5 réflexions sur « Vidéo – Vivre ou ne pas vivre ? »

  1. Cette vidéo m’a plus interpellé par la question  » Vivre ou ne pas vivre ? « , que par l’hymne à Shakespeare ou à Cambridge ou à Oxford .

    L’affirmation selon laquelle elle est la trace de la pensée athée moderne sera peut être contredite par Bernard , mais je suis sur , par contre, qu’il vaut mieux qu’un psychanalyste se la soit posée et continue à la faire .

    J’ai été confronté par la douleur de mon frère à cette terrible interrogation , où j’ai eu le sentiment de tenir deux vies dans la réponse que je pourrais y faire : la sienne pour empêcher une fin comme issue , la mienne pour le désespoir de n’avoir rien pu et pas su convaincre de vivre .

    C’est d’épuisement à force de veille et de paroles échangées que nous nous sommes écroulés de fatigue . Je n’ai jamais trouvé de « bonnes  » réponses à cette épée dans les reins . C’est sans doute le corps qui a dit non in fine , à force de soirs plus apaisés nourris de paroles comme il n’en vient plus jamais , à force de réveils où la douleur qu’on croyait domptée vous saute à la gorge dès les yeux ouverts .

    Il a fallu six mois pour que je prenne le risque de rendre à mon frère les clés de sa voiture . Il avait 30 ans , il en a 70 . Nous sommes frères au delà de tout .

    3
    1. Quand on échange sur internet , on ne sait ni le contexte ni l’intention de l’interlocuteur.
      Ces deux informations sont bien plus instructives, à mon sens , que les certitudes psychanalytiques du moment .

      «  Nous sommes frères au delà de tout «  : si vous saviez ô combien cette phrase raisonne en moi.
      Le mien est décédé à l’âge de 67 ans.

      J’imagine que pour une pensée non athée , être frères signifie « aimer «  , et «  au delà de tout «  inclus la mort .
      https://www.youtube.com/watch?v=GXMsa3l2ZqQ

Les commentaires sont fermés.