160 réflexions sur « Covid-19 : Les pays européens les plus touchés en ce moment »

  1. Et pour savoir le nombre de morts /100 000 habitants, une page du Financial Time :

    https://ig.ft.com/coronavirus-chart/

    On peut choisir les pays, ou les états, et les courbes s’affichent en dessous. On peut également choisir la période : new death (depuis janvier), ou Cumulative (depuis le début) Rien qu’on ne sache déjà, mais intéressant tout de même…

  2. « Si un gouvernement vous dit que la couleur sur la carte du pays dont il a la charge n’est pas la bonne, ne le croyez pas  »
    Sauf pour certains pays de l’est (Roumanie, Bulgarie, la plupart des ex Yougoslavie, Ukraine, Biélorussie, …), dont je doute sérieusement des statistiques.

    1. La Roumanie, Bulgarie, Ukraine,… ont connu leur vague quelques semaines avant nous, la vague est venue de l’est. Mais ce qui est étonnant est la vague de décès en Lithuanie qui a l’air de vouloir repartir de plus belle 🙁

      1
  3. Résumé : Depuis le 31 décembre 2019 et à la semaine 2021-49, 270 327 277 cas de COVID-19 (conformément aux définitions de cas et aux stratégies de dépistage appliquées dans les pays touchés) ont été signalés, dont 5 316 017 décès .

    Des cas ont été signalés :

    Afrique : 8 982 687 cas ; les cinq pays notifiant le plus de cas sont l’Afrique du Sud (3 167 497), le Maroc (951 482), la Tunisie (719 662), la Libye (378 105) et l’Éthiopie (373 115).

    Asie : 72 229 915 cas ; les cinq pays signalant le plus de cas sont l’Inde (34 697 860), l’Iran (6 154 813), l’Indonésie (4 259 143), les Philippines (2 836 803) et la Malaisie (2 691 639).

    Amérique : 98 970 003 cas ; les cinq pays signalant le plus de cas sont les États-Unis (49 921 405), le Brésil (22 167 781), l’Argentine (5 361 967), la Colombie (5 095 821) et le Mexique (3 918 987).

    Europe : 89 731 588 cas ; les cinq pays signalant le plus de cas sont le Royaume-Uni (10 819 515), la Russie (10 046 454), la Turquie (9 022 223), la France (8 220 099) et l’Allemagne (6 542 964).

    Océanie : 412 379 cas ; les cinq pays signalant le plus de cas sont l’Australie (230 753), les Fidji (52 593), la Polynésie française (46 334), la Papouasie-Nouvelle-Guinée (35 956) et Guam (19 325).

    Autre : 705 cas ont été signalés dans un moyen de transport international au Japon.

    Des décès ont été signalés :

    Afrique : 224 869 décès ; les cinq pays signalant le plus de décès sont l’Afrique du Sud (90 137), la Tunisie (25 437), l’Égypte (21 060), le Maroc (14 796) et l’Éthiopie (6 829).

    Asie : 1 129 745 décès ; les cinq pays signalant le plus de décès sont l’Inde (475 636), l’Indonésie (143 936), l’Iran (130 722), les Philippines (50 341) et la Malaisie (30 879).

    Amérique : 2 379 391 décès ; les cinq pays signalant le plus de décès sont les États-Unis (797 346), le Brésil (616 251), le Mexique (296 721), le Pérou (201 848) et la Colombie (129 163).

    Europe : 1 577 371 décès ; les cinq pays signalant le plus de décès sont la Russie (290 604), le Royaume-Uni (146 439), l’Italie (135 405), la France (124 474) et l’Allemagne (105 754).

    Océanie : 4 635 décès ; les cinq pays signalant le plus de décès sont l’Australie (2 106), les Fidji (697), la Polynésie française (636), la Papouasie-Nouvelle-Guinée (587) et la Nouvelle-Calédonie (280).

    Autre : 6 décès ont été signalés dans un transport international au Japon.

    Copié-collé du résumé De la HAS

  4. Sincèrement, j’aimerais bien savoir pourquoi le blog de P.J. se substitue aux autres média d’informations et peut être garant de la “vérité” qu’il pense détenir. Tout le monde a accès à Johns Hopkins University sans pour autant affirmer que les autres ne sont pas crédibles.
    Souvenons d’Albert Camus qui disait: “ Nous étouffons parmi les gens qui pensent avoir raison. ”

    12
    1. Jean N

      Le blog ne se substitue pas : vous pouvez toujours aller voir ailleurs, Pour ma part, entre les zigzag officiels dans le brouillard de la confusion, je trouve qu’ici, c’est clair et efficace.

      6
    2. Coucou,

      « Le blog se substitue » ? Mais vous etes libre de lire ce que vous voulez !
      Perso, concernant le covid, jaime bien lire deux intervenants: Mr A 113 et MR illicitano. C’est carré, informatif et après on en fait ce qu’on en veut.

      Après , le ton docte et professorale de certains …, çà fait parti du décors !

      Bonne soirée

      Stéphane

      4
      1. Parmi les sites d’infection partagée, il y a les crèches enfantines – de mes petits enfants c’est certain ! Avec de multiples bronchiolites, rhumes et gastros. Aucun éleveur n’accepterait que ses « élèves » – le terme surprend mais est connu – ne manifestent autant de troubles respiratoires et digestifs : c’est un scandale sanitaire public qu’il est temps de prendre au sérieux.
        J’en ignorais le péril avant que mes petits enfants ne contaminent largement leur entourage et que j’apprenne que c’était considéré comme parfaitement banal dans différents pays européens où j’ai des informations fiables. Il suffirait d’unité de stérilisation de l’air pour « limiter » ces épidémies hivernales.

        1
  5. Ce qui est troublant, c’est que beaucoup de pays très touchés sont ceux qui ont un taux de vaccinés très important, Royaume-Uni, Pays-Bas, France par exemple.
    Et étant vacciné trois doses et tout et tout, et sachant que j’ai beaucoup moins de risques d’aller en réa, je me pose quand même une question : baser toute la lutte contre ce virus sur principalement et uniquement les vaccins ne serait pas une énorme erreur.

    13
    1. Les pays où l’on voyage le plus depuis le déplacement local (pour aller cherher du pain) aux déplacements internationaux, les pays où l’on va au restaurant, les pays où l’on fait la bise… oui sont aussi ceux où l’on est le plus vacciné mais où l’on prend tellement plus de risques que l’on ramène évidemment plus vite et rapidement le virus surtout à ceux qui ne sont pas vaccinés ! CQFD.

      3
  6. C’est actuellement le taux d’incidence des 20 29 ans qui grimpe en flèche. Est ce déjà les effets des vacances chez les étudiants avec quelques fiestas de fin d’année ?

    3
  7. Peut être que tout simplement ce blog est une bulle d’oxygène à laquelle on vient se régénérer régulièrement pour se désintoxiquer d’un marasme ambiant .
    Il n’y a pas substitution mais complémentation .

    2
  8. Royaume Uni – Covid – Omicron – 21/12/2021

    Démarrage vaccination troisième dose début octobre.
    le 21/12
    29.876.233 doses à raison de 900.000 doses par jour depuis 5 jours.
    vaccination qui a été priorisée au début sur les personnes âgées et à risque
    Le Royaume Uni est très avancé en taux de vaccination troisième dose.

    Premier cas Omicron détecté : 27/11/2021
    Les cas Omicron sont désormais majoritaires

    UK- Omicron – mise à jour du 21/12

    UK Health Security Agency

    https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/1043089/20211221_OS_Daily_Omicron_Overview.pdf

    Variation sur 96h due à Omicron :17/18/19/20/21 décembre

    – cas cumulés détectés : 14909 => 24968=> 37101=> 45.145 =>60508
    – hospitalisations : 65 => 85 => 104 => 129 => 133
    – décès cumulés: 1=>7=> 12 => 14 => 14

    Situation globale au 21/12
    https://coronavirus.data.gov.uk/

    Forte augmentation des personnes testées positifs à mettre en parallèle avec l’augmentation
    des tests de virus effectués.

    Pas d’évolution :la situation hospitalière reste stable :

    * Patients admis à l’hôpital
    * Patients hospitalisés
    * Patients dans des lits de ventilation mécanique

    La situation est en baisse sur les décès
    https://coronavirus.data.gov.uk/details/deaths

    Covid – Comparaison
    France/Royaume Uni ( population identique)

    https://www.worldometers.info/coronavirus/country/uk/
    https://www.worldometers.info/coronavirus/country/france/

    Hospitalisations:
    16076 / 7801
    stable pour UK et en augmentation pour la France

    Réanimations:
    3096 / 859
    stable pour UK et en augmentation pour la France

    Décès moyenne 7 jours
    149 / 115
    En augmentation pour la France , en baisse pour UK

    Troisième dose
    18.346.549/ 29.876.223

    Conclusions à ce jour:

    *Stabilisation au Royaume Uni
    Par contre
    -l’accélération du remplacement Delta par Omicron devenu majoritaire
    -l’augmentation des cas depuis 1 semaine
    – l’accélération de la troisième dose
    devrait apporter les informations à court terme sur l’efficacité vaccinale globale et tout particulièrement la troisième dose.

    *Dégradation en France

    Info:
    Israël : 4e dose de vaccin contre le Covid pour les plus de 60 ans et les soignants
    https://www.leparisien.fr/societe/sante/israel-4e-dose-de-vaccin-contre-le-covid-pour-les-plus-de-60-ans-et-les-soignants-21-12-2021-SMWKU3FHWVACLB7YQHUUSS4NCI.php

    2
  9. Tout ça sent la panique , irrationnelle , comme il se doit . Les épidémies ( voir pandémies ) sont courantes dans les pays qu’ont appelait  » le tiers monde  » . Le paludisme , le choléra , ebola , voire la peste ou la lèpre sans oublier le Sida…Toutes ces maladies font toujours des ravages dans beaucoup de pays .Sans compter les famines qui tuent beaucoup plus que la Covid . Et nous nous inquiétons du sort de nos vieux riches et de leurs progénitures privilégiées qui ont accès à un systèmes de santé dont ces populations ne peuvent que rêver .
    Et certains ici refusent la possibilité qu’il leurs est donné de ne pas mourir d’une maladie pour laquelle nous avons un remède .
    Les humains ne sont pas rationnels , ne l’ont jamais été . La peur les gouverne .  » La civilisation n’est qu’un vernis sous lequel se cache un chaos brulant  » . Nos « civilisations  » découvrent qu’elles peuvent être détruite par un processus bio-chimique existant depuis la nuit des temps , ça relativise .

    4
    1. « Et certains ici refusent la possibilité qu’il leur est donné de ne pas mourir d’une maladie pour laquelle nous avons un remède . »
      Mais si, mais si, je leur demande d’assumer leur choix de non vaccination jusqu’au bout, c’est-à-dire jusqu’à la porte de la réa. Mais les CloClo and co ne le supporte pas. J’en déduis cependant que c’est comme cela que vous voyez les choses sextisempiricus ?

      1
        1. Rien ne l’empêche de prendre de lui même cet engagement. D’écrire un papier avant, genre testament, qui dit : « moi, X, a refusé la vaccination contre le Covid-19. J’en assume les conséquences jusqu’au bout, et je refuse donc d’encombrer les réas en cas de contamination COVID-19 si ma situation le nécessiterait ».

          En général, ces gens sont bien trop lâches, en plus d’être égoïstes, pour faire cela.

          2
            1. Et pourquoi pas ? Ce n’est pas nouveau, cela fait des dizaines d’années que l’on nous explique qu’avec de l’alcool dans le sang nos réflexes sont atténués. Je ne bois pas quand je dois prendre le volant, ou je ne prends pas le volant quand j’ai bu. C’est assez facile à respecter comme règle.

              1
              1. Idem pour la vitesse, le tabac, manger trop gras, trop salé, trop sucré, le sport extrême, les rapports sexuels non protégés, la participation a des mouvements de masses, à des manifestations anti gouvernementales, et la liste est longue des attitudes problématiques ou pouvant en entraîner, alors que l’abstinence est assez facile comme règle à respecter.

                Ca se conçoit. Mais est-ce que ça peut s’appliquer ?

                2
              2. C’est sûr que si ne sont plus pris en charges que des patients qui tout bien suivi les campagnes de prévention (bon IMC, bonne hygiène alimentaire, pas de tabac/alcool/stupéfiant pratiquant régulièrement une activité physique mangerbouger point éfère) vous allez sacrément désengorger les urgences.
                En revanche je sais pas si l’éthique médicale (le non jugement et toutes ces peccadilles de coupeur de cheveux en quatre) n’en prend pas un coup.

                1. Ah oui mais un esprit sain dans un corps sain !

                  http://www.memorialdelashoah.org/wp-content/uploads/2016/05/texte-reference-memorial-shoah-mineau.pdf

                  Extrait choisi page 183 :

                   » L’alcool, bien entendu, n’a pas été épargné : en plus d’avoir favorisé les lois contre les automobilistes en état
                  d’ébriété, la SS a cherché à éloigner les mineurs de l’alcool et elle a patronné à cette fin les jus de fruits et les eaux minérales1. Il y a eu également des campagnes pour la propreté des lieux de travail et, bien sûr,
                  pour le sport, cette religion du XXe siècle2. »

                  Bonne lecture !

                  1
                  1. Je ne résiste à cet extrait pour doucher un peu les fatigués et les énervés à toute fin utiles l’Histoire aimant bien parfois repasser les plats par la fenêtre :

                    « De la part des médecins qui, pour les nazis, devaient soigner le corps du Volk d’abord et avant tout, la coopération a été beaucoup plus marquée.Bien sûr, écrit Kater avec raison, il serait simpliste de postuler que la
                    médecine en soi prédispose au nazisme, ou que la première ne serait que l’équivalent du second. Mais il faut quand même constater que la nazification des médecins s’est opérée plus tôt et plus complètement que dans
                    le cas de toutes les autres professions3. Entrés massivement au Parti en 1933 et surtout en 1937, les médecins y étaient surreprésentés dans un rapport de 3 à 1. Ils constituaient de loin le groupe le plus important à l’intérieur du Parti, 44,8 % d’entre eux ayant été membres soit avant soit après 1933, alors que 9 % des médecins de sexe masculin diplômés entre 1933 et 1939 se sont inscrits à la SS où ils étaient surreprésentés 7 fois, ce qui
                    les plaçait en deuxième position derrière les juristes4. Tandis que les motivations de ces médecins oscillaient entre la conviction profonde et le carriérisme pur, la plupart d’entre eux n’étaient pas suffisamment convaincus
                    ou carriéristes pour participer directement aux meurtres de masse, mais l’étaient tout de même assez pour cautionner tout ce qui allait rendre possible la destruction des “inférieurs”. Ils étaient foncièrement conservateurs
                    et plusieurs partageaient avec les nazis l’idéologie de la santé aussi bien que les idées völkisch qui pullulaient dans les universités au cours des années 20. Avec la crise politico-économique à la fin de la période de Weimar et avec la mise en place du totalitarisme (sans lesquelles, il est vrai,rien n’aurait été possible), un dangereux virage allait être pris. Ainsi que le mentionne Kater, la médecine allemande allait être saisie de plus en plus par la conception d’une science naturelle libre des anciennes valeurs, de même que par l’idéologie de la nature et de la race, les médecins devenant les techniciens (ou les ingénieurs) de la santé du peuple, chargés d’en 184 Revue d’histoire de la Shoahprotéger les ressources1. Proctor quant à lui parle d’une affinité idéologique entre la profession médicale et le nazisme, pour en conclure que les politiques raciales nazies ont émergé de la communauté scientifique médicale autant qu’elles lui ont été imposées2.

                    4
                    1. Cher Cloclo
                      Sauf que cela n’a aucun rapport avec l’eugénisme la problématique pro vax/anti vax qui nous occupe. Dans le cas de Covid 19 il s’agit de sauver des vies pas d’en éliminer selon des critères eugénistes.

                      Il me semble plus utile de dénoncer les manipulateurs anti-vax du genre Philippe de Villiers qui tout polytechnicien qu’il est n’hésite pas à faire une lecture trompeuse des chiffres quand il dit qu’il y a plus de vaccinés à l’hôpital que de non vaccinés, omettant de préciser qu’en proportion de la population ce n’est pas le cas. Et quand il dit aussi que le pass sanitaire c’est l’appartheid, c’est du grand n’importe quoi. IL n’est pas nazi, mais bien d’extrême-droite cet olibrius.

                      Ces gens là sont les plus dangereux, pas ceux qui essaient plus ou moins adroitement d’éclairer le jugement des anti-vax.

                      https://www.youtube.com/watch?v=CIr8QIcpgi8

                    2. PYD

                      Ne va pas trop loin dans l’analyse… les choses sont simples quand les gens sont fatigués !

                      Leçon d’histoire mon pote ! Regarde juste les tendances et les chiffres je mets ma main au feu que ça pue pareille. C’est ainsi les Hommes sont les Hommes.

                      1
                    3. @Pierre-Yves Dambrine D’où tenez-vous que Philippe de Villiers soit polytechnicien ?
                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_de_Villiers
                      il ne semble pas que sa formation mathématique ou scientifique dépasse celle qu’il a pu acquérir par des études secondaires au collège Saint-Joseph de Fontenay-le-Comte,
                      député, député européen, secrétaire d’état à la culture sous Mitterand.

                      2
                    4. Ton point Godwin n’a strictement rien à voir avec notre sujet, mais si ça te plait de t’en servir, fais toi plaise ! Mais ça n’est en aucun cas un argument quant au sujet du jour.

                      Il y en a marre des abrutis qui font n’importe quoi dans la vie, bien égoïstement (moi je, moi je et le reste du monde je l’emmerde), et qui viennent par la suite quémander de l’aide dès qu’ils se sont mis dans la merde (j’ai le droit, c’est moi qui paye les impôts car je suis plein aux as) en engueulant ceux qui viennent à leur secours (c’est moi le client, je vous emmerde).

                      Ça, on en croise des paquets, des gens de cette race là. Pas besoin d’aller en chercher chez les nazis. CloClo, qui se ressemblent s’assemblent, c’est bien connu.

                      1
                    5. hello les filles !

                      Aucun rapport avec le point Godwin, juste prendre conscience des mouvements de masses.

                      Un petit soucis avec ça les filles ?

                      Je ne suis, ne serai, jamais discriminant . Et je sais d’où viennent les problèmes de goulot d’étranglement.

                      Purée, trois fois plus de médecin chez les NAZIS que dans les autres professions. 😀

                      La société n’est pas un Hôpital mes biquets, ni une écoles, ni une prison.

                      3
                    6. Il y en a certains, ils feraient mieux d’y retourner à l’école, parce que côté éducation et respect des autres, ça leur manque gravement.

                      1
          1.  » En général, ces gens sont bien trop lâches, en plus d’être égoïstes, pour faire cela. »
            C’est comme si vous disiez des personnes qui croient en dieu, qu’elles sont trop lâches et égoistes pour ne pas y croire.
            Vous semblez ne pas vouloir accepter que parmi les antivax, une grande partie a été manipulée de manière réticulaire par toutes sortes de « sectes »: évangéliques, scientologues, anthroposophes, etc… avec l’appui et le soutien des forces obscures de l’extrême droite internationale.

            2
            1. D’où le « en général ». Je ne pense pas qu’il s’agisse « d’une grande partie » mais je n’ai pas connaissance d’une étude sociologique à ce sujet.

              Se réfugier dans des sectes, n’est-ce pas un moyen de ne pas regarder la réalité en face ? Et donc en quelque sorte de la lâcheté ? Je le vois avec certains dans ma famille proche, croyants non sectaires, qui ont du mal à accepter les réalités des problèmes écologiques, climatiques et sanitaires. Les religions, et plus encore les sectes, sont des refuges (où on y va maintenant de manière volontaire chez nous, mais forcée il y a quelques dizaines d’années) où le savoir n’est pas favorisé (pas besoin, puisque Dieu l’a).

              1. @François M Le chritianisme est une secte d’origine moyen-orientale qui après avoir été longtemps réprimée a fourni l’idéologie reconnue par l’empire Romain finissant.

                2
        2. @CloClo,

          N’étant pas abonné, je n’ai pas l’accès complet à l’article. Cependant, au départ, la question a été posée par un médecin hospitalier, ce qui montre d’ailleurs que l’avis dudit collectif n’est pas unanime chez les médecins.

          La question était : « Est-ce normal de priver des malades de lits de réanimation ou de soins chirurgicaux, même non urgents, pour s’occuper de personnes qui ont choisi de prendre le risque de faire un Covid-19 grave alors qu’on peut l’éviter ? »

          Elle sera de plus en plus d’actualité, vu l’inaction de notre gouvernement. Et ce ne sera bien sûr pas la faute des médecins.

          1
        3. Oui enfin Cloclo un peu d’objectivité sur le contenu, pour les non abonnés qui ne peuvent pas en prendre connaissance.

          il n’y a que le titre qui le dit, et une phrase préambulaire dans le texte dont il est l’extrait.

          Tout l’article décrit le malaise grandissant et insoluble qui monte au sein des équipes de soins et qui n’est pas nouveau mais devient par moment paroxystique. Je perçois cela comme un appel à l’aide (ou une bouteille à la mer) à ce que la chose publique se saisisse ce cette question rapidement et tranche, ou à minima qu’il soit fait publicité dans le débat public de cet indicible sentiment, qui lamine la motivation des équipes de soins lassées, démotivées, fatiguées et qui finiront par décompenser un jour ou l’autre, pour que les antivax ou autres aient bien conscience de ce qui se joue quotidiennement, et les conséquences sur les autres patients, et pour lesquels bien peu se posent la question de leur droit.

          On peut se dire que bientôt tous les antivax auront été contaminés. Mais le virus trouvera le territoire bientôt des anti3edose ou autres groupes a risques, et la même problématique ressurgira.

          On est bien sur noyés dans une pandémie et il y aura des dégâts incompressibles.

          3
          1. Alex

            Je n’ai jamais servi la soupe aux pouvoirs ou aux intérêts bien compris quelqu’ils soient, je déteste cela par construction (non je mens je le fais pour le bizness, je peux même sucer, et mon anus est large comme une porte de garage). Montrer du doigt à tort ou raison, c’est servir la soupe même à l’insu de son plein gré.

            2
            1. Le titre comme beaucoup d’articles: ne rend pas compte de son contenu. Mais là ça en est même cocasse. L’as tu lu? Ou n’es tu pas abonné au monde et le titre te suffit avec les 5 premières lignes jusqu’au floutage?

              La vulgarité est elle nécessaire?

              5
              1. Si le titre rend très bien compte du contenu in fine, et cela ne peut pas en être autrement. Sans cela, mon pauvre sans est fini de la médecine tout court. Tu fais une lecture biaisais de l’article, car il joue sur ce ressort, fatigue, lassitude, qui est construit sur une stratégie claire du « Je te montre du doigt, tu fais un choix mauvais assume, mais si jen fait e te soignerai quand même malgré tout » . Car le lecteur visé ici n’est pas le vacciné ou le non vacciné, ni même les soignants mais les dirigeants mon bon Alex 😀

                Sinon, je préfère un soignant qui peste vulgairement et qui me soigne qu’un soignant poli qui me laisse crever malgré mes choix. Ca répond à tes questions Alex ?

                1
                1. En fait le non vacciné doté d’un cerveau en ordre de marche pourrait comprendre la manière dont a été rédigé cet article pour éclairer son choix, mais là comme c’est paru dans le Monde, réservé aux abonnés, ça ne sert à rien vis à vis d’eux, mais l’article réaffirme bien que le tri ne se fera JAMAIS sur cette base (et je le redis heureusement…).

                  1. T’inquiète mon bon Cloclo les nonvax seront soignés et si ça déborde ce sera par la date de naissance par un âge d’admissibilité critère encore plus radical. Le tri actuel s’effectue par exclusion des autre pathologies que le covid. C’est un déni profond de ne pas le considérer. Le non vacciné ajoute juste à l’intolérable de la situation par une injustice supplémentaire basée certes sur un choix pour l’instant libre contre toutes les évidences, mais qui est proprement insupportable dans l’urgence et la situation actuelle. Oui les soignants sont obligés de les soigner en déprogrammant sans autre forme de procès les autres. Mais on dirait que tu considère que c’est un du et qu’il seront toujours là pour le faire. La réalité c’est que ce sont des gens doué d’un affect, d’une capacité limite de tolérance, comme tout être humain devant une injustice qu’ils perçoivent et que tu n’ empêchera pas par une injonction et en faisant la sourde oreille à cette douleur, de se réorienter sur d’autres postes, ou de changer de voie pour les plus secoués. Et même pour des moyens ou de l’argent supplémentaire. Les effectifs des 12 prochains mois c’est là dessus que ça se joue donc soit on pose le débat pour au moins qu’il y ait une écoute et une prise de conscience , plutôt par la vaccination obligatoire, soit ça va être de pire en pire.

                    4
                    1. J’entendais hier soir un (renommé) chirurgien français exprimer cette « non-évidence à priori » : (en substance , résumé..)
                       » Réserver UN lit SUPPLÉMENTAIRE pour un futur Covid revient à bloquer une salle de chirurgie destinée à d’autres affectations pendant , grossièrement , trois semaines… ce qui , au final , impacte entre 100 et 200 patients de ces autres affections que l’on reporte aux calendes grecques …quoi que ça puisse entraîner de conséquences physio/psychologiques pour ces « relégués »… « 

                      2
                    2. @Otromeros C’est une précision importante, mais peut être y a-t-il quand même au moins dans un premier temps des lits qui ne concernent que de l’ambulatoire ou du plus aisément différable.
                      Sur 100 ou 200 malades reportés qu’elle est la probabilité d’avoir un mort ?
                      Si supérieur à 1/4 ça n’en vaut pas la chandelle et le considérer comme programmation normale des capacités est simplement criminel.

                      Celà peut sans doute être refusé sauf à vouloir présenter de bons chiffres de compliance.

                    3. @alex cinq Autrement dit en cas de saturation les places prises par les non-vaccinés assez jeunes et en bonne santé le seront au détriment de vaccinés un peu agés et/ou un peu malades. Ce phénomène, non volontaire et probablement non conscient (intention) a pour effet de renforcer la sélection opérée par le virus.
                      Pour le non-vacciné, il s’agit d’une acceptation de cette sélection pour autrui et pour soi-même.
                      Un non-vacciné agé ou potentiellement co-morbide prends un risque personnel mais ne prends la place que d’un vacciné aussi agé ou aussi malade, renforçant l’effet de l’épidémie, comme toutes les mesures ou l’absence de mesure laissant cours à son extension.

                  2. As tu toi même compris comment a été rédigé cet « article »… il s’agit d’une tribune signée par 15 médecins réanimateurs. On pourra toujours suspecter qu’on leur a tenu la main, voir tout inventer à dessein, bien sur. Mais penses tu vraiment que leur propos est de convaincre les antivax directement alors que quotidiennement ils leur font face, souvent avec des regrets mais aussi parfois avec des gens qui mordicus ne regrettent rien de leur choix voir son agressifs à l’arrivée vis avis de l’ensemble du corps médical inclus dans le grand complot même vis à vis d’infirmières . Ils n’en parlent pas pour ne pas ajouter de la sidération au choc de ce qui se passe et de la problématique principale, mais c’est une réalité tue aussi pour l’instant.

                    c’est paru dans le Monde réservé aux abonnés » et donc encore quelque chose qui serait censé discréditer un propos à tes yeux? tu la situes où la bonne parution? dans un journal gratuit du niveau de Métro? dans logic-immo? sur le blog de Paul?

                    2
      1. @François M
        Nous n’avons pas (pas encore) de remède.
        Nous avons un moyen de prévention partiel pas un remède.
        A titre individuel un remède s’utilise quand on est malade et le bénéfice risque qui joue est celui-là (probabilité conditionelle).
        un vaccin n’a d’effet que s’il s’utilise avant et n’offre d’avantage que par rapport à la probabilité d’avoir la maladie (maintenant dans les trois mois durée de la protection).

        A titre global la société étant malade le vaccin peut être vu comme un remède, mais alors seulement s’il permet (ou seulement dans la mesure où il contribue à) de jouer sur l’incidence du virus dans cette société, c’est à dire dans les circonstances actuelles si d’autres mesures (NPI) sont appliquées ce qui n’est pas toujours le cas.

        1
        1. Ruiz, on est d’accord. Simplement je pense que sextusempiricus, lorsqu’il parlait de remède, faisait allusion au vaccin. J’aimerai qu’il mène sa réflexion jusqu’au bout, j’attends sa réponse.

  10. Les chiffres de contamination du jour ou de la semaine, dans la carte du Guardian par exemple, sont des plus décevants, car ils ne disent rien de leurs évolutions.
    Ces chiffres dépendent en outre de la dynamique des analyses. Qui se fait tester : dans quelles classes d’âge, les asymptomatiques ou les malades, … ?, et pourquoi : pour voyager, après un contact à risque, …?

    Pourquoi ne pas centrer les statistiques sur les malades avec symptômes, sur les hospitalisés, sur les chiffres du personnel de soin en état de travailler, sur les chiffres des mortalités induites et des reports de soins non-covid?

    D’un pays à l’autre, ces chiffres sont relevés différemment, ce qui est une des raisons qui indiquent que l’épidémie varie selon les frontières alors que de toute évidence le virus en soi-même les ignore, les frontières.
    Une autre raison de la variation nationale de l’épidémie est la situation des équipements et des équipes de la santé publique. Ainsi pour des chiffres de contamination très proches, la situation d’aujourd’hui est bien plus préoccupante aux Pays Bas qu’en Belgique. Quant à l’Allemagne, les pouvoirs publics s’énervent pour des incidences inférieures de 40% aux seuils retenus par les pays voisins…

    La pandémie est devenue un bruit du monde parmi d’autres. Comme pour tous les bruits, sa recension occulte des choses qu’il serait pourtant utile et urgent d’entendre.
    Le principal sujet d’actualité devrait être l’épuisement des personnels de santé, leur fuite du métier, la raréfaction des étudiantes et étudiants en ces orientations…

    Or il n’en est rien.
    L’énervement sur les chiffres des contaminés appartient à une culture de l’immédiateté, à la médiocrité de l’époque, au court-termisme, c’est à dire à l’irresponsabilité, des gestions publiques.
    « Vu à la télé » est le maître-mot de cette (tragi-)comédie où, s’il y a de quoi rire, il y a aussi malheureusement de quoi pleurer, et amèrement.

    17
    1. Oui, 1000 fois oui, « Le principal sujet d’actualité devrait être l’épuisement des personnels de santé, leur fuite du métier, la raréfaction des étudiantes et étudiants en ces orientations… « 

      7
    1. IMPORTANT

      @toutes et @tous,
      @Paul et @Stéphanie,

      Je vous préviens tout de suite, c’est assez court, mais c’est assez lourd ; sans doute le fait de mon état d’esprit de ce matin, et ceci après plus de deux semaines de monitoring et d’alerting sans le moindre effet audible et mesurable…

      Car oui Hervé !
      3x hélas ! Mais pas seulement !

      Car il y a encore pire que le seul maintien abjecte des brevets dans le monde, et cela se passe en ce moment même malgré l’urgence en cours, pendant que la Chine, quant à elle, prépare bel et bien en urgence, 1 milliard de doses pour l’Afrique…

      Car en réduisant les délais entre les injections d’ARN messager, les pays occidentaux viennent subitement, outre l’abandon à leur propre sort des vaccinés occidentaux de juillet-août, d’accentuer les inégalités vaccinales dans le monde ; de cela, j’en parlais déjà ici :
      https://www.pauljorion.com/blog/2021/12/18/video-covid-19-retour-a-la-case-zero/comment-page-1/#comment-878584

      Alors bon…

      J’ajoute ici sur un ton probablement plus « docte et professoral », mais tant pis pour les mauvaises sensations éprouvées ici même par Sieurs baloo ou huurd en me lisant, que certains pseudo-médecins feraient mieux de se taire dès qu’il s’agit de leurs misérables projections pifométriques absurdes allant toutes étrangement dans le sens de la protection de nos sacro-saintes libertés individuelles, car ils participent activement sur fond de lucarnes observationnelles, et ceci depuis plus de deux semaines maintenant, à la mise en place de la vague fulgurante qui vient ; la tendance haussière des décès journaliers en Afrique du Sud vient sans surprise cette semaine de s’accélèrer, et ce n’est toujours pas terminé ; et ce que j’écris ici s’applique bien évidemment à la médecin sud-africaine Angelique Coetzee, dont l’acuité en matière de projection fait peine à voir, cette dame faisant fi ! elle aussi des biais de perception dont j’ai déjà parlé, tout comme Discovery Health avant elle, ce qui dans ce dernier cas, n’a rien d’étonnant de la part d’assureurs ultralibéraux court-termistes ; et là encore, cela se passe avant tout dans la région du monde à la population la moins vaccinée…

      J’ajoute également ici la raison qui selon moi conduit tous ces pseudo-médecins dans l’erreur irréparable pour la suite, tant elle influence dangereusement les décisions de tous nos politiques à travers le monde, et donc de fait, leur attitude attentiste, Chine mise à part bien évidemment :

      Toute rampe de hausse assimilable à une exponentielle en milieu naturel fini, ne pourra jamais tendre vers l’infini ; Malthus vs. Verhulst…

      Quand on a su assimiler ça dans sa misérable cervelle, on a alors tout compris pour la suite. On s’attend forcément à voir se former des palliers intermédiaires… Et si l’on ajoute à cela d’autres questions d’ordre purement et « simplement » topologiques, alors là, c’est encore pire tant on touche du doigt l’hyper-complexité dynamique de nos groupes d’humains sans jamais l’atteindre, ce que même un choc de complication/simplification de type vision macro (pays, régions, départements) vs. micro (individus) ne saurait éclairer suffisamment devant une telle fulgurance en cours ; tout au plus l’approcher, et encore…

      Je vous laisse méditer sur tout cela…

      Dans ma famille, on se prépare pour les fêtes. Les grands-parents veulents à tout prix leurs enfants et leurs petits-enfants tout autour d’eux. Et les petits-enfants veulent voir papi et mamie… J’aurais beau lancer des alertes franches et directes de ce côté ci, ils poursuivront malgré tout tous ces jolis préparatifs afin d’oublier 20 mois d’une pandémie qui n’en finit toujours pas, et peu importe à leurs yeux si cette dernière tend vers son paroxysme ou pas ; et je ne vais certainement pas aborder avec eux tout ce que je viens de vous écrire précédemment, voire même les jours d’avant, même si je sais très bien que certains d’eux consultent de temps à autre le Blog de Paul !

      Alors bon…

      Faut-il s’engueuler avec sa famille dont on sent très bien qu’elle n’en peut plus ?!

      Faut-il s’appliquer à soi même la politique de la chaise vide sachant consciemment ce qui se met inéluctablement en place tout autour de nous, et alors même que ce serait vraisemblablement la seule chaise vide ce jour là ?! Ou bien,

      Faut-il se mentir et y aller malgré tout, en passer par un test antigénique de dernière heure, oublier toutes ces analyses abjectes, mettre son LIVRE III provisoirement en suspens, prendre son masque et son gel, prendre avec soi un peu de musique, un peu de vin, quelques fleurs et quelques cadeaux aussi, et surtout arrêter le temps afin de se souvenir lors de ce court instant de notre vie, que nous sommes malgré tout et avant tout, des êtres humains ?!

      Alors voilà, je vous laisse également méditer sur tout cela…

      Mes Amitiés du Midi, chers Amis du Blog de Paul Jorion,

      Philippe

      5
      1. Bonjour Philippe

        Concernant la Chine et la fourniture de vaccins à l’Afrique
        https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/11/30/la-chine-promet-a-l-afrique-des-vaccins-plutot-que-des-financements_6104211_3212.html

        L’offre vaccinale chinoise prendra la forme de dons (600 millions de doses) et de production conjointe (400 millions de doses) assortie d’une LEVEE des droits de propriété intellectuelle.

        la Chine se positionnait en mai 2021 sur la levée des droits de propriété.
        https://fr.africanews.com/2021/05/20/la-chine-favorable-a-la-levee-des-brevets-sur-les-vaccins-en-afrique/

        0CoviD en Chine
        La Chine confine une vile de 13 millions d’habitants
        Le ministère de la Santé a fait état mercredi de 52 nouveaux malades à Xi’an, ce qui porte à 143 le nombre de patients recensés dans la ville depuis le 9 décembre.
        Pour empêcher toute propagation du virus, les habitants de Xi’an ont désormais besoin d’une autorisation pour prendre le train et quitter la ville, selon la télévision publique CCTV.
        Xi’an, qui a commencé mardi à dépister l’ensemble de sa population, avait auparavant encouragé les habitants à éviter de sortir et de se rassembler en grands groupes.
        Environ 90 quartiers résidentiels sont sous confinement, ont indiqué les autorités qui ne précisent pas le nombre de personnes concernées.
        Les transports longue distance sont par ailleurs suspendus et des contrôles de tests anti-Covid ont été mis en place sur les autoroutes traversant Xi’an.
        Dans les airs, plus de 85% des vols au départ et à l’arrivée de Xi’an ont été annulés, selon le site spécialisé VariFlight.

        https://www.sudinfo.be/id434901/article/2021-12-22/chine-une-ville-de-13-millions-dhabitants-aux-prises-avec-le-covid

        1
      2. « Faut-il se mentir et y aller malgré tout, en passer par un test antigénique de dernière heure, oublier toutes ces analyses abjectes, mettre son LIVRE III provisoirement en suspens, prendre son masque et son gel, prendre avec soi un peu de musique, un peu de vin, quelques fleurs et quelques cadeaux aussi, et surtout arrêter le temps afin de se souvenir lors de ce court instant de notre vie, que nous sommes malgré tout et avant tout, des êtres humains ?! »

        Voilà, il faut faire cela exactement, ne te torture pas le cerveau. Et c’est ce que je vais faire très précisément pour ce Noël en famille.

        Les fous seront ceux qui le jour de la mort inéluctable qui va arriver, individuellement ou collectivement, se mettront en retrait pour de vaines raisons apparemment rationnelle de gagner du temps, de contrôler le futur, de principe généraux grandiose vide de sens, qui sont par maintes aspects en fait totalement débile ! 😀

        Allez profite, surtout si les gens proches autour de toi sont estimables et agréables, la chaleur humaine c’est le meilleur médicament du l’Univers, (avec la vaccination !)

        7
        1. Pour une fois que je suis en accord avec CloClo ! Le miracle de Noël.

          Y aller surtout vacciné. Ce n’est pas de votre faute si d’autres membres de votre famille ne prennent pas leur responsabilité en refusant le vaccin.

          2
          1. Oui la trêve de Noël !

            Mais on peut aussi sur le vaccin s’interroger car de rappel en rappel :

            https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/12/22/covid-19-aucun-pays-ne-pourra-se-sortir-de-la-pandemie-a-coups-de-doses-de-rappel-juge-l-oms_6107066_3244.html

            Je sais bien que tu le sais, mais on peut quand même aussi s’interroger sur l’accaparement des moyens de productions.

            Et j’ai lu je crois sous le clavier de Hervé, qu’il fallait, rendre les brevets libres de droit pour la production mondiale des vaccins Arn. Peut-être qu’en fait que mieux que cela, ça ne se produit pas n’importe où probablement, il faut les faire payer TRES CHER au pays riche, mais vraiment très très cher, et les filer en retour pour rien au pays pauvres. Tu verras que les Usines adaptées seront en capacités partout sans libération de brevet. 1 dose pour un habitant d’un pays riche le prix de 10 doses pour les autres. Après hop 95% d’impôts sur les sociétés au delà de 20% de rentabilité.

            1
            1. Je ne sais plus si c’est Pfizer ou Moderna, mais il y en a au moins un qui fait ça : à prix coutant pour les pays pauvres, et à (très) bon prix pour les pays riches.

              1. @François M Il semble que Bancel de Moderna ait annoncé qu’il ne poursuivrait pas pendant la pandémie l’utilisation de ses brevets (une sorte de licence d’office gratuite).
                Le problème n’est pas dans les brevets, mais dans l’organisation, le savoir faire et certains secrets industriels (non brevetables sans doute) dont la révèlaton serait forcément irréversible.

                1
        2. Cher Cloclo,
          C’est dans cet état d’esprit de profiter des uns des autres que nous avions prévu de nous retrouver à une petite dizaine pour passer Noël sur Toulouse. Le gamin (il habite là bas) montait le 17 voir ses parents et ses amis parisiens, notamment musiciens, puis nous redescendions tous trois le 22 rejoindre une famille intelligemment recomposée.
          Il a bien joué avec ses potes le 19 sauf que le lendemain, l’un d’entre eux l’a appelé pour lui dire qu’il était cas contact et le lendemain pour lui dire qu’il avait le Covid. Tests négatifs pour tous jusqu’à ce matin, devenu positif pour lui. Il avait rendez vous le 27 sur Toulouse pour se faire injecter la troisième dose.
          Ma femme est moi attendons d’avoir des symptômes dans les heures qui viennent et nous comptons sur la troisième dose reçue le 12 décembre pour éviter le pire. En attendant, nous recevons du coup un autre musicien covidé lui aussi à la fête du 19 pour passer un Noël qui restera optimiste.
          PS: Les jeunes nous ont dit que des fêtes réservées aux Covidés s’organisaient de plus en plus sur Paris.
          Joyeux Noël à tous et j’espère vous lire encore longtemps…!

        1. @ Minod

          Ouest-France : « Covid-19. Les écoles des Pays-Bas vont fermer plus tôt que prévu, annonce le Premier ministre  » :

          https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/covid-19-les-ecoles-des-pays-bas-vont-fermer-plus-tot-que-prevu-annonce-le-premier-ministre-2fd463d2-5d0c-11ec-b393-525214a0502c

          Il vaudrait mieux au contraire ne pas rouvrir les écoles, les collèges et les lycées à la date prévue et gagner ainsi une semaine de plus afin que les hôpitaux ne soient pas rapidement assaillis par les contaminés au variant Omicron.

          Il serait bien aussi de ne pas laisser mourir de faim les étudiantes et les étudiants des universités détruites par M.Castex.

          Pour information :

          Marseille :  » Covid-19 : à l’hôpital Nord de Marseille, la tension monte dans les services de réanimation  » :
          https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-a-l-hopital-nord-de-marseille-la-tension-monte-dans-les-services-de-reanimation_4889429.html

          Voilà une pétition que je me refuse dès lors catégoriquement à signer.

          Surtout lorsqu’on sait que le gouvernement macroniste détruit un à un tous les CMPP ( Centre médico-psycho-pédagogique) de France et qu’il se fiche comme d’une guigne de la souffrance psychologique des enfants !

          Ceci étant dit, Joyeux Noël à vous !

          2
        2. @minod Il est très malin de mêler l’opposition au vaccin pour les jeunes (faute de gravité des atteintes), l’abandon du port du masque et la réouverture des écoles, il semblerait quand même que la transmission intrafamiliale soit importante, et que la transmisson interfamiliale comporte une composante scolaire non nulle.
          Il vaudrait mieux me semble-t-il en effet ne pas vacciner les enfants, leur fournir des masques FFP2 adaptés, comme pour tous les transports collectifs, fermer les cantines, si on veut pouvoir rouvrir les écoles sereinement.
          (voir étude allemande en particulier :
          https://www.mpg.de/17916867/coronavirus-masks-risk-protection
          déjà citée ici ou là)

      3. Mais oui profitez , mon père de 65 ans non vacciné l’a eu il ne l’a même pas senti passé , dites vous bien qu’il y a a aussi une part génétique dans cette grippe , si vos cellules ont un récepteur un peu biscornu , la spike se fixera moins bien , je me demande d’ailleurs si ce  » vaccin  » ne fonctionnerait pas plutot comme ça par inhibition compétitive , en saturant des récepteurs à spike empechant ainsi les virus de s’accrocher

        4
          1. Bon la roue tourne , omicron ne semble pas bien mechant , il pourrait bien vacciner la planète entière , merci mon dieux on va pouvoir enfin parler d’autre chose !

            1
        1. Non mais normalement les cellules qui portent ces proteines sont reconnues comme etrangères et sont amenées à être détruites par le système immunitaire , et puis il n’y en a pas assez de synthetisées pour recouvrir toutes les celulles de l’orgamisme 🙂

          1
      4. Philippe

        Désolé mais après toutes ces majuscules et ces points d’exclamation, l’idée que TOI tu n’appliques pas le 11 ème commandement de Paul ( décommander) est incompréhensible.

        Ps 1 : Moi, je te lis, et je me confine.

        Ps 2 ( tant qu’on y est) l’expression  » A méditer  » glissée dans un post, est de mon point de vue, un sommet de condescendance, dont face book est d’ailleurs infesté, le plus souvent après une fausse citation du Dalaï-lama….

        Ps3 Bonnes fêtes à toutes les chaises vides !

        1
        1. Ma qué que tu racontes Thomas !

          La vie humaine est riche de contradictions et de besoins, et il faut toujours autant que faire se peut et en conscience choisir le contact et l’échange avec ses congénères, ç’est ce qui y a de plus important pour un être humain. Il n’y a pas d’Humanité sans cela. Nous sommes des animaux sociaux et dont le besoin d’affection est très très important et vitale. Déjà quand tu es cloitré une semaine pour cause de maladie dans un lit, voir du monde, parler, rire, sentir, regarder, toucher ou effleurer d’autres gens dehors en situation c’est un VRAI besoin (comme boire, manger, ou baiser). Même si cela présente un risque potentiel, mais bon faut raisons garder 😀

          Et moi je souhaite que PS passe des fêtes tranquilles, il a déjà fait son boulot d’alerte. Même les sirènes doivent se reposer et nager avec les marins !

          2
          1. Cher Cloclo,

            Le 11ème commandement est facile pour moi :

            l’idée de confinement est un état de fait ici, vu que mon premier voisin est à plus d’un kilomètre, et mon boulot plutôt aéré me permet d’atteindre mon minimum de relation sociale, sans risquer de choper le machin.

            L’annulation des Noël à été décrétée il y a longtemps dans ma famille, partant du principe qu’on se fait des cadeaux toutes l’année et qu’il n’y pas de raison de s’affoler un jour particulier.

            De mon côté, plus de parents, du côté de ma compagne, ils sont anglais, et la fête n’est pas un motif impérieux donc, je suis coincé ici.

            Et oui, bien sûr, tu as raison. J’ai juste voulu souligner que nous en sommes tous, à peu près, au même point et que dans les faits, personne ne peut prétendre avoir trouvé LA Covid-attitude.

    2. @Hervé
      En attendant le geste de bonté qui permettra aux pays « du Sud » d’avoir accès aux Rolls de la technologie vaccinale ARNm , ceux-ci peuvent toujours aller voir
      chez les cubains
      https://fr.wikipedia.org/wiki/SOBERANA_02
      chez les iraniens
      https://fr.wikipedia.org/wiki/COVIran_Barekat
      chez les indiens
      https://covid19.trackvaccines.org/vaccines/9/
      et bien sûr je ne parle même pas des chinois , entre autres
      https://en.wikipedia.org/wiki/Sinopharm_WIBP_COVID-19_vaccine
      A part le cubain , vaccin à protéine recombinante, tout le reste est à virus inactivé ( et non pas « atténué » ) , ne nécessitant pas entre autres une miraculeuse « chaine du froid »

      2
    3. @ Hervé

      Stéphane Bancel, le pdg de moderna a déclaré à plusieurs reprise que aucune action en propriété intellectuelle ne serait intentée par moderna tant que la pandémie serait en cours.( et c’est pas fini).
      Une fois la pandémie sois contrôle complet, pour l’exploitation de la technologie reposant sur leur brevets à d’autres fins ils feront valoir leur droits de propriété intellectuelle.

      Je pense que Pfizer n’aurait d’autre choix que de s’aligner.

      La mise en production d’une chaîne de production massive de vaccins ARNm prends selon lui entre 12 à 18 mois.

      Libre à tous de se lancer. Mais personne ne fait l’investissement? Pourquoi selon lui? Parce que l’an prochain Moderna+Pfizer produiront 7 milliards de dose.

      Qu’attends l’onu, l’oms pour rassembler les fonds? L’enjeu n’est il pas suffisant? Autre explication : L’attente d’autre types de vaccins qui reposeraient sur les technique de production classiques qui sont elles accessibles immédiatement à bas coût partout…

      Ce n’est pas un problème de brevets ou de big pharma complotiste. C’est un problème de volonté politique, de stratégie et d’atentisme.

      1
  11. Carte intéressante .
    Pour la carte au niveau mondial , ici , en fin d’article
    https://labs.letemps.ch/interactive/2021/covid_dashboard/

    PS : difficile de digérer toutes les infos concernant le covid , difficile de tenter une synthèse vu qu’il reste encore beaucoup de questions en suspens et que la plupart de nos concitoyens ne sont pas …médecins.

    Méditation du jour : imaginer ce que seront les futurs problèmes d’arithmétique …plus rien à voir avec nos gentillettes baignoires qui se remplissaient d’eau .

    «  sachant que le vaccin Proust a une durée d’efficacité de 3 mois , que le vaccin Zola a une durée de 4 mois , qu’au 1 janvier 40% de la population est vacciné au Proust et 30% au Zola , sur une population de 65 millions , donnez le nombre de personne véritablement protégées au dernier jour du mois d’avril , tout en tenant compte des données supplémentaires qui suivent .
    1 . L’ efficacité réelle concerne au maximum 90% des vaccinés .
    2. Le nouveau variant Mozart apparu le 1er Mars réduit l’efficacité de Proust de 20% et de Zola de 30%
    3. Que les réfractaires aux vaccins reste bloquée à 15% depuis l’apparition du covid du 1er Janvier , celui ci ayant la particularité (pour 34% de la population ) d’être aisément détectable ( production de gaz sonores ayant une tonalité aiguë suivi d’une production de bulles multicolores)

    6
  12. CANADA

    Bonsoir à tous,

    Suite au confinement qui vient d’être décrèté en urgence au Québec, les politiques répondent aux questions des journalistes canadiens en ce moment même en DIRECT ; c’est ici :
    https://www.youtube.com/watch?v=TR1U4aawaH0

    https://ourworldindata.org/grapher/covid-variants-area?country=~CAN
    https://renkulab.shinyapps.io/COVID-19-Epidemic-Forecasting/_w_3a15b132/?tab=jhu_pred&country=Canada

    Bien à vous,

    Philippe

    1
      1. Certes mais n’oubliez pas qu’il ne s’agit que d’un petit medecin qui ne connait rien au peigne de Dirac et n’y comprends donc rien a rien.

        4
  13. « Le patron de l’OMS a mis en garde mercredi contre l’illusion selon laquelle il suffirait d’administrer des doses de rappel pour se sortir de la pandémie de Covid-19. » https://www.mediapart.fr/journal/fil-dactualites/221221/aucun-pays-ne-pourra-se-sortir-de-la-pandemie-coups-de-doses-de-rappel

    Paul a re-tweeté, en gros: « in South Africa, Omicron is subsiding as fast as it grew » :

    Je ne retrouve pas la vidéo complète de l’intervention de ce chercheur: https://www.youtube.com/watch?v=KmBM80guwG4

    Si je me souviens bien, il expliquait que le variant delta a été et restera dans l’histoire le pire qu’on ait connu: niveau optimal – indépassable – d’attraction électro-magnétique moléculaire, dans une approche « in silico » (=par modélisation informatique)

    1
    1. Dr Philippa Whitford on Twitter: « Absolutely, even if #OmicronVariant has only 1/2 or even 1/4 hospitalisation rate as #Delta – this gain is a constant and quickly wiped out by exponential growth of #Omicron cases. A TINY fraction of an ENORMOUS number is still a HUGE number! »

      Dr Philippa Whitford sur Twitter : « Absolument, même si la variante #Omicron n’a que la moitié ou même le quart du taux d’hospitalisation de #Delta – ce gain est une constante et il est rapidement effacé par la croissance exponentielle des cas de #Omicron. Une PETITE fraction d’un nombre ENORME reste un nombre ÉNORME ! »

      9
      1. Un nombre énorme de cas positif au dénominateur et un petit nombre de morts au numérateur ça jamais fait un nombre énorme , après si vous ramenez tout ça à des milliards d’individus evidemment mais il faut savoir de quoi on parle et toute proportion garder

        1
      2. Et la propagation Omicron en Afrique du sud est basée sur une population jeune et bien labourée d’immunité naturelle.

        Mais surtout n’est ce pas l’été là-bas?

        Va falloir observer quand et comment le premier pic européen d’omicron cassera…

        3
  14. Article en accès libre du « temps.ch » (journal genevoix) qui indique en préambule « Cet article est publié en accès libre vu l’importance de ces informations pour le débat public. ». Et effectivement !

    https://www.letemps.ch/sciences/omicron-lalarmante-mise-garde-epidemiologistes-britanniques?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=article_traffic

    « […] si de nouvelles restrictions ne sont pas rapidement mises en place, le nombre d’hospitalisations pourrait atteindre 3000 à 10 000 par jour au moment des pics (avec 600 à 6000 morts par jour), au cours des premiers mois de 2022. « Afin d’empêcher une telle vague d’hospitalisations, des mesures plus contraignantes devraient être prises avant 2022 », exhortent les experts.  »
    Petit rappel: la France n’a que quelques jours de décalage avec la GB.

    1. @François M Il y a deux ans la France avait 15 jours de retard sur la Lombardie, mais n’en a rien fait, même après un appel du premier ministre Italien.
      C’est vrai c’était Buzyn et Philippe ?

      2
      1. Et Macron a envoyé tout le monde à l’isoloir, alors que le président du conseil regional du grand est et maire de Mulhouse: Jean Rottner (urgentiste de carriere) lui envoyait des SMS pour lui expliquer que Mulhouse était en catastrophe, dans une situation superposable à la lombardie.

        Tout le monde a oublié.

        2
        1. Coucou,

          De mémoire, c’est la droite qui n’a pas voulu. Elle s’est dressée sur ses ergots pour défendre la liberté et la république ! Les mêmes qui supportaient pinochet à l’époque de leur 20 ans. Non je déconne.

          J’étais assez révolté sur le coup, mais bon , avec le recul,çà n’a pas eu beaucoup d’influence sur la propagation de l’épidémie.

          Nous sommes tout nu, comme aujourd’hui malgré nos « petite » connaissances. » Feignons d’instiguer », comme disait l’autre, çà occupe l’espace.
          Les variants ne sont pas une explication, mais juste une constatation que nous ne savons pas soigner cette maladie. après, on peut pousser des cris, variant toto, variant titi, variant tutu, les symptomes sont les mêmes et on ne sait pas trés bien soigner une infime proportion des gens touchés, qui font un paquet de morts à la fin.

          il a fallu 20 ou 30 ans pour trouver une tri-thérapie efficace contre le sida. Est ce que le grand magic variant circus va nous Emm. pendant 30 ans ?
          Il faut décovider les esprits, « desextremiser » les esprits, qui depuis 2015 sont comme tétanisés.

          Sans doute déja des gens s’y attelent car le covid va durer. C’est peut-être le bon moment pour ré-organiser l’hopital, les etudes de médecine, la sécurité sociale. peut-être. Forcement çà va se faire. çà doit déja etre en train de se faire. bien plus interessant que les saillies du clown de bolloré.

          Bonne soirée

          STéphane

          1
          1. « on ne sait pas trés bien soigner une infime proportion des gens touchés »
            Et c’est pour cela que c’est tellement infime que l’hôpital explose à chaque vague.

            Quand je pense que certains me traitent de nazi simplement parce que je demande à ceux qui ne souhaitent pas se faire vacciner de prendre leur responsabilité jusqu’au bout, et les mêmes ou presque réclament à corps et à cris de laisser crever ceux qui sont malades parce que vieux ou avec comorbidités, parce que, vous comprenez, « on ne va pas en baver comme ça longtemps ». Ils appellent ça « décovider ou dexetrémiser les esprits » ! Mais c’est qui les génocidaires là ?

            1
            1. Coucou,

              n’importe quoi François!

              Je vous conseille de boire bien frais et de consulter sans tarder !

              Zen, cool raoul,penard edouard, a l’aise blaise, tranquille bill …

              Le ciel ne va pas nous tomber sur la tête !

              Bonne soirée

              bonnes fetes de fin d’année ,

              Stéphane

              1
              1. Ben non justement, ce n’est pas n’importe quoi. Relis les messages de CloClo par exemple. Mais bon, si c’est juste « n’importe quoi » que vous avez à proposer comme argument, c’est bien pauvre.

                Bonnes fêtes à vous aussi.

    2. Excusez-moi, mais vos chiffres 3000 hospitalisations/600 morts et 10 000 hospitalisations/6000 morts sont complètement délirants (ratio hospitalisations/morts) eu égard à ce qui se passe en Afrique du sud.
      D’autre part, du Dr Philippa Whitford sur « …Une PETITE fraction d’un nombre ENORME reste un nombre ÉNORME ! » : une petite fraction d’un nombre énorme au sein d’une population très largement vaccinée (Europe), et donc théoriquement très largement moins à risque (même avec réduction d’efficacité des vaccins) diminuerait objectivement ce nombre potentiellement ENORME à : pas grande chose ? Et donc maintiendrait la petite fraction d’hospitalisation à « toute petite fraction » dans les faits ?
      Ou alors serions-nous entrés dans une totale schizophrénie dans notre manière de considérer nos propres actions dans la lutte contre la covid et dans la lecture des résultats de nos relevés ?

      2
      1. Je sais pas si c’est votre pseudo , mais tout ces commentaires me donnent des bouffées de chaleur.

        Quoiqu’il en soit , le pronostic suivant semble fondé :
        « Selon les experts britanniques, le nombre des formes modérées de Covid-19 devrait augmenter. Cela se traduira par des absences dans les entreprises et les écoles, mais également par des arrêts de travail parmi le personnel hospitalier, que ces personnes soient obligées de s’arrêter de travailler du fait d’une infection symptomatique ou parce que détectées positives pour le SARS-CoV-2. »

        Les temps changent .
        Noël, va t’on patauger dans la merde ou juste dans la neige?
        Histoire de rester optimiste , je sais pas pour vous , mais comme une envie de ces chants d’autrefois …
        Certes ô combien désuets , mais …gamins, nous les vieux d’aujourd’hui, ça nous rendaient heureux .
        Enfin , pour ceux qui ne trouvaient le sourire , au moment du réveillon, que par la grâce des chansons paillardes.
        Y’en avait aussi dans ma famille , mais comme c’était la trêve de Noël, tout se passait bien quand même.

        1
        1. @Bernard
          Pseudo ? Pas pseudo ? Ma foi, pourquoi cacherais-je ce que je ne suis pas ?
          Plaisanterie à part, il faut suivre. Pour cela, lire ma réponse ci-dessous à @François M…

      2. @HAMMAM Eric

        Ce ne sont pas « mes chiffres », mais ceux d’épidémiologistes anglais (vous devez certainement mieux savoir qu’eux).

        Les chiffres confirmés par contre, c’est 106.000 cas hier et 120.000 aujourd’hui. En supposant qu’il y ait quelques cas contacts à chaque fois, ça va faire un paquet de personnes en isolement. Maintenant, si « Une PETITE fraction d’un nombre ÉNORME reste un nombre ÉNORME » vous gêne, peut-être que « les petits ruisseaux font une grande rivière » vous conviendrait mieux, uniquement en regardant la Seine, la Loire, le Rhône ou la Garonne à vos pieds ?

        1
        1. @François M Le doublement ne semble pas avoir lieu tout les 2 jours, preuve d’une adaptation de la société britannique.

          Pour ce qui est de l’isolement des cas contacts il n’y aura sans doute pas trop de problème :

          Puisque que pour relancer la croissance de la contamination on va (en France dès Lundi) diminuer les durées d’isolement (7, 10, 17 acturellement).

          C’est d’ailleurs pour celà que la moindre dangerosité du variant Omicron est promue (avec circonspection mais rassurance) sur les médias pour faire accepter son inévitabilité.

          2
          1. Et ça suit derrière, 73000 en Espagne, 44000 en Italie, 10000 au Portugal, un joli tableau noir bientôt, ou carte grise, comme on veut… 😐

        2. @François M
          Désolé si je me suis mal exprimé, je voulais simplement dire « les chiffres que vous avez rapportés ».
          Et encore une fois, je ne parle pas des nombres de cas, mais bien de cette projection du ratio cas/mortalité, démenti par les données en Afrique du sud. Population plus jeune nous dit-on ? Un peu court comme explication, puisque le taux de vaccination y est très faible, qu’il y a un O!micron très très actif et qu’il y a quand même quelques vieux par-ci par-là, non ? Et ce n’est pas seulement le ratio cas/mortalité qui y est faible mais aussi cas/soins intensifs.
          Quant à l’énormité de ENORME, comment dire ? Ce n’est pas en disant autrement (ruisseaux-rivière) une même chose, que vous démontrez la justesse de la chose. Celle-ci se démontre par les relevés sur le terrain, et pour l’instant le terrain (l’Afrique du sud) ne confirme rien de votre ENORME inquiétude.

            1. Lisez bien votre article témoin. A part que celui-ci ne contredit pas franchement ce que je dis, qu’est-ce donc de plus qu’une opinion lui aussi ? Ainsi parsemé de : « en seraient la cause », « peu probable », « probablement », « serait », « estime que »…
              Bref, opinion quand tu nous tiens, nous habillerais-tu de certitudes ?
              Pas la peine de me répondre, le tunnel de votre pensée étant à vos yeux du béton armé.
              Bien à vous, et bonnes fêtes !

          1. Pour les relevés de terrain :
            En GB, une première étude montre une diminution de 50 % à 70 % de réduction du risque de se retrouver en soins intensifs pour les -de 40 ans. Notons que les journalistes ne lisent que 70% qu’ils traduisent par « plus aucun risque ».
            L’étude sud africaine portait également sur les – de 40 ans aussi.

            Supposons que ce ratio soit le même pour les autres tranches d’âge, ce qui reste à montrer (mais cela n’est pas un souci pour certains ici, à qui ça ne poserait pas de problème de voir les vieux et comorbides crever – mais pas les gros c.ns qui ne veulent pas se vacciner, cela faut les garder-).
            Petit calcul: combien faut-il de cas omicron en moyenne pour avoir la même saturation des réas qu’avec delta, sachant que les hôpitaux saturaient lorsqu’il y avait en moyenne 30.000 cas ? Deux réponses: le mini (ratio à 70%) et le maxi (ratio à 50%).

            Les réas sont actuellement bien pleines et une personne en réa y reste 15j à 3 semaines. Combien faudrait-il de cas omicron pour ne pas aggraver la situation ?

            Sachant qu’actuellement omicron n’est pas majoritaire et qu’il est, disons au pif, à 30 % des 91.600 contaminations reportées hier, est-ce qu’on est :
            a) pas du tout dans la m… ?
            b) un petit peu dans la m… ?
            c) beaucoup dans la m… ?
            d) énormément dans la m… ?

            Question subsidiaire: lorsque les réas sont surchargées, ceux qui auraient besoin d’y aller :
            e) vont guérir spontanément en 3 jours chrono (= la magie de Noël)
            f) vont mourir étouffés après plusieurs heures ou jours de souffrances ?

            Tous les « Y a pas de problème, allez-y, donnez moi les réponses ». Quant à Eric, ça vous va comme réflexion chiffrée et argumentée ?

            1. Deux réponses à votre réflexion morbide :
              1 – Je suis de ces gros cons qui, à l’aube de mes 70 ans, dûment vacciné, regarde avec consternation notre cheminement depuis deux ans, eu égard à ce que l’on fait subir à nos enfants. Et qui, effectivement, n’hésiterait pas assumer le risque que me ferait prendre le fait de permettre à mes enfants de faire de la vie autre chose qu’une évaluation comptable de son maintien au plus loin de ce que j’en espère pour mon compte.
              2 – Quid, dans vos calculs, du vécu de ces deux années ? Faisons une analogie : le jardinier entretenant son arbre fruitier, qui l’élague sévèrement ou pas selon les besoins, qui soigne ses faiblesses par différents apports, etc, le ferait-il s’il constatait qu’aucune de ses attentions n’avait d’effet sur sa vitalité à répondre aux agressions à venir ? L’effet de ces deux années compte pour du beurre dans la manipulation de vos pourcentages ?
              Comme dit à @Bernard : pas la peine de me répondre, le tunnel de votre pensée étant à vos yeux du béton armé.
              Bien à vous, et bonnes fêtes !

              4
  15. Quand j’étais môme, dans Pif Gadget il y a avait une BD qui s’appelait « Les Rigolus et les Tristus » (Jean Cézard ). Les commentaires de ce Blog me font de plus en plus penser à la la Galaxie Lépiédecheze.

    1. Ah ! Mon cher Monsieur, c’est hélas l’époque qui veut ça. Mais par ailleurs, comme Steven Pinker le rappelle inlassablement, nous n’avons jamais aussi bien vécu : comme disait l’autre, nous mourrons en excellente santé. (Nous venons de perdre six mois en espérance de vie mais bon, les cadeaux de Noël sont tous arrivés à temps, en dépit de quelques inquiétudes qui se seront révélées infondées).

      1
      1. Et nos ancetres ils faisaient comment ? 100 000 ans d’ère glacière avec juste des peaux de bêtes et 15 ans d’espérance de vie , vous croyez qu’ils chialaient parce qu’ils n’avaient pas leur troisième dose ? Bande de trouillards

        3
          1. C’est plutôt pendant le temps qu’il mettra à mourir du Covid qu’il y pensera , à sa troisième..! Un peu tard.. et le trouillomètre à zéro!
            Lui proposer  » Regrets éternels  » …bien adapté comme épitaphe.

            2
        1. Au Pléistocène pendant le maximum glaciaire il y avait 500 000 habitants sur l’ensemble de la planète : pas de problème de pandémie . Ils migraient vers des zones plus chaudes puisque les glaciers ne recouvraient pas toute la terre …

          2
          1. J’avais déjà écouté sa conférence il y a quelques mois, très instructive et formatrice. Une chemise de ouf, et un humour de dingue. Tout ce que j’aime. Merci pour le rappel.

      2. @Paul Jorion: « Nous venons de perdre six mois en espérance de vie »
        C’est vrai. Mais interrogez vous sur ce que les jeunes générations viennent de perdre durant ces deux dernières années (indice : la réponse n’est pas Papy).

        1
            1. Je vous rappelle que c’est vous qui avez rapproché les deux notions. Je prends note que vous considérez maintenant que c’était une mauvaise idée. N’hésitez pas à nous dire maintenant où vous vouliez en venir. Qu’il est triste que les pandémies fassent des victimes ? Si c’est cela, chacun s’accordera à vous donner raison.

              1
              1. Ne sortez pas l’artillerie lourde rhétorique pour si peu.
                J’ai juste dit , visiblement pas assez clairement, que ça devait faire une belle jambe aux jeunes générations cette histoire de diminution d’espérance de vie, vu ce qu’on leur fait vivre actuellement.
                Libre à vous de voir autre chose dans mes propos.

                  1. Du Covid ? mais quelle idée ? Je ne vois pas en quoi les mesures restrictives (parfois nécessaires, souvent absurdes) qui pèsent sur les plus jeunes puissent les perturber le moins du monde. Pour qui me prenez-vous?
                    Il est vrai que pour eux atteindre les 80 piges c’est pas gagné (plan A/B/C tout ça) alors faudrait quand même pas qu’ils empêchent les générations qui peuvent encore y prétendre d’en bénéficier.
                    Caramba! vous m’avez fait sortir du bois !

                    1
                  1. Le gouvernement français s’en fout royalement des jeunes, et ce ne sont pas 3 vidéos youtube ou tik-tok du clown en chef qui changera quelque chose. Et il s’en fout parce que le Medef s’en fout.

                    L’année dernière fut une année blanche pour les étudiants et les lycéens parce qu’il ne fallait surtout pas confiner vraiment quelques semaines en novembre (business de Noël oblige). Alors on a fait du demi confinement (appelé couvre feu) nettement moins efficace et extrêmement long (6 mois, pour finir quand même par faire un confinement strict), mais c’est pas grave pour eux, ça ne bloquait pas les grosses entreprises cotisantes du Medef. Ça ne bloquait que les jeunes, alors…

                    Donc la question n’est pas « jeune ou vieux » mais « business ou santé ». Vous connaissez la réponse de Macron.

            1. L’espérance de vie baisse donc en ce si beau pays.

              Cela va à l’encontre de la propagande actuelle – gouvernementale et médiatique – qui trompette que  » puisqu’on vit plus longtemps, il faut bosser plus longtemps  » et crever directement au sein de son entreprise après avoir accompli la plupart du temps du  » travail mort « .

              En vérité, nous vivions plus longtemps parce que nous arrêtions de travailler après 37,5 ans d’annuités de travail.

              C’est de part les politiques régressives de moins en moins le cas et au vu de la détérioration des conditions de travail et de la détérioration des écosystèmes, c’est bien le contraire qui se passe, l’espérance de vie baisse inexorablement.

              3
              1. Coucou,

                J’avais pas pensé au lien à la réforme des retraites.

                Je me souviens d’une discussion avec un pote quand j’avais 20 ans. J’etais fasciné par les mineurs leur fierté, leur volonté d’extraire le minerai malgré tous les risques immédiats ou non.
                Cet esprit de compétition poussé jusqu’au paroxysme, dans tous les domaines.
                La victoire ou la mort,lente de référence comme disait brassens.

                la contingence nous berce d’illusions. ou est ce le contraire ?

                Bonne jourée

                Stéphane

          1. En fait c’est pas si clair, l’espérance de vie à la naissance pour l’humain né cette année, il est difficile de dire si elle a diminué ou augmenté.
            Il vivra dans une humanité débarassée de vieux, de morbides, augmentée de malades long du covid, aura peut-être à partir de 5 ans ou avant droit à une vaccination trimestrielle après les 11 premières et il aura affaire à un ou plusieurs avatars d’un virus pour l’instant faiblement mortel.
            En fait il s’agit d’un calcul théorique fait en supposant que les taux de mortalité par age actuels seront ceux rencontrés dans l’avenir.
            L’hypothèse d’ergodicité n’est qu’une facilité pour permettre un calcul.
            En fait l’espérance de vie en fonction de l’age, calculée en début d’année pour chaque personne s’est avérée optimiste, par rapport à la réalisation .
            En revanche la même espérance de vie calculée au début de l’année suivante, sur la population restante, n’est peut-être pas inférieure.
            Ou si ce n’est pas le cas actuellement au bout de 3-4 ans.

            1
    2. «  Rigolus et tristus « …
      Ce serait une erreur que de s’attacher à la forme plus qu’au fond.

      Si la nature humaine vous intéresse , il est rare d’observer des gens tout optimiste ou pessimiste , qui dans ces cas précis se révéleraient signe de trouble mental.
      Chez l’adulte , loin d’une BD pour enfants, ça serait plutôt le constat , en chacun , de la coexistence du côté rigolus et du côtė tristus (Histoire de ne pas être sous la dépendance d’un sentiment exclusif qui , en prenant toute la place , pourrait déformer la réalité.)

      J’ai , pour ma part , observé le non hasard de l’alternance que ce blog propose entre les sujets sérieux et les moments de relaxation musicale . Au pif , cela ressemble à une alternance bienfaisante entre le côté concentrationnus et distractionnus .
      Bon, je vous laisse , une bouteille de rhum à finir en ces jours de joyeuse fêtes et de prėoccupation à la fois
      Bien à vous .
      Et Joyeux Noël !

      1
  16. @Paul Jorion: « Nous venons de perdre six mois en espérance de vie »

    Excellent ! C’est un bon début ! En terme d’empreinte écologique ça doit commencer à faire une belle petite économie. Je suis sûr que des spécialistes ici peuvent nous calculer ça !

    2
    1. «  excellent ! C’est un bon début « ….

      C’est probablement de l’humour noir , n’empêches , c’est fou les ravages de la méconnaissance de l’effet domino.
      Derrière l’expression «  baisse de l’espérance de vie «  , il y a des morts .
      Pour s’en réjouir , il faut vraiment toucher le fond.

      1
  17. Le point noir sur l’Italie semble montrer que si le vaccin Sputnik V s’est montré très efficace en Avril, il ne semble pas controler les cas d’Omicron, bien que la létalité soit encore faible.
    SAN MARIN (hors UE)

    1
  18. Un bien pour un mal. Où quand un excellent geste barrière qui nous protège — le port du masque à fibres en plastique, aggrave la pollution des océans et nuit à notre santé.

    https://www.liberation.fr/environnement/pollution/pollution-plastique-liee-au-covid-masque-la-menace-20211224_ZFMO73S5VJBJLMYB6DENBKDJU4/

    Microplastiques dans nos intestins : https://www.liberation.fr/societe/sante/les-microplastiques-sont-bien-presents-dans-nos-selles-et-pourraient-etre-responsables-de-maladies-intestinales-20211223_YNZA2VA4SJAILAKJSZ6RQWYQKA/?xtor=EREC-49-%5BLe_Fil_vert_23-12-2021%5D-&actId=ebwp0YMB8s1_OGEGSsDRkNUcvuQDVN7a57ET3fWtrS_8AcG3tnEwXLmYGX5uWGIY&actCampaignType=CAMPAIGN_MAIL&actSource=513787

    Curieux tout de même que le gouvernement ne fasse pas tout pour développer une filière de masques bio-dégradables. La technologie existe, une industrie française existe déjà. Il suffirait d’imposer cette norme sur le territoire national, mais non, on préfère acheter des masques en plastique à bas coût … Personne non plus pour porter cette question au niveau européen.

    https://www.linfodurable.fr/entreprises/un-masque-biodegradable-et-made-france-en-fibres-naturelles-19702

  19. La haute autorité de santé (HAS) écourte et ramène à 3 mois (en diminuant de 2 mois) le délai de 5 mois précédent dans son précédent avis d’il y a un mois entre primo-vaccination et rappel.
    https://www.has-sante.fr/jcms/p_3301409/fr/covid-19-un-rappel-recommande-pour-les-18-ans-et-plus-des-5-mois-apres-la-primo-vaccination

    Le nouvel avis ne semble pas facilement trouvable sur le site mais est repris dans la presse .

    Juste pour permettre au gouvernement de rendre d’application immédiate la limitation à 4 mois annoncée pour le début de l’année.

    Il est amusant de constater qu’en septembre (ce n’est pas si loin) l’assurance maladie écrivait encore à certain qu’il serait temps de se faire un rappel après 6 mois.

    Ce qui fait que l’on peut -mais seulement maintenant- s’interroger sur le degré de protection offert acturellement par vaccin à ceux qui ont été vaccinés il y a plus de 3 mois
    en juillet Aout septembre.

    La motivation est que l’on assisterait à une baisse de la protection entre 2 et 4 mois.

    1
    1. « Il n’y a pas de corrélation parfaite entre l’infection par le SRAS-CoV-2 et le niveau d’ACE2 », a déclaré Liu. « ACE2 peut être nécessaire pour l’infection initiale, mais une fois l’infection établie, le virus peut ne plus avoir besoin d’ACE2 car il peut se propager d’une cellule à l’autre. »

      Il est beaucoup plus stimulant de lire ce genre de texte que les détails des contorsions gouvernementales.
      L’article d’origine de juin 2021 (en pleine campagne de vaccination) semble n’avoir été publié officiellement que récemment (PNAS January 4, 2022 ):
      https://www.pnas.org/content/119/1/e2111400119
      La transmission intercellulaire a de beaux jours devant-elle.
      Quid de l’immunité cellulaire ?

      La baisse rapide des anticorps après vaccination et semble-t-il dans une certaine mesure après infection surmontée n’est elle pas le signe d’une adaptation de l’organisme à une efficacité partielle et insuffisante de ce mode de réponse ?

    2. Intéressant, merci. Je ne connaissais pas cette information.

      En général, lorsqu’une cellule est infectée, elle lance des signaux d’alarme à la fois à destination du système immunitaire, mais aussi à destination de ses voisines. Ces dernières peuvent alors (je dis ça de mémoire, il faut que je vérifie la chose) bloquer leurs ribosomes (les « usines » qui permettent au virus de se reproduire) afin d’empêcher le virus, s’il venait à rentrer dans la cellule, de les utiliser. Là, ça signifierait aussi que les signaux d’alarme ne sont pas lancés, ou sont inefficaces.

      Les anticorps ne peuvent pas agir effectivement s’il y a un passage de cellules en cellules sans passer par la zone extracellulaire, et seule l’immunité cellulaire est alors possible.

      Hypothèse de ma part : Omicron a, par ses mutations, augmenté significativement son pouvoir d’entrée dans une cellule. Est-ce qu’il utiliserait alors plus souvent le passage extracellulaire via le récepteur ACE2 (puisqu’il l’a optimisé), et moins le passage de cellules à cellules, et que c’est cela qui expliquerait sa moindre nocivité ?

    1. Faudra-t-il abatttre les rennes du Père Noël après la campagne de livraison, comme l’on pratique pour la grippe aviaire ?
      Ou prévoir une vaccination trimestrielle des 600 000 cerfs de Virginie sauvages ?

      En attendant rendre le port d’un masque FFP2 adapté à tous les mammifères des Zoos encore ouverts.

      Est-il possible que la contaminaton soit posible par l’eau et les effluents ?

      Que rejette les stations d’épuration (normes et mesures) ?

      Faut-il interdire le camping sauvage (sans WC chimique) ?

      Bon Noël à tous !

  20. DEUX bonnes nouvelles qui reçoivent quasi confirmation..

    https://www.lalibre.be/belgique/societe/2021/12/28/cest-une-bonne-nouvelle-marc-van-ranst-et-emmanuel-andre-confiants-a-propos-du-variant-omicron-JRVAVGEINNCW3NI4YSEUB7QAKQ/

     » « Les jeunes ne souffrent pas ou moins d’infections au coronavirus avec le variant Omicron. Nous devrons attendre de voir ce que cela fait aux personnes âgées, qui sont bien traitées dans notre pays », a déclaré Marc Van Ranst à HLN Live.  »
    Omicron a tendance à se fixer plus souvent sur les récepteurs situés dans les voies respiratoires supérieures, tandis que le variant delta et d’autres variantes ont occupé les récepteurs situés dans les voies respiratoires inférieures, au fond des poumons . »
    Le virologue de l’université de Leuven indique donc qu’il y aurait beaucoup moins, voire aucune chance, d’attraper une pneumonie avec le variant Omicron, qui peut parfois simplement se résumer à un rhume. Une bonne nouvelle pour nos hôpitaux, encore trop sous pression à l’heure actuelle avec beaucoup de patients en soins intensifs à cause du variant Delta et souvent hospitalisés pour des pneumonies sévères.
    …(…)…
    De son côté, le microbiologiste Emmanuel André a indiqué que nos anticorps reconnaissaient moins le variant Omicron et que le booster était donc très important même si la sévérité d’Omicron est moindre et est la « très bienvenue » comme il le note dans un tweet.
    Le point positif est que l’immunité post-omicron protège efficacement contre le variant delta (qui donne donc des formes plus graves du coronavirus).
    « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.