Veille effondrement #9 – « Sacs d’évacuation » et « Demain les chiens », par Tobias

Sujet 1 – L’évacuation est-elle un service public ?

Quand on commence à regarder comment, CONCRETEMENT, se préparer au pire, on tombe vite sur internet sur des tutoriels de survivalistes abordant la question des sacs d’évacuation ou « Bob » (bug out bag), qu’on est censé emporter avec soi dans le cas où la fuite du domicile, de la ville ou de village, s’impose.

Ce sac, c’est même pour le survivalisme LE grand fondamental quand on parle de matériel de collapso/survie/prep. Et pourtant, il n’est pas né de la sphère survivaliste ou d’autres adeptes plus ou moins complotistes de la chasse au zombie. Peu de gens le savent, mais l’Etat français lui-même invite à prévoir un sac d’évacuation, moins anxiogènement nommé « kit d’urgence » en cas de besoin. Le détail figure sur ce très officiel site de prévention des risques.

On retrouve des conseils pour mettre en oeuvre un « plan d’urgence familial » et même une infographie sur le contenu conseillé du « Bob ».

Sujet 2 – Robots et chiens en héritage

Votre intéressante vidéo sur les plans B et C résonne avec une œuvre de science-fiction méconnue : « Demain les chiens », nouvelle de l’auteur américain Clifford D. Simak publiée en 1952. Cela parle du départ des hommes de la Terre, qui s’en vont devenir purs esprits dans un système éthéré. Ils laissent la planète en héritage aux chiens, assistés de robots pour les aider à manipuler, construire, et d’un système électronique qui leur donne le don de parole. Ce sont d’ailleurs des « historiens chiens » qui racontent cette épopée, avec comme questionnement fondamental : l’homme a-t-il réellement existé ou n’est-il qu’un mythe sur les origines des chiens. Cette œuvre très poétique et philosophique, citée notamment par Houellebecq dans une ancienne interview, vous pouvez la recommander à vos lecteurs. C’est une façon presque agréable d’envisager l’effondrement.

Partager :

4 réflexions sur « Veille effondrement #9 – « Sacs d’évacuation » et « Demain les chiens », par Tobias »

  1. Il y a aussi « Semailles humaines » de Clifford Simak qui parle de HumOgm avant l’heure pour coloniser l’espace.

Les commentaires sont fermés.