18 réflexions sur « Le 11 septembre 1973 »

  1. De mon côté , c’est en 1975 que j’ai pu avoir à côtoyer en France des réfugiés chiliens en France . A l’époque j’habitais à Saint Etienne et c’est avec mon beau père , délégué CGT d’une importante usine du secteur ( la SCEMM ) que nous avions coutume d’aller boire un coup à l’amicale laïque de Montplaisir . Et c’est là que j’ai réellement fait connaissance avec le drame chilien , car l’un de ces réfugiés avait été “recasé” comme gérant de l’amicale grâce aux filières communistes . Il avait été torturé ,; je crois qu’il était médecin , il s’est dévoué incroyablement pour sa nouvelle “situation” qui lui permettait aussi de continuer ses engagements politiques . J’avais pu mesurer aussi à notre troisième ou quatrième rencontre la rapidité de son apprentissage de notre langue et la qualité et l’intelligence du discours qu’il portait en l’utilisant .

    6
  2. Merci Paul pour cette vidéo émouvante.
    Pour moi le 11 septembre, c’est ça, c’est la prise de conscience politique.
    J’étais en 1ère, en section scientifique C, avec un prof d’histoire géo remarquable (le père de De Rugy, écolo qui se rendait au lycée à vélo ! Quelle déception doit il éprouver d’avoir ce fils aussi minable et opportuniste) dans un lycée archi bourgeois de Nantes. Il nous faisait travailler à partir d’articles de presses. Grand pédagogue, il nous accompagnait dans nos questionnements, nos nausées et nos révoltes quant aux horreurs, tortures etc.

    2
  3. il existe des évènements qui se suffisent à eux mêmes, qui n’ont besoin d’aucune parole. En toute humilité vous nous avez fait part de vos émotions, à nous que vous ne connaissez pas .
    Nous en sommes le réceptacle et devons les préserver de toute aliénation.

    Fraternellement.

    3
  4. Bon, je vais etre tres froid. En tout cas peut paraitre ainsi. Et tres choquat pour certains.

    Votre blog est génial, c’est pas de la flaterie, c’est ce que je pense, je regarde depuis 2007
    je crois, plein d’infos, plein de choses que je ne connaissait pas. Des choses ayant bien plus de valeur
    que ce que je croyais.

    CE N’EST Qu’UN POINT DE VUE:
    C’est un peu, ce blog, une preoccupation des autres, un message de reciprocité de votre part,
    même si c’est intelectuel, (c’est votre “style”, pour être partiel):
    c’est une partie de votre reponse, à ces personnes qui vous émeuvent! Les morts et les vivants.

    Vous n’arrivez pas à sortir ce moment des emotions.
    Je ne sais pas votre lien avec ces personnes et à quoi vos émotions sont liés.

    Pourquoi en sortir? Pour être certain de ne pas se complaire dans la tristesse.
    Le respect ne mérite pas le respect des apparences.

    Dans ce qui suit, je ne vous apprends rien evidemment,
    mais le faire est tellement chiant à faire concretement!
    Ca peut vacciner!
    Si vous faisiez une liste a vous-meme simplement de toutes
    les circonstances, toutes les relativités par rapport a pleins
    d’evenements , peut-etre que vous en sortiriez un peu.

    Je parle en général:
    Les évocations c’est souvent dangereux, on peut s’y perdre,
    on peut devenir incoherent, disproportionnés alors que circonstancier,
    contextualiser, comparer, etc, produit l’inverse.

    Bon, j’ai essaye de vous aider a ma facon!

    Prince Nico (1950-1997):

  5. Les paroles de la chanson culte des Quilapayun :
    https://www.lacoccinelle.net/276737-quilapayun-el-pueblo-unido-jamas-sera-vencido.html
    Il n’est pas inutile également d’évoquer le cas du célèbre poète Pablo Neruda, sénateur communiste, qui est obligé de s’exiler en 1948, car le président du Chili de l’époque interdit le parti communiste et tente d’arrêter le dit sénateur.
    Plus tard, de retour au Chili, il est désigné candidat à l’élection présidentielle de 1969 par le parti communiste chilien, il préférera se désister en faveur de Salvador Allende.
    De fortes suspicions d’assassinat par empoisonnement concerneront son décès quelques jours après le coup d’état du 11 septembre 1973.
    Cet épisode de 1948 a inspiré Pablo Larraín pour son film « NERUDA » sorti en 2017.

    1
  6. Vidéo très émouvante de votre part M Jorion, qui n’a pas manquée de m’émouvoir aux larmes – mon enfance à été bercée par la musique tradionnelle chilienne revistée par les Inti Illimani, eux aussi alors en tournée en Europe au moment du coup d’état du 11 septembre 1973 – ils devront d’ailleurs attendre 15 années avant de pouvoir retourner dans leur pays.

    1
  7. “UN PEUPLE QUI NE CHANTE PAS EST UN PEUPLE MORT”

    Luzmila Carpio
    Chanteuse Bolivienne
    (ancienne ambassadrice de la Bolivie à Paris nommée par Evo Morales)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.