15 rôles splendides pour grandes actrices (de 10 à 6)

#10 – Elizabeth Taylor – Who’s afraid of Virginia Woolf (Mike Nichols – 1966)

#9 – Isabelle Huppert – La cérémonie (Claude Chabrol – 1995)

#8 – Rita Tushingham – A Taste of Honey (Tony Richardson – 1961)

#7 – Giulietta Masina – Les nuits de Cabiria (Federico Fellini – 1957)

#6 – Christina Ricci – The Opposite of Sex (Don Roos – 1998)

Partager :

5 réflexions sur « 15 rôles splendides pour grandes actrices (de 10 à 6) »

  1. Cette scène avec Isabelle Huppert est vraiment glaçante sa gestuelle minimaliste est impressionnante.
    Tout sent la menace, la violence, la mort(Sandrine bonnaire analphabète, butant sur le déchiffrage d’un mot c’est également une grande scène de cinéma par une excellente actrice, je crois que vous l’aviez mise en exergue dans votre recension de Chabrol pour la Cérémonie )

    1. Oui. Et quand un journaliste demande à Chabrol : « Mais en réalité, cela parle de quoi « La cérémonie » ?, il lui répond en souriant, comme si l’autre était l’ambassadeur d’une lointaine planète où on ignore tout de ce qui se passe ici : « Mais de la lutte des classes ! »

      1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.