (traduction)

          En chiffres:
          https://www.medindia.net/news/who-confirms-rare-cases-of-myocarditis-and-pericarditis-after-pfizer-and-moderna-vaccines-202217-1.htm
          “Sur les 177 millions de doses de vaccins Pfizer-BioNTech administrées, 145 cas de myocardite et 138 cas de péricardite ont été signalés. Au total, 19 cas de myocardite et 19 cas de péricardite sont apparus sur les 20 millions de doses de vaccin Moderna administrées.” (traduction)

          1
    3. Bonjour Chabian

      Article de France Info ce matin sur Microsoft News en première page
      https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/quatre-graphiques-pour-comprendre-la-nouvelle-flamb%C3%A9e-de-cas-de-covid-19-en-france/ar-AAMnRGE?ocid=msedgdhp&pc=U531

      Les courbes montrent clairement que le taux d’incidence est très élevé chez les jeunes peu vaccinés.
      Les analyses régulières du Ministère de la Santé britannique sur le Cominarty( Pfizer) et Astra Zeneca montrent que la deuxième dose de vaccin maximise le niveau de protection contre le variant delta ( 90 à 95% contre les formes graves)

      https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/1002580/Vaccine_surveillance_report_-_week_28.pdf
      Ce rapport est très explicatif il montre :
      – page 6 : effet de la vaccination sur
      * effets symptomatiques
      * hospitalisation
      * mortalité
      * infection
      * transmission
      – page 7 : comparaison de l’effet de la vaccination entre variant alpha et delta
      – le taux de vaccination par tranche d’âge ( 1 dose , 2 dose) page 9 et 10

      Il y a plusieurs paramètres qui rentent dans le taux de décès :
      – la pyramide des âges d’un pays
      Pays occidentaux : beaucoup de personnes agées
      Indonésie , Thaîlande : pays avec une population plus jeune
      – le taux de vaccination
      – les traitements
      – la performance des moyens du système hospitalier

      Le Royaume Uni a beaucoup vacciné . Avec l’arrêt du confinement la contamination est reparti très fortement à la hausse et touche essentiellement les personnes non vaccinées et tout particulièrement les population plus jeunes.

      Ensuite lorsqu’on contracte le Covid avec les symptômes plus ou moins importants , il y a les séquelles d’un Covid long qui sont importantes

      Une étude de l’OMS de septembre 2020 sur le Covid Wuhan
      https://www.who.int/docs/default-source/coronaviruse/risk-comms-updates/update36_covid19-longterm_effects_fr.pdf?sfvrsn=1ccbb34e_4

      Tous les médicaments ont des effets secondaires plus ou moins important ( 1/10, 1/100, 1/1000 ,…….., 1/1million)
      L’important est la balance de bénéfice /risque sur la population entière par tranche d’âge.

      1
  24. Merci de votre réponse.
    Vous faites des réflexions vav du collectif. Par exemple “le bénéfice/risque sur la population entière”. Je comprends bien. Mais j’ai appris (prescription à une enfant d’un antibio mal indiqué, donc avec séquelles, pas vitales heureusement) à ne pas m’en tenir là : il faut réduire le risque, l’étudier, être attentif. Plusieurs se font fort de leur confiance au principe pour être négligents sur les détails. La découverte sur l’inflammation cardiaque avec Pfizer a été faite au sein de l’Armée américaine, avec un symptôme rapide (4 jours après vaccination) : deux conditions utile pour “voir” au delà des certitudes.
    Je suis certain que cette question joue pour ceux qui ont des doutes sur les vaccins : même s’il y a des récalcitrants qui minimisent le risque global, d’autres se posent la question individuellement : quel risque pour moi, en fonction de mon comportement, de mes risques de santé, de celui de mes proches, etc. Et aussi quelle confiance ai-je envers les acteurs ? C’est un élément essentiel et individuel dans la relation médecin/malade. Ce serait un thème à discuter, notamment dans un contexte d’effondrement ! Et la confiance envers la médecine en a pris un coup, à cette pandémie comme à la précédente avec la crise de l’OMS.
    Je vois des acteurs de la santé qui sont aussi perplexes et moins confiants sur “le pharmaceutique” et l’expertise médicale dominante.

    L’analyse anglaise insiste d’ailleurs en introduction sur l’importance de surveiller l’efficacité en pratique réelle.
    J’ai noté dans le résumé que : “a single dose of either vaccine is between 55 and 70% effective against
    symptomatic disease, with higher levels of protection against severe disease including
    hospitalisation and death. Additional protection is seen after a second dose. There is
    now also evidence from a number of studies that the vaccines are effective at protecting
    against infection and transmission. ”
    En fait, le bénéfice de la 1er dose est important, celui de la 2e dose est moindre (50 contre 20) mais ce surplus fait une grosse différence au résultat final. Notamment pour la protection contre le décès : 70 % avec une dose, 95 % avec deux. Donc je m’interroge encore , mais j’ai des réponses, merci.
    Autre chose sur la perspective globale : “le vaccin vaincra le virus, la vaccination est un devoir”. Il faut convenir qu’on a été dans un échec institutionnel durant la 1ere vague et encore par la suite (sur le tracing par exemple) : beaucoup de menaces administratives inefficaces, donc inutiles. Et que la vaccination inégale sur la Terre donne ‘apparence d’une guerre toujours en retard contre les variants : si le virus disparait, ce sera de sa faute et non de par notre victoire.

    1. En fait d’après ce que j’ai compris c’est la concentration d’immunoglobulines qui serait importante , un faible taux pouvant même jouer un role facilitateur pour des variants ? D’où l’importance de suivre le traitement jusqu’au bout avec la 2 ème voir la 3 ème dose si vous vous êtes déja engagé dans cette thérapie

    1. “Covid : 96% des 18.000 cas de contamination mardi n’étaient pas vaccinés”

      C’est peut-être parce que les vaccinés ne se font plus tester , s’estimant à l’abri ?

      2
  25. Vaccination en France : pour info

    La vaccination, compte tenu :

    – des stocks actuels en diminution face à l’augmentation du rythme de vaccination
    – aux livraisons sur les semaines à venir qui sera en Cominarty /BioNtech-Pfizer

    se fera en vaccin ARNm Cominarty

    Injection jourJ
    rappel jour J + 3 semaines
    immunité et disponibilité du pass sanitaire : + 1 semaine soit J + 4 semaines

    reste un petit souci :
    – l’engorgement actuel des rendez-vous , les délais reculent à 20 jours dans certaines régions
    – la disponibilité des vaccins dont la fabrication doit tourner au maximum

    Le rythme actuel de vaccinations est de 750.000 doses par jour (1ière et 2ième dose confondues)
    Le stock maxi enregistré ( 8,5 millions de doses : 11 jours ) était en réalité de 1 semaine de doses disponibles maxi compte tenu de la livraison en flux tendu.

    On est sur le fil du rasoir .

    2
    1. @ilicitano C’est maintenant qu’il faudrait contenir le Reffectif par des mesures immédiates, fermetures, port du masque .. mais visiblement ce n’est pas politiquement à l’ordre du jour, au rythme possible de vaccination cela demande 40 jours pour une première dose des 15 millions restants vaccinables puis 4 semaines au moins pour leur 2ème dose . avec un Reff très supérieur à 1, un pic de contamination est inévitable dans quelques semaines et il ne sera politiquement contenu que si les hôpitaux sont de nouveau en menace de saturation, c’est à dire à un niveau beaucoup plus élevé compte tenu de la jeunesse de la population résiduelle, moins susceptible de faire des cas graves, le risque sera d’autant accru pour les vieux et obèses .. non vaccinés (et qui ne sont plus prioritaires).
      Les premiers seront les derniers.

      2

Les commentaires sont fermés.